Test : McIntosh MA352

3
2949
  • 102
    Partages

Nous testons aujourd’hui l’ampli McIntosh MA352, un intégré stéréo entièrement analogique. Il adopte une conception hybride avec une préamplification à tubes associée à une amplification à transistors, tout comme le McIntosh MA252 que nous avions eu le plaisir d’écouter il y a quelques mois. 

Capable de délivrer 2 fois plus de puissance que ce dernier, avec 200 watts par canal sous 8 ohms en maintenant un très faible taux de distorsion, le McIntosh MA352 présente une fiche technique prometteuse… Vendu 8750 €, cet ampli hors normes à l’esthétique emblématique saura-t-il transformer les watts en émotions musicales ? Réponse dans ce test.

Comme toutes les électroniques du fabricant américain, le McIntosh MA352 jouit d’une qualité de finition irréprochable. 

McIntosh MA352 : la marque

McIntosh Laboratory est un fabricant américain de matériels audio haut de gamme, fondé en 1949 par Franck McIntosh dans le Maryland. McIntosh fabrique des électroniques légendaires, développées et assemblées à la main dans son usine de Binghamton. Le savoir-faire de la marque à l’emblématique vumètre à aiguille sur fond bleu turquoise est reconnu mondialement. 

Depuis sa création, McIntosh a sonorisé les moments les plus importants de l’histoire de la musique et de la pop culture comme le discours d’inauguration du président Lyndon Johnson et le festival Woodstock, sans oublier le célèbre «mur du son» du groupe Grateful Dead.

Les années 50

McIntosh a été fondée en 1949 à Silver Spring, dans le Maryland. C’est l’industrie de la radiodiffusion commerciale qui permet au fabricant américain de démarrer dans l’économie de l’après-guerre. Les amateurs d’électroniques dédiées à la musique découvrent l’importance de posséder un amplificateur performant et réservent un très bon accueil au tout premier ampli de la marque, le McIntosh 50W-1.

Présenté en 1949, l’ampli McIntosh 50W-1 tient encore du prototype mais préfigure les modèle emblématiques à venir. 

En 1950, Gordon Gow est nommé vice-président exécutif et la société lance son premier préamplificateur, le AE2. 

Monté dans un châssis en bois, le pré-ampli hi-fi McIntosh AE2 arbore un design très sobre. 

En 1954, les amplificateurs MC30 et MC60 inaugurent le châssis chromé qui deviendra un élément de design caractéristique des produits McIntosh. Il est aujourd’hui remplacé par de l’acier inoxydable poli, offrant un rendu similaire mais beaucoup moins fragile.

Commercialisé il y a 65 ans, l’amplificateur McIntosh MC30 n’est esthétiquement pas très éloignés des productions actuelles du fabricant américain. Il rencontre à l’époque un franc succès.

Dopée par la croissance globale, McIntosh se retrouve vite à l’étroit dans ses ateliers. Pour développer plus sereinement son activité, la firme américaine construit en 1952 un nouveau bâtiment au 2 Chambers Street à Binghamton. Elle y demeure encore aujourd’hui, le bâtiment ayant continué de croître avec l’entreprise.

Portée par la croissance durant les trente glorieuses, McIntosh a régulièrement agrandi et développé son site de production de Binghampton (ici le tout début des travaux en 1952).

En 1957, McIntosh présente son premier récepteur radio AM / FM, le MR55. Il s’agit de la première “source” audio du fabricant américain qui devient rapidement un leader dans la conception de tuners radio.

Première source audio du fabricant américain, le McIntosh MR55A est un tuner radio AM/FM.

Les années 60

Les années 1960 sont marquées par l’innovation et l’avènement de la célèbre illumination de la façade des appareils McIntosh. Parmi les produits phares de cette décennie, on note le lancement des amplificateurs à tubes McIntosh MC225, MC240 et MC275, tous assemblés à la main. 

Cette photo prise dans les années 60 présente les chaînes d’assemblage des amplis McIntosh MC240. Toutes les étapes sont alors réalisées à la main.

La décennie se termine sous le feu des projecteurs pour le fabricant américain. En 1969, des amplificateurs McIntosh sont en effet utilisés pour les systèmes de sonorisation de Woodstock, un événement qui marque un tournant dans l’histoire de la musique. 

Les années 70

Dans les années 1970, McIntosh continue de croître en se diversifiant, inaugurant de nouvelles catégories de produits. Les premières enceintes McIntosh voient le jour, assorties de nouveaux amplificateurs adaptés et de nouveaux tuners radio. La façade en verre et le vumètre sur fond bleu contribuent à asseoir l’identité de la marque. 

Commercialisé en 1972, le tuner radio McIntosh MR78 redéfinit les performances des tuners FM de l’époque. En réponse, les autres acteurs de l’industrie audio n’ont d’autre choix que de repenser et d’améliorer leurs productions.

Le tuner FM McIntosh MR78 marque une évolution majeure sur le marché des tuners radio. 

Le 23 mars 1974, le groupe Grateful Dead dévoile son “mur du son” au San Francisco Cow Palace. Au total, ce sont 48 amplificateurs McIntosh MC2300 délivrant une puissance cumulée de 28 800 watts qui alimentent les 586 haut-parleurs JBL et les 54 tweeters Electrovoice de ce système sonore révolutionnaire.

Les années 80

Les années 1980 proposent de nouveaux défis et offrent de nouvelles opportunités à McIntosh. Afin de répondre à la concurrence internationale et de contrer les effets de la récession qui freinent la croissance des ventes, McIntosh continue d’innover pour gagner le coeur d’une nouvelle génération de clients.

Présenté dès 1980, l’amplificateur McIntosh MC2500 est un monstre de puissance qui délivre jusqu’à 2 x 500 watts quelle que soit l’impédance de la charge (1 ohms, 2 ohms, 4 ohms ou 8 ohms). 

Avec ses 2 x 500 watts de puissance, l’ampli McIntosh MC2500 peut alimenter n’importe quelle paire d’enceintes.

Parallèlement le fabricant américain développe de nouvelles enceintes, notamment la XRT20 commercialisée au tout début de la décennie 80. Imaginée par Roger Russell qui dirige le département R&D de McIntosh, cette enceinte trois voies est composée de deux éléments distincts. Un coffret accueillant deux haut-parleurs de grave de 30 cm et un médium de 20 cm de diamètre auquel est associée une colonne alignant pas moins de 24 tweeters à dôme souple de 2,5 cm de diamètre.

L’enceinte McIntosh XRT20 est constituée de deux éléments : le caisson médium-grave et la colonne accueillant 24 tweeters.

Les années 90

La malle arrière d’un véhicule équipé d’amplis de puissance McIntosh (2 blocs stéréo pour les HP avant et arrière + 1 bloc mono pour le subwoofer).

Durant la décennie 90, McIntosh étend sa présence dans le domaine du car audio (1994) et du home-cinéma, présentant le premier système multicanal complet certifié THX. Ce dernier comprend le pré-ampli AV avec processeur surround McIntosh C39 Audio/Video Control Center, l’amplificateur de puissance 6 canaux McIntosh MC7106 et la gamme d’enceintes HT Series. 

Le pré-ampli audio-vidéo McIntosh C39 Audio/Video Control Center est certifié THX.

Les années 2000

Le Reference Music System de McIntosh, présenté au CES 2005 à Las Vegas.

McIntosh continue à développer des solutions audio embarquées pour Harley Davidson, Ford et Subaru, ainsi que des produits audiophiles haut de gamme comme le Reference System présenté au CES de 2005, ou encore la platine vinyle McIntosh MT10 commercialisée en 2007. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Platines_vinyle/articles/McIntosh/MCINTMT10/McIntosh-MT10_P_900.png
Avec sa façade noire en verre, son vumètre à aiguille et son épais plateau rétro-éclairé, la platine McIntosh MT10 est parfaitement assortie aux amplis de la marque américaine. 

En 2009, pour célébrer ses 60 ans, le fabricant propose sa première chaîne hi-fi compacte tout-en-un comprenant un lecteur CD/SA-CD, un tuner AM/FM, un préampli à tube, une alimentation R-Core, une amplification de 2 x 75 watts et une paire d’enceintes compactes 2 voies.

La chaîne MXA60 : tout le savoir-faire McIntosh concentré dans un format ultra-compact.

Les années 2010

Durant la septième décennie de son existence, McIntosh aborde le tournant du numérique et de la dématérialisation avec notamment la McIntosh McAire, première enceinte sans fil du fabricant américain. Compatible AirPlay et dotée d’un port USB audio, elle embarque 6 haut-parleurs alimentés par une amplification en classe D qui délivre jusqu’à 2 x 30 watts de puissance. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Enceintes/articles/McIntosh/MCINTMCAIRE/McIntosh-McAire_P_1200.jpg
L’enceinte sans fil McIntosh McAire est de type 3 voies, avec deux haut-parleurs de grave de 10 cm de diamètre chargés selon la technique du double bass-reflex.

Plus récemment, McIntosh s’est illustré sur le terrain des enceintes connectées avec la RS200 dotée de 8 haut-parleurs et d’une amplification de 650 watts au total. Compatible multiroom DTS Play-Fi et AirPlay 2, elle bénéficie d’une connectivité WiFi (DLNA) et Bluetooth. Elle est également équipée d’une prise HDMI ARC, d’une entrée optique et d’un port USB pour faire office de DAC avec un ordinateur.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/mcintosh/MCINTRS200/rs200_5d1f444612911_1200.jpg
L’enceinte connectée multiroom McIntosh RS200 peut également faire office de barre de son.

70 ans d’innovation

L’année 2019 marque les 70 ans de la marque aux vumètres. Pour célébrer ces 7 décennies d’innovation, le fabricant américain a présenté un nouvel ampli de puissance stéréo : le McIntosh MC2152. Délivrant 2 x 150 watts avec des enceintes de 2, 4 ou 8 ohms, cet ampli majestueux qui a pu être admiré au Paris Audio Video Show 2019 adopte un nouveau design avec un châssis en aluminium anodisé noir mat et des flancs en fibre de carbone. 

Le McIntosh MC2152 70th Anniversary était présenté au Paris Audio Video Show 2019.

Le McIntosh MC2152 exploite huit tubes KT88 en sortie, ainsi que quatre tubes 12AX7A et quatre tubes 12AT7, assignés pour moitié à chaque canal audio. Les tubes 12AX7A gèrent les signaux d’entrée, tandis que les tubes 12AT7 sont destinés à l’étage driver et à l’étage de puissance.

McIntosh MA352 : packaging & accessoires

L’ampli McIntosh MA352 est livré dans un volumineux carton dans lequel il est protégé par d’épaisses protections en mousse. Les quatre tubes sont déjà montés et protégés par un bloc de mousse dans lequel les quatre grilles de protection des tubes sont insérées pour le transport. 

L’ampli McIntosh MA352 est fourni avec une télécommande et un câble secteur.

La télécommande permet de contrôler toutes les fonctions de l’ampli McIntosh MA352 et peut également piloter trois autres appareils (TV, récepteur câble/satellite, platine CD…).

McIntosh MA352 : présentation

Le McIntosh MA352 est un ampli stéréo intégré hybride entièrement analogique : il combine une section préamplification à tubes avec une amplification de puissance à transistors. Sa puissance est annoncée par le fabricant à 2 x 200 watts sous 8 ohms et 2 x 320 watts sous 4 ohms. Il propose uniquement des entrées analogiques (XLR, RCA et Phono MM) et dispose d’une sortie stéréo pré-amplifiée (RCA) et d’une sortie casque en façade. Il est par ailleurs doté d’un mode Pass Through qui permet de l’utiliser comme ampli de puissance avec un ampli home-cinéma doté de sortie pre-out, par exemple.

Châssis en tôle, habillage en acier inox, façade en verre noir : esthétiquement, le McIntosh MA352 fait dans la sobriété et l’élégance.

Conception hybride

L’ampli stéréo McIntosh MA352 adopte une conception hybride. La préamplification est en effet assurée par des tubes électroniques 12AX7A et 12AT7. Ces tubes de très haute qualité sont chargés de préparer les signaux analogiques entrant qui sont ensuite transmis à la section de puissance en classe AB composée de puissants transistors à couplage direct.

Les tubes de l’ampli McIntosh MA352 sont estampillés du logo de la marque (au premier plan, un tube 12AT7, au second, un tube 12AX7A). 

Grâce à cette conception, le McIntosh MA352 parvient à concilier le meilleur des deux mondes : d’un côté le rendu très vivant, quasi charnel, du tube et de l’autre l’énergie, la rapidité et la puissance des transistors. 

Des diodes vertes illuminent les tubes par le dessous. Elles peuvent être désactivées dans le menu de réglages du McIntosh MA352.

Des diodes vertes illuminent les tubes par le dessous. Elles peuvent être désactivées dans le menu de réglages du McIntosh MA352.

Technologies PowerGuard et Sentry Monitor

L’amplificateur McIntosh MA352 fait appel aux technologies propriétaires Power Guard et Sentry Monitor pour garantir une puissance élevée constante sans risque pour les enceintes. Le système Power Guard, conçu et breveté par McIntosh, assure un contrôle du niveau de puissance du courant délivré aux enceintes pour empêcher l’écrêtage. Des éléments photo-optiques capables de réagir en 1/1000e de seconde permettent la régulation des niveaux de puissance adressés aux enceintes, protégeant ainsi les haut-parleurs et l’amplificateur. Un circuit compare en permanence la forme d’onde des signaux d’entrée et de sortie. La technologie Power Guard ajuste alors de manière dynamique le niveau d’entrée pour éviter l’écrêtage mais aussi les distorsions sonores.

La très forte puissance délivrée par l’ampli McIntosh MA352 est toujours sous contrôle. Les enceintes qui lui sont reliées ne courent aucun risque d’écrêtage du signal.

La technologie Sentry Monitor surveille quant à elle les éventuels court-circuits liés aux enceintes et les variations anormales d’impédance. Ce circuit de protection agit sans fusible et désactive l’étage de sortie avant que le courant ne dépasse le niveau de fonctionnement “sûr”. Il se réinitialise ensuite automatiquement.

Grâce à cette conception, l’ampli McIntosh MA352 est capable d’assurer une puissance élevée constante sans le moindre risque d’endommager les enceintes associées, ni ses circuits électroniques. Cet ampli stéréo peut ainsi alimenter sans aucune difficulté toute enceinte compacte ou colonne, même les modèles avec des charges complexes, dotés de haut-parleurs multiples et/ou de grand diamètre et présentant une faible impédance.

Design emblématique

L’ampli McIntosh MA352 adopte le design emblématique des électroniques de la marque. On retrouve un châssis robuste reposant sur des pieds anti-vibration recouvert d’une plaque d’acier inoxydable sur l’avant et le dessus. Deux imposants dissipateurs thermiques en aluminium encadrent la section de puissance. Petite coquetterie du fabricant, vues du dessus les ailettes centrales prennent la forme du monogramme de la marque. 

De part et d’autre de l’ampli McIntosh MA352, quatre des ailettes des deux radiateurs forment le monogramme Mc.

La façade en acier inoxydable accueille sur sa droite le potentiomètre de volume qui fait également office de bouton de mise en marche/veille (en exerçant une pression dessus). Positionné symétriquement à gauche de la face avant se trouve le commutateur de source qui sert également à accéder au menu de réglages (balance, activation/désactivation de l’égaliseur, luminosité de l’écran, rétroéclairage des vumètres, LED des tubes, renommage des entrées, réglage du niveau des entrées…). Entre les deux, cinq petits potentiomètres permettent d’ajuster l’égalisation de la courbe de réponse sur autant de plages de fréquences (30 Hz, 125 Hz, 500 Hz, 2 kHz et 10 kHz).

En façade de l’ampli McIntosh MA352, à droite de la prise casque, cinq potentiomètres permettent si nécessaire d’ajuster l’égalisation.

Derrière les tubes prennent place deux larges vumètres à rétroéclairage bleuté, signe distinctif de la marque américaine depuis les années 60, et l’écran de contrôle LCD à caractères bleus sur fond noir.

Les vumètres à aiguille rétro-éclairés de bleu du McIntosh MA352 font leur petit effet.

Connectique analogique

L’amplificateur McIntosh MA352 adopte une connectique entièrement analogique, son port USB étant réservé à la maintenance. Elle se compose de trois entrées asymétriques RCA, deux entrées symétriques XLR et d’une entrée phono pour platine vinyle à cellule à aimant mobile. Une sortie préamplifiée RCA est également présente pour relier un ampli de puissance ou un caisson de basses

La connectique de l’ampli McIntosh MA352 permet de lui relier jusqu’à 6 sources analogiques, dont une platine vinyle.

Le McIntosh MA352 possède aussi une entrée et une sortie trigger, deux connecteurs Data Port, un port RS232 et une entrée IR, tous au format mini-jack.

Ampli casque

En plus de pouvoir alimenter une paire d’enceintes, l’ampli McIntosh MA352 est en mesure d’alimenter la plupart des casques hi-fi du marché dont l’impédance est comprise entre 100 et 600 ohms. Il dispose pour cela d’une sortie casque en façade, au format jack 6,35 mm. Celle-ci bénéficie de la technologie Headphone Crossfeed Director qui selon le fabricant offre une restitution de l’image sonore similaire à celle qui pourrait être perçue face à deux enceintes traditionnelles.

McIntosh MA352 : spécifications clés

  • Amplificateur intégré stéréo
  • Préamplification à tubes (2x12AX7a et 2x 12AT7)
  • Amplification à transistors en classe AB
  • Technologies PowerGuard et Sentry Monitor
  • Ampli casque intégré
  • Préampli RIAA MM
  • Contrôle de tonalité

Mesures

  • Puissance : 2 x 200 W (8 ohms) et 2 x 320 W (4 ohms)
  • Distorsion : 0,03 % de 20 Hz à 20 kHz
  • Réponse en fréquence (+0, -0,5 dB) : 20 Hz à 20 kHz
  • Réponse en fréquence (+0, -3 dB) : 10 Hz à 100 kHz
  • Rapport signal/bruit (entrée phono) : 82 dB
  • Rapport signal/bruit (entrée ligne) : 93 dB
  • Facteur d’amortissement :
    – 8 ohms : >200
    – 4 ohms : >100

Connectique

  • 3 entrées asymétriques RCA
  • 2 entrées symétriques XLR
  • 1 entrée phono MM + mise à la terre
  • 1 sortie caisson de basses (RCA stéréo)
  • 1 sortie casque (jack 6,35 mm, en façade)
  • 2 connecteurs mini-jack de contrôle
  • Borniers à vis compatibles fiches bananes plaqués or

Généralités

  • Consommation en veille : < 0,5 W
  • Dimensions (lxhxp) : 445 x 251 x 521 mm
  • Poids : 29,9 kg

McIntosh MA352 : mise en oeuvre

Pour ce test, nous avons associé l’ampli McIntosh MA352 à la paire d’enceintes colonne Elipson Legacy 3230 (dont nous publierons le test très prochainement) au moyen des câbles enceintes Viard Audio Silver HD12 HP

Nous avons testé l’ampli McIntosh MA352 avec les nouvelles enceintes colonne Elipson Legacy 3230.

Nous avons utilisé plusieurs sources avec cet ampli intégré McIntosh. Le DAC connecté iFi Audio iDSD Pro 4.4 mm pour la lecture de fichiers audio dématérialisés (FLAC et DSD) partagés depuis un ordinateur connecté au réseau local et pour le streaming de musiques en qualité CD et en haute résolution via Qobuz depuis l’application Müzo Player. Nous avons connecté la platine vinyle Rega Planar 3 équipée de la cellule à bobine mobile Denon DL-103R à un préampli phono Thorens MM08 pour la lecture d’albums 33T. Nous avons également sollicité la section audio haute-fidélité du lecteur Blu-ray 4K Ultra HD Pioneer UDP-LX500 pour lire quelques CD audio.

L’ampli McIntosh MA352 et les sources utilisées. À gauche le lecteur Blu-ray Ultra HD 4K Pioneer UDP-LX500 et le DAC iFi Audio iDSD Pro, à droite la platine vinyle Rega Planar 3. 

Une fois l’ampli connecté aux enceintes, aux sources et au secteur, une pression sur le potentiomètre de volume suffit à le mettre en route. Il faut alors attendre quelques dizaines de secondes pour que les tubes atteignent leur température de fonctionnement. Durant le préchauffage, les diodes sous les tubes sont orangées et l’écran du McIntosh affiche la mention “Tube Warmup”. 

Les tubes du McIntosh MA352 nécessitent un temps de chauffe de quelques dizaines de secondes avant d’être opérationnels.

Une fois que les tubes sont “chauds”, les diodes passent au vert et l’écran de l’ampli indique l’entrée sélectionnée et le niveau du volume sonore. 

McIntosh MA352 : impressions d’écoute

À la lecture de la fiche technique de l’ampli McIntosh MA352, on pourrait craindre que l’écoute ne se caractérise par une avalanche de décibels dévastant tout sur son passage. Ceux qui connaissent les amplis de la marque américaine savent qu’il n’en est rien. 

La puissance d’amplification du MA352 est parfaitement maîtrisée et domestiquée au service de la musique. Elle s’exprime avec autorité lorsque le morceau l’exige mais n’écrase jamais l’auditeur. Cet ampli permet ainsi de ressentir pleinement la musique, laissant s’exprimer librement sa dynamique et toute son énergie mais aussi ses subtilités et ses nuances les plus infimes.

Largeur de la scène sonore, équilibre des registres, justesse des timbres, impact du grave, clarté des aigus : l’ampli McIntosh MA352 réunit toutes ces qualités avec aisance, quel que soit le style de musique écouté. Les enceintes Elipson Legacy 3230 sont au diapason, matérialisant avec justesse et vitalité la musique.

Le DAC iFi Audio iDSD Pro nous a permis d’apprécier de nombreux titres dématérialisés en qualité CD et en haute résolution avec le McIntosh MA352.

Sur Birds de Dominique Fils-Aimé (album Nameless, Qobuz 24/88,2), nous sommes subjugués dès les premières secondes par la justesse et le réalisme de la reproduction. La ligne de basse, tout en délicatesse, se déploie devant nous avec une très grande crédibilité. On entend et on ressent même les moindres vibrations des cordes. Les claquements de doigts de part et d’autre de la pièce sont d’une grande véracité. La voix de l’artiste est parfaitement timbrée, le jeux de la batterie à l’arrière plan est lui aussi très réaliste. Les yeux fermés, on jurerait que l’artiste et ses musiciens sont avec nous dans la pièce.

Dreams de Fleetwood Mac (album Rumours, DLNA – DSD 5,6 MHz) prend une dimension inédite. L’ampli McIntosh MA352 en extrait toute l’essence et nous le livre avec à la fois douceur, énergie et justesse. C’est un régal.

Les oeuvres symphoniques composées par Joe Hisaishi pour les animés de Miyazaki prennent une dimension épique avec le MA352. On est emporté…

Autre ambiance avec le titre The Dragon Boy / The Bottomless Pitt tiré de l’animé Le Voyage de Chihiro (album Hisaishi meets Miyazaki Films, disque 33T). Le couple McIntosh MA352/Elipson Legacy 3230 parvient à exprimer avec intensité toute l’émotion de cette partition orchestrale. Le phrasé délicat et parfois angoissant du piano et des violons nous transperce, l’énergie des cuivres et des percussions nous emporte, nous faisant revivre avec émotion les temps forts de ce très beau film de Miyazaki. Les écarts de dynamique sont fabuleux, sans aucune agressivité.

McIntosh MA352 : comparé à…

McIntosh MA252 : même esthétique (sans les vumètres), même conception, même énergie même justesse et même plaisir à l’écoute. Le “petit frère” du MA352 s’en distingue principalement par son encombrement et sa puissance moindres. On le réservera plutôt à des enceintes moins exigeantes, même s’il est parfaitement capable d’alimenter des enceintes colonne 3 voies avec un gros haut-parleur de grave. Le McIntosh MA352 pourra pour sa part alimenter très efficacement des enceintes aux multiples haut-parleurs de grave, même de fort diamètre, sans jamais faiblir.

Atoll IN300 SE : un peu moins puissant avec “seulement” 2 x 150 watts sous 8 ohms, mais pas moins énergique, l’Atoll peut alimenter lui aussi la très grande majorité des enceintes du marché. Neutre et équilibré, il délivre un grave un peu plus sec que le McIntosh et se montre un peu plus “froid” à l’écoute. 

McIntosh MA352 : conclusion

L’ampli McIntosh MA352 nous a séduit par sa présentation générale et sa capacité à nous faire vivre la musique. La “chaleur” des tubes et sa capacité à faire s’incarner voix et instruments devant l’auditeur contribuent à faire naître beaucoup d’émotions lors de l’écoute. 

Jouant de sa puissance et de son énergie à bon escient, cet ampli est à la fois dynamique, précis et délicat. Il est capable d’exploiter toutes les qualités des enceintes qui lui sont associées pour peu qu’on prenne soin de les positionner correctement dans la pièce. La scène sonore est alors spacieuse et aérée, les timbres d’une grande justesse, avec de la matière. Tout semble fluide et naturel.

Impossible à prendre en défaut, le MA352 ne se montre moyen que lorsqu’on le nourrit de fichiers audio trop compressés ou mal produits, ce dont on ne saurait finalement lui faire grief. 

Nous avons aimé

  • Le dynamisme et la puissance bien exploités
  • La richesse des timbres
  • Sa douceur et son sens de la nuance
  • Sa capacité à faire vivre la musique
  • Le design emblématique

Nous aurions aimé

  • Un DAC intégré et des entrées numériques
  • McIntosh MA352

  • 102
    Partages

3 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.