Confinement et systèmes hi-fi/home-cinéma (partie 3) : comment profiter d’une image plus grande et de meilleure qualité

1
6930
  • 65
    Partages

Avec les mesures de confinement en vigueur, nous passons plus de temps à la maison et pouvons mettre à profit cette disponibilité pour regarder enfin ces films et séries ajoutés depuis si longtemps à notre liste d’envie… Pourquoi ne pas en profiter également pour optimiser la qualité d’image de son téléviseur ou de son vidéoprojecteur et profiter ainsi du spectacle dans les meilleures conditions ? 

Pour cela, plusieurs pistes peuvent être explorées : changer de téléviseur ou passer à la vidéoprojection (pour obtenir une très grande image), améliorer la qualité des sources, contrôler et optimiser le câblage, vérifier et optimiser les réglages de la TV et/ou du vidéoprojecteur mais aussi ceux du lecteur réseau AV ou du lecteur Blu-ray.

Issu de la nouvelle génération de TV Samsung QLED 2020, le téléviseur 4K Samsung QLED QE65Q95T est capable d’afficher des images très détaillées au réalisme poussé.

TV 4K, TV 8K et vidéoprojecteurs 4K Ultra HD

Votre téléviseur HD commence à accuser son âge, vous le trouvez trop petit et vous aimeriez bien pouvoir profiter du réalisme des images Ultra Haute Définition et de la richesse des contenus HDR. Peut-être même hésitez-vous depuis quelque temps à investir dans un vidéoprojecteur pour bénéficier d’une très grande image ?

Pour quiconque n’est pas déjà équipé, investir dans une TV 4K Ultra HD, un vidéoprojecteur 4K ou un téléviseur Ultra Haute Définition 8K constitue donc une étape primordiale pour améliorer sa qualité d’image et profiter des contenus à large plage dynamique (HDR). Quel est l’intérêt de l’Ultra Haute définition 4K voire 8K ? Comment s’y retrouver parmi les nombreuses gammes proposées par les fabricants de TV et de vidéoprojecteurs ? Nous faisons le point. 

Ultra Haute Définition 4K & 8K

Aujourd’hui la 4K ou Ultra Haute Définition est devenue la norme, permettant d’afficher plus de détails sur une image de même taille. Les matières, les textures, le grain de peau des acteurs, les arrière-plans : tout est plus riche et plus réaliste. Avec plus de 33 millions de pixels composant l’image, la 8K est encore plus spectaculaire de réalisme !

UHD 4K-8K : tout savoir sur l'Ultra Haute Définition

En augmentant le nombre de pixels de l’image, on peut profiter d’une plus grande image en conservant la même distance entre l’écran et les spectateurs, sans pour autant distinguer les pixels qui la composent. 

HDR, HDR10+ & Dolby Vision : images à large plage dynamique

La généralisation des films, séries et documentaires tournés avec une large plage dynamique (HDR10, HDR10+, Dolby Vision) permet de profiter d’images extrêmement lumineuses et contrastées avec beaucoup de nuances et de détails révélés, dans les zones les plus sombres et les plus claires de l’image. Encore faut-il disposer d’une TV 4K HDR ou d’un vidéoprojecteur 4K HDR pour en profiter.

Tout savoir sur le HDR et le Dolby Vision

TV OLED 

Les TV OLED 4K sont les champions du contraste grâce à leur capacité à produire un noir absolu et des images HDR au réalisme exceptionnel. Temps de réponse instantané et larges angles de visions complètent le tableau. Ils sont parfaits pour les séances home-cinéma dans la pénombre ou l’obscurité (contraste et douceur de l’image), très à l’aise sur les images de sport (faible latence) et adaptés aux jeux vidéo (modèles compatibles G-Sync/FreeSync). 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/panasonic/PANATX65GZ1000/tx-65gz1000_5d01075a287ab_1200.jpg
Les TV OLED offrent un rendu cinéma incomparable (ici le Panasonic TX-65GZ1000) avec des noirs profonds et un contraste élevé.

TV QLED 

Les TV QLED Samsung excellent à reproduire les pics de luminosité élevés, ce qui favorise l’affichage des images en pleine journée dans une pièce éclairée, y compris avec des programmes HDR. La plupart des TV QLED adoptent par ailleurs un très bon filtre anti-reflets (préserve la lisibilité de l’image en pleine journée) et sont proposés dans de nombreuses tailles d’écrans (de 43” à 85” soit de 108 cm à 214 cm de diagonale).

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/samsung/SAMSQE65Q95T/qe65q95t_5e6a1b7b3d31e_1200.jpg
Les TV QLED sont idéales pour profiter d’une image lumineuse aux couleurs riches en pleine journée (ici la TV QLED Samsung QE65Q95T).

TV Lifestyle

Les TV lifestyle se distinguent par leur design tout en proposant une qualité d’image optimale. Conçues pour s’afficher fièrement dans le salon comme de véritables objets de décoration (gamme Samsung Serif) ou au contraire pour se fondre dans le décor tel un véritable cadre mural (gamme Samsung The Frame 2019 et Samsung The Frame 2020), elles peuvent également prendre l’aspect d’un miroir une fois éteintes (TV Weemove).

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/samsung/SAMSQE65LS03/the-frame-qled-65_5cd040f12a7d3_1200.jpg
Une fois accrochées au mur, les TV Samsung The Frame (ici le Samsung The Frame QE65LS03T 2020 se fondent dans le décor tel un tableau. Leur dalle QLED garantit une image lumineuse et des couleurs riches, même en pleine journée.

Vidéoprojecteurs ultra-courte focale

Véritable alternative au téléviseur dans le salon, le vidéoprojecteur ultra courte focale permet d’obtenir une très grande image (jusqu’à 2,5 m de diagonale) en étant placé au pied d’un mur ou de l’écran de projection. Généralement très lumineux, il peut même être utilisé en pleine journée, surtout si vous projetez sur un écran de projection spécial courte focale avec une toile technique.

Un vidéoprojecteur Ultra Courte Focale (ici le Panasonic TX-100FP1E) permet d’obtenir une très grande image en étant placé tout près du mur.

Vidéoprojecteurs 4K 

Star des salles de home-cinéma cinéma dédiées, le vidéoprojecteur 4K Ultra Haute Définition peut également s’inviter dans le salon, posé sur la table ou monté au plafond sur un support de vidéoprojecteur. La démocratisation est en marche avec désormais de nombreux modèles vendus sous la barre des 1500 €, à l’instar du Optoma UHD30, du Acer M550BD ou encore du Benq W2700.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/optoma/OPTOUHD30/uhd30_5e8488bfa1c52_1200.jpg
Vous rêvez d’une très grande image dans votre salon ? Rien de tel qu’un vidéoprojecteur 4K Ultra HD comme le tout nouveau Optoma UHD30.

Optimiser la source vidéo

Cela peut sembler évident mais il est toujours bon de rappeler que pour obtenir une belle qualité d’image, il est primordial de soigner la qualité de la source. Cela vaut aussi bien si vous disposez d’un abonnement à une plateforme de streaming vidéo que si vous possédez une importante collection de films dématérialisés ou des rayonnages remplis de disques DVD, Blu-ray et Blu-ray 4K Ultra Haute Définition.

Sur un téléviseur 4K même doté d’une fonction d’upscaling vidéo performante, vous n’obtiendrez pas la même qualité d’image selon que vous regardez un DVD (définition 720 x 480p), Netflix, Disney+ ou Prime Video en HD ou en 4K, un Blu-ray (HD1080p) ou encore un film Blu-ray 4K Ultra HD en Dolby Vision. Par ailleurs, certains lecteurs Blu-ray 4K Ultra HD sont dotés d’une section vidéo capable d’offrir une qualité d’image exceptionnelle, y compris avec des sources de faible définition grâce à un upscaling très performant.

Services de streaming

Avec les services de streaming en ligne comme Netflix, Prime Video et Disney+ si votre connexion Internet offre un débit limité, la qualité d’image le sera également. Netflix nécessite par exemple 25 Mb/s pour la 4K et 5 MB/s pour la HD. En deçà, il faudra vous contenter d’une qualité d’image standard type DVD. 

Il faut donc une connexion Internet rapide pour profiter de la meilleure qualité d’image offerte par les différents services de streaming. C’est en partie pour cette raison que Netflix propose 3 formules d’abonnement distinctes avec 3 niveaux de qualité différents : SD, HD et Ultra HD.

Notez que pour ne pas saturer les infrastructures réseau très sollicitées en cette période, les principaux services de streaming ont pris certaines mesures. Netflix a par exemple décidé de limiter la qualité des différents flux vidéo (qualité standard, HD 1080p et 4K) afin de réduire de 25% environ la bande passante nécessaire à leur visionnage. 

Prime Video et MyCanal lui ont emboîté le pas, ainsi que Disney+ (qui détient notamment le catalogue Marvel et Star Wars en plus des Classiques Disney et Pixar) disponible depuis le 7 avril sur le territoire français. Le studio américain a même décidé de plafonner pour l’heure la diffusion de ses contenus à la définition HD 1080p, la disponibilité des flux vidéo 4K Ultra Haute Définition étant momentanément reportée. 

Ces mesures de restriction de la qualité vidéo ne sont pas sans effet sur le rendu à l’écran. Une augmentation de la compression signifie en effet moins de détails et de netteté. La plupart des utilisateurs ne constatent sans doute que peu de différences et s’en accommodent. Les puristes à l’œil très affûté en souffriront plus et se tourneront alors vers les supports physiques dans leur quête d’une image et un son “parfaits”.

Blu-ray et Blu-ray 4K Ultra HD

Investir dans un bon lecteur Blu-ray UHD 4K est toujours pertinent si vous voulez profiter d’une qualité d’image optimale. Associé à une TV OLED, à une TV QLED, à une TV UHD 4K ou à un vidéoprojecteur UHD 4K, il constitue une source de premier choix pour profiter d’une image de très haute qualité.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/panasonic/PANADPUB9000/dp-ub9000_5b59a9c79c9d5_1200.jpg
Certifié THX 4K HDR Source, récompensé par de nombreux magazines spécialisés et auréolé du prix EISA du meilleur lecteur Blu-ray, le Panasonic DP-UB9000 offre une qualité d’image et de son exceptionnelle.

Le support physique offre en effet une qualité d’image et de son inégalée, notamment en Ultra Haute définition 4K. La lecture d’un disque Blu-ray UHD 4K s’effectue à un débit très élevé et constant, ce qui garantit une diffusion optimale des images UHD 4K et du son numérique HD multicanal. C’est appréciable aussi bien sur les films et séries que sur les Blu-ray de concerts.

Le streaming nécessite pour sa part une compression des données, aussi bien pour l’image que pour le son, même avec une connexion internet domestique en fibre optique à très haut débit. Malgré la qualité des plus récents codecs vidéo, le streaming ne se fait donc pas sans une certaine perte de qualité avec à l’écran une image qui n’est pas aussi belle qu’avec un disque Blu-ray HD 1080p ou 4K Ultra HD.

Optimiser la connectique HDMI

Un bon câble HDMI est indispensable pour profiter de toute la richesse des images 4K Ultra HD en HDR, en HDR10+ et en Dolby Vision. Que ce soit avec un vidéoprojecteur Ultra HD 4K HDR, une TV 4K Ultra HD, OLED ou QLED et que votre source soit un lecteur Blu-ray 4K Ultra HD ou un lecteur réseau AV.

Comme nous le répétons souvent, un câble haut de gamme ne va pas améliorer la qualité de l’image mais il va la préserver. À l’inverse, un câble de mauvaise qualité risque de ne pas bien acheminer le signal et/ou de ne pas le protéger d’éventuelles perturbations. Un câble HDMI de bonne facture optimise et sécurise donc le transfert du signal qui arrive ainsi sans altération jusqu’au téléviseur.

Le câble NorStone HDMI Jura est compatible avec les résolutions Full HD, 3D et UHD 4K 60 Hz HDR ainsi qu’avec les flux audio 7.1 et Dolby Atmos. Conducteurs en cuivre plaqué argent, triple blindage et géométrie optimisée assurent un excellent transfert du signal qui est protégé efficacement des interférences.

Qualité de fabrication

Pour choisir un câble HDMI, il faut s’attarder un peu sur sa fiche technique. La qualité et la structure du cuivre utilisé (OFC, LGC), la structure du câble, l’isolation des conducteurs, la qualité des connecteurs et le blindage jouent un rôle sur la qualité de transmission du signal. La qualité des matériaux employés, la solidité des connecteurs et le soin apporté à la fabrication sont également un gage de pérennité et de maintien des performances dans le temps.

Consulter le guide : “Choisir un câble HDMI

Certification du câble HDMI

Il faut aussi prêter attention à la certification du câble et/ou au débit de données qu’il peut prendre en charge. Dans la pratique, un câble HDMI High Speed (débit jusqu’à 10,2 Gbps) est suffisant pour profiter des Blu-ray 4K Ultra HD (3840 x 2160 pixels à 24, 25 et 30 images/s). Un débit minimum de 18 GBits/sec est cependant nécessaire pour des vidéo 4K HDR, que ce soit en HDR10/HDR10+ ou en Dolby Vision. 

La certification des câbles HDMI

Vérifiez également que chacun des éléments reliés par câble HDMI possède des contrôleurs HDMI dont la norme est adaptée au débit des flux à envoyer et recevoir : 

  • Norme HDMI 1.4 = 10,2 Gbps max. (4K 24/25/30 images/s)
  • Norme HDMI 2.0 = 18 Gbps max. (4K HDR/Dolby Vision 60 images/s)
  • Norme HDMI 2.1 = 48 Gbps max. (4K HDR/Dolby Vision 120 images/s & 8K 60 images/s).

Tenir compte de la longueur

Enfin, on prêtera également attention à la longueur de câble HDMI nécessaire afin de ne pas subir une atténuation du signal trop importante. À partir d’une longueur de 5 à 8 mètres, une atténuation du débit peut commencer à se faire sentir, occasionnant des artefacts et/ou des pertes de signal. Au-delà de 10 mètres, il est fortement recommandé d’utiliser un câble HDMI optique comme le NorStone Jura HDMI-Optic ou un répéteur/amplificateur de signal HDMI comme le NorStone répéteur HDMI 3D.

Optimiser les paramètres de l’image

Les TV Ultra Haute définition 4K proposent toutes plusieurs préréglages image adaptés à différentes situations de visionnage : Standard, Vif, Cinéma, Sport, Jeux… Un mode image différent peut même être choisi et mémorisé pour chaque entrée du téléviseur (mode Cinéma pour le lecteur Blu-ray, mode Jeu pour la console…). Malgré cela, faire un petit tour dans les menus du téléviseur est souvent utile pour s’assurer que les principaux réglages sont optimisés pour afficher l’image le plus fidèlement possible à la vision originelle du réalisateur. 

Généralement pour chaque mode image il est possible de modifier la luminosité, le contraste, les couleurs et de nombreux autres paramètres (ici le mode “Normal” sur le téléviseur OLED Panasonic TX-55GZ2000).

Choisir le bon mode préréglé

Les différents préréglages image des TV sont calibrés pour correspondre aux conditions de visionnage domestique les plus courantes ou à certains types de contenus. Selon les fabricants, ils peuvent porter un nom différent.

  • Eco : permet de réduire la consommation électrique en diminuant la luminosité de l’écran.
  • Standard : convient au visionnage dans une pièce ni trop lumineuse, ni trop sombre. L’image présente un niveau de contraste, de luminosité et de netteté médian.
  • Vif / Dynamique / Intense : adapté à des conditions de visionnage en pleine journée, dans un environnement lumineux, ce mode augmente généralement le contraste et la luminosité (parfois la netteté). 
  • Cinéma / Film : mode adapté au visionnage dans la pénombre, voire l’obscurité totale. L’image est généralement plus nuancée et plus douce, moins lumineuse. Les traitements vidéos sont désactivés. Ce réglage est souvent le plus proche des normes vidéo avec une colorimétrie juste et une image fidèle au master d’origine.
  • Sport : mode optimisé pour la retransmission d’événements sportifs avec une amélioration de la netteté sur les mouvements rapides (frappes de balle, déplacements rapides).
  • Jeux / Game : réglage adapté au gaming avec renforcement de la luminosité, du contraste et parfois de la netteté pour mieux distinguer les détails de l’image. Les traitements vidéos sont désactivés pour optimiser le temps de réponse en diminuant l’input lag.

À ces modes image les plus courants peuvent s’en ajouter d’autres destinés à des contenus vidéo bien spécifiques ou étalonnés par un organisme indépendant : modes Dolby Vision Bright et Dolby Vision Dark pour le visionnage en journée ou en soirée de contenus HDR Dolby Vision, modes ISF jour et nuit pour mémoriser les réglages effectués par un professionnel de la calibration, modes THX calibrés par les ingénieurs du célèbre studio américain…

Enfin, le Mode Filmmaker apparu récemment est massivement adopté par les principaux fabricants de TV 4K afin de proposer un réglage automatique optimal de l’image du téléviseur sans aucune intervention de l’utilisateur.

Comment profiter de la fonction Filmmaker Mode

Affiner les réglages avec un disque de calibration

Malgré les efforts des fabricants pour affiner les réglages image à chaque nouvelle génération de téléviseurs 4K Ultra Haute Définition, une calibration peut être nécessaire pour retrouver les mêmes réglages que ceux des moniteurs professionnels qui servent à l’étalonnage des films en post-production. C’est le moyen le plus sûr d’obtenir à l’écran des images identiques à celles tournées et validées par le réalisateur.

Pour réaliser la calibration de son téléviseur 4K HDR ou de son vidéoprojecteur UHD 4K, on peut utiliser un disque de calibration comme le disque Spears & Munsil UHD HDR Benchmark

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/spears-munsil/SPMUNHDBENCH4K/uhd-hdr-benchmark_5d1c64bbe319b_1200.jpg
Le disque Blu-ray de calibration 4K Spears & Munsil UHD HDR Benchmark permet de calibrer précisément une TV UHD 4K, QLED ou OLED , une TV 8K Ultra Haute Définition ou encore un vidéoprojecteur 4K Ultra HD.

Celui-ci permet de contrôler et d’ajuster de nombreux paramètres d’affichage, notamment le contraste, la luminosité, les couleurs et les teintes, la netteté, la température des couleurs… De plus, ce disque de calibration est le premier à permettre de comparer en temps réel toutes les solutions HDR (High Dynamic Range) du marché, d’un clic de télécommande. Un point important quand on sait la complexité pour un téléviseur ou un vidéoprojecteur à gérer les forts contrastes, les hauts niveaux de luminosité et la palette de couleurs étendue des contenus HDR.

Comment bien régler l'image de son TV ?

Activer l’upscaling de la TV ou du lecteur Blu-ray

Bien entendu, tous les téléviseurs 4K Ultra Haute Définition, toutes les TV UHD 8K ainsi que certains vidéoprojecteurs 4K Ultra Haute Définition sont capables de réaliser un upscaling pour adapter l’image de la source à leur définition native. Les résultats sont assez variables d’un téléviseur à un autre. On constate cependant de belles performances sur les TV 4K et 8K haut de gamme dotées d’un processeur vidéo puissant avec technologie d’upscaling dopé à l’intelligence artificielle.

Les TV LG OLED haut de gamme exploitent l’intelligence artificielle pour optimiser l’upscaling et les réglages image.

Les TV 4K et 8K n’ont cependant pas l’exclusivité de l’upscaling qui peut également être réalisé par un lecteur Blu-ray ou un lecteur Blu-ray 4K Ultra HD. Il peut être intéressant alors de tester la qualité d’upscaling de l’un et de l’autre. 

Et le gaming dans tout ça ?

Input Lag

Depuis quelques années déjà, les fabricants de TV 4K et de vidéoprojecteurs Ultra Haute Définition chouchoutent la communauté des gamers en améliorant notamment l’input lag de leurs appareils. Pour mémoire, l’input lag est le décalage entre le moment où l’image est générée par la console ou l’ordinateur et le moment où l’écran l’affiche. S’il est élevé, le joueur voit l’image de l’action de jeu avec un décalage important et réagit forcément en retard. 

Comment profiter pleinement de ses jeux vidéo ?

VRR, G-Sync, FreeSync

Offrant un très faible input lag, la plupart des TV Samsung QLED et des TV OLED LG de dernière génération sont par ailleurs compatibles avec l’affichage à taux de rafraîchissement variable (VRR – Variable Refresh Rate) comme la technologie Nvidia G-Sync ou la technologie AMD Freesync. 

Les TV Samsung QLED sont recommandées par Microsoft pour profiter pleinement de la qualité d’image offerte par la Xbox One X.

Dans la pratique, au lieu d’afficher l’image avec un taux de rafraîchissement fixe, ce qui peut générer des saccades (stuttering) voire des déchirements d’image (tearing), le téléviseur se cale sur la fréquence à laquelle le processeur vidéo de la console ou de la carte graphique lui envoie les images. 

https://lh6.googleusercontent.com/A6YKEy0oUNNPXoc6XX2ALeqg2Vm_Ol3EO1CDhQVnzoLMOawEH0GE54LkSzCnPhLTMWioIoEWl0zoc38TZnI-_wSJzSnBkoCJQpVv0hkqG9uB64k7N-JLHgZ5wzQIrdpmlFP6RBAb
Les TV LG OLED dernière génération sont compatibles VRR et prennent notamment en charge la technologie G-Sync de Nvidia.

ALLM (Auto Low Latency Mode)

Enfin, même les TV qui ne prennent pas en charge la technologie VRR proposent un mode jeu qui renforce la luminosité et le contraste pour mieux distinguer les détails de l’image et désactive les traitements vidéos pour optimiser le temps de réponse de l’écran. La plupart du temps, le mode jeu est accessible depuis la touche de réglage du mode Image sur la télécommande. Les TV 4K dotées de la fonction ALLM (Auto Low Latency Mode) peuvent même basculer directement en mode Jeu et optimiser automatiquement les réglages dès qu’elles détectent une console de jeux vidéo compatible.

La fonction ALLM traduite par “Réponse de jeu instantanée” dans le menu de ce téléviseur LG OLED garantit un affichage optimal des jeux vidéo.


  • 65
    Partages

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.