Actu : le home-cinéma peut-il sauver le cinéma ?

0
1357
  • 85
    Partages

Avoir un bon système home-cinéma n’a jamais été aussi important pour profiter des nouvelles sorties, mais aussi des séries ou encore des productions exclusives des différents services de streaming. Si on pouvait déjà observer ce fait ces dernières années avec l’arrivée de nouvelles technologies telles que le son Dolby Atmos ou les projecteurs vidéo 4K UHD, le confinement et la fermeture des salles de cinéma n’a fait que confirmer cette tendance. Alors que le déconfinement s’amorce, les salles de cinéma, à l’instar des théâtres et des manifestations sportives ou culturelles, resteront cependant closes pendant encore plusieurs semaines. On annonce pour l’instant une décision à venir le 2 juin concernant la possible réouverture de ces endroits, avec une estimation qui semble pointer vers début juillet. Aujourd’hui plus que jamais la question se pose : comment retrouver le plaisir du cinéma à la maison ?

Un lecteur Blu-ray 4K UHD, un écran OLED et un système d’enceintes sur 5.1 canaux permettent de retrouver toutes les sensations du cinéma à la maison.

Les services de vidéo à la demande

Pour de nombreux foyers, les services de streaming sont devenus la source privilégiée pour regarder des séries mais aussi des films. À cela vient s’ajouter le report de certains long-métrages dont la sortie était annoncée pour la période printemps / été 2020. C’est par exemple le cas du très attendu Kaamelott du réalisateur Alexandre Astier, initialement prévu pour le mois de juillet 2020, dont la sortie en salle a été reportée au mois de novembre. Toute l’attention se tourne alors vers les grandes plateformes de streaming (Netflix, Amazon Prime Video et Disney+) qui continuent de gagner en popularité pendant le confinement en proposant toujours plus de contenus. 

Netflix propose régulière des nouveautés ainsi que des classiques à découvrir ou à revoir.

Outre les films sortis en salle, les documentaires et les séries, les plateformes de streaming proposent également du contenu original qui permet à chaque service de se dissocier de la concurrence. Si les premières productions étaient principalement des films indépendants au budget loin de rivaliser avec les films hollywoodiens, de grands réalisateurs se sont récemment aventurés sur le terrain de la VOD. On retrouve parmi ces productions La Ballade de Buster Scruggs de Joel et Ethan Coen, The Irishman de Martin Scorsese, ou encore Marriage Story de Noah Baumbach à l’affiche duquel on retrouve Adam Driver et Scarlett Johansson. Le film Pinocchio réalisé par Matteo Garrone est sorti, quant à lui, directement sur Amazon Prime Video. Un phénomène qui se démocratise et interpelle car on peut y voir une potentielle menace pour les salles de cinéma. La fréquentation des salles obscures n’est pourtant pas en baisse, notamment grâce aux superproductions américaines qui attirent un grand nombre de spectateurs. 

Films, séries et recommandations basées sur ce que vous avez précédemment regardé, Prime Video offre une expérience cinématographique taillée sur mesure.

Avoir un système home-cinéma est aujourd’hui la meilleure solution pour profiter de l’offre grandissante de films, documentaires et séries. Chaque plateforme propose différents abonnements en fonction de la composition du foyer, des préférences et de la connexion Internet à disposition. Pour plus d’informations sur les différents services de streaming et pour vous permettre de faire un choix avec toutes les cartes en main, consultez notre billet “choisir sa plateforme SVOD”.

Retrouvez les classiques et les nouveautés en Blu-ray

Les choses ont bien changé depuis l’époque de la VHS. En 1987, la loi de chronologie des médias impose un délai d’un an avant qu’un film à succès puisse passer du grand écran à la cassette vidéo. Aller voir un film au cinéma est alors indispensable si on ne veut pas devoir attendre un an pour le visionner sur une chaîne payante ou en vidéo et encore plus longtemps pour qu’il passe à la télévision. Ce délai d’exploitation se raccourcit cependant avec l’apparition du DVD et passe à une durée minimum de 4 mois et 3 mois pour les films ayant fait moins de 100 000 entrées après 4 semaines d’exploitation. C’est le temps d’attente actuel pour qu’un film passe du cinéma au Blu-ray ou à la VOD et il est même légitime de s’attendre à ce que ce délai soit de nouveau écourté à l’avenir. Les lecteurs réseaux, lecteurs Blu-ray et Blu-ray UHD 4K permettent aujourd’hui de profiter de tous les films, des blockbusters hollywoodiens aux films indépendants, en haute définition après seulement quelques mois d’attente.

Avec le lecteur Blu-ray 4K UHD Pioneer UDP-LX500 associé à un téléviseur OLED, nous avons profité d’une image riche, détaillée et lumineuse restituant parfaitement la vision du réalisateur.

Le prix moyen d’un film sur Blu-ray est de 22 euros, soit environ deux fois le prix moyen d’une place de cinéma, qui lui s’élève à 10 euros. Outre la possibilité de pouvoir regarder un film à plusieurs reprises après l’achat initial, les Blu-ray présentent également l’avantage d’offrir une sélection de langue et de sous-titres pour les férus de versions originales, des commentaires du réalisateur et souvent de nombreux bonus. Pour les collectionneurs, les coffrets Blu-ray réunissant des trilogies ou saga entières et les versions Steelbook des supports physiques constituent de magnifiques pièces à mettre en valeur sur une étagère ou dans une salle dédiée. Notons également que l’achat de disques Blu-ray, tout comme celui de disques vinyle ou de CD, permet de soutenir l’industrie cinématographique. Vous pouvez ainsi retrouver vos films préférés chez vous tout en permettant aux studios, sociétés de productions, techniciens et toutes les personnes impliquées dans la création d’un long-métrage de continuer leur travail pour faire vivre le septième art.

Le coffret Steelbook du film The Revenant est une très belle pièce de collection présentée dans un livre-étui en cuir véritable.

Des systèmes home-cinéma toujours plus performants

Les téléviseurs OLED et QLED offrent une image d’une clarté et d’un niveau de détails jamais vus auparavant. Avec des noirs d’une grande profondeur associés à des couleurs vives et éclatantes, les écrans UHD 4K compatibles HDR permettent d’obtenir une image plus lumineuse et plus détaillée mais aussi d’améliorer le détail dans les zones sombres. Avec des tailles de dalles pouvant atteindre plus de deux mètres de diagonale, autant dire que le terme de “petit écran” pour désigner le téléviseur est tombé en désuétude. Profiter des films et des séries dans des conditions se rapprochant de celles d’une salle de cinéma tout en restant confortablement installé chez-soi n’est aujourd’hui plus un rêve.

Les téléviseurs OLED offrent des détails d’une grande finesse et un excellent contraste. De quoi se retrouver projeter au coeur du film.

Pour les amateurs de grande image ou pour une salle dédiée, les vidéoprojecteurs 4K UHD associés à un écran fixe, manuel ou motorisé permettent aujourd’hui de profiter d’une image ultra réaliste de grande dimension pour une expérience cinématographique depuis votre canapé. Si vous n’avez pas le recul suffisant pour installer un projecteur à distance de l’écran de projection, les projecteurs à ultra courte focale sont conçus pour offrir une large image avec un minimum de recul. Grâce à leur objectif de très grand angle, ces projecteurs peuvent être positionnés au plus près d’un écran pour ultra courte focale spécialement conçu pour offrir des performances optimales.

Un vidéo projecteur et un écran de projection permettent de retrouver une image de très grande taille dans son salon ou une salle dédiée.

Pour retrouver toutes les sensations d’une expérience cinéma, les chaînes grand spectacle offrent jusqu’à 5.1.2 canaux et permettent de sonoriser une grande pièce ou une salle dédiée. Chaque explosion et effet sonore peut ainsi être ressenti comme dans une salle obscure et on se retrouve projeté en plein coeur du film. Il ne manque donc plus qu’à demander à votre voisin de bruyamment manger du pop-corn ou de régulièrement allumer son téléphone pour véritablement vous croire au cinéma.

Le pack d’enceintes Focal Chorus 726 HCM est un ensemble home-cinéma fabriqué en France et qui associe dynamisme et précision.

Pour les pièces de tailles plus modestes, les packs d’enceintes compactes et les barres de son constituent des solutions efficaces et faciles à intégrer. Certaines barres de son telles que la Samsung HW-Q70R sont même dotées de la technologie Dolby Atmos et accompagnées d’un caisson de basses pour restituer tous les effets et la puissance des bandes son sans devoir installer des enceintes dans toute la pièce.

Si vous habitez en appartement et qu’un caisson de basses n’est pas une option, si vous aimez regarder des films le soir lorsque tout le monde dort, ou si vous voulez profiter encore plus des effets sonores explosifs des films d’action, les vibreurs home-cinéma permettent de retrouver les basses fréquences sous forme de vibrations. Fixé au fauteuil ou canapé, le vibreur s’active au gré des basses fréquences et ajoute une dimension physique aux pistes sonores. Ce caisson de basses silencieux permet de profiter de séances home-cinéma plus discrètes ou peut venir renforcer un caisson de basses pour réaliser chez soi un véritable cinéma dynamique.

Pour tout cinéphile, avoir un système home-cinéma de qualité chez soi est donc plus important que jamais. La qualité du son et de l’image sont au rendez-vous, tout comme la tranquillité. Vous pouvez vous installer confortablement, la température n’est ni trop basse ni trop élevée et les conversations intempestives ne sont plus qu’un mauvais souvenir. Il est désormais possible de facilement profiter de tous les contenus cinématographiques et bien plus encore dans des conditions idéales grâce à un système qui vous correspond. 


  • 85
    Partages
Previous articleTV LG OLED 2020 : toutes les nouveautés
Next articleMise à jour fimware du Bose Noise Cancelling Headphones 700
Rédacteur et traducteur amateur de disques vinyle et passionné d'obscurs sous-genres musicaux. Mes préférences cinématographiques s'orientent vers les films d'horreur, des classiques Universal à la courte vague néohorreur française du début des années 2000, ainsi que vers la période américaine d'Alfred Hitchcock. Côté matériel je privilégie les installations sobres avec des enceintes compactes JBL alimentées par un ampli hi-fi stéréo Denon auquel sont connectés un pré-ampli phono Graham Slee et une platine Dual CS 5000 du début des années 80 pour le vinyle et un DAC Chord Mojo avec une variété d'écouteurs intra-auriculaires pour la musique dématérialisée.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.