Comparatif des meilleurs baladeurs audiophiles 2020

8
12660
  • 60
    Partages

Que ce soit pour écouter de la musique dans les transports en commun, dans le jardin, autour de la piscine ou sur la chaîne hi-fi du salon, les baladeurs audiophiles constituent une solution polyvalente et intuitive pour profiter d’une grande qualité d’écoute en tout lieu. Associés à un casque hi-fi, une paire d’écouteurs ou un casque Bluetooth, les baladeurs HD garantissent un son de qualité, à condition de correctement choisir le modèle qui vous correspond. Quelle puissance d’amplification choisir pour un bon baladeur ? À quoi sert la connexion Bluetooth ? Quelle est la meilleure marque de baladeurs ? Nous allons dans ce guide et comparatif vous donner tous les éléments essentiels pour vous aider à choisir en fonction de vos besoins et de votre budget votre meilleur baladeur audiophile 2020. 

Nous allons dans ce guide et comparatif des meilleurs baladeurs audiophiles vous donner tous les éléments essentiels pour vous aider à choisir un baladeur adapté à vos besoins, vos musiques et votre casque ou paire d’écouteurs.

Pourquoi choisir un baladeur audiophile ?

Face à des smartphones de plus en plus performants, l’utilité d’un baladeur peut être remise en doute. En creusant un peu le sujet, on se rend cependant rapidement compte que ces deux systèmes proposent des solutions différentes. Les baladeurs audiophiles présentent des avantages indéniables, avec l’intégration de DAC de plus haute qualité, couplés à des amplis casque réellement hi-fi. Des composants qu’on ne trouve ni dans les smartphones, ni les tablettes, car trop onéreux et énergivores. Même un smartphone haut de gamme comme le dernier iPhone est incapable de lire des fichiers Hi-Res et ne dispose même pas d’une sortie casque. Des caractéristiques pourtant disponibles dès l’entrée de gamme sur les baladeurs.

Constituant l’entrée de gamme de Shanling, le baladeur Shanling Q1 est certifié Hi-Res Audio et prend en charge les fichiers jusqu’à 32 bits / 384 kHz et DSD.

Baladeur classique ou connecté ? 

On distingue deux grandes catégories de baladeurs : ceux exclusivement dédiés à l’écoute des fichiers audio stockés dans la mémoire interne ou sur une carte mémoire comme le Shanling Q1 et ceux dotés de fonctions de streaming. Cette deuxième catégorie est à privilégier si vous souhaitez profiter des services de musique en ligne comme Spotify, Deezer, Qobuz, Tidal ou encore Apple Music, des webradios et des musiques partagées sur le réseau local (DLNA). Ces baladeurs connectés utilisent souvent le système d’exploitation Android, ce qui vous permet d’y installer de nombreuses applications, de la même manière qu’avec un smartphone. Ils élargissent ainsi grandement les possibilités d’écoutes musicales et permettent même le visionnage de films et séries HD. Parmi les meilleurs baladeurs Android, on trouve les Sony NW-A105, iBasso DX160, Shanling M6 et l’ultime Fiio M15

Les fichiers compatibles 

Le meilleur baladeur audiophile est celui capable de lire tous les fichiers audio de votre collection personnelle. Si celle-ci comporte des fichiers MP3, AAC, OGG, ALAC, WAV, FLAC et DSD, vous devez vous assurer que le baladeur lise tous ces formats. En plus de cette compatibilité, il est également nécessaire d’étudier la résolution maximale à laquelle le baladeur supporte ces fichiers. Par exemple, le baladeur FiiO M15 peut lire des fichiers PCM FLAC, WAV, WMA, AIFF jusqu’à 32 bits / 384 kHz (jusqu’à 768 kHz en mode DAC USB), tandis que les fichiers DSD 64/128/256 (jusqu’à DSD512 en mode DAC USB) sont lus en ISO, DSF et DFF. Enfin, si vous utilisez un service de musique en ligne Hi-Res, il est également nécessaire de vérifier que le baladeur est compatible avec le format de fichier utilisé par ce service. Par exemple, pour Tidal, il est nécessaire d’avoir un baladeur compatible MQA pour pleinement exploiter les musiques HD de la plateforme. 

Le FiiO M15 est le meilleur baladeur audiophile de FiiO. Il prend en charge un très large panel de formats audio haute résolution jusqu’à 32 bits / 384 kHz (jusqu’à 768 kHz en mode DAC USB), tandis que les fichiers DSD 64/128/256 (jusqu’à DSD512 en mode DAC USB) sont lus en ISO, DSF et DFF. Il est également compatible MQA.

Quelle puissance d’amplification choisir ? 

Tous les baladeurs audiophiles disposent d’une section d’amplification pour alimenter le casque ou les écouteurs associés. Les caractéristiques de cette amplification varient cependant d’un modèle à l’autre et il est nécessaire de les étudier pour s’assurer d’une bonne association avec votre casque ou votre paire d’écouteurs. Une puissance minimale comprise entre 40 et 60 mW est recommandée pour obtenir un volume convenable avec un casque de faible impédance et/ou de forte sensibilité. Pour ce niveau de puissance, les meilleurs baladeurs sont les Shanling Q1 (80 mW sous 32 ohms), Fiio M6 (70 mW sous 32 ohms) et FiiO M7 (40 mW sous 32 ohms). 

Il est nécessaire de choisir un baladeur adapté à l’impédance et à la sensibilité du casque pour garantir une alimentation optimale.

Avec un casque de forte impédance ou réputé difficile à alimenter, il est nécessaire de choisir un baladeur doté d’une section d’amplification plus puissante. Par exemple, le baladeur FiiO M11 Pro délivre 200 mW sous 32 ohms et 22 mW sous 300 ohms. Il peut ainsi alimenter sans mal les casques et écouteurs d’une impédance de 32 ohms et jusqu’à 200 ohms. Au-delà, un baladeur de plus forte puissance comme l’Astell&Kern KANN Cube (6 Vrms) est à privilégier pour bénéficier d’une restitution optimale.

Capable de délivrer une très forte puissance de 6 Vrms, le baladeur Astell&Kern KANN Cube peut alimenter sans la moindre difficulté tout casque ou paire d’écouteurs.

Le choix de la connectique 

En plus de la puissance, il peut également être intéressant de s’intéresser à la connectique proposée par le baladeur. Il faut savoir que tout baladeur dispose au minimum d’une sortie casque asymétrique au format mini-jack 3,5 mm. Celle-ci assure une parfaite compatibilité avec la grande majorité des casques et écouteurs du marché. Les baladeurs haut de gamme, quant à eux, disposent souvent d’une double sortie casque, aux formats asymétrique et symétrique. Cette dernière sortie délivre une puissance accrue et un gain de précision en comparaison avec la classique sortie asymétrique. Pour en profiter, il faut utiliser un casque dont le câble asymétrique peut être remplacé par un câble symétrique. 

Le baladeur audiophile Shanling M6 intègre deux sorties casque symétriques (2,5 mm et 4,4 mm) et une sortie asymétrique 3,5 mm pour facilement alimenter la grande majorité des casques et écouteurs du marché.

En plus des sorties casques, les baladeurs audiophiles disposent d’une entrée USB pour la copie des fichiers sur la carte microSD ou la mémoire interne. Sur certains baladeurs, cette connectique peut également être mise à profit pour utiliser le baladeur comme DAC USB pour écouter au casque les musiques ou services de musique en ligne au travers de son ordinateur. Le baladeur joue ainsi le rôle de carte son externe pour décoder des fichiers Hi-Res Audio et offrir une qualité de conversion et d’écoute supérieure à la sortie casque de l’ordinateur. 

Le baladeur FiiO M11 Pro peut être utilisé comme DAC USB avec un ordinateur Windows ou Mac pour bénéficier d’une restitution sonore plus précise et correctement exploiter des fichiers Hi-Res Audio.

La capacité de stockage 

Certains baladeurs intègrent une mémoire interne, mais celle-ci est généralement assez restreinte et nécessite d’être étendue à l’aide d’une carte microSD pour accueillir toute votre bibliothèque musicale. Tous les baladeurs supportent ce format de carte et gèrent de très grandes capacités, parfois jusqu’à plusieurs To. Le choix de la capacité de stockage est directement tributaire du type de fichiers. Un album au format MP3 pèse environ 100 Mo, un album au format FLAC et qualité CD environ 500 Mo, un album au format FLAC et qualité HD 24 bits environ 1 Go, tandis qu’un album au format DSD occupe environ 2 Go. Cela laisse la possibilité de stocker environ 2560 albums MP3, 512 albums CD, 256 albums HD et 128 albums DSD sur une carte de 256 Go. Si votre bibliothèque musicale est conséquente et destinée à s’agrandir, il est préférable de choisir un baladeur audiophile compatible avec des cartes microSD de grande capacité (1 ou 2 To) ou doté de plusieurs lecteurs de carte.

Le baladeur audiophile iBasso DX120 peut accueillir deux cartes microSD de 1 To chacune.

La connexion Bluetooth 

De plus en plus de baladeurs audiophiles intègrent désormais une puce Bluetooth pour diffuser la musique vers un casque Bluetooth, des écouteurs Bluetooth, une enceinte connectée ou un ampli connecté. Il est en revanche préférable de choisir un baladeur compatible avec le codec Bluetooth aptX HD ou LDAC pour garantir une transmission de grande qualité, jusqu’à 24 bits / 48 kHz pour le premier et 24 bits / 96 kHz pour le second. C’est par exemple le cas des baladeurs Sony NW-A55 et Shanling M2X. Bien entendu, le casque doit lui aussi prendre en charge ces codecs pour que vous puissiez en profiter.

Le baladeur Sony NW-A55 est équipé d’un module Bluetooth compatible aptX HD et LDAC pour garantir une transmission sans fil à très haut débit.

Sur certains baladeurs, le module Bluetooth est bi-directionnel. Concrètement, cela signifie qu’il est également capable de recevoir de la musique transmise à partir d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur. Cette fonction peut s’avérer fortement intéressante pour profiter d’un casque filaire avec un smartphone dénué d’une sortie casque. Faites cependant attention, car les codecs utilisés ne sont pas toujours les mêmes en réception et en émission. Par exemple, l’excellent baladeur compact Shanling Q1 est compatible LDAC, mais uniquement en réception. En émission, le codec passe en Bluetooth aptX. 

Quel est le meilleur baladeur audiophile 2020 ? 

Nous avons étudié et comparé tout au long de ce guide les meilleurs baladeurs audiophiles 2020 en fonction de nombreux critères comme la connectivité, la puissance d’amplification, la capacité de stockage, etc. Il est cependant difficile d’élire le meilleur baladeur audiophile, car celui-ci diffère en fonction des usages et des besoins de chaque utilisateur. Cependant, en fonction des différents critères, nous pouvons réaliser 3 sélections des meilleurs baladeurs à moins de 300 €, puis de 300 à 700 € et enfin à plus de 700 €. 

Les meilleurs baladeurs à moins de 300 € 

Les meilleurs baladeurs de 300 € à 700 €

Les meilleurs baladeurs à plus de 700 €


  • 60
    Partages

8 COMMENTS

  1. Concernant le bluetooth, pour moi la transparence envers les acheteurs potentiels voudrait qu’on indique que TOUS les smartphones sous Android 8 ou plus sont désormais compatibles avec le codec LDAC et peuvent assurer aux possesseurs de casques sans fil (notamment de marque Sony) une prestation digne d’un baladeur audiophile. Sans oublier qu’un égaliseur numérique est également disponible sous Android pour cet usage.

    Sinon le Cayin N8/N8 II à tubes est hors-compétition ici ?

    • La prise en charge du codec LDAC ne dépend pas uniquement du système d’exploitation, mais également du contrôleur Bluetooth. Si un smartphone est doté d’Android 8, mais que sa puce Bluetooth n’est pas compatible LDAC, il ne pourra pas utiliser ce codec.
      Le Cayin N8 aurait effectivement mérité sa place dans le top des baladeurs high-end.

  2. Merci pour ce dossier.
    Il n’est jamais fait mention de la possibilité de changer la batterie de ces appareils (sans avoir à déposer carte mère, écran … comme avec nombre de smartphones).
    S’il faut le retourner chez le fabricant, c’est souvent économiquement inintéressant …
    Cordialement

  3. Bonjour,
    j’aimerais savoir dans le cadre d’une utilisation uniquement lié au bluetooth, y a t’il une différence d’écoute et de qualité audio si par exemple j’écoute du spotify (version premium) en aptx-hd ou LDAC depuis mon smartphone ou un baladeur audiophile vers des intra-auriculaire SENNHEISER IE 80 S BT. Merci d’avance pour votre aide et vos lumières 🙂

    • En théorie non, ça va être pareil : c’est le même flux de données audio numériques qui va être transmis vers vos intras par le smartphone ou le baladeur audiophile, et qui subira la même compression liée au codec bluetooth utilisé.
      Mais il y a la théorie et la pratique. Un smartphone est un appareil multi-usages alors qu’un baladeur est dédié au traitement du son. Des erreurs de lecture ou de transmission sont davantage susceptibles de se produire avec un smartphone bon marché qu’avec un baladeur d’une marque sérieuse. La portée du bluetooth et sa fiabilité peuvent également être differentes selon la puce bluetooth utilisée dans l’appareil et les interférences internes éventuelles auxquelles elle est soumise.
      Mon conseil : si vous souhaitez écouter en bluetooth à partir d’un smartphone (ce que je fais moi-même en LDAC) choisissez un « flagship » ; déclarez votre application source (par ex spotify) dans le « game space » s’il y en a un, de manière à enclencher le « mode jeu » et dédier toutes les ressources du smartphone à votre écoute lorsque l’application est lancée. Vous bénéficierez alors, à codec identique, de conditions d’écoute en bluetooth digne d’un baladeur audiophile.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.