Test Reavon UBR-X200 : le successeur d’Oppo ?

12
12498

Depuis le retrait d’Oppo sur le marché des lecteurs Blu-ray haut de gamme, les home-cinéphiles amateurs de disques Ultra Haute Définition se sentent délaissés par l’absence de véritable successeur aux Oppo UDP-203 et Oppo UDP-205. Un manque que le fabricant français Reavon compte bien combler avec le lecteur Blu-ray 4K Reavon UBR-X200. Ce modèle universel est compatible avec les disques Blu-ray Ultra HD 4K HDR, Blu-ray 3D et les SACD. Son caractère audiophile s’affirme par le choix méticuleux des composants et une connectique étendue : double sortie HDMI et sortie symétrique XLR. Avec de telles caractéristiques, le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 peut-il s’imposer comme la nouvelle référence pour les cinéphiles et audiophiles ? 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 est un modèle aux performances audiophiles, compatible avec les Blu-ray UHD 4K HDR, Full HD 1080p, 3D, ainsi que les SACD. 

Reavon UBR-X200 : packaging & accessoires 

Le lecteur Blu-ray est livré dans un grand carton neutre à l’intérieur duquel il est calé et protégé par des plaques en mousse. Il s’accompagne de trois câbles d’alimentation – dont un au standard européen – et d’une télécommande avec ses piles. Aucun guide de démarrage n’est en revanche inclus avec le lecteur. Il est donc nécessaire de se référer au manuel disponible sur le site du fabricant dès le moindre doute lors de sa configuration. 

Le lecteur Blu-ray UHD 4K Reavon UBR-X200 est livré avec un câble d’alimentation et une télécommande infrarouge. 

Reavon UBR-X200 : présentation 

UHD 4K HDR 

Propulsée par le groupe français Archisoft qui est également derrière les lecteurs réseau Zappiti, la jeune marque Reavon fait son entrée en force sur le marché des lecteurs Blu-ray avec deux modèles haut de gamme : les Reavon UBR-X100 et Reavon UBR-X200. Ils partagent les mêmes caractéristiques vidéo, avec la prise en charge des disques Blu-ray UHD 4K, Blu-ray Full HD 1080p 3D et des DVD Vidéo. Ils profitent tous les deux d’un mode True Cinema 24p qui préserve la fréquence d’image originale du film, ainsi que de la prise en charge des normes HDR10 et Dolby Vision pour l’affichage des programmes à large plage dynamique. Ils promettent ainsi d’afficher un maximum de détails dans les zones sombres et lumineuses d’une même scène. La norme Deep Color est prise en charge sur 36 bits pour des variations colorimétriques plus fines, tandis que le système de mise à l’échelle en 4K des contenus Full HD 1080p propose d’optimiser tous les anciens films, y compris de convertir les programmes SDR en HDR. 

Le Reavon UBR-X200 assure une lecture optimale de tous les disques Blu-ray 4K et Blu-ray Full HD dont il est en mesure de sublimer les images grâce à ses nombreux modes. 

Conception audiophile 

Bien que la section vidéo soit identique, le Reavon UBR-X200 en offre davantage dans le domaine audio pour satisfaire à la fois les exigences des home-cinéphiles et des audiophiles. Cette différence se traduit notamment par son mode Pure Audio, ainsi que la prise en charge des SACD (DSD et DSF) et des CD audio. Pour assurer une lecture optimale de ces derniers, mais également des bandes sonores des films, le Reavon UBR-X200 exploite des composants triés sur le volet et habituellement rencontrés sur des appareils hi-fi haut de gamme. On trouve notamment un transformateur toroïdal garantissant un très faible bruit et une absence d’interférences électromagnétiques. Associé à des condensateurs audiophiles, il permet de fournir un courant plus propre et stable aux différents composants qui sont alors en mesure de fonctionner dans des conditions optimales. 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 adopte une alimentation de haute qualité avec transformateur torique pour fournir un courant stable et pur à tous ses composants. 

En sortie de son mécanisme de lecture, le Reavon UBR-X200 fait transiter les signaux selon le chemin le plus court jusqu’à des DAC à 8 canaux Texas Instruments Burr-Brown Audio PCM1690. Bien que ces derniers ne soient pas des plus récents, ils restent incontournables sur le marché des DAC multicanal, avec une conversion très précise de nombreux formats et surtout un excellent rapport signal/bruit. Celui-ci est ainsi mesuré à 113 dB pour le Reavon UBR-X200, un niveau que bien des équipements hi-fi peinent à atteindre. 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 exploite un DAC à 8 canaux Texas Instruments, sélectionné pour son excellent rapport signal/bruit. 

La qualité de conception du lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 est à l’image de ses performances, avec un châssis entièrement métallique à la finition exemplaire. Il mesure 43 cm de large pour une hauteur de 8 cm et une profondeur de 35 cm, le tout pour un poids de 6,8 kg. On est bien loin des lecteurs d’entrée de gamme en plastique. Son châssis adopte une double épaisseur, avec une base de 1,6 mm d’épaisseur renforcée par une seconde plaque en acier épais de de 3 mm pour minimiser le bruit de mouvement mécanique du bloc optique. Il en résulte ainsi une absorption efficace des vibrations pour des performances accrues et un meilleur fonctionnement général des composants. Par ailleurs, cette conception permet d’abaisser le centre de gravité de la platine et lui confère une excellente rigidité. Cela supprime le transfert des vibrations externes à l’intérieur du châssis, ce qui garantit une lecture du disque optimale. Cette protection est renforcée par quatre pieds permettant de découpler le boîtier du meuble TV. 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 est conçu à partir d’un robuste châssis en acier de double épaisseur pour assurer une réduction optimale des vibrations et résonances. 

Connectique 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 confirme son caractère audiophile avec sa connectique encore plus fournie que le Reavon UBR-X100. Celle-ci met notamment à disposition une double sortie HDMI. La première se destine à la connexion d’un téléviseur, d’un vidéoprojecteur ou d’un ampli home-cinéma. Elle transmet l’image et le son. La seconde est dédiée à l’audio et peut être reliée à un ampli home-cinéma d’ancienne génération dépourvu d’entrées HDMI 2.0. Cette double sortie HDMI peut également servir à séparer l’image et le son afin d’obtenir de meilleures performances dans ces deux domaines. 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 adopte une double sortie HDMI, dont une exclusivement dédiée à l’audio. 

Le reste de la connectique du lecteur Reavon UBR-X200 se compose d’une sortie pre-out RCA 7.1, ainsi que de deux sorties stéréo : une première au format asymétrique RCA et une seconde au format symétrique XLR. Ces dernières se destinent à associer le lecteur à un ampli ou préampli hi-fi. Lors de la lecture de fichiers musicaux, d’un CD Audio ou d’un SACD, il est possible d’activer le mode Pure Audio pour couper les circuits vidéo et maximiser les informations qui transitent à travers ces sorties analogiques. Enfin, deux sorties numériques – une optique et une coaxiale – sont également disponibles pour y connecter un DAC externe. 

Le lecteur Reavon UBR-X200 dispose d’une connectique ultra complète mettant en œuvre une sortie pre-out RCA 7.1 ainsi qu’une sortie stéréo XLR et RCA. 

USB et DLNA 

En plus de la lecture des disques Blu-ray et SACD, la platine Reavon UBR-X200 permet aussi de lire de nombreux contenus vidéo et audio (MKV, FLAC, DSD, DSF, AIFF, MP3…) stockés sur un disque dur externe ou sur une clé USB grâce à ses deux ports USB : un USB 2.0 à l’avant et un USB 3.0 à l’arrière. Cette disposition est en revanche assez atypique et il aurait été plus judicieux de placer l’USB 3.0 à l’avant plutôt qu’à l’arrière. Cela n’a cependant rien de rédhibitoire et l’USB 2.0 s’est montré suffisamment efficace pour lire nos fichiers, et même des films en UHD 4K HDR de plus de 80 Go. 

Grâce à ses deux ports USB (dont un en façade), le Reavon UBR-X200 peut lire de nombreux contenus à partir d’une clé USB ou d’un disque dur. 

La lecture des films et musiques partagés sur le réseau à partir d’un NAS ou d’un ordinateur est également possible grâce à la compatibilité DLNA. En revanche, il est indispensable de relier le lecteur en Ethernet pour profiter de cette fonctionnalité, le Reavon UBR-X200 étant dénué de récepteur WiFi. Cela est regrettable pour un lecteur de cette gamme de prix, d’autant plus que le chargement de gros fichiers reste parfois long. Enfin, il est également dommage qu’en DLNA, le Reavon UBR-X200 ne puisse pas reprendre la lecture à l’endroit où nous nous étions arrêté, comme lors de la lecture d’un Blu-ray.  

Télécommande 

La télécommande du lecteur Blu-ray 4K Reavon UBR-X200 est basique, avec une conception tout en plastique. Alors que la concurrence a tendance à rendre cet accessoire de plus en plus minimaliste et petit, la télécommande du Reavon UBR-X200 est assez imposante. Sa manipulation n’est pas toujours confortable pour de petites mains et il est nécessaire de déplacer la télécommande dans la paume en fonction des touches que l’on souhaite activer. 

La télécommande rétro-éclairée du lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 est assez massive, mais inclut toutes les commandes essentielles au bon pilotage du lecteur et des films. 

Avec son format inhabituel, la télécommande du Reavon UBR-X200 présente cependant l’avantage de mettre à disposition d’innombrables commandes. La partie centrale accueille les traditionnelles touches directionnelles et de menu pour naviguer dans les réglages du lecteur et les menus des disques Blu-ray et DVD. La partie inférieure assure la gestion de la lecture (pause, lecture, retour en arrière, avance rapide, etc.) et offre également de nombreuses commandes de réglage pour le son et l’image. Enfin, la partie supérieure de la télécommande embarque un pavé numéroté de 0 à 9 pour avancer dans les films ou les disques et propose quelques réglages supplémentaires. Une commande info est également de mise pour consulter lors de la lecture toutes les informations techniques du film, ainsi que les paramètres de sortie.  

Reavon UBR-X200 : spécifications clés 

  • Blu-ray UHD 4K et Full HD 3D 
  • Lecture des CD et SACD 
  • Upscaling UHD 4K
  • HDR10 et Dolby Vision
  • Double sortie HDMI
  • Compatible Dolby Atmos et DTS:X
  • Lecture USB et DLNA 
  • Fonction « Pure Audio »

Voir toutes les caractéristiques du Reavon UBR-X200

Reavon UBR-X200 : mise en oeuvre 

Pour le test du lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200, nous avons relié en direct sa sortie HDMI vidéo à un téléviseur LG OLED 65CX à l’aide d’un câble Audioquest Carbon 48 HDMI. La sortie HDMI Audio était quant à elle reliée à un ampli home-cinéma Marantz associé à un pack d’enceintes 5.1.2 Cabasse Eole. Le câble utilisé était cette fois-ci l’Audioquest Cinnamon HDMI. Enfin, nous avons pu profiter de ses qualités audiophiles en reliant sa sortie analogique RCA à l’ampli NAD C375 BEE à l’aide de câbles Audioquest Yukon RCA. Les enceintes utilisées étaient les KEF LS50 Meta, Dali Opticon 2 MKII et Cabasse MC40 Majorca, toutes reliées à l’aide de câbles Viard Audio Silver HD12 HP

Nous avons tiré profit des deux sorties HDMI du Reavon UBR-X200 pour séparer l’image et le son afin d’optimiser les performances dans ces deux domaines. 

Lors de la première mise sous tension, le menu de configuration initiale se lance automatiquement. On choisit alors la langue de l’interface, la résolution du téléviseur ou du vidéoprojecteur raccordé (Source Direct, Auto ou forcée de 480p à 4K 60 i/s), puis son format d’image natif (4/3 ou 16/9). Une fois ces réglages effectués, on arrive sur la page d’accueil qui se compose de cinq icônes : Disque, Vidéo, Musique, Photo et Setup. La navigation à travers ces différents onglets s’effectue facilement pour lire les Blu-ray, ainsi que les contenus partagés sur le réseau ou stockés sur un disque dur USB. Nous avons relevé quelques petites erreurs de traduction, mais le lecteur est encore jeune et il ne fait nul doute qu’elles seront corrigées lors des prochaines mises à jour. 

Si on souhaite personnaliser un peu plus les réglages, il suffit de se rendre dans l’onglet “Setup” de la page d’accueil. Comme souvent sur les lecteurs Blu-ray, l’interface du menu adopte une esthétique assez neutre et légèrement datée. Cela est d’autant plus regrettable ici quand on sait que Reavon appartient à la même entité que Zappiti dont les lecteurs offrent une interface nettement plus raffinée. Fort heureusement, elle se révèle assez intuitive et on profite facilement des nombreux réglages pour configurer les modes de lecture, les formats d’image, ainsi que les sorties audio et vidéo ou encore les paramètres réseau.  

Reavon UBR-X200 : nos impressions 

Test vidéo 

Nous avons entamé le test du Reavon UBR-X200 avec le Blu-ray UHD 4K de Tenet. Lors de la mise en rotation du disque, le Reavon UBR-X200 est assez bruyant et vibre légèrement en fonction de la surface sur laquelle il est posé. Heureusement, la vitesse décroît après quelques secondes et on bénéficie d’un fonctionnement nettement plus silencieux durant tout le reste de la lecture. Le Reavon UBR-X200 est d’autant plus discret qu’il adopte un système de refroidissement entièrement passif. 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 est légèrement bruyant lors de la mise en rotation du disque, mais le calme revient rapidement et perdure durant tout le reste de la lecture. 

On peut alors profiter correctement de la richesse visuelle du film et du travail de Christopher Nolan, parfaitement restitué. Les couleurs sont saturées, les nuances appliquées avec des variations très fines et les contrastes bien marqués. La luminosité est toujours bien gérée grâce à l’encodage en HDR10 qui permet aux scènes à très fort contraste d’être reproduites avec un maximum d’informations dans les différentes zones : les hautes lumières ne sont pas brûlées et les ombres restent détaillées et non bouchées. L’ensemble est particulièrement bluffant, donnant même l’envie de revenir en arrière pour admirer certaines scènes. Un comble pour Tenet

Sur Tenet, l’HDR est extrêmement bien géré et on profite de nombreux détails dans les zones sombres et lumineuses d’une même scène. 

Sur le disque Blu-ray Full HD 1080p du premier opus de la saga Jurassic Park, nous avons pu tester les performances du système d’upscaling en forçant la sortie du Reavon UBR-X200 sur 4K 60 i/s. Cette mise à l’échelle s’effectue de manière plus précise et respectueuse que celle du téléviseur. Les couleurs gagnent en saturation, en vivacité et en contraste, sans pour autant faire dans l’excès. Les différentes teintes et nuances sont toujours bien respectées, notamment sur les tons chair qui restent très naturels. 

L’upscaling du Reavon UBR-X200 restitue les tons chair avec un grand naturel et avec une texture très bien marquée. 

L’upscaling du lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 profite également aux fichiers lus en DLNA. Sur le film La Grande Évasion de 1963, l’image gagne en précision et en détails. Les couleurs sont plus naturelles, moins délavées et plus flatteuses. Le grain naturel de la pellicule est conservé, sans pour autant s’additionner à du bruit numérique comme lors de l’upscaling fait par le téléviseur. L’image reste globalement très propre et bien lisible. L’upscaling SDR vers HDR apporte également un surcroît de vibrance sur certaines teintes afin d’augmenter légèrement leur luminosité. En revanche, il ne parvient pas miraculeusement à étendre la plage dynamique des films. Les zones trop surexposées ou bouchées le restent donc. 

Sur le film La Grande Évasion de 1963, le système d’upscaling de lecteur Reavon UBR-X200 apporte une image plus détaillée, ainsi que des couleurs plus riches. 

Test audio  

Sur le concert The Wall de Roger Waters en Dolby Atmos, la bande-son est restituée à la perfection. La scène sonore est large, ample et les différents arrangements y sont très bien placés. Les morceaux sont fournis avec justesse et un indéniable sens du rythme. L’enregistrement de ce concert en Atmos présente un intérêt notable pour restituer au mieux l’ambiance de la salle. Certaines notes de la guitare électrique et les applaudissements du public semblent ainsi provenir du haut de la pièce, de la même manière que la réverbération naturelle de la salle le ferait. Cet effet de bulle sonore est particulièrement immersif et donne l’impression d’être juste devant de la scène. 

Le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 offre une restitution fidèle et précise des musiques stéréo et multicanales. 

Sur Jurassic Park en DTS:X, l’association du Reavon UBR-X200 avec un amplificateur home-cinéma Marantz et un pack Cabasse Eole se montre très dynamique. Les rugissements des dinosaures sont reproduits avec une puissance phénoménale et restent toujours bien maîtrisés. Leurs pas sont incarnés avec impact, autorité et sont de plus en plus oppressants à mesure qu’ils se rapprochent et deviennent plus forts. Les dialogues sont toujours bien perceptibles et très réalistes. L’emblématique bande-son du film sonne avec énergie et se répartit parfaitement sur les différentes enceintes. On est véritablement plongé dans l’ambiance de ce film culte. 

Sur Jurassic Park en DTS:X, le Reavon UBR-X200 restitue efficacement l’ambiance du film et nous plonge dans la terreur ressentie par les personnages. 

En stéréo avec l’amplificateur NAD C375 Bee, le lecteur Blu-ray Reavon UBR-X200 démontre plus que jamais son caractère audiophile. Sur l’album Brothers In Arms de Dire Straits en DSF, l’écoute est pure, transparente et aucun bruit parasite ne vient s’immiscer. La scène sonore est ample, respire et très bien étagée. Le lecteur Reavon UBR-X200 fait preuve d’une grande justesse et chaque infime détail est reproduit et placé dans l’espace avec précision. Les percussions profitent d’une belle hauteur, d’un impact séduisant et d’une constance inébranlable. La guitare électrique est fluide, avec des accords bien marqués et un jeu envoûtant. Les voix sont texturées, riches et bien incarnées au centre de la scène. 

Reavon UBR-X200 : comparé à… 

Reavon UBR-X100 : commercialisé à 799 €, le Reavon UBR-X100 est le petit frère du Reavon UBR-X200. Il partage la même section vidéo, avec la prise en charge des Blu-ray UHD 4K, des Blu-ray Full HD 1080 3D, ainsi que des normes HDR10 et Dolby Vision. Le Reavon UBR-X200 se distingue en revanche par sa conception plus audiophile : transformateur torique, lecture SACD et connectique étendue. Avec des systèmes haut de gamme, ces différences apportent des améliorations notables, particulièrement dans le domaine de l’audio. Que ce soit en stéréo ou en multicanal, la restitution se montre encore plus fidèle, et surtout plus transparente et pure. 

Panasonic DP-UB9000 MKII : proposé à 1099 €, le Panasonic DP-UB9000 MKII est le seul véritable concurrent du Reavon dans le secteur des lecteurs Blu-ray haut de gamme. On retrouve une connectique très similaire, avec sorties RCA 7.1, double sortie HDMI et sortie symétrique XLR. En vidéo, ces deux lecteurs sont extrêmement performants pour les films en UHD 4K HDR. Les Blu-ray Full HD 1080p et fichiers lus en DLNA sont en revanche sublimés avec le Reavon UBR-X200 dont le système de mise à l’échelle 4K est plus doux et offre des couleurs plus riches. 

Reavon UBR-X200 : pour qui ? 

Le Reavon UBR-X200 s’adresse aux cinéphiles et audiophiles intransigeants qui désirent obtenir la meilleure qualité vidéo et audio pour leur système haut de gamme. Il se montre idéal pour exploiter au mieux les films UHD 4K HDR, mais également pour redécouvrir toute sa bibliothèque de Blu-ray Full HD ou de DVD grâce à son système de mise à l’échelle particulièrement efficace. Sa conception audiophile lui confère également une belle polyvalence en lui permettant de remplacer le lecteur CD/SACD d’une installation hi-fi sur laquelle il peut être connecté en symétrique, en asymétrique ou en numérique. Le Reavon UBR-X200 propose donc une solution polyvalente pour s’imposer comme l’élément central d’une installation home-cinéma et/ou hi-fi. 

Le lecteur Blu-ray UHD 4K Reavon UBR-X200 s’adresse aux cinéphiles et audiophiles intransigeants qui désirent obtenir la meilleure qualité vidéo et audio.

Reavon UBR-X200 : conclusion 

Avec le lecteur Reavon UBR-X200, le fabricant français pourrait bien relancer l’intérêt des home-cinéphiles pour les supports physiques. L’image affichée est toujours fluide, nette et détaillée à la perfection. On est bien loin du rendu des plateformes de streaming les plus populaires. Le système d’upscaling est très convaincant et adopte le juste milieu pour sublimer les films, sans jamais en faire trop. Quelques points mineurs restent en revanche à améliorer, dont le temps de chargement des vidéos partagées sur le réseau local, ainsi que l’interface trop vétuste. Rien de dramatique et ne pouvant pas être corrigé par des mises à jour. Malgré ces petits défauts de jeunesse, le lecteur Reavon UBR-X200 a donc de grandes chances de s’imposer comme la référence incontournable des prochaines années et enfin permettre aux cinéphiles de faire le deuil de Oppo. 

Nous avons aimé 

  • La finesse et la précision des images 
  • Les couleurs riches et bien saturées 
  • Le système d’upscaling 4K 

Nous aurions aimé 

  • Un temps de chargement plus court pour les films en DLNA 
  • Une interface plus moderne 
  • Une connexion WiFi 


12 COMMENTAIRES

  1. Do you know that you connected the HDMI cables the wrong way?? the arrows on the cable are pointing towards the output instead of towards the display ??????

  2. Quel dommage qu’ils n’aient pas implanté l’interface Zappiti pour lire les fichiers multimédias. L’entrée de Game Oppo offrait systématiquement la lecture SACD et DVD AUDIO et un HDMI in !

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.