La publicité arrive sur les services de streaming

0
323

Avec la multiplication des services de streaming, le géant Netflix a vu sa concurrence décuplée en l’espace de quelques années. Les migrations d’abonnés vers de nouveaux services de streaming tels que Prime Video, Disney+, ou OCS ont poussé le pionnier du streaming à revoir sa copie et à annoncer une nouvelle offre plus abordable avec des pages publicitaires. 

Ted Sarandos, co-PDG de Netflix, a confirmé que la société commencerait à tester un abonnement à prix réduit, financé par la publicité. La société de streaming est en pourparlers avec plusieurs partenaires potentiels pour faciliter son entrée dans le monde de la publicité. Si aucune date n’a encore été annoncée pour l’arrivée de cette nouvelle option d’abonnement, Netflix tient à rassurer ses abonnés et garantit qu’aucune publicité ne sera ajoutée aux abonnements actuellement proposés. 

Ted Sarandos a également dévoilé que la présence de publicités signifie que les contrats avec certains studios de production devront être renégociés, avec pour résultat un catalogue réduit par rapport aux autres abonnements. Si Netflix garantit que la grande majorité du contenu restera disponible, certains films et certaines séries seront bel et bien absents de cette offre. 

Netflix ne serait cependant pas le seul service de streaming à adopter une option avec publicité. En effet, Disney+ a également fait part de sa décision d’ajouter un abonnement plus abordable avec publicité à son offre. Ce nouvel abonnement sera disponible aux États-Unis dès la fin de l’année 2022 avec des plans d’expansion internationale en 2023. Kareem Daniel, président de Disney Media and Entertainment Distribution, a déclaré que cette décision a été prise pour « qu’un plus grand nombre de consommateurs [puissent] accéder à notre incroyable contenu. Les annonceurs pourront toucher un public plus large, et nos créateurs de contenu pourront partager leur incroyable travail avec plus de fans et de familles. » 

Avec la décision de ces deux géants du streaming, nous pourrions bien assister à une nouvelle tendance à proposer des abonnements avec publicité pour toutes les plateformes de vidéo à la demande. 


Article précédentÇa vient de sortir : les nouveautés du mois de juillet 2022
Article suivantComment protéger vos enceintes contre les griffures de chat
Amateur de disques vinyle et passionné d'obscurs sous-genres musicaux, mes préférences cinématographiques s'orientent vers les films d'horreur, des classiques Universal aux slashers et films fantastiques des années 80, ainsi que vers la période américaine d'Alfred Hitchcock. Côté matériel je privilégie une installation hi-fi épurée et sobre pour l'écoute de supports physiques et l'utilisation d'un ensemble DAC / écouteurs intra-auriculaires pour les plateformes de musique dématérialisée telles que Qobuz et Bandcamp.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.