Test Jamo Studio 7 Series : retour gagnant pour le géant danois ?

0
2862

Jamo Studio 7
Les enceintes de la gamme Jamo Studio 7 conviennent pour l’écoute musicale et se prêtent également à une utilisation en home-cinéma. Le pack que nous avons testé comprenait la paire d’enceintes colonne Jamo S27F, la paire d’enceintes Jamo S17B et l’enceinte centrale Jamo S43C.

La gamme Jamo Studio 7 marque le retour du fabricant danois sur le marché des enceintes passives. Ces nouvelles venues se parent d’un design minimaliste typiquement scandinave. Elles adoptent des haut-parleurs spécifiques et des composants rigoureusement sélectionnés qui promettent un son énergique et détaillé, sans distorsion. Le fabricant a également travaillé sur la phase des haut-parleurs en inclinant leur coffret de 7° vers l’arrière, d’où leur nom. Nous avons pu tester les enceintes bibliothèque Jamo S17B (549 €) ainsi que les enceintes colonne Jamo S27F (949 €) et l’enceinte centrale Jamo S43C (329 €).

Jamo peut-il renouer avec le succès grâce à cette gamme d’enceintes prometteuses ? 

Jamo Studio 7

Jamo Studio 7 Series : packaging & accessoires

Jamo Studio 7: accessoires
Jamo livre un jeu de pointes et de contre-pointes métalliques ainsi qu’un jeu de patins en caoutchouc avec les enceintes colonne Jamo S27F. Les enceintes bibliothèques et les enceintes centrales de la gamme s’accompagnent seulement de patins en caoutchouc.

Les enceintes Jamo S27F sont livrées avec un jeu de pointes de découplage réglables en hauteur assorties de contre-pointes. Le fabricant livre également un jeu de patins en caoutchouc qu’on retrouve aussi dans le carton des enceintes Jamo S17B et de l’enceinte Jamo S43C. 

Jamo Studio 7 : pointes de découplage
Les pointes fournies avec les enceintes colonne Jamo S27F permettent de les découpler du sol. Elles s’ajustent par ailleurs en hauteur pour placer l’enceinte de niveau sur un sol inégal.

Jamo Studio 7 Series : présentation

La nouvelle gamme d’enceintes Jamo Studio 7 comprend six modèles. Elle compte ainsi deux paires d’enceintes bibliothèque (Jamo S15B et Jamo S17B) et deux paires d’enceintes colonne (Jamo S25F et Jamo S27F). Ces enceintes conviennent aussi bien pour une écoute musicale que home-cinéma. Elles s’accompagnent de deux enceintes centrales (Jamo S25C et Jamo S43C) qui les complètent idéalement en home-cinéma. 

Deux systèmes d’enceintes home-cinéma 5.0 sont ainsi proposés par le fabricant : le pack Jamo S17HCS (1299 €) et le pack Jamo S25HCS (1499 €). On peut bien entendu choisir soi-même parmi les enceintes de la gamme pour se constituer à la carte un système 5.0 ou  7.0 canaux, voire plus.

La gamme se décline en deux coloris. Chaque enceinte est ainsi proposée en finition bleu cobalt (version testée) ou gris clair.

Massives mais séduisantes

Les enceintes Jamo Studio 7 sont plutôt massives avec une largeur et une profondeur assez importantes par rapport à leur hauteur. Les 17 cm de diamètre des haut-parleurs médium-grave des Jamo S17B et des Jamo S27F renforcent leur côté trapu. Les motifs en relief sur les membranes accentuent également l’impression de puissance qui se dégage de ces enceintes.

Jamo Studio 7 S27F
En dehors de l’enceinte centrale Jamo S43C, les enceintes de la gamme Jamo Studio 7 sont assez massives, mais elles ne manquent pas de charme pour autant.

Malgré cela, le charme opère. Les arêtes verticales arrondies adoucissent la silhouette de ces enceintes. La couleur argentée du socle, du pavillon et des cerclages autour des haut-parleurs forme un contraste élégant avec la couleur du coffret. Légèrement granuleux, le revêtement gris clair ou bleu cobalt, selon la finition choisie, semble robuste. L’assemblage est rigoureux, les finitions sont soignées.

Coffret incliné de 7°

Les enceintes Jamo Studio 7 tirent leur nom de leur conception inclinée vers l’arrière selon un angle de 7°. Cette inclinaison du coffret des enceintes bibliothèque et colonne optimise la mise en phase des haut-parleurs. Ainsi, l’alignement temporel des différentes fréquences est amélioré pour offrir une plus grande cohérence à la scène sonore. 

Jamo Studio 7 S27F et S17B
L’inclinaison vers l’arrière du coffret des enceintes colonne et bibliothèque de la gamme Jamo Studio 7 permet d’optimiser la mise en phase des haut-parleurs.

Par ailleurs, le socle incliné des enceintes accueille les différents éléments du filtre passif. Sélectionnés avec soin pour offrir une écoute précise et transparente, les selfs et les condensateurs électrolytiques sont ainsi placés loin des aimants des haut-parleurs. Isolés de tout risque de perturbation, ils préservent alors les moindres détails des enregistrements.

Jamo Studio 7 : détail du filtre de la S27F
Le socle des enceintes colonne et bibliothèque de la gamme Jamo Studio 7 accueille le filtre. Constitué de composants passifs, il est ainsi isolé physiquement de l’équipage électromagnétique des haut-parleurs pour éliminer tout risque de perturbations.

Médium-grave à membrane en papier gaufré

Toutes les enceintes de la gamme Jamo Studio 7 adoptent une conception 2 voies bass-reflex. Elles mettent en œuvre un ou plusieurs haut-parleurs médium/grave à membrane en papier gaufré. Chaque membrane présente en effet plusieurs motifs embossés en forme de T qui en augmentent la rigidité. Cela limite très efficacement les risques de déformation du cône, réduisant ainsi la distorsion, même à fort volume. La réponse transitoire s’en trouve par ailleurs améliorée. Cela garantit une parfaite tenue et une belle énergie dans les plus basses fréquences.

Tweeter à guide d’ondes

Les Jamo Studio 7 s’équipent d’un tweeter à dôme souple en tissu de 2,5 cm de diamètre. Sa conception fait appel à un anneau de Faraday en cuivre pour augmenter sa sensibilité et réduire la distorsion. Il est par ailleurs monté au cœur d’un petit pavillon assurant une diffusion homogène des hautes fréquences. Grâce à lui, la directivité diminue et le son demeure équilibré, même en dehors de l’axe de l’enceinte. Enfin, les angles arrondis du coffret des enceintes Jamo Studio 7 réduisent la diffraction de l’onde sonore. Cette conception limite ainsi l’effet de baffle et la coloration du son qui en résulte.

Jamo Studio 7 : tweeter
Placé dans un pavillon, le tweeter offre une faible directivité pour favoriser la cohérence et l’équilibre de la scène sonore, même en dehors de l’axe de référence.

Jamo Studio 7 Series : spécifications clés

Jamo S27F

  • Enceinte colonne 2 voies bass-reflex
  • 1x tweeter de 2,5 cm avec guide d’ondes
  • 2x médium-grave de 17 cm en papier gaufré
  • Réponse en fréquence (+/- 3 dB) : de 67 Hz à 21 kHz
  • Pression acoustique max. : 107,8 dB
  • Impédance : 4 ohms
  • Dimensions (LxHxP) : 230 x 855 x 380 mm
  • Poids : 17,9 kg

Jamo S17B

  • Enceinte bibliothèque 2 voies bass-reflex
  • 1x tweeter de 2,5 cm avec guide d’ondes
  • 1x médium-grave de 17 cm en papier gaufré
  • Réponse en fréquence (+/- 3 dB) : de 64 Hz à 22 kHz
  • Pression acoustique max. : 104,2 dB
  • Impédance : 4 ohms
  • Dimensions (LxHxP) : 230 x 365 x 380 mm
  • Poids : 8,37 kg

Jamo S43C

  • Enceinte centrale 2 voies bass-reflex
  • 1x tweeter 2,5 cm avec guide d’ondes
  • 4x médium-grave de 8,4 cm en papier gaufré
  • Réponse en fréquence (+/- 3 dB) : de 123 Hz à 21 kHz
  • Pression acoustique max. : 108,2 dB
  • Impédance : 4 ohms
  • Dimensions (LxHxP) : 600 x 125 x 171 mm
  • Poids : 6,32 kg

Jamo Studio 7 Series : mise en œuvre

Pour le test de cet ensemble Jamo Studio 7, le fabricant nous a prêté une enceinte centrale Jamo S43C, une paire d’enceintes bibliothèque Jamo S17B et une paire d’enceintes colonne Jamo S27F.

Nous les avons associées à un ampli home-cinéma Denon pour profiter de Qobuz en haute résolution via le lecteur logiciel Roon. Le téléviseur mini LED TCL 65C825 et le lecteur Blu-ray 4K UHD Pioneer UDP-LX500 nous ont également permis de visionner quelques films et séries.

Jamo Studio 7
Nous avons associé les enceintes Jamo Studio 7 de ce test avec un ampli AV Denon relié à une TV 4K TCL et un lecteur Blu-ray 4K. Nous avons ainsi pu écouter de la musique et visionner des films et des séries pour jauger les qualités audio de ces enceintes.

Jamo Studio 7 Series : nos impressions

En écoute musicale stéréo, les enceintes Jamo Studio 7 font preuve d’impact et d’énergie. On ne profite pas d’un niveau de détails étourdissant ni d’un détourage au cordeau mais la scène sonore se déploie assez largement et la profondeur est satisfaisante. L’écoute fait preuve de respect pour l’enregistrement original : voix et instruments sonnent de manière réaliste et sont assez nuancés. La précision peut toutefois manquer sur des morceaux particulièrement rapides et complexes. La tenue en puissance est importante, sans saturation ni coloration à fort volume. On peut écouter à niveau réaliste sans s’écorcher les oreilles.

Jamo Studio 7 S17B
Avec les Jamo S17B, le grave est énergique et tendu, le médium expressif et les hautes fréquences font preuve de douceur.

Avec les bibliothèques Jamo S17B, le grave dispose d’une belle assise et se montre vif et bien tenu. Il ne descend pas très bas mais cela ne génère aucune frustration. Le registre médium s’exprime avec conviction. Les voix sont bien posées et s’incarnent avec réalisme devant l’auditeur. Les hautes fréquences sont légèrement en retrait. On les aurait aimées un peu plus incisives et plus fluides.

Jamo Studio 7 S27F
Les colonnes Jamo S27F se caractérisent par une belle présence du grave, qui manque cependant un peu de profondeur. Le registre médium est équilibré et les hautes fréquences très douces.

Très logiquement, la colonne Jamo S27F offre davantage de présence dans le grave. Ce dernier présente une belle amplitude, se montrant par ailleurs réactif et percussif. Par contre, on ne gagne que peu de profondeur par rapport à la bibliothèque. On attendait mieux de cette enceinte au regard de son gabarit ! En comparaison avec la S17B, le médium de la S27F paraît un peu en retrait, moins expressif. Globalement, c’est la bibliothèque Jamo S17B qui nous a semblé la plus équilibrée à l’écoute.

Jamo Studio 7 : pack home-cinéma
En usage home-cinéma, les enceintes Jamo Studio 7 font preuve d’engagement avec une solide assise dans le grave et une belle efficacité dans la spatialisation des effets. La cohérence de la scène sonore est remarquable.

En écoute home-cinéma, les Jamo Studio 7 semblent davantage dans leur élément. Elles font preuve d’un bel impact et d’une très bonne réactivité. Sur la bande son des Anneaux de Pouvoir comme sur celle d’Il faut sauver le soldat Ryan, elles nous plongent efficacement dans l’ambiance. L’enceinte centrale Jamos S43C n’a aucun mal à s’affirmer à côté des enceintes colonne Jamo S27F. Les dialogues ont du corps et sont parfaitement intelligibles. Depuis l’avant comme l’arrière, les effets se diffusent avec aplomb et cohérence à travers la pièce. Le grave est puissant et bien tenu. L’ajout d’un caisson de basses offrira davantage d’immersion.

Jamo Studio 7 Series : comparé(e) à…

Elipson Prestige Facet HCM 14F System 5.0

Elipson Prestige Facet HCM 14F System 5.0

Les enceintes du pack Elipson Prestige Facet HCM 14F System 5.0 se montrent un peu plus précises et détaillées que les Jamo. Elles présentent aussi davantage de nuances sur tous les registres. Elles offrent par ailleurs une exploration plus poussée du grave qu’elles servent, elles aussi, avec une belle énergie. Côté design, ce sont par contre les Jamo qui nous ont le plus séduit.

B&W 603 S2 Édition 25e Anniversaire HC 5.0

B&W 603 S2 Édition 25e Anniversaire HC 5.0

Commercialisées au-dessus de 2000 €, les enceintes de ce pack B&W 603 S2 Édition 25e Anniversaire HC 5.0 bénéficient de technologies héritées des gammes supérieures. Le tweeter à double dôme en aluminium des britanniques apporte à l’écoute une clarté que n’atteignent pas les Jamo. Quant à la membrane Continuum, elle se montre plus charnelle et plus nuancée sur le registre médium que la membrane papier du fabricant scandinave, même si cette dernière révèle une belle présence sur ce registre. 

Monitor Audio Bronze 200 HCM 5.0.2

Monitor Audio Bronze 200 HCM 5.0.2

Le tweeter C-CAM de enceintes du pack Monitor Audio Bronze 200 HCM 5.0.2 offre une clarté et un ciselé supérieurs au pack Jamo dont les hautes fréquences sont cependant plus douces et satinées. Les haut-parleurs de 17 cm des enceintes scandinaves offrent par contre davantage d’amplitude et d’énergie dans le registre grave.

Jamo Studio 7 Series : pour qui ?

Les enceintes de la gamme Jamo Studio 7 séduiront ceux qui apprécient un son énergique et vivant. Amateurs de musique et home-cinéphiles y trouveront leur compte avec un registre médium expressif et des basses percutantes, à défaut d’être très profondes. Ils seront également séduits par les qualités esthétiques et le soin apporté à la finition de ces enceintes.

Jamo Studio 7 Series : conclusion

Pari tenu pour le fabricant danois qui propose avec les Jamo Studio 7 une gamme d’enceintes à la fois jolies et performantes. Elles font preuve d’une belle énergie et supportent une écoute à volume soutenu sans coloration ni saturation, en écoute musicale comme en home-cinéma. Ce ne sont pas les plus détaillées dans leur gamme de prix mais elles font preuve d’un bel équilibre global et d’une remarquable cohérence. On pourrait leur reprocher leur manque de profondeur dans le grave, mais cela peut être facilement compensé par l’ajout d’un caisson de basses. Des modèles comme le Dali Sub E-9 F ou le  GoldenEar ForceField 3 conviennent parfaitement.

Jamo Studio 7
Les enceintes de la gamme Jamo Studio 7 raviront les amateurs de films et séries. Ils pourront avec elles se constituer un système d’enceintes home-cinéma très convaincant pour moins de 2000 € en ce qui concerne les enceintes de ce test.

Nous avons aimé

  • Les design et la finition
  • L’énergie et l’impact du grave
  • L’expressivité dans le médium

Nous aurions aimé

  • Un peu plus de précision
  • Un grave plus profond

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.