Test Focal Vestia N°1 : la relève française assurée 

14
15559

L’enceinte bibliothèque Focal Vestia N°1 forme le ticket d’entrée de la nouvelle gamme Focal Vestia. Elle reprend les bases de la série Focal Chora qu’elle perfectionne avec un nouveau tweeter TAM en Aluminium/Magnésium et un haut-parleur médium/grave de 16,5 cm à membrane Slatefiber. Le tout est monté dans un coffret plus compact à la finition exemplaire, avec revêtement en simili-cuir. Commercialisée à 889 €, cette enceinte entièrement fabriquée en France peut-elle véritablement offrir “un pas de plus vers l’émotion” comme le promet la marque ? 

Renouveau du fabricant français, l’enceinte Focal Vestia N°1 promet d’offrir “un pas de plus vers l’émotion musicale » grâce à une nouvelle formule acoustique. Ici la finition bois clair.

Focal Vestia : la gamme 

Nouvellement dévoilée à l’occasion du CES 2023 de Las Vegas et en avant-première au PAVS 2022, la gamme Focal Vestia tire son nom des divinités grecques et romaines Hestia et Vesta. Avec cette lignée à l’inspiration céleste, le fabricant français veut ouvrir les portes d’une nouvelle dimension musicale en surpassant les performances de la gamme Chora. Une ambition qui s’incarne à travers les cinq modèles de cette nouvelle série, dont l’enceinte bibliothèque Focal Vestia N°1 et les trois enceintes colonne Focal Vestia N°2, Focal Vestia N°3 et Focal Vestia N°4. Elles peuvent s’utiliser en hi-fi ou en home-cinéma, accompagnées de la nouvelle enceinte centrale Focal Vestia Center

Les enceintes de la gamme Focal Vestia promettent une avancée significative par rapport à la série Focal Chora dont elles reprennent le haut-parleur médium/grave.

Focal Vestia N°1 : packaging & accessoires 

L’enceinte bibliothèque Focal Vestia N°1 est livrée en duo dans un carton commun. Elle s’accompagne d’un cache magnétique en tissu, d’un chiffon microfibre pour l’entretien, de patins à coller sous l’enceinte et d’un guide de démarrage rapide. 

L’enceinte Focal Vestia 1 est livrée avec un cache magnétique en tissu, un chiffon microfibre, des patins à coller sous le coffret et un guide de démarrage rapide.

Focal Vestia N°1 : présentation 

Conception & design 

Comme toutes les enceintes de la gamme Vestia, l’enceinte bibliothèque Focal Vestia N°1 bénéficie d’un design entièrement revisité. Son esthétique associe des lignes épurées à des finitions plus raffinées. On trouve notamment un revêtement en simili-cuir à l’aspect très réaliste. Déjà mis en œuvre pour la façade des enceintes Focal Aria, ce matériau est ici appliqué aux faces avant, supérieure et arrière de l’enceinte. Il apporte de la texture et du relief, conférant un aspect luxueux à cette bibliothèque Focal Vestia 1. 

Les faces avant, arrière et supérieure de l’enceinte Focal Vestia N°1 sont recouvertes d’un simili-cuir, apportant une touche de noblesse et d’élégance. 

Les joues de l’enceinte Focal Vestia N°1 arborent un aspect veinage de bois Les finitions proposées sont bois clair (comme dans ce test), bois foncé (noyer) ou noir laqué sans veinage donc. La combinaison élégante des différents matériaux donne à cette enceinte une allure raffinée, qui allie classicisme à modernité.

Les faces en simili-cuir de l’enceinte Focal Vestia N°1 s’associent à des flancs imitation bois ou noir laqué.

Le cache magnétique qui accompagne l’enceinte Focal Vestia N°1 recouvre l’intégralité de la façade. Plus classique que le cache circulaire des Focal Chora 806, il permet à l’enceinte de se faire plus discrète en masquant l’intégralité des haut-parleurs et de l’évent. Sa fixation s’effectue magnétiquement, permettant de libérer la face avant de toute encoche. L’assurance d’un design épuré et élégant, avec ou sans cache. 

Le cache magnétique recouvre l’intégralité de la façade, permettant à l’enceinte Focal Vestia N°1 de se faire discrète. Les haut-parleurs plus sombres restent cependant légèrement distinguables derrière le cache. 

Conception acoustique 

Les ingrédients acoustiques qui composent l’enceinte Focal Vestia N°1 ont déjà fait leur preuve dans le passé. Le tweeter en particulier, est basé sur des technologies éprouvées par les haut-parleurs de voiture du fabricant français. Ce dernier est un modèle TAM à profil M réalisé en alliage d’aluminium et de magnésium (Al/Mg). Exclusif à la marque, il offre une écoute plus douce et plus subtile que le modèle des Chora. Il est ici monté au centre d’un guide d’ondes permettant d’améliorer la directivité et d’offrir une image sonore plus réaliste. On profite d’un angle de diffusion plus large et d’une plus grande définition du son que les haut-parleurs d’aigu conventionnels. 

Le tweeter TAM emprunté au domaine du car audio apporte une plus grande douceur que le modèle de la gamme Focal Chora.

La couleur ardoisée qui habille le haut-parleur médium/grave revèle son origine. On retrouve ainsi la membrane Slatefiber de 16,5 cm de diamètre, conçue et fabriquée en France et utilisée précédemment sur la gamme Chora. Elle se compose d’une couche fine et légère de fibre de carbone recyclée, insérée entre deux couches de polymère thermoplastique. 

Le haut-parleur médium/grave à membrane Slatefiber de 16,5 cm de diamètre assure une écoute riche dans le médium ainsi que des basses bien tendues. 

Cette conception propre à la marque réunit tous les critères qui font un bon haut-parleur : amortissement, rigidité et légèreté. Le fabricant stéphanois promet ainsi un rendu sonore équilibré et riche dans le médium, avec peu de coloration et beaucoup de dynamisme. 

Avec cette nouvelle gamme d’enceintes Focal, le fabricant français fait preuve d’ingéniosité en incorporant le haut-parleur Slatefiber dans une caisse plus compacte que celle de la Focal Chora 806. Cette évolution apporte davantage de coffre et de maîtrise à l’écoute. Afin de maximiser la réponse dans le grave, l’enceinte Focal Vestia N°1 est chargée en bass-reflex par un évent circulaire aérodynamique, permettant un écoulement fluide de l’air pour limiter les distorsions et les bruits parasites. Le placement de celui-ci sur la face avant facilite l’installation de l’enceinte Focal Vestia N°1 dans la pièce en réduisant la distance requise avec le mur arrière et en autorisant son intégration dans une bibliothèque. 

Grâce à son évent frontal, l’enceinte Focal Vestia N°1 peut se placer directement contre un mur ou dans une bibliothèque, sans incidence sur la reproduction sonore. 

L’enceinte Focal Vestia N°1 présente une sensibilité de 89,5 dB et une impédance de 8 ohms. Le fabricant recommande une puissance d’amplification comprise entre 25 et 120 watts. Cela lui permet de s’accorder harmonieusement avec un grand nombre d’amplificateurs haute-fidélité ou home-cinéma. Pour faciliter cette association, la Focal Vestia N°1 est pourvue à l’arrière d’une paire de borniers à vis, adaptables aux fiches bananes, fourches et câbles de forte section.

Les borniers de l’enceinte Focal Vestia N°1 sont compatibles avec les fourches, les fiches bananes et les câbles de forte section.

Focal Vestia N°1 : spécifications clés 

  • Enceinte 2 voies
  • Bass-reflex avec évent frontal 
  • Caches en tissu aimantés
  • 1x médium/grave de 16,5 cm à membrane Slatefiber
  • 1x tweeter TAM de 25 mm à profil M
  • Puissance recommandée : de 25 W à 120 W
  • Réponse en fréquence (+/- 3 dB) : 56 Hz à 30 kHz
  • Impédance nominale : 8 ohms
  • Dimensions (lxhxp) : 219 x 387 x 260 mm
  • Poids : 7 kg unitaire

Focal Vestia N°1 : mise en œuvre 

Nous avons mené le test des enceintes Focal Vestia N°1 en utilisant l’amplificateur Atoll IN200 Signature, notre modèle de référence. Nous avons également combiné ces enceintes avec les amplis Marantz PM7000N, Magnat MR 780, Rotel A-12 MK2 et Technics SA-C600. La source audio utilisée était le lecteur réseau Bluesound Node qui a permis de profiter des musiques Hi-Res provenant de Qobuz et Tidal. Pour un placement optimal, nous avons installé les enceintes sur les pieds NorStone Stylum 3, à défaut d’avoir leurs pieds dédiés Focal Vestia N°1

Nous avons testé les Focal Vestia N°1 avec de nombreux amplificateurs issus de différentes gammes pour exploiter les enceintes dans toutes les configurations possibles.

Focal Vestia N°1 : impression d’écoute 

La Focal Vestia N°1 est une petite enceinte bibliothèque qui a beaucoup d’énergie à revendre. La dynamique est saisissante, avec une capacité à maintenir le rythme et à donner le tempo à tous les niveaux de volume. Le tweeter offre une agilité époustouflante, permettant de reproduire les attaques et les transitoires avec une netteté et une définition remarquables. Les attaques des cymbales, des instruments à cordes ou encore des percussions sont nettes et très bien définies. Elles sont vives, directes et claires. 

L’enceinte Focal Vestia N°1 offre une écoute dynamique et une excellente réponse impulsionnelle. 

Le nouveau tweeter TAM apporte une écoute plus douce que le modèle des Chora, tout en conservant la transparence et la clarté qui caractérisent les enceintes de la marque. On profite d’une très belle mise en lumière des détails, avec un détourage précis de chaque note. Toutes les informations sont reproduites avec une précision exemplaire, révélant parfois tant d’éléments que l’on peut avoir l’impression d’un manque de raffinement dans les fréquences les plus hautes lors de morceaux plus complexes. À haut niveau, on a encore un peu de brillance, mais toutes les nuances restent bien distinctes et naturelles. 

L’enceinte Focal Vestia N°1 offre une scène sonore assez vaste et un bon rendu tridimensionnel. Les voix sont disposées de manière précise dans l’espace et sont reproduites avec une grande clarté. Elles ont une certaine brillance qui contribue à une parfaite perception des différentes inflexions et des émotions des chanteurs. 

L’enceinte bibliothèque Focal Vestia N°1 offre une très belle clarté sur les voix, ce qui contribue à la bonne perception de chaque inflexion. 

La Vestia N°1 descend vraiment bien dans les basses pour un modèle de cette dimension. Le grave est bien tendu, avec un équilibre parfait entre fermeté et intensité. Sans être abyssales, les basses rythment la musique avec impact, autorité et précision. Elles sont toujours bien maîtrisées et on peut pousser le volume sans débordement. La membrane Slatefiber fait également preuve d’un grand sens du détail dans le médium. Les différentes nuances de ce registre sont reproduites avec homogénéité, naturel et précision. 

Grâce à son haut-parleur Statefiber, l’enceinte Focal Vestia N°1 offre un médium riche et nuancé.

L’équilibre tonal est globalement bien respecté par cette enceinte Focal Vestia N°1. La lumière apportée par le tweeter contribue à éclairer le message sonore, sans pour autant masquer les autres fréquences. Chaque registre est bien présent et reproduit avec naturel. 

L’enceinte Focal Vestia N°1 offre un message sonore clair et transparent pour détacher efficacement chaque information.

Focal Vestia N°1 : comparée à…

Focal Chora 806 : l’enceinte Focal Chora 806 a ouvert la voie à la Vestia N°1 avec laquelle elle partage certaines technologies, dont le haut-parleur médium/grave. La nouvelle architecture acoustique de l’enceinte Focal Vestia N°1 apporte cependant davantage de coffre, avec un grave dégraissé et qui se déploie plus aisément. Le nouveau tweeter TAM fait preuve d’une plus grande douceur pour reproduire les plus hautes fréquences avec moins de dureté. 

Focal Aria 906 : concurrente directe de la Vestia N°2, cette enceinte Focal Aria 906 délivre un médium un peu plus riche et texturé. Les basses semblent aussi légèrement plus rondes et plus profondes. L’ensemble reste très dynamique, vif et lumineux. Cependant, la Focal Vestia N°1 brille une fois de plus par sa plus grande douceur dans les aigus. 

L’enceinte Focal Vestia N°1 offre une écoute un peu plus douce que les Focal Aria 906, plus incisives. 

Focal Vestia N°1 : pour qui ? 

L’enceinte Focal Vestia N°1 propose une excellente alternative à la Focal Chora 806 pour tout utilisateur souhaitant passer à un palier supérieur. Elle apporte une écoute mieux travaillée et moins sujette à une brillance excessive. Parfaitement adaptée aux amateurs de sonorité dynamique et lumineuse, cette enceinte Focal saura donner vie aux enregistrements et aux bandes sonores des films. Elle séduira également les amateurs de beaux objets grâce à sa finition plus noble que les Chora. 

L’enceinte Focal Vestia N°1 est parfaitement adaptée aux amateurs de sonorité dynamique et lumineuse, ainsi qu’aux amateurs de beaux objets grâce à la finition en simili-cuir. 

Focal Vestia N°1 : conclusion 

L’enceinte Focal Vestia N°1 propose une très belle entrée en matière pour découvrir les performances offertes par la nouvelle gamme Focal Vestia. Elle offre des basses tendues et d’une belle intensité, des médiums riches et naturels, ainsi que des aigus clairs qui illuminent la scène. La dynamique est saisissante, avec une belle capacité à tenir le rythme et à donner le tempo. L’enceinte Focal Vestia N°1 se distingue également par sa finition soignée en simili-cuir, alliant haute couture et haute-fidélité. Elle est une illustration parfaite du savoir-faire à la française et tient sa promesse d’offrir un pas de plus vers l’émotion musicale. 

Il reste cependant une question en suspens : faut-il s’orienter vers les Focal Aria 906 éprouvées ou les Focal Vestia N°1 qui doivent encore faire leurs preuves dans la durée ? À l’heure actuelle, la signature sonore adoucie et le lifting esthétique des Focal Vestia N°1 tendent à faire pencher la balance en faveur de la nouvelle génération du fabricant. 

Nous avons aimé : 

Le design avec finition simili-cuir 

La dynamique 

Le grave ferme et intense 

Nous aurions aimé : 

Plus de raffinement dans les aigus à haut volume 


14 COMMENTAIRES

  1. Beau test pour nous faire découvrir cette nouvelle gamme de Focal. Mais comme toujours chez cette marque, la « prime de nouveauté » pour les acquérir semble un peu excessive à l’heure où on peut trouver des Aria 906 ou Elipson Facet 8B bradées à 590€ et 490€ chez SV…

  2. Oh tous les fabricants font payer bien chère les nouveautés, on trouve toujours les gammes plus anciennes à des tarifs défiant toutes concurrences.
    Là par contre je trouve le positionnement très blizzard de cette gamme, on a 3 séries qui se retrouvent dans un mouchoir de poche avec les chora, vestia et aria alors qu’il y a un trou béant entre aria et Kanta (sur les biblio on passe qu’en même d’environ 900 à 6000€ avec rien au milieu !!!)
    Vivement que focal fasse une ou deux gammes intermédiaires (j’aimerais bien passer un cap supérieur que mes aria mais les Kanta sont tout bonnement hors budget )

  3. En phase avec les autres commentaires, c’est juste une 800 avec le twitter (assez moyen) de la série Aria. Vivement une amélioration des Aria avec un tweeter et un filtre de meilleur qualité.

    • Il ne s’agit pas du tweeter de la série Aria, mais d’un modèle TAM emprunté au domaine du car audio. Il est plus doux que celui qui équipe les Aria.

  4. Triste pour la France mettre en avant du matos de si mauvaise qualité alors qu’il y a tellement mieux en France …. pourquoi mettre en avant ce qui ce fait de plus horrible ..focal ..devialet …Davis acoustique….plus c’est lent coloré avec un rendement de médiocre plus ça vous plaît ..

  5. J’irai dans le sens des commentaires précédents… Et j’adore FOCAL, j’attendais avec une grande impatience leurs prochaines gammes pour renouvellement de mon système.

    . Techniquement, c’est une petite évolution technique pas très significative (twitter Aria et HP Chora, donc pas de R&D particulier, tout est connu, pas de risque). Quand on voit le gap financier entre les CHORA et les VIESTA pour peu d’amélioration, c’est très étonnant (voir c’est une déception)
    . Esthétiquement, en blanc c’est très moche… Sur vos photos du moins… et les autres finitions sont vraiment du déjà vu ailleurs (c’est mon avis perso). Où est sont passés les partis pris des modèles précédents ? Rien que les Choras sont déjà plus réussi, plus audacieuses, plus modernes. Les Arias, elles, sont des monuments classes et intemporels. Les Kantas et les Sopras sont un cran au dessus encore.

    Dans une période de tension sur beaucoup d’aspects, où la concurrence propose toujours mieux et prend des risques, je me demande où va FOCAL. Leur place de leader français et de marque reconnu au niveau mondial impose un peu plus de risque. Là, c’est un peu du gâchis.

    • Les éléments acoustiques ne sont effectivement pas nouveaux, mais ils sont montés dans une configuration repensée.
      Le haut-parleur médium/grave de Vestia N°1 est effectivement le même que sur les Chora 806, mais il est ici monté dans un coffret plus petit, permettant de l’exploiter plus efficacement, pour un rendu plus précis. En outre, il ne s’agit pas du tweeter de la série Aria, mais d’un modèle TAM emprunté au domaine du car audio. Il est plus doux que celui qui équipe les Chora.

  6. Elle sont plus réussi que la gamme Aria en terme d’esthétisme. En effet elle comporte moins de différence de matériaux et de couleurs. La gamme Aria manque cruellement de classe. On a sur une même enceinte, du simili noir, du lin, de l’argenté, du noir brillant au dessus, du plaque bois sur le côté bref c’est vraiment too much.
    Quand on regarde la classe des autres enceinte de chez Monitor audio ou même Dali on est en dessous côté Français. C’est Varia sont donc un peu plus sobre de mon point de vu.
    Les enceintes c’est comme pour la mode. Pas plus de 3 couleurs portées 😉

  7. Que me conseillez-vous entre cette nouvelle Focal Vestia 1 et la Sonus Faber Lumina II en association avec un Bluesound Powernode ou un NAD C700? Je voudrais une écoute douce et sans fatigue pour un système 50/50 musique et télé. Merci!

    • Il serait très improbable qu’ici dans les commentaires du test des Vestia (issues d’une marque française en plus), ces dernières soient denigrées ou désignées comme de second choix.
      Mais personnellement pour posséder des Sonus Faber Chameleon dont les caractéristiques sont très proches des Lumina II, je ne peux que vous recommander à 1000% d’opter pour les italiennes, d’autant qu’en achetant les Vestia à leur lancement vous payez de facto une surcote que leur performance ne justifie pas forcément.

  8. Moi je dirais : « Mais personnellement pour posséder des [ARIA] dont les caractéristiques sont très proches des [VESTIA], je ne peux que vous recommander à 1000% d’opter pour les [Française] » :-))
    Blague a part se sont toutes des bonnes enceintes, different par leurs styles et écoutes donc comme beaucoup dirais le mieux et de pouvoir écouter et comparer soit même. (personnellement je ne connais les Sonus Faber que de réputation et je ne pourrais rien dire de plus dessus. Et ne pas se fier au commentaires du type : c’est de la m***de … ailleurs c’est mieux !!)
    Apres la ou je rejoins complètement le commentaires précédents, c’est d’attendre un peu et de ne pas payer le prix fort de sortie ..les Vestia vont surement baisser assez rapidement et venir à un tarif plus en adéquation avec le marché et leur gamme !
    Apres comme dit dans un autre post pourquoi ne pas se tourner vers une paire d’ARIA en solde qui du coup bénéficie d’un bon rapport qualité/prix.

    Mais au final c’est VOTRE oreille qui est reine

  9. les focal décotent beaucoup, il suffit de voir le prix d’une Chora 806 ou aria 906 pour s’en rendre compte donc il est sage d’attendre. A voir si elles sont meilleures que les deux citées qui ont été mesurées par soundstage de façon très favorable .

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.