Test Rel Acoustics T/9x : basses énergiques et intenses pour la musique et le home-cinéma

0
4418

Test Rel Acoustics T/9x : vue 3/4 gauche
Solidement ancré sur ses pieds massifs, le Rel T/9x accueille un haut-parleur de 25 cm et un radiateur passif de même diamètre, ainsi qu’une amplification de 300 watts en classe A/B. Saura-t-il surpasser son prédécesseur le Rel T-9i ?

Le caisson de basses Rel Acoustics T/9x embarque un haut-parleur et un radiateur passif de 25 cm de diamètre chacun. Son amplification atteint 300 watts RMS de puissance et sa fréquence basse est annoncée à 27 Hz. Il succède au Rel T-9i dont il reprend les principales caractéristiques dans un format plus compact, avec quelques améliorations.
Destiné aussi bien à un usage hi-fi qu’à une configuration home-cinéma, le Rel T/9x s’affiche à 1590 euros. Fait-il mieux que son prédécesseur, salué par la presse pour sa vitalité et son intensité ? 

Rel Acoustics T/9x : packaging & accessoires

Le caisson de basses Rel Acoustics T/9x s’accompagne d’un manuel utilisateur, d’un câble d’alimentation et d’un cache en tissu acoustique. Le fabricant fournit également un câble destiné au branchement du caisson sur les borniers d’enceintes de l’ampli. Celui-ci adopte un connecteur Speakon d’un côté et trois câbles dénudés de l’autre. 

Test Rel Acoustics T/9x : accessoires
Le caisson de basses Rel Acoustics T/9x s’accompagne d’un câble d’alimentation et d’un câble haut-niveau avec connecteur Speakon. Le fabricant y ajoute une paire de gants en tissu ainsi qu’un manuel utilisateur.

Rel Acoustics T/9x : présentation

Le caisson de basses Rel Acoustics T/9x succède au Rel T-9i avec la même formule acoustique. Il intègre ainsi un haut-parleur frontal et un radiateur passif orienté vers le bas, dotés de nouvelles membranes et suspensions. On retrouve le même soin apporté à la finition avec un magnifique coffret laqué qui, inévitablement, demeure toujours aussi sensible à la poussière et aux traces de doigts… 

Rel Acoustics T-9i et T/9x
À gauche le Rel T-9i, à droite le Rel T/9x. Ce dernier adopte un format un peu plus trapu et présente des arêtes verticales arrondies.

De format plus ramassé, le châssis du T/9x voit ses arêtes verticales désormais arrondies. Il paraît ainsi moins imposant et même plus séduisant. Le cache en tissu acoustique est maintenu par quatre ergots à encastrer dans les orifices prévus à cet effet. Nous aurions préféré un système magnétique qui ne laisse aucun point de fixation visible sur la façade. L’amplification de 300 watts est toujours de mise. Le fabricant promet davantage de réactivité et d’intensité dans les basses que sur la génération précédente.

HP 25 cm + radiateur passif

Test Rel Acoustics T/9x : nouveau haut-parleur
Le nouveau haut-parleur de 25 cm du Rel T/9x dispose d’une nouvelle membrane plus rigide et d’une suspension optimisée pour offrir un fort débattement. L’objectif est d’obtenir un grave plus rapide et plus intense.

Le caisson de basses Rel Acoustics T/9x adopte un haut-parleur frontal de 25 cm à long débattement. Son radiateur passif de même diamètre est orienté vers le sol pour obtenir un rayonnement omnidirectionnel des ondes sonores. Leur membrane est réalisée dans un composite d’aluminium et de papier et bénéficie d’une nouvelle suspension. Rigidité et légèreté se combinent pour offrir une réactivité optimale. Le débattement des membranes assure une pression acoustique importante sans distorsion, avec une belle énergie.

Test Rel Acoustics T/9x : radiateur passif
Le radiateur passif de 25 cm de diamètre du Rel T/9x rayonne vers le sol. Cela permet aux basses fréquences de se diffuser uniformément à travers la pièce. Sur la face arrière, on note la présence d’un imposant dissipateur thermique à ailettes en aluminium, chargé de refroidir l’amplification.

300 watts de puissance

L’atout majeur des caissons de basses Rel Acoustics réside dans leur amplification à courant élevé. Le Rel T/9x ne déroge pas à la règle avec un ampli de 300 watts doté d’une solide alimentation. Il est en mesure de reproduire l’attaque et le corps d’une note avec énergie et rapidité. Il préserve aussi les échos des notes lorsque le son s’éteint. La maîtrise du déplacement de la membrane est totale. Malgré la charge passive, les basses sont réactives et sans traînage. Bien que la puissance n’évolue pas, le T/9x profite d’une optimisation des transistors MOSFET. Cela améliore sa transparence et sa réactivité.

Entrée haut niveau, bas niveau et LFE

La connectique du caisson de basses Rel Acoustics T/9x comprend une entrée bas niveau RCA mono, une entrée LFE RCA et une entrée haut-niveau. Comme sur tous les caissons de basses REL Acoustics, celle-ci est au format Speakon. Ce connecteur qui conjugue robustesse et simplicité d’utilisation dispose d’un système de verrouillage anti-arrachement.

Test Rel Acoustics T/9x : connexion haut niveau Speakon
La liaison haut niveau du caisson Rel Acoustics T/9x avec un ampli est possible grâce au câble dédié fourni par le fabricant. Cette connexion assure une meilleure intégration du grave avec les autres plages de fréquences.

La liaison haut-niveau permet d’envoyer exactement le même signal aux enceintes et au caisson. Cela favorise l’intégration des basses aux autres registres, en préservant notamment le timing et l’amplitude du signal source. À cet effet, le fabricant livre un câble spécifique mesurant une dizaine de mètres de longueur. Le mode d’emploi détaille les différentes possibilités de connexion selon l’amplificateur utilisé, avec des illustrations à l’appui.

Test Rel Acoustics T/9x : câble Speakon
Tous les caissons de basses Rel Acoustics équipés d’une entrée haut niveau au standard Speakon sont livrés avec un câble adapté pour la connexion aux borniers enceintes de l’ampli.

Un connecteur spécifique à 9 broches est également présent à l’arrière du caisson. Il se destine à la connexion du module de transmission sans fil REL Arrow.

Réglages

L’interface de réglages prend place à l’arrière du caisson de basses Rel Acoustics T/9x. Elle permet de modifier la phase (0 ou 180°) et la fréquence de coupure haute (de 30 à 120 Hz). Le niveau s’ajuste indépendamment pour les entrées haut/bas niveau et l’entrée LFE. On peut ainsi disposer de deux réglages distincts pour un usage hi-fi et home-cinéma. C’est idéal si on relie ce caisson simultanément à deux amplis.

Test Rel Acoustics T/9x : face arrière
À proximité de la connectique se trouvent le potentiomètre de réglage de la fréquence de coupure et ceux permettant d’ajuster séparément le niveau des entrées haut et bas niveau.

Spécifications clés

  • Haut-parleur frontal de 25 cm
  • Radiateur passif de 25 cm orienté vers le sol
  • Puissance : 300 watts RMS (classe AB)
  • Fréquence basse : 27 Hz (- 6 dB)
  • Fréquence de coupure haute : 30 – 120 Hz
  • Entrée bas niveau (mono, RCA)
  • Entrée haut niveau (stéréo, Neutrik Speakon)
  • Port LFE .1 (RCA)
  • Entrée pour boîtier de transmission sans fil REL Arrow
  • Dimensions (L x H x P) : 370 x 340 x 393 mm
  • Poids : 20,6 kg

Rel Acoustics T/9x : mise en œuvre

Pour l’écoute stéréo, nous avons associé le Rel T/9x avec les enceintes bibliothèque Sonus Faber Lumina II et Elipson Prestige Facet 8B. Nous avons exploité la liaison haut-niveau avec le câble Speakon fourni en reliant le connecteur rouge et le câble jaune aux borniers positifs des deux sorties enceintes de l’ampli puis le câble noir à l’un des deux borniers négatifs.

Le niveau du caisson s’ajuste au moyen du potentiomètre High / Low Level pour concorder avec celui des enceintes. Nous avons réglé la fréquence de coupure haute du caisson légèrement au-dessus de la fréquence de coupure basse des enceintes associées. À l’oreille, nous avons vérifié que la zone de recouvrement ne présentait ni creux ni bosse. 

Pour l’écoute en home-cinéma, nous avons relié le Rel Acoustics T/9x à l’ampli home-cinéma Onkyo TX-RZ840. Ce dernier alimentait un pack d’enceintes home-cinéma Focal. Il suffit de relier la sortie LFE de l’ampli à l’entrée .1 / LFE Level du caisson avec un câble pour caisson de basses. Nous avons ensuite réglé le niveau du caisson de basses (potentiomètre .1 / LFE Level) pour qu’il soit cohérent avec celui des enceintes avant de lancer le processus de calibrage automatique de l’ampli.

Rel Acoustics T/9x : impressions d’écoute

Musique

Écouter de la musique avec les enceintes Elipson Prestige Facet 8B comme avec les enceintes Sonus Faber Lumina II prend une toute autre dimension dès qu’on leur associe le caisson de basses Rel Acoustics T/9x. 

En plus d’une extension et d’une présence accrue des basses fréquences, on bénéficie d’un paysage sonore plus ample et mieux défini. En apportant des informations supplémentaires dans le bas du spectre, le Rel Acoustics T/9x améliore la largeur et la profondeur de la scène sonore. La musique s’épanouit davantage dans l’espace d’écoute. Les instruments et les artistes semblent encore plus présents dans la pièce.

L’amplification ne montre aucun signe de faiblesse pour mouvoir la membrane du haut-parleur. Quant au radiateur passif, il est parfaitement calé sur le même tempo. Ce caisson Rel fait preuve d’une réactivité sans faille et se montre très incisif sur les attaques, sans aucun traînage. 

Rel Acoustics T/9x + Sonus Faber Lumina II
Pour les écoutes hi-fi, nous avons associé ce caisson de basses Rel Acoustics T/9x aux enceintes bibliothèque Sonus Faber Lumina II.

Sur l’album Neighbourhood de Manu Katché (Qobuz – 24/96), la grosse caisse et le tom basse gagnent indiscutablement en présence. Le Rel T/9x leur confère un bel impact tout en déroulant une très large palette de nuances dans les plus basses octaves. La subtilité de ce caisson sert également la contrebasse dont le phrasé se déploie alors avec davantage de rondeur et de profondeur.

Sur les rythmes syncopés de Take the Power Back (Rage Against the Machine – Qobuz – 24/44), le Rel Acoustics T/9x déploie le grave avec maestria. Le rythme est très bien tenu, les attaques de notes parfaitement en place. Idem sur Feel Good Inc (Gorillaz – Demon Days – Qobuz 16/44). Ce caisson permet d’apprécier ces titres dans toute leur richesse, en profitant des plus basses notes avec à la fois de l’intensité et de l’impact, mais également beaucoup de nuances et un sens aigu du rythme.

Home-cinéma

Dans le cadre d’une installation home-cinéma, en stéréo comme en multicanal, le Rel Acoustics T/9x sait faire parler la poudre. Ses 300 watts de puissance et son importante réserve de courant lui confèrent maîtrise et endurance pour tenir la cadence sur les scènes d’action les plus exigeantes. 

Rel Acoustics T/9x + Elipson Prestige Facet 8B
En configuration home-cinéma stéréo avec une paire d’enceintes Elipson Prestige Facet 8B, le caisson Rel T/9x apporte un surcroît de présence et de réalisme bienvenu.

Lorsqu’il s’agit de reproduire les vrombissements des F/A-18 Super Hornet de Top Gun Maverick, le Rel n’est jamais timide ! Idem pour rythmer l’intensité des scènes de kung fu du film Everything, Everywhere, All at Once. Le caisson se met au service de la bande son survitaminée avec une belle énergie. Sur la musique angoissante et souvent oppressante de la série The Last of Us, ce caisson se montre parfaitement à la hauteur pour accentuer l’intensité des scènes dramatiques.

Test Rel Acoustics T/9x en configuration home-cinéma
Les scènes aériennes de Top Gun/Maverick prennent une toute autre dimension avec le caisson de basses Rel Acoustics T/9x en soutien. Le canal LFE profite pleinement de la réactivité et de l’énergie de ce caisson. 

Rel Acoustics T/9x : comparé à…

Rel Acoustics T-9i

Le T9-1 et le T/9x sont relativement similaires dans leur conception mais, comme avec le bon vin, la formule se bonifie avec le temps. D’abord, le Rel T/9x nous a semblé plus séduisant avec sa silhouette ramassée et un peu plus compacte. Ensuite, les changements apportés à l’amplification (nouveaux MOSFET), à la membrane et à la suspension améliorent la profondeur et l’impact du grave, sans distorsion, et surtout optimisent sa réactivité. Enfin, la musicalité est toujours au rendez-vous en écoute hi-fi, avec cette amplitude, ce sens de la nuance et cette précision dont le fabricant gallois a le secret. 

GoldenEar SuperSub X

Affiché à 1799 €, le GoldenEar SuperSub X compte parmi les plus performants du fabricant américain. Dans un format ultra compact, il embarque une amplification numérique de 1400 watts qui anime deux haut-parleurs de 20 cm soutenus par deux grands radiateurs passifs. Redoutable d’efficacité sur les films et les jeux vidéo, ce GoldenEar surclasse le Rel dans ce domaine. En écoute hifi, par contre, le T/9x reprend l’avantage avec un sens de la nuance et une capacité d’intégration inégalables.

Rel Acoustics T/9x : pour qui ?

Le caisson de basses Rel Acoustics T/9x est idéal pour accompagner une paire d’enceintes bibliothèque ou colonne en écoute haute fidélité. Sa très belle finition et son format relativement compact séduiront à coup sûr les amateurs de beaux objets. Il est également à l’aise en home-cinéma et en gaming pour donner de l’intensité et augmenter le réalisme des bandes son.

Rel Acoustics T/9x : conclusion

Avec le Rel Acoustics T/9x, le fabricant gallois réussit le pari de renouveler l’un de ses fleurons sans en trahir l’esprit original. Les qualités musicales de son prédécesseur sont magnifiées : amplitude, réactivité, timing, nuances et précision sont toujours de mise et servent la musique avec maestria. Associé à une paire d’enceintes bibliothèque voire une paire d’enceintes colonne, ce Rel T/9x transfigure l’expérience de la haute fidélité.

S’il n’est pas le plus impactant ni le plus impressionnant dans cette gamme de prix en home-cinéma, le Rel T/9x se montre cependant très à l’aise sur les bandes son des films et des séries. La pression acoustique ainsi que la richesse et l’intensité du grave se conjuguent pour faire de chaque séance home-cinéma un véritable moment de plaisir. 

Une fois de plus, Rel Acoustics apporte la preuve que la course à la puissance n’est pas forcément la réponse la plus adaptée pour profiter d’un grave performant et musical.

Nous avons aimé

  • Le grave réactif, détaillé et nuancé
  • L’intégration parfaite en hi-fi
  • L’impact et l’intensité en home-cinéma
  • L’esthétique générale

Nous aurions aimé

  • Une finition mate, moins sensible à la poussière…
  • Un cache à fixation magnétique

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.