Tests matériels

Test : Rotel A-12 et T-14

Test Rotel A-12 et Rotel T-14

Rotel renouvelle ses gammes d’électroniques grand public 11, 12 et 14. Plus performants, plus fonctionnels, les nouveaux amplis hi-fi Rotel A-12 et tuner réseau Rotel T-14 offrent des possibilités d’écoute étendues, en phase avec la musique dématérialisée. Son HD, services de musique en ligne, multiroom DTS Play-Fi, radios web, FM et DAB, application de contrôle, rien ne manque…  

L’amplificateur intégré Rotel A-12 est équipé de composants électroniques soigneusement choisis par Rotel, pour leurs qualités musicales. Le fabricant japonais, fidèle à sa tradition, réalise lui-même plusieurs composants, notamment le transformateur d’alimentation ou les condensateurs de son amplificateur, des maillons essentiels dans le traitement du son. L’intérêt de cette démarche repose sur une parfaite adéquation entre les besoins des étages de puissance et les capacités de l’alimentation. Ainsi, si la puissance du Rotel A-12 ne s’établit qu’à 2×60 Watts sous 8 Ohms, cette valeur est exprimée des plus basses fréquences aux plus hautes, avec un taux de distorsion trois fois moindre (0,03 %) que ses principaux concurrents. Dans l’absolu, une puissance de 2×60 Watts permet d’alimenter sereinement un large éventail d’enceintes, compactes comme colonne. Comme toujours, Rotel a fait le choix d’une amplification de classe AB, privilégiant ainsi une restitution chaleureuse et cohérente.

Test Rotel A-12 et Rotel T-14

L’ampli stéréo intégré Rotel A-12 dispose d’une façade en aluminium brossé

Nombreuses entrées numériques

Le Rotel A-12 dispose d’une multitude d’entrées, analogiques bien évidemment pour connecter tuner, lecteur réseau ou platine vinyle – un préampli MM est présent – mais également numériques. On trouve ainsi un convertisseur numérique-analogique Wolfson (DAC) capable de décoder les flux audio numériques PCM jusqu’à 24 bits / 192 kHz. Cette puce Wolfson éprouvée se distingue par une sonorité très neutre, propice à une restitution sonore tout en nuances. Elle peut être adressée par plusieurs entrées, notamment quatre connecteurs S/PDIF coaxiaux et optiques, forts pratiques pour extraire le son d’un téléviseur HD ou d’un lecteur Blu-ray.

D’ailleurs, le Rotel A-12 peut s’allumer automatiquement si un signal est adressé à l’une de ses entrées numériques, à charge pour l’utilisateur d’activer cette fonction pour l’entrée de son choix.

Test Rotel A-12 et Rotel T-14

L’ampli intégré stéréo Rotel A-12 est équipé de très nombreuses entrées numériques et analogiques, ainsi que d’un récepteur Bluetooth apt-X

Deux ports USB sont en outre présents, l’un de type A en façade pour connecter un iPhone ou un iPad, afin d’en écouter les musiques ou bien les recharger. Ce port USB peut éventuellement être alimenté lorsque l’ampli est éteint, si l’utilisateur le souhaite. Un second port USB de type B permet d’utiliser le Rotel A-12 comme une carte son externe avec tout ordinateur. Afin d’optimiser la compatibilité matérielle, ce dernier port USB peut fonctionner en mode USB Audio Class 1.0 ou 2.0, ce réglage étant accessible dans le menu de l’ampli grâce à l’afficheur LCD en façade.

À savoir : le mode classe 1 limite la compatibilité numérique à 24 bits / 96 kHz, tandis que le mode classe 2 autorise le décodage jusqu’à 32 bits / 384 kHz. L’installation d’un pilote pour Windows est alors requis.

Enfin, le DAC peut traiter la musique reçue au travers d’un récepteur sans fil Bluetooth, compatible avec le mode de transmission de haute qualité apt-X. Un simple smartphone suffit donc pour écouter fichiers audio et services de streaming, sous réserve de se tenir à moins de 10 mètres du Rotel A-12.

Rotel A-12

Sortie casque et sorties pour enceintes sont utilisables simultanément

Enceintes A/B et casque hi-fi

L’amplificateur Rotel A-12 dispose de deux jeux de borniers (compatibles avec les fiches bananes) pour autant de paires d’enceintes. Il est ainsi permis d’utiliser deux paires d’enceintes avec l’A-12, soit séparément, soit simultanément. Toutefois, c’est avec une seule paire d’enceintes que l’amplificateur se montre le plus performant, l’emploi simultané de quatre enceintes sollicitant davantage l’alimentation. De plus, Rotel a équipé son nouvel intégré d’un ampli casque dont le fonctionnement n’interrompt pas celui des enceintes. Les éventuelles enceintes B situées dans une autre pièce, peuvent ainsi continuer à fonctionner. Balance, correction tonale et mode source directe sont applicables aux sorties casque et enceintes.

Test Rotel A12 et Rotel T14

Le tuner réseau Rotel T-14 intègre la technologie de streaming DTS Play-Fi

Le tuner réseau réinventé

Réputée depuis toujours pour ses tuners FM, la marque japonaise révolutionne le genre avec le nouveau Rotel T-14. En plus d’être un tuner FM et RNT (DAB+), le T-14 s’avère être un streamer réseau hyper-fonctionnel. Grâce à ses interfaces réseau WiFi ou Ethernet, le Rotel T-14 peut lire les fichiers audio partagés sur le réseau domestique (ordinateur, NAS, smartphone, etc.) et accéder à de nombreux services de streaming, parmi lesquels Spotify, Tidal ou Deezer, sans oublier les radios Internet. Cet appareil est donc très complémentaire de l’ampli Rotel A-12 et se montre en complète adéquation avec les besoins d’une écoute musicale dématérialisée.

Rotel a fait le choix d’un DAC Texas Instrument et non pas Wolfson pour son tuner réseau, capable de prendre en charge les flux audio PCM jusqu’à 32 bits / 384 kHz. Il est donc plus performant que celui de l’ampli Rotel A-12 et possède une signature plus analytique. La présence d’une sortie S/PDIF permet de confier éventuellement le décodage du son au DAC de l’ampli Rotel A-12.

Radios analogique et numérique

Tandis que ses concurrents délaissent la réception radio pour proposer exclusivement des fonctions de streaming, Rotel fait le pari inverse. Sont ainsi présents un tuner analogique FM (une antenne filaire est fournie) et un tuner numérique DAB+ (RNT). Pour profiter des radios numériques, il faut toutefois résider dans une ville couverte par la Radio Numérique Terrestre. Le protocole DAB+ emploie le format AAC avec un débit binaire élevé, supérieure à celui utilisé pour les radios Internet. Bref, le Rotel T-14 propose ce qui se fait de mieux en réception radio.

Test Rotel A12 et Rotel T14

Deux antennes WiFi pour le tuner réseau Rotel T-14

Multiroom au programme

Rotel a retenu la technologie de streaming multiroom DTS Play-Fi, ce qui permet de commander le tuner T-14 avec l’application mobile DTS Play-Fi disponible pour iOS et Android. Une bonne idée puisqu’on peut compter sur DTS pour assurer la maintenance de son application et l’enrichir de nouvelles fonctionnalités.

Mieux encore, DTS Play-Fi autorise la gestion d’un ou plusieurs tuners Rotel T-14, et même de tout diffuseur DTS Play-Fi, qu’il s’agisse d’une enceinte sans fil ou d’un amplificateur, par exemple, et quelle qu’en soit la marque.

Une même musique peut ainsi être écoutée sur plusieurs diffuseurs simultanément. Surtout, DTS Play-Fi donne accès à Deezer, Tidal, Spotify ainsi qu’à des milliers de radios Internet. Smartphone ou tablette en mains, on accède également aux fichiers audio partagés d’une box ou d’un NAS très simplement. Autre point fort, le streaming avec DTS Play-Fi est sans perte et compatible 32 bits / 384 kHz.

Test Rotel A12 et Rotel T14

Mise en oeuvre et ergonomie

Nous avons écouté l’amplificateur Rotel A-12 et le tuner réseau Rotel T-14, associés aux enceintes Focal Aria 906 ainsi qu’au casque Meze 99 Classics. Les deux électroniques ne sont pas avares de boutons de commande et il est possible de les commander sans télécommande, bien que Rotel en livre une.

Pour paramétrer et connecter au réseau le Rotel T-14, nous nous en sommes remis à l’application DTS Play-Fi. Celle-ci nous a guidé dans les différentes étapes.

En pratique, rien de sorcier, puisque l’application détecte immédiatement le Rotel T-14 et qu’il est simplement demandé de saisir le mot de passe WiFi. En l’absence de smartphone, le bouton de connexion WPS permet une connexion en quelques secondes. Nous avons pu écouter les fichiers FLAC stockés dans notre smartphone, ceux hébergés par un serveur DLNA local, ainsi qu’une variété de musiques depuis Deezer et Spotify. Le tuner réseau Rotel T-14 étant compatible avec le protocole Spotify Connect, il suffit d’installer l’application officielle Spotify et de choisir le T-14 comme diffuseur. C’est très confortable.

Test Rotel A12 et Rotel T14

Les deux jeux de borniers à vis de l’ampli intégré stéréo Rotel A-12 sont compatibles avec les fiches bananes

Impressions d’écoutes

Beaucoup de rigueur et d’organisation dans la restitution de l’amplificateur Rotel A-12, qui délivre un message homogène du grave à l’aigu, ce dernier registre étant particulièrement aérien. Cette neutralité globale favorise assez logiquement un étagement des plans sonores, qui s’avère délicat et appréciable. L’A-12 déploie son énergie avec parcimonie et à bon escient, laissant s’extraire de la musique de petites accentuations que l’auditeur n’attend pas. C’est à la fois surprenant et rassurant, tant on a l’impression que la partition est jouée fidèlement par l’ampli. L’électronique ne manque pas de souffle et ne se désunit pas à volume soutenu, même avec des sources exigeantes : orchestre symphonique, piste audio de films Blu-ray. Les petites Focal Aria 906 sont toujours menées avec délicatesse et un vrai sens du timing. On retrouve au casque l’aération qui caractérise ampli et tuner : là encore, la neutralité prévaut sur toute la bande passante.

Le tuner réseau Rotel T-14 est du même tonneau, sa signature est chaleureuse qu’on écoute France Inter en FM ou Muddy Waters en streaming HD 24 bits / 192 kHz. Enfin, l’agrément d’utilisation du tuner Rotel T-14 est maximal, sans latence à déplorer en mode réseau. Facile à utiliser, agréable à écouter : le compte est bon.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

43 Commentaires

  • Bonsoir,
    Hormis la puissance que vaut le Rotel A-12 par rapport au Cambridge CXA-80?
    Quels types d’enceintes compactes peuvent lui être associées pour une écoute musicale, avec un médium riche, un grave présent et des aigus non fatigants à la longue?
    Focal Aria 906?
    Tannoy XT6?
    Kef Q300?
    Autre suggestion à moins de 1000€ la paire?
    Je vous remercie par avance pour vos conseils avisés.
    Cordialement,
    Jacques.

    • Le Rotel A-12 nous a semblé plus serein et organisé que le CXA-80. Si vous recherchez une écoute non fatigante à long terme, les Focal Aria 906 sont certainement le meilleur choix dans votre sélection et dans l’absolu. L’aigu est d’une grande douceur, le médium bien placé et le bas-médium fourmille de détails.

  • Bonjour,

    je reviens vers vous après avoir posté sur la page des klipsch RF81 MkII. (PS : le Meze classic est une merveille, merci du conseil ;):) )

    Je n ‘ai pas trouvé de comparatifs, ni d’essais sur le rotel A14 qui m’intéresserait face au cambridge cxa80.

    Le rotel m’intéressait plus pour sa fonction phono mais surtout pour son DAC AKM plus évolué et plus haut de gamme d’après ce que j’ai lu sur les puces. Ca me permettrait du coup de me passer du fostex HP8 et du pioneer u-05 que j’avais sélectionné dans un premier temps pour un ensemble casque/dac.

    Mes questions sont les suivantes :
    – Avez-vous eu l’occasion vous ou l’un de vos lecteurs d’essayer cet appareil (rotel a14)? si oui, comparé au cambridge ?

    – D’une manière générale, quelles sont les signatures sonores de rotel vs cambridge ? Points forts/faibles ?

    Une autre question qui me vient : sans parler de bonne association, quelle type de signature je pourrai avoir avec ces deux amplis couplés avec des klipsch rf81mkII ou des emit 20 ?

    Enfin, si le rotel n’est pas bon…
    le A12 est une réelle alternative ? OU
    Pour privilégier une vraie partie DAC, il veut mieux prendre un dac externe/lecteur réseau ?
    Vous parliez des pioneer sur la page de test des cambridge CNX/CXA ? Si oui, le fostex ou pioneer u_05 donnent quoi face aux n-50a et N-70a ; Toujours en terme de signature sonore ?

    Merci à vous et à vos lecteurs de bien vouloir me répondre car comme je vous l’ai déjà dit, je suis au bout du monde sans auditorium ou distributeurs près de chez moi.
    (300 à 400 km minimum sans être sûre de pouvoir les trouver dixit les vendeurs) et je doute que Son-video m’envoie les deux amplis en prêt même contre caution.

    Cordialement

  • Bonjour,

    J’ai suis très attiré par le Rotel A12 que je compte utiliser avec mes Matisse (Davis). J’hésite à me lancer car j’ai peur qu’il me manque une rondeur dans les graves que je compense habituellement avec un caisson de basse. Qu’en pensez-vous ? Dois-je plutôt me diriger vers un ampli permettant le branchement d’un caisson ? Si oui, quel ampli HiFi me conseillez-vous ?
    Très cordialement

    • Vous disposez d’une sortie pre-out amplifiée sur le Rotel A-12 : vous pourrez parfaitement y brancher un caisson de basse si le besoin se fait sentir, sans compter la possibilité de brancher un caisson sur les sorties enceintes lorsque les entrées du caisson le permettent.

  • Bonjour,
    Article intéressant. Je suis en cours de recherche d’un tel ampli HIFI après des années avec des Amplis HC. J’hésite pas mal entre un Atoll in100se, qu’en est-il de la comparaison avec ce Rotel A12 ? pour infos je possède depuis 25 ans des enceintes Cabasse Jonque.
    Cordialement

    • Si l’on exception la comparaison fonctionnelle, en faveur du Rotel A12, le son délivré par l’Atoll IN100SE conviendrait certainement un peu mieux aux Cabasse Jonque, car plus enjoué et mieux assis encore dans le grave. Un troisième amplificateur pourrait être le NAD C368, tout récent, avec un nouveau type d’amplification de classe D complètement bluffant (très charpenté, doux et chaleureux).

  • B’onjour,

    Pour mes enceintes bibliothèque triangle comète Ex, qu’elle serait la meilleure association, le Cambridge cxa80, le rotel a12 ou l’atoll in 100se ?

    Je souhaiterais que l’écoute soit douce et chaleureuse.

    Merci d’avance de votre aide dans mon choix.
    Cordialement

  • Je souhaite m’équiper d’un ampli en échange d’un SCOTT ancien, sur deux enceintes CELESTION DITTON 25. Quel est, des deux amplis suivant, celui qui conviendrait, à savoir A 12 ou NAD 368? Merci

    • Il est certain qu’avec le Rotel vous resterez plus proche de ce que vous aviez jusqu’ici l’habitude d’écouter. Mais aujourd’hui je recommande à tous les mélomanes audiophiles qui le peuvent de posséder 2 amplis de classes différentes, donc j’aurais envie de vous répondre de choisir les 2 ! :) (non, je ne travaille pas pour SV^^)
      En effet, ma propre expérience avec un ampli de classe D excellent sur une majorité d’enregistrements (Metallica, Black Metal, BO Amadeus, radios numériques, chaînes tv musicales HD…) mais catastrophique sur d’autres (best of The Doors, 9ème Symphonie chantée, BO Kill Bill…) m’a conduit à me procurer en parallèle un ampli à tubes qui ressuscite véritablement ces derniers enregistrements qui ne passent pas avec le 1er ampli. Mais l’ampli à tubes ne se révèle pas meilleur sur les enregistrements de prédilection du classe D, loin de là, si bien qu’aucun des 2 amplis n’est meilleur que l’autre dans l’absolue.

      Bref, je suis de plus en plus convaincu qu’à moins de posséder un appareil de plusieurs milliers d’euros il vaut mieux posséder 2 appareils de caractères très différents lorsqu’on a une écoute généraliste. Pour en revenir à votre question, si vous souhaitez découvrir un son nouveau qu’on n’avait jamais l’habitude d’entendre au 20ème siècle, prenez le Nad c368 ; mais si la chaleur des amplis traditionnels vous semble indispensable (notamment sur des enregistrements anciens dont la qualité laisse parfois à désirer et où les amplis de classe D se cassent la figure), alors prenez le Rotel. Mais encore une fois, si vous le pouvez prenez les 2 ! :)

  • Bonjour

    Je cherche actuellement à changer mon amplificateur afin d’améliorer mon installation. En dehors d’une platine vinyle, je n’écoute que de la musique dématérialisée, essentiellement du jazz. Après m’être bien renseigné, j’hésite entre 3 ampli sachant que mes enceintes sont des Focal Chorus 705. Pouvez vous m’aider à m’orienter dans mon choix entre :
    – le Rotel A12
    – le NAD C368
    – le Nuprime IDA-8

    Merci d’avance !

    • Personnellement je prendrais le Nuprime ida 8 dans ce cas de figure. Lisez ici les impressions d’écoute de Tristan sur de la musique jazz en particulier (Melody Gardot, Chet Baker…) pour vous faire une opinion : http://blog.son-video.com/2015/12/test-nuprime-ida-8/

      Si je puis me permettre, vos enceintes semblent un cran en-dessous par rapport au trio d’amplis envisagé ; il se pourrait que vous gagniez encore davantage en qualité d’écoute si vous étiez amené à les changer dans un second temps…

  • Bonjour Tristan,
    Merci pour cet article très intéressant.
    Je souhaiterais acquérir un ampli dans cette gamme de prix
    Je suis possesseur d’enceinte JBL ES-80, que je regrette d’avoir acquis mais je dois faire avec pour le moment.
    je viens également de faire l’acquisition d’un lecteur Marantz CD-6006.
    Pour infos complémentaires, j’ai un petit DAC Externe (U-SABRE TXCO) que je ferais évoluer plus tard et mes sources sont 50% CD, 50 % fichiers flac via PC Portable.

    Avec cet existant, je suis hésitant entre Atoll IN-100SE, Cambridge CXA-60 voir 80, Rotel A-12, et désormais ce NAD.
    Vers quoi me dirigeriez-vous ?
    En vous remerciant
    Reynald

  • Bonjour

    Le rotel a-12 est-il assez puissant pour ailenter des b&w 683 s2 et une platine Rega p2?

    Le Rega brio 2017 est-il assez puissant lui aussi?

    Merci

      • Merci.
        Vu la game de prix similaire, est-il préférable de prendre le A14 ou le RA1570 ?
        D’un point de vue connectivité, le A14 est plus récent et fourni ce qui m’intéresse peu (une entrée optique et une autre coaxial me suffisent). Mais, c’est surtout d’un point de vue musicalité que je m’interroge entre le A14 et le RA 1570.

  • Bonjour,
    J’envisage l’achat d’un ampli Rotel A12 ou A14. J’ai de vieilles enceinte LEEDH Aria II, révisées, qui fonctionnent parfaitement mais que je changerai dans les années à venir.
    Est-ce que je fais un bon choix pour alimenter ces enceintes? ou dois-je viser plus haut en ampli?
    Merci
    cordialement

    Pierre

    • Vous devriez viser un peu plus haut, ne serait-ce que pour trouver un ampli capable de gérer une impédance très basse, car d’après ce que j’ai trouvé comme informations sur ces enceintes Leedh, d’une part elles utilisent de nombreux haut-parleurs (dont un 21 cm à charge complexe), et d’autre part l’impédance plongerait dans le haut grave à 2 Ohms. Le NAD C368 par exemple, a été conçu pour gérer des charges d’impédance complexes. Il est doux et précis à l’écoute. Il me semble qu’il conviendrait aux Leedh Aura II.

  • Bonjour,
    Quelles enceintes conseillez-vous avec le A12 pour un budget d’environ 600 / 700€?
    J’écoute surtout du Jazz, du blues et dur rock des années 70.
    Ma pièce est d’environ 25m carrés.
    Cordialement
    Olivier

  • Bonjour,
    Deux questions :
    1- le rotel a12 est-il suffisant pour entraîner des cabasse jersey mt32 (89db) ?
    2- sinon, est-il pertinent et possible de l’associer à un ampli de puissance RB 1552 MKII ? Et est-ce que cette association apporté un vrai plus ?
    Merci des conseils !

  • Bonjour Tristan.
    J’ai été bluffé par la qualité du son en DAB de la chaîne hi-fi Mark Levinson de ma Lexus…..hélas les RNT diffusant de la musique classique ne sont pas légion : uniquement France Musique et encore pas partout dans Paris car la portée est limitée et l’émetteur est dans le 93 !!!
    Je voudrais donc installer un tuner DAB sur ma chaîne à la maison (à Paris 16 proche de la Tour Eiffel, et au 5ème, murs en béton) mais les RNT ne sont pas transmises de notre bonne vieille tour, sauf erreur). Je pense donc à acheter un ROTEL T14, mais j’hésite car si la réception n’est pas bonne j’aurai fait un investissement pour rien ! Actuellement j’ai un tuner FM TEAC mais il est relié à l’antenne FM de mon immeuble. Et pour les radios DAB on ne peut pas utiliser sauf erreur l’antenne FM mais une antenne spéciale fournie par Rotel ? En ce qui concerne la compatibilité et la connectivité de ce Rotel T14, dites-moi ce que vous pensez de mon matériel actuel : ampli Accuphase E250 + lecteur NAIM CD5 XS – enceintes B&W 803S ? Quant à l’appli DTS Play-Fi indiquée par Rotel, cela m’a l’air cependant assez compliqué à utiliser pour un néophyte en informatique ; pourtant je voudrais pouvoir utiliser avec ce RotelT14 les webradios. Merci d’avance pour les différents conseils que vous pourrez me donner pour toutes ces questions. Cordialement

    • J’habite aussi à Paris 16 et j’écoute quotidiennement la RNT, d’une qualité incomparablement supérieure à la FM (et même aux radios web de mon point de vue).
      Plusieurs choses : toutes les radios rnt à Paris sont diffusées depuis le 93, la réception dépend de la fréquence (en DAB chaque fréquence diffuse plusieurs radios), mais en général on arrive à trouver une position de l’antenne permettant de tout capter (il faut que le fil de l’antenne soit bien étendu dans la direction la plus propice). Bien noter que l’antenne DAB et l’antenne FM ne font qu’un ! Rotel ou tout autre marque de chaîne disposant de dab vous fournira une antenne qui sera la même que pour recevoir la FM. Donc si vous avez une antenne FM pour l’immeuble il suffirait a periori de brancher votre appareil DAB dessus pour pouvoir capter la rnt.

      • Je rectifie juste une chose : le Rotel T-14 possède bien 2 antennes distinctes pour la FM et le DAB, alors que chez moi c’est la même qui sert pour les 2 ; pour cette raison je pense qu’il n’est pas impossible que vous puissiez utiliser votre antenne d’immeuble pour capter la RNT. En tout cas ça ne coûte rien d’essayer, au pire vous utiliserez l’antenne fournie avec l’appareil (et je peux vous confirmer – pour être en train de l’écouter en écrivant ceci – qu’on capte très bien France Musique en DAB pas loin de la Tour Eiffel, avec notamment des aigus comme on n’en a jamais entendus sur la FM !).

  • Grand merci pour vos 2 mails du 23 juillet et de vos conseils ; le fait que vous habitez aussi le 16ème et que la réception y est bonne me donne confiance et m’encourage donc à acheter le ROTEL T14, et je n’ai plus qu’à trouver le magasin (il y en a peu qui connaissent, et pas FNAC ni DARTY !), et ce à un prix remisé si possible.

  • Bonjour,
    Je suis actuellement en hésitation entre l’achat d’un rotel a-14 et un NAD c368. Quel paramètres devraient orientés mon choix ?
    Concernant les enceintes je m’oriente vers des focal aria 960 ou des colonne chorus 726 de la même marque, sachant que le but est de sonoriser une pièce ouverte entre 30 et 40 m2, que me conseillerez-vous d’associer ?
    Merci

  • Bonjour

    J’ai actuellement des Davis acoustics Vinci signature je soiuhaite faire évoluer mon système vers du hifi actuellement j’ai un hc onkyo, un rotel a-12 serait t’il adapté ? Une autre idée Marantz 7005 , atoll in100se, Yamaha a-s801 ?
    Une platine audio technica at-lp5 sera branchée sur l’ampli. Pièce de 35m2

    Merci d’avance

  • Bonjour,
    J ai fait l.acquisition d un rotel a12 et des baffles focal arial 948.
    Es ce un bon choix sachant que la puissance du a12 est limitée ?
    Je désire leur associer un sonos connect.
    Bonne idée ou non?

  • Bonjour, mon Harman-Kardon HK650 me fait des siennes et je souhaiterais en profiter pour passer à autre chose ; j’hésite entre le Marantz PM6006 et le Rotel A12, sachant que j’ai des enceintes Linn Keilidh. La pièce fait 25 m2 et les sources audio sont, d’une part, une platine vinyle et un lecteur CD (classique et rock principalement), et d’autre part un lecteur DVD et la télévision.

    Merci pour vos conseils avisés !
    François

Laisser un commentaire