Tests matériels

Test : Plantronics BackBeat Pro +

Test Plantronics Backbeat Pro

Test du casque Bluetooth Plantronics BackBeat Pro +, équipé d’un système de réduction de bruit actif et compatible aptX. L’occasion de faire le point sur les avancées technologies pour la transmission sans fil et de vérifier si la vénérable marque Plantronics peut rivaliser avec les ténors de la hi-fi nomade.

Modèle fermé et circum-aural, le casque Bluetooth Plantronics BackBeat Pro + intègre un récepteur Bluetooth, un amplificateur stéréo et un processeur de réduction de bruit, alimentés par une batterie rechargeable par le biais d’un câble micro-USB (fourni). Sa batterie lui confère une autonomie de 24 h environ, plutôt atypique pour son segment de prix. Le contrôleur Bluetooth est compatible avec les codecs SBC, AAC et apt-X. Pour rappel, la compression audio SBC est universelle, l’AAC (de qualité supérieure) intégrée aux iPhone et iPad, tandis que l’apt-X (de qualité encore supérieure) est intégré à de nombreux smartphones (Samsung, LG, Sony, etc.). Un câble mini-jack vers mini-jack 3,5 mm est fourni pour une écoute filaire.

Test Plantronics Backbeat Pro

Le bouton d’activation du système de réduction de bruit active

Plantronics BackBeat Pro + : réduction de bruit active

Le casque Plantronics BackBeat Pro + dispose d’un système permettant de réduire les bruits environnants parasites. Pas tous les bruits, essentiellement les fréquences basses, largement présentes dans la rue ou dans les transports. Rappelons que la réduction de bruit active repose sur un petit amplificateur intégré, qui fait vibrer les membranes des transducteurs, en inversion de phase sur une plage de basses fréquences, afin d’annuler les sons graves extérieurs (par compensation). L’annulation de bruit active agit donc sur une plage de fréquences bien ciblée et ne couvre pas l’ensemble du spectre audio. Le Plantronics BackBeat Pro + n’est pas une exception et tous les casques à réduction de bruit active fonctionnent de cette manière. De ce fait, les bruits de fréquences médiums restent audibles, comme les voix humaines. Le casque Plantronics BackBeat Pro + dispose d’un interrupteur sur l’oreillette gauche, facilement accessible au pouce lorsque le casque est porté, qui active ou désactive le système de réduction de bruit.

Test Plantronics Backbeat Pro

Les diodes de charge s’allument à chaque mise sous tension du casque Plantronics BackBeat Pro +. Ici 4 sur 5.

Les performances sont dans la moyenne, en deça toutefois de modèles plus onéreux (Sony MDR-1000X par exemple). Le Plantronics BackBeat Pro + ne « transforme » pas un moteur diesel en moteur électrique, mais le confort d’écoute est considérablement accru en comparaison de l’écoute passive. D’ailleurs, l’isolation passive du casque est plutôt bonne. La réponse en fréquence du casque Plantronics BackBeat Pro est modifiée lorsque le dispositif de réduction de bruit est actif, ce qui nous semble en augmenter l’efficacité. Nous y reviendrons lors des impressions d’écoutes.

Plantronics BackBeat Pro + : émetteur Bluetooth USB aptX

Plantronics livre un émetteur USB Bluetooth, compatible aptX. Le codec aptX emploie une méthode de compression de très bonne qualité, supérieure à l’AAC des iPhone ou bien à la technologie de compression universelle SBC. Très compact, l’adaptateur est totalement plug and play. Nous l’avons utilisé sous Linux Mint et l’adaptateur USB se comporte comme un DAC USB. Il suffit de le choisir comme périphérique de lecture dans le système d’exploitation (idem pour Mac OS et Windows) et d’écouter la musique de son choix (fichiers audio, Deezer, Youtube, etc.). Tout son produit par l’ordinateur est transmis sans fil au casque Plantronics BackBeat Pro +. Aucun appairage entre l’émetteur est le casque n’est requis et un message vocal (en anglais) indique que l’émetteur est connecté au casque.

Test Plantronics Backbeat Pro

Le dongle USB Bluetooth pour ordinateur du casque Plantronics BackBeat Pro +.

Plantronics BackBeat Pro + : double connexion et portée Bluetooth

Le contrôleur Bluetooth 4.0 du casque Plantronics BackBeat Pro + peut gérer simultanément deux connexions : smartphones, ordinateur, téléviseur, etc. Cas de figure concret : vous écoutez de la musique depuis votre smartphone en travaillant et vous souhaitez écouter une vidéo sur votre ordinateur. Pas besoin de « désappairer » le casque du smartphone, puis de l’appairer à l’ordinateur. Il suffit de faire cesser la lecture sur le smartphone et de la lancer sur l’ordinateur. Aussi simple que cela.

La portée sans fil dépend évidemment de la puissance de l’émetteur. Le modèle USB livré fonctionne correctement jusqu’à 10 m environ, sans obstacle. Notre smartphone Xiaomi Redmi Pro s’est montré plus solide, avec 15 m environ, malgré différents obstacles (mur en béton, porte en verre, portail en bois). L’émission était alors réalisée en SBC.

Plantronics BackBeat Pro + : confort de port

Le casque Bluetooth Plantronics BackBeat Pro + est plutôt lourd et imposant. Mais ses oreillettes sont confortables et la pression exercée sur le crâne convenable. On peut le porter plusieurs heures durant.

Test Plantronics Backbeat Pro

Les oreillettes du casque Plantronics BackBeat Pro sont agréables au contact.

Plantronics BackBeat Pro + : commandes non tactiles

Il n’y a aucune commande tactile sur le casque Bluetooth Plantronics BackBeat Pro +. Chaque oreillette dispose d’un large potentiomètre de contrôle cranté, facile à manipuler, même en courant ou à vélo. Celui de droite ajuste le volume sonore, sur une course assez longue. Celui de gauche permet de changer de piste de lecture (précédente, suivante). Ces deux potentiomètres peuvent être pressés, pour prendre un appel vocal ou mettre en pause la lecture.

Test Plantronics Backbeat Pro

Pour prendre ou rejet un appel, une pression courte ou une pression longue sur la touche appropriée suffit.

Plantronics BackBeat Pro + : qualité des appels vocaux

En spécialiste historique de l’oreillette Bluetooth, Plantronics en connaît un rayon sur les appels téléphoniques mains libres. Sans surprise, le microphone intégré est de très bonne qualité et en connexion 3G comme 4G, les interlocuteurs vous entendent très bien, malgré un environnement bruyant et sans qu’il soit besoin de parler trop fort. Réciproquement, on entend très bien son interlocuteur, à la faveur d’un son clair et articulé. C’est le sans faute.

Notez que le son capté par le microphone pendant les appels vocaux est diffusé par les haut-parleurs du casque, ce qui permet de s’entendre parler pour moduler le volume de sa voix, mais aussi d’entendre les bruits environnants.

Test Plantronics Backbeat Pro

Le microphone du casque Plantronics BackBeat Pro + peut être activé pendant l’écoute musicale, pour entendre autour de soi, avec réglage du gain au moyen du potentiomètre de volume.

Hors appel, le microphone peut être activé afin d’entendre ce qui se passe autour de soi. Une simple pression sur le bouton micro suffit. Le potentiomètre de volume permet d’ajuster le gain du micro. Pendant ce temps, la musique est très atténuée. Là encore, cela fonctionne à merveille.

Plantronics BackBeat Pro + : capteur de présence

Le casque Plantronics BackBeat Pro + intègre des capteurs de présence (du crâne de l’auditeur), qui lorsque le casque est ôté font cesser toute diffusion sonore et place le lecteur source en pause. La lecture reprend immédiatement lorsque le casque est enfilé. Le Plantronics BackBeat Pro + se place par ailleurs en veille s’il reste inutilisé trop longtemps.

Test Plantronics Backbeat Pro

Plantronics BackBeat Pro + : mise en oeuvre et conditions de test

Nous avons rechargé le casque Plantronics en une petite heure, le temps que les cinq LED bleues s’allument toutes. Il lui faut 3 h environ pour se recharger lorsque sa batterie est totalement vide. Le casque émet un message vocal à chaque mise sous tension, qui renseigne sur l’état de charge. Nous avons associé le Plantronics BackBeat Pro + à son émetteur USB Bluetooth connecté à un ordinateur de bureau, ainsi qu’à un smartphone Xiaomi Redmi Pro (longue pression sur le bouton Appel pour effectuer l’association sans fil). Les écoutes ont été réalisées dans les locaux de notre rédaction, en promenade à pied, à vélo, en voiture et dans un centre commercial. Les fichiers écoutés étaient principalement au format FLAC (encodés en SBC ou apt-X).

Plantronics BackBeat Pro + : impressions d’écoutes

Nous allons distinguer les trois modes d’écoute possible : filaire, Bluetooth et avec réduction de bruit active, car chacun offre une restitution différente.

Filaire : disons-le tout de suite, ce n’est pas la meilleure liaison pour le casque Plantronics BackBeat Pro +. Aussi aberrant que cela puisse sembler – on évite en effet la compression Bluetooth – l’écoute est inférieure au mode sans fil. Manque de nerf, trop de haut-grave, manque d’aigu, la restitution est assez binaire. Nous n’avons pas insisté, conscients d’une part que l’utilisation principale d’un tel casque est sans fil, et que surtout les fabricants égalisent souvent la courbe de réponse du casque grâce à l’ampli intégré.

EDIT : après plusieurs semaines d’écoute, nous nous apercevons que l’écoute sur l’entrée ligne est possible casque éteint ou allumé, avec à la clé des résultats différents. Les impressions qui précédent sont obtenues casque éteint. Casque allumé, le signal entrant et numérisé et traité ensuite par l’ampli intégré. On obtient ainsi des résultats d’écoute tout à fait comparables à ceux sans fil. La réduction de bruit active est également opérationnelle.

Test Plantronics Backbeat Pro

Le port micro USB de charge de la batterie sert également à réinitialiser le capteur de présence du Plantronics BackBeat Pro +, en connectant simplement le casque à un port USB alimenté.

Bluetooth : lorsque l’ampli intégré entre en fonction, c’est une toute autre présentation sonore que le casque Plantronics BackBeat Pro + offre, bien plus incisive et vivante. Le registre grave est carrément spectaculaire et ça descend très très bas avec énormément d’impact. Et ce sans aucun préjudice pour le registre médium, soigneusement détaillé. L’aigu est doux, mais n’atteint pas la fluidité des meilleurs casques hi-fi. Mais on aurait tort de faire la fine bouche, car la signature sonore du Plantronics BackBeat Pro + est très agréable et surtout, intelligemment développée.

En effet, la vocation d’un casque sans fil est d’être utilisé en itinérance, très souvent dans un environnement bruyant, où fréquences graves et médiums extérieures parasitent fatalement l’écoute. Certes, le BackBeat Pro +  dispose d’une réduction de bruit active, mais elle a ses limites. Pour les compenser, il faut une balance tonale bien ajustée pour l’écoute à fort volume. Or, notre oreille étant exponentiellement sensible aux fréquences médium à mesure que l’intensité sonore augmente, il est tout indiqué qu’un casque sans fil soit très costaud dans le grave. Sans quoi, l’écoute à fort volume est déséquilibrée, vite pénible et fatigante.

Bluetooth avec réduction de bruit active : l’égalisation change lorsqu’on enclenche le mode de réduction de bruit active. Le bas-médium et le médium sont immédiatement mis légèrement en avant, au (léger) détriment du registre grave. Nous avons été surpris par cette balance tonale différente, mais elle s’avère adaptée à une écoute en milieu bruyant. Les voix humaines sont ainsi plus intelligibles. À vélo, en voiture, au centre commercial, le Plantronics BackBeat Pro + s’est toujours montré performant, nous isolant convenablement de notre environnement. Écouter Chet Baker sans bruit d’écoulement d’air était un vrai plaisir.

SBC, AAC et apt-X : nous avons testé les trois codecs, avec différents smartphones. Si on peut entendre un léger mieux avec l’apt-X (hautes fréquences plus douces), le casque Plantronics BackBeat Pro + ne perd rien de ses qualités en liaison Bluetooth SBC.

Plantronics Backbeat Pro

Plantronics BackBeat Pro + : conclusions

Nous avons aimé : la restitution expressive et équilibrée, la stéréo très large, la puissance de l’ampli, l’autonomie, l’émetteur Bluetooth USB plug & play fourni, les faibles bruits d’écoulement d’air (même à vélo), la qualité des microphones intégrés et le mode écoute avec gain, la qualité des appels vocaux, les capteurs de présence pour l’économie de la batterie… etc.
Nous aurions aimé : quelques grammes de moins.

Le Plantronics BackBeat Pro + n’est pas le plus beau ni le plus discret des casques Bluetooth, mais c’est clairement l’un des plus pratiques à utiliser. Sa signature sonore dynamique et physiologique a de quoi séduire et permet de longues sessions d’écoute à fort volume. Un casque très bien pensé, très pratique, endurant à souhait et franchement emballant à l’écoute.

Le casque Bluetooth Plantronics BackBeat Pro + est proposé sans émetteur USB Bluetooth et dans un coloris plus sombre, sous la référence Plantronics BackBeat Pro.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

2 Commentaires

  • Un commentaire du testeur pour préciser que la portée de l’émetteur Bluetooth USB fourni n’est pas de 100 m comme annoncé. Nous obtenons une quinzaine de mètres dans les locaux de Son-Vidéo. Moins qu’avec notre smartphone Xiaomi Redmi Pro. Reste que l’émetteur est complètement plug and play sous Linux, Mac OS et Windows.

  • Bonjour,
    je possède la 1ère version, (sans le +), de ce casque Plantronics depuis maintenant deux ans et demi. Aussi ais-je assez de recul pour confirmé tout ce qui ressort de votre test.
    Très bonne qualité sonore d’écoute en Bluetooth, (SBC,AAC), avec réducteur de bruits en service. Je n’ai malheureusement pas de source avec le codec aPtx.
    Je ne me sers de ce casque que de cette manière au moins 4 heures par jours dans les transports en communs Parisiens pour écouter uniquement de la musique.
    Autant de plaisir à écouter du Classique que du Jazz ou de la Variété.
    Pour la petite histoire : au bout de 2 ans et 1 mois un coussinet d’oreillette s’est déchiré. Je contacte Plantronics afin de leurs en acheter un. Réponse du SAV : Nous ne fournissons pas ce genre de pièces, par contre nous acceptons de vous remplacer votre casque sous garantie.
    Depuis 5 mois j’ai donc un casque tout neuf !!! Moi je dis « chapeau bas » à Plantronics, il y en a qui peuvent en prendre de la graine. Sans compter que le 1er casque qu’ils mon envoyé en échange du mien s’est « perdu dans la nature », et qu’ils ont accepté de m’en renvoyer un 2ème que j’ai bien réceptionné cette fois-ci.
    Je tenais à vous faire partager cette expérience que j’ai eu avec Plantronics.

Laisser un commentaire