Tests matériels

Test : Q Acoustics Concept 500

test-q-acoustics-concept-500-13

L’enceinte Q Acoustics Concept 500 a tout d’une grande enceinte, grâce à une mise en oeuvre impressionnante et optimisée des technologies propres au fabricant. La scène sonore est superbe de profondeur et l’extension du registre grave, exploré avec énergie, a de quoi séduire. On lui associera un ampli ou un ampli connecté capable de travailler sous 4 Ohms, paisibles dans le médium et généreux en courant (Cambridge CXA60/80, NAD C368/388, Hegel H90/H190 par exemple).

Nous avons aimé

  • La scène sonore très vaste et bien étagée
  • L’extension des basses fréquences
  • La qualité de fabrication

Nous aurions aimé

  • Un bas médium et un haut-grave plus organiques

Q Acoustics Concept 500 : présentation

L’enceinte colonne Q Acoustics Concept 500 est un modèle 2 voie bass-reflex, évolution haut de gamme de la Q Acoustics 3050. Les haut-parleurs de 16,5 cm ont toutefois subi un lifting interne et le tweeter est un modèle inédit de plus grand diamètre, mieux motorisé. Comme dans les modèles haut de gamme Q Acoustics Concept 20 et Q Acoustics Concept 40, le fabricant britannique a intégré à sa colonne Concept 500 la technologie anti-vibratoire Gelcore. Mais ce n’est pas tout, la charge est inédite, tout autant que le filtre passif… ajustable.

Test Q Acoustics Concept 500

Q Acoustics Concept 500 : la caisse

La Q Acoustics Concept 500 a fait l’objet de soins tout particuliers dans la réalisation de son ébénisterie. Afin de limiter, d’annihiler même toute vibration de caisse, le fabricant a mis en oeuvre une technique déjà éprouvée avec les enceintes Q Acoustics Concept 20 et Concept 40. Ces dernières bénéficiaient d’une structure composée de deux couches de MDF de 10 mm séparées par un espace rempli de gel. Pour la Q Acoustics Concept 500, le nombre de couches de bois a été porté à trois, avec donc deux espaces intercalaires remplis de gel (technologie Gelcore). Gadget ?

SVDGUI_201602-PassionQAcoustics_980x260

Pas du tout et c’est même une innovation de premier ordre. De tout temps, les fabricants d’enceintes ont cherché à rendre l’ébénisterie de leurs enceintes inerte, afin de limiter les vibrations et résonances de la caisse. Toute vibration, aussi infime soit-elle génère de la distorsion, qui compromet les variations micro-dynamiques du son. Or, toute la magie de la musique se trouve là. Le gel utilisé par Q Acoustics a un fonctionnement comparable à celui du gaz emprisonné dans un double-vitrage. Mais son efficacité est infiniment supérieure et il transforme toute vibration en chaleur. Évidemment, l’enceinte Q Acoustics Concept 500 ne chauffe pas, on parle ici de petites vibrations.

test-q-acoustics-concept-500-11

Autre innovation, l’intégration de deux absorbeurs internes dans l’enceinte, sous la forme de deux double cylindres verticaux en carton. Il s’agit plus ou moins de pièges à sons, qui permettent de contrôler finement la réponse des haut-parleurs de grave dans les basses fréquences. L’extension du registre grave est par ailleurs confiée à un résonateur bass-reflex classique, avec un large évent flush arrière. L’intérieur de l’enceinte est recouvert de différentes mousses et laines acoustiques, pour supprimer les réflexions sonores parasites.

test-q-acoustics-concept-500-12

Les pièges à sons de l’enceinte Q Acoustics Concept 500 prennent la forme de doubles cylindres en carton, positionnés symétriquement dans l’enceinte.

Les borniers de bi-amplification de l’enceinte Q Acoustics Concept 500.

Q Acoustics Concept 500 : la finition

En terme de design et de qualité de fabrication, l’enceinte Q Acoustics Concept 500 brille – dans tous les sens de l’expression. La finition bi-colore laquée est remarquable, la profondeur du noir de notre modèle assez exquise, tandis que la transition entre le noir et le noyer est irréprochable. La finition est un tour de force. La Concept 500 est livrée avec un pied circulaire en aluminium préinstallé, qui stabilise parfaitement l’enceinte.

test-q-acoustics-concept-500-08

Le laquage des enceintes Q Acoustics Concept 500 est de très belle qualité.

test-q-acoustics-concept-500-09

Le pied circulaire en aluminium massif des enceintes Q Acoustics Concept 500.

Q Acoustics Concept 500 : les haut-parleurs

On retrouve un couple de haut-parleurs de grave-médium intégrés similaires à ceux de l’enceinte Q Acoustics 3050. Ces haut-parleurs de 16,5 cm disposent de membranes en papier et fibres d’aramide (comparables au Kevlar), particulièrement rigides. Néanmoins, le fabricant a procédé à des ajustements liés à la suspension et à la bobine de ces haut-parleurs, afin d’en optimiser le fonctionnement. Le tweeter est un modèle à dôme tissu enduit directement comparable à celui qui équipe les autres modèles de la gamme. Toutefois, il est de plus grand diamètre (28 mm contre 25 mm) et génère ainsi plus d’énergie.

test-q-acoustics-concept-500-02

L’un des haut-parleurs de grave-médium de 16,5 cm de l’enceinte Q Acoustics Concept 500.

test-q-acoustics-concept-500-03

Le tweeter à dôme tissu enduit de 28 mm de l’enceinte Q Acoustics Concept 500.

Q Acoustics Concept 500 : le filtre

L’enceinte Q Acoustics Concept 500 bénéficie d’un filtrage passif à 2 voies et pentes très raides. Alors que les autres enceintes Q Acoustics emploient un filtrage du 2e ordre (atténuation de 12 dB /octave), le filtrage de la Concept 500 est du 4e ordre (atténuation de 24 dB /octave), ce qui implique deux fois plus de composants électroniques. La démarche pose question, car l’ajout de composants sur le chemin du signal le détériore nécessairement. Mais Q Acoustics indique avoir utilisé des composants électroniques haut de gamme. La fréquence de coupure des sections basses fréquences et hautes fréquences est centrée sur 2,5 kHz.

Point important : Q Acoustics a installé un système de cavalier à l’arrière de chaque enceinte, pour permettre à l’utilisateur d’ajuster le rendement du tweeter. Cavalier en place, le rendement est inchangé, cavalier ôté le rendement est abaissé de 0,5 dB, et cavalier en position 2, le rendement est augmenté de 0,5 dB. De très fins ajustements donc, qui ne changent pas fondamentalement le comportement de l’enceinte.

test-q-acoustics-concept-500-05

Le cavalier d’ajustement de rendement du tweeter, à l’arrière de chaque enceinte Q Acoustics Concept 500.

L’enceinte Q Acoustics Concept 500 est annoncée avec une sensibilité de 90 dB pour 2,83 V sous 6 Ohms, avec une impédance minimale de 3,7 Ohms et une réponse en fréquence comprise entre 41 Hz et 30 kHz (plage de 9 dB).

Q Acoustics Concept 500 : mise en oeuvre et impressions d’écoutes

Nous avons écouté les enceintes Q Acoustics Concept 500 avec deux amplificateurs, le Hegel H190 et le petit Yamaha CRX-N470D, associés au câble Norstone Arran ainsi qu’au Viard Audio Silver HD12.

La Q Acoustics Concept 500 n’est pas fondamentalement différente de la 3050. Nécessairement, l’ADN est le même et l’on retrouve une signature tout à fait comparable. Pour autant, la Concept 500 se démarque largement de sa petite soeur, avec un comportement dans le grave autrement plus convaincant : peu de traînage, une descente en fréquence plus franche et avec davantage de coffre et un médium moins surexposé. Quel que soit l’ampli associé, la restitution gagne en sérénité et en dynamisme contrôlé.

Test Q Acoustics Concept 500

L’alimentation des Q Acoustics Concept 500 avec un ampli de faible puissance est envisageable.

Le point fort de l’enceinte est clairement sa scène sonore, particulièrement vaste dans les trois dimensions. Cette spatialisation impressionnante (la profondeur notamment) est typique des colonnes Q Acoustics et sert un bel étagement des plans sonores.

La nervosité du tweeter déséquilibre un peu la restitution, au détriment du bas médium et du haut grave, qui distillent une énergie un peu moindre. C’est sans doute le prix à payer – rien de grave – pour profiter d’une si vaste scène sonore.

Grave : plongée en fréquence séduisante, avec de la tenue s’il vous plaît, sans rondeur toutefois dans le haut grave.
Médium : riche et joliment étagé, avec beaucoup de profondeur
Aigu : le registre le plus dynamique, avec une légère coloration dans le haut-médium
Scène : le point fort de l’enceinte, très profonde, avec des plans sonores justement étagés.

La Q Acoustics Concept 500 comparée à…

Monitor Audio Gold 200 : une approche différente pour la Monitor Audio, qui ravira les nostalgiques de l’âge d’or de la hi-fi : un bas médium articulé, un haut grave rapide, un infra-grave tonique et des hautes fréquences d’une douceur presque miraculeuse (tweeter à ruban). La Concept 500 ne l’emporte à notre avis qu’avec sa scène sonore atypique.

Jean-Marie Reynaud Cantabile Jubilé : plus douce, plus précise, plus linaire, cette enceinte est savamment mise au point, avec un centrage exceptionnel des voix et plus largement un placement très crédible des instruments. Le médium est mieux détaillé et timbré. Le choix des audiophiles.

B&W 703 S2 : voilà une enceinte qui fait au moins jeu égal avec la Q Acoustics Concept 500 pour la profondeur de sa scène sonore. Le médium plus en retrait de la B&W plaira aux auditeurs souhaitant s’adonner de longues sessions d’écoute. Le registre aigu est aussi plus rigoureux et raffiné sur la 703.

SerieConcept_980x260

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

Donnez votre avis !