Actus Technique

Pioneer bientôt roi de la hi-fi dématérialisée ?

Le fabricant japonais Pioneer a clairement décidé de se tailler à nouveau la part du lion sur les marchés des matériels audio-vidéo grand public. A nouveau, car historiquement, la marque Pioneer est étroitement liée à l’essor du home-cinéma. Il fut un temps où Pioneer était totalement incontournable avec ses enregistreurs de DVD, ses amplificateurs ou ses platines vinyles DJ. N’oublions pas que la marque a commercialisé les premiers écrans plasma à la fin des années 90.

Fin 2010, Pioneer a lancé une grande offensive en introduisant une nouvelle gamme d’amplificateurs home-cinéma puissants, ultra-connectés et intégrant nativement la technologie de transmission musicale sans fil d’Apple : l’AirPlay. Plusieurs modèles dont l’excellent VSX-921 sont nativement AirPlay et peuvent donc recevoir sans fil la musique d’un iPhone, d’un iPod touch, d’un iPad ou d’un ordinateur utilisant iTunes, sous forme de fichiers lossy (MP3, AAC) ou lossless (M4A ALAC). La concurrence a ainsi pris une sacrée claque, d’autant que Pioneer n’a pas fait les choses à moitié, en se contentant d’implémenter à minima l’AirPlay. Au contraire, la marque a développé une application iOS (iPhone/Pod/Pad) de contrôle et de paramétrage très pointu de ses amplificateurs. Mieux, une application fonctionnant avec la connexion Bluetooth optionnelle de ses électroniques permet de créer à la volée et collectivement des listes de lecture depuis les smartphones de plusieurs auditeurs.

En cette fin d’année 2011, Pioneer frappe encore plus fort en s’attaquant aux marchés élitistes des DAC audio et des lecteurs réseau. Les Pioneer N-30 et N-50 réussissent la synthèse de ces deux matériels en permettant de lire n’importe quel fichier stocké sur support USB et réseau (DLNA/UPnP, AirPlay), au travers d’un DAC 32/192 de très grande qualité. Les Pioneer N-30 et N-50 sont ultra-fonctionnels – grâce à l’application mobile Pioneer ControlApp – audiophiles… et proposés à des prix défiant toute concurrence, à respectivement 399 et 599 ? ! Les différences entre les deux appareils reposent sur le suréchantillonnage avant conversion analogique, effectué sur 32 bits pour le N-50 contre 24 bits au N-30. Ainsi que sur le mode carte son externe lors de la connexion à un ordinateur (Mac ou PC), puisque le N-50 dispose d’une liaison asynchrone avec très peu de jitter. Deux produits d’exception à découvrir au plus vite.

About the author

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

1 Comment

  • […] En cette fin d’année 2011, Pioneer frappe encore plus fort en s’attaquant aux marchés élitistes des DAC audio et des lecteurs réseau. Les Pioneer N-30 et N-50 réussissent la synthèse de ces deux matériels en permettant de lire n’importe quel fichier stocké sur support USB et réseau (DLNA/UPnP, AirPlay), au travers d’un DAC 32/192 de très grande qualité. Les Pioneer N-30 et N-50 sont ultra-fonctionnels – grâce à l’application mobile Pioneer ControlApp – audiophiles… et proposés à des prix défiant toute concurrence, à respectivement 399 et 599 € ! Pioneer bientôt roi de la hi-fi dématérialisée ? | Le blog de Son-Vidéo.com […]