Les premiers albums musicaux au format Blu-ray Pure Audio sont disponibles

1
23

bdpa2013

Et si l’avenir de la musique HD n’était pas à la dématérialisation, mais bel et bien à sa diffusion sur un support de stockage ? C’est ce que semble en tout cas penser Universal, qui propose désormais à son catalogue des albums en haute définition audio sur disques Blu-ray. Stevie Wonder, Quincy Jones, Miles Davis, Jacques Brel, Diana Krall… la liste comprend actuellement une petite quarantaine d’albums.

A la différence du SACD, autre format contenant de la musique en haut définition (au format DSD), le disque Blu-ray audio ne nécessite pas de faire l’acquisition d’un lecteur spécifique. Si le vôtre lit les films Blu-ray, il lira les musiques puisque celles-ci seront présentées dans des formats lossless compatibles : DTS HD Master Audio, Dolby TrueHD ou LPCM, stéréo ou multicanal 5.1 ou 7.1.

Mieux, certains disques Blu-ray Pure Audio seront proposés avec l’option mShuffle. Celle-ci permettra, avec un lecteur Blu-ray connecté au réseau domestique, de télécharger des fichiers audio « portables » présents sur le disque, vers un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Les formats proposés devraient être le FLAC et le MP3.

Pour profiter d’un décodage de qualité avec ces nouveaux disques Blu-ray Pure Audio, il faudra disposer soit d’un amplificateur home-cinéma aux prestations Hi-Fi, soit d’un lecteur Blu-ray équipé de sorties analogiques de qualité. Toutefois, absolument tous les lecteurs Blu-ray et amplificateurs home-cinéma compatibles avec les formats DTS HD Master Audio et Dolby TrueHD seront compatibles.

Chaque disque devrait être commercialisé au prix de 19,99 ?. Trop cher ?

 

Voici la liste des Blu-ray Pure Audio actuellement disponibles :

Louis Armstrong & Elle Fitzgerald (Elle & Louis + Ella & Louis Again)
John Coltrane (A Love Supreme, Deluxe Edition)
Miles Davis (Ascenseur pour l’échafaud)
Stan Getz/Joao Gilberto (Getz Gilberto)
Quincy Jones (Big Band Bossa Nova)
Diana Krall (The Look of Love)
Oscar Peterson (Night Train)
Nina Simone (I Put a Speel on You)
Variété française

Barbara (L’aigle noir)
Alain Bashung (Fantaisie militaire, Osez Joséphine)
Jacques Brel (Les marquises, Ne me quitte pas)
Mylène Farmer (Monkey Me)
Serge Gainsbourg (Melody Nelson, Aux armes et caetera)
Johnny Halliday (Rock?n Roll Attitude, Sang pour sang)
Eddy Mitchell (Grand écran)
Noir Désir (Tostaky)
Zazie (La zizanie)
Carla Bruni (french songs)
Variété internationale

Derek and the Dominos (Layla)
Bob Marley (Legend)
Supertramp (Breakfast in America)
Velvet Underground & Nico (Velvet Underground & Nico)
Stevie Wonder (Songs in the Key of Life)
Classique

Carlos Kleiber, Wiener Philharmoniker (Beethoven, Symphonies N°5 & 7)
Anna Tomowa-Sintow, Agnes Baltsa, Peter Schreier, José Van Dam, Berliner Philharmoniken, Herbert Von Karajan, Wiener Singverein, Gelmut Froschauer (Beethoven, Symphonie N°9)
Anne Sophie Mutter (Beethoven, Voilinkonzert + Violinromanzen)
Hélène Grimaud, Swedish Radio Symphony Orchestra, Esa-Pekka Salonen (Corigliano/Beethoven/Pärt, Credo)
Berliner Philharmoniker, Radio Symphony Orchester Berlin, Ferenc Fricsay (Dvorak, Symphonie N°9/Smetana, The Maldau/Liszt, Les préludes)
Pierre Henry (Messe pour le temps présent)
Anna Netrebko, Claudio Abbado (Anna Netrabko, Siempre Libera)
Rollando Villazon (Verdi)
Jonas Kaufmann, Orchester Der Deutschen Oper Berlin, Dolnald Runnicles (Wagner)

Article précédentCasques et DAC USB Fostex chez Son-Vidéo.com
Article suivantHDMI ARC : Mode d’emploi
Le magazine les Années Laser s'adresse aux passionnés du cinéma et de l'image : 50% du contenu est consacré aux nouveautés côté matériels, et 50% sur les parutions Blu-ray et DVD. Les initiés y trouveront tests, enquêtes, actualités, reportages, interviews et dossiers. Un feu d'artifice visuel et sonore tous les mois ! La rubrique bons plans propose des conseils et des astuces sur les Blu-ray, les DVD, les films, les séries, les documentaires, la musique. Enfin, dans chaque numéro, pour vous donner des idées, Les Années Laser présente deux installations Home Cinéma chez des particuliers.

1 COMMENTAIRE

  1. si les mix sont en stéréo : aucun interêt / si les mix sont en vrai 5.1 (pas celui ou on met vaguement de l’écho à l’arrière!) le prix est justifié,d’ou achat

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.