Test : iBasso D-Zero MK2

11
62

iBasso D-Zero MK2

Test de l’iBasso D-Zero MK2 cette semaine, un DAC USB nomade doublé d’un ampli casque. L’intérêt de ce petit convertisseur numérique-analogique est de fonctionner sur batterie, d’être compatible tant avec les ordinateurs que les smartphones ou tablettes (Apple, Android) dont il sait extraire et convertir les signaux audio numériques jusqu’à 24 bits / 96 kHz, tout en proposant une puissante amplification analogique pour améliorer les performances de la sortie casque de tout iPhone, Galaxy S5, iPad ou Nexus.

Nous allons voir comment ce petit appareil peut effectivement améliorer le son d’absolument n’importe quel smartphone ou tablette, même ceux dont la sortie casque est très mauvaise…

iBasso D-Zero MK2 : double DAC Wolfson WM8740 à bord

Le DAC nomade iBasso D-Zero MK2 comme son nom l’indique est la seconde version (MK2 signifie Mark two) d’un convertisseur qui avait déjà rencontré un certain succès, l’iBasso D-Zero. Bien que l’appellation MK2 appelle souvent de menues améliorations, c’est la révolution dans cet iBasso D-Zero MK2, qui n’intègre non pas une puce de conversion Wolfson WM7840 mais deux ! Même le lecteur audiophile iBasso DX50 n’en abrite qu’un seul. Mais nous y reviendrons un peu plus loin.

iBasso D-Zero MK2
L’iBasso D-Zero MK2 est fin et léger

iBasso D-Zero MK2 : contenu de la boîte

L’iBasso D-Zero MK2 est livré avec plusieurs accessoires, dédiés à son utilisation nomade. Le câble micro-USB vers mini-USB, dit USB OTG, permet de connecter le DAC à un smartphone ou une tablette Android. Attention, il est nécessaire que la version d’Android utilisée supporte la sortie audio numérique sur son port USB ou bien que cette version soit rootée afin d’utiliser une application apportant ce support. Sans quoi aucune chance que le D-Zero MK2 soit supporté. En ce qui concerne les iPhone, iPod touch et iPad, ce DAC pourra prendre en charge le décodage de tout son à condition d’utiliser le Camera Kit d’Apple. Quant au petit câble mini-jack 3,5 mm vers mini-jack 3,5 mm, il se branche dans la sortie casque ou ligne de toute source audio stéréo, baladeur MP3 en tête.

iBasso D-Zero MK2
L’iBasso D-Zero MK2 est livré avec une pochette de rangement, des pieds en textile autocollants (qui évitent les rayures sur un smartphone), deux bandes élastiques de fixation (pour baladeur ou smartphone), un câble USB OTG et un câble mini-jack/mini-jack
iBasso D-Zero MK2
À noter : l’entrée ligne de l’iBasso D-Zero MK2 peut fonctionner comme sortie ligne lorsque l’entrée USB est connectée à un ordinateur ou un smartphone
iBasso D-Zero MK2
La charge de la batterie peut être activée ou désactivée, pratique afin de ne pas vider la batterie d’un smartphone.

iBasso D-Zero MK2  : un ampli casque nomade explosif

Si vous trouvez le son de votre smartphone terne et faiblard, cet iBasso D-Zero MK2 solutionnera à coup sûr ce problème. Rien de magique à cela, tout est question d’impédance. Pour rappel, l’impédance est la résistance d’une enceinte ou d’un casque au courant électrique. Plus cette résistance est faible dans les basses fréquences et plus l’ampli casque doit délivrer de courant au casque. En résulte un écroulement des performances dans le registre grave de l’ampli casque des baladeurs et smartphones, qui produisent alors un son fortement distordu, avec pour conséquence une scène sonore sans saveur. Au contraire d’un casque, l’entrée ligne de l’iBasso D-Zero MK2 présente une impédance linéaire, qui permet à l’ampli casque de fonctionner de façon optimale. À l’écoute d’un smartphone Samsung Galaxy Note et d’une tablette Google Nexus 7, nous avons relevé un accroissement sensible du niveau des basses fréquences, les notes étant mieux articulées.

Notre Galaxy Note habituellement pénible à écouter a été transfiguré par l’iBasso D-Zero MK2, qui apporte un surcroît de puissance très important.

Deux DAC, deux fois mieux ?

Reconnaissons que les convertisseurs équipés de 2 ou 4 DAC ont de prime abord de quoi faire sourire. Mais iBasso n’en est pas à son coup d’essai, puisque son baladeur audiophile haut de gamme iBasso DX90 embarque deux DAC ESS Sabre 9018 K2M. L’objectif ici est d’employer une puce Wolfson WM7840 par canal, afin de réduire de manière significative la distorsion du signal – et donc le rapport signal /bruit – ainsi que d’améliorer la séparation des canaux. Le résultat est saisissant et il ne reste plus qu’au très bon Encore mDAC (son concurrent direct le plus sérieux) que sa signature sonore chaude et vintage, pour tirer son épingle du jeu face à l’iBasso D-Zero MK2.

iBasso D-Zero MK2
Le DAC et ampli casque nomade iBasso D-Zero MK2 et l’Encore mDAC

Impressions d’écoute

Nous avons connecté l’iBasso D-Zero MK2 à un ordinateur fonctionnant avec Windows et Foobar2000 avec les modules de sortie ASIO4ALL et WASAPI, afin de contourner le mixeur de Windows et éviter toute modification des fichiers lus.

Une impression de maîtrise se dégage dès les premières notes jouées, étonnamment déliées pour un appareil de cette gamme. Les basses fréquences sont très solides, le médium détaillé et l’aigu, surtout, très fin. La restitution est dynamique sans être dure, avec toujours une belle assise.

5e Symphonie, Trauermarsch. In gemessenem Schritt. Streng wie ein Kondukt. Gustav Mahler (FLAC 16/44)
Pas de doute, les deux DAC en parallèle apportent un réel plus dans la restitution des hautes fréquences. Peu d’intermodulation, les cuivres sont justement placés, ne recouvrant pas les cordes. Belle cohérence d’ensemble, inhabituelle à ce niveau de gamme.

Duel of the Fates, John Williams, FLAC 16/44

Les deux DAC font la démonstration de leurs capacités, en ciselant l’aigu avec une belle précision, sans jamais être paresseux avec les roulements de tambours. Les ch?urs sont majestueux. Agréable sens de l’échelle. Jamais on est tenté de baisser le volume, au contraire.

Haunted, Beyoncé – FLAC 16/44
Écouté afin de voir ce que cet iBasso D-Zero MK2 a dans le ventre quand il s’agit de « plonger en fréquence ». C’est bien simple, même à niveau raisonnable, les diaphragmes de notre casque Sennheiser émettaient de légers bruits mécaniques, symptomatiques d’une trop forte excursion. Autrement dit, l’iBasso D-Zero MK2 descend très bas et délivre beaucoup de courant dans l’infra-grave. Il y a toutefois suffisamment d’articulation pour que la restitution ne vire pas au grave de fête foraine.

iBasso D-Zero MK2

Seul ou accompagné, BB Brunes –  FLAC 16/44
Un titre assez furieux, difficile à écouter tant les guitares et la batterie jouent des coudes et que le chanteur crie presque plus qu’il ne chante, et qu’enfin l’enregistrement est peu généreux dans le grave ce qui ne flatte en rien les oreilles. Or l’iBasso D-Zero MK2 se montre à l’aise, ne perdant jamais la ligne de basse en route et permettant à l’auditeur de saisir plus de détails et de variations dans la voix de l’artiste qu’à l’accoutumée.

Non Violent Integration, Duke Ellington et son orchestre, FLAC 24/192
Les instruments sont remarquablement timbrés, la scène sonore vaste. L’équilibre du grave à l’aigu est admirable.

Flying in A Blue Dream, Joe Satriani, FLAC 24/96
La complexité instrumentale du titre est bien valorisée, le jeu de la guitare extrait avec rigueur du début à la fin.

Conclusion

La recette était donc simple : une batterie, une paire de DAC haut de gamme travaillant en parallèle, un bon ampli casque et on obtient un peu de bonheur auditif. Impensable au regard du tarif demandé par iBasso pour ce D-Zero MK2. Nous avons même poussé l’expérience jusqu’à le coupler à un ampli Marantz PM-6005 (test à venir) et nos oreilles ont été séduites. Et c’est un euphémisme. Un excellent DAC USB, à consommer en poche ou au salon !

11 COMMENTAIRES

    • Bonne question :). L’iBasso D-Zero MK2 est le plus rigoureux des deux, plus précis dans l’aigu et dans le grave (double DAC, meilleur ampli OP). Il descend plus pas et est plus puissant que l’Encore mDAC. Qui plus est il dispose d’une entrée ligne et d’une sortie ligne. L’Encore mDAC a une sonorité plus « analogique », chaude, voire vintage. Les deux esthétiques sonores sont différentes.

  1. J’avais d’abord acheté le mDAC Encore. Au début, il fonctionnait avec tout (android 5, ios 8, os x 10.7 et windows 8.1). Après une dizaine de jours, il ne fonctionne plus , ni avec ios , ni avec osx, sans que je puisse comprendre pourquoi (osx le détecte mais ne l’affiche plus dans les périphériques audio). Sous android, il ne fonctionne plus qu’avec les drivers spécifiques (Onkyo HF player, USB audio pro,…). Donc ni Spotify ni Subsonic (sur mon serveur perso rempli de flac), ne sont accessibles sur mon smartphone. Sous Windows, tout fonctionne.
    J’ai donc ensuite commandé un ibasso D-Zéro mk2. Là, retour à la normale, tout fonctionne.
    Au niveau du son, je confirme que le mDAC est un peu plus chaud, mais donne une moins bonne séparation des canaux et une moins bonne spatialisation. Les instruments semblent encore plus détaillés sur le D-Zero et l’impression globale est vraiment très bonne pour cette catégorie de DAC.
    En conclusion, si la signature sonore est une question de goût, par contre le bon fonctionnement du ibasso fait nettement pencher la balance en sa faveur.

  2. Bonjour et bonne année à tous
    Je viens de recevoir D-zero mk2 que j’ai choisi à la lecture de votre test et des avis, malheureusement il ne fonctionne pas ni avec les iphone, ni avec les ipad ni avec les macs de la maison. Depuis un appareil iOS, connecté avec le kit USB camera, aucun signal ne parvient au D-zero, la diode reste eteinte, depuis macbook air ou macbook pro branché en USB, même punition. essayé depuis iOS 9.1 et iOS 9.2 (ipad Air & iPhone 6s+) et Mac OSX 10.10.5

    Suis je le seul ?

      • Et bien n’ayant pas d’android ni de PC windows je n’ai pas pu faire d’autres tests, en revanche la section ampli seule branchée sur une jack analogique (sortie casque de l’iphone par exemple) fonctionne, mais bon, je ne l’ai pas vraiment acheté pour ca.
        Au moins un témoignage de bon fonctionnement connecté à un mac OSX 10.10.x ou iOS 9.2 ? Peut etre mon appareil est il défectueux, ce serait vraiment pas de bol …

  3. Bonjour,

    Je viens de recuperer ce fameux petit iBasso et il est vraiment vraiment petit !

    Je viens de le relier à mon pc en usb, installer Foobar2000 avec le module ASIO et le pilote ASIO4ALL et mon petit casque sur la connectique phone. J’espère avoir bien fait jusque là.

    En revanche une petite question, concernant le rodage : ça se fait sur ce genre d’appareil ? Si oui, comment proceder ?

    En vous remerciant pour la rapidité d’envoi 😉

  4. Bonjour, et merci pour cette revue assez intéressante.

    J’ai une question concernant l’utilisation à la maison: pour utiliser le d-zero avec un ampli hi-fi, il vaut-il mieux le connecter à la sortie « line-out » (mon ampli onkyo en a une) ou à la sortie casque?

    Merci d’avance
    Riccardo

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.