DTS Neural:X et Dolby Surround : les nouveaux post-traitements de Dolby et DTS

0
986

ampli-sony

La disponibilité et la généralisation des amplis home-cinéma compatibles avec le cinéma immersif (Dolby Atmos et DTS:X) a engendré une petite révolution des post-traitements et sur-mixage 5.1 surround. Exit donc Dolby Pro Logic et DTS Neo, inadaptés aux nouvelles habitudes d’écoute. Dolby et DTS ont totalement revu leur copie…

Dolby Pro Logic II/IIx et DTS Neo:6

Ces deux post-traitements audio, très similaires dans leur fonctionnement, ne sont plus vraiment d’actualité. On les trouve encore dans certains amplis home-cinéma 5.1 ne prenant pas en charge le Dolby Atmos. Dolby Pro Logic II et DTS Neo:6 découpent les signaux stéréo de la source (téléviseur, Netflix, etc.) et en extraient des sons qui sont rematricés sur l’ensemble des enceintes présentes. D’un signal stéréo, on obtient ainsi un son multicanal 3.0 à 5.1. Cette technologie vieillissante souffre d’un manque de dynamisme et les sons diffusés par les enceintes surround ne sont pas exempts d’artefacts, surtout lorsque le signal orignal stéréo est très compressé (TV par Box Internet par exemple).

Dolby_Surround

Le nouveau Dolby Surround

Depuis 2014, le Dolby Surround a été totalement remanié par Dolby. Il n’a plus rien à avoir avec le post-traitement Dolby Surround des Laserdiscs et des DVD-Vidéo, qui permettait à partir d’un signal stéréo de recréer un troisième canal arrière, diffusé en mono sur 2 enceintes surround. Ce vieux Dolby Surround là, qui a évolué en Dolby Pro Logic (interpolation d’un canal central), puis Dolby Pro Logic II (surround stéréo) n’existe tout simplement plus sur la plupart des nouveaux amplis home-cinéma certifiés Dolby Atmos.

À cela une raison bien simple, Dolby n’a pas souhaité restreindre l’utilisation des enceintes de plafond ou à diffusion verticale, à la lecture des seuls disques Blu-ray avec piste Dolby Atmos. Ainsi, le post-traitement Dolby Surround actuel est capable de redistribuer un signal stéréo, 5.1 ou 7.1 sur des enceintes de plafond. Mais pas seulement, puisque les signaux stéréo peuvent être redistribués (upmixés) sur 4, 5 ou 7 enceintes classiques. Plus performant, le nouveau Dolby Surround offre une marge dynamique élevée et son matriçage est plus fin et naturel.

Important : sur certains amplis, le post-traitement Dolby Surround ne peut pas être appliqué aux signaux DTS entrants, mais seulement PCM ou Dolby (Digital, Digital Plus, TrueHD).

SVDATMOS_201412_980x261

Le DTS Neural X, du mono au plafond

C’est l’équivalent du nouveau Dolby Surround, mais à la sauce DTS. Important, là encore sur certains amplis le post-traitement DTS Neural X ne peut pas être appliqué sur des sources Dolby. Seuls les signaux PCM ou DTS entrant peuvent profiter d’un remixage DTS Neural:X. Différence importante avec le Dolby Surround, le DTS Neural X peut traiter des signaux entrant mono (1.0) et les remixer sur 7, 9 ou 11 enceintes, dont celles de plafond ou à diffusion verticale. Le DTS Neural X remplace donc le DTS Neo dont il se distingue par une marge dynamique accrue, clairement audible à l’écoute.

dtsneuralsurround02

Pour profiter des post-traitement Dolby Surround et DTS Neural:X, il faut désactiver le mode Direct de son ampli home-cinéma et activer les traitements surround. C’est très simple, puisque dans 99 % du temps, il suffit d’appuyer sur la touche SURROUND de la télécommande de son ampli.

 

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.