Test : Shanling M0

4
2583

Le micro-baladeur Shanling M0 est certifié Hi-Res Audio, accepte les cartes mémoires de haute capacité et dispose d’un DAC avec ampli casque de haute qualité. Et ce n’est pas tout, ce DAP Shanling intègre un contrôleur Bluetooth bi-directionnel compatible aptX et LDAC. Il peut même faire office de DAC avec un smartphone… Nous l’avons écouté.

Test Shanling M0
Le micro-baladeur Shanling M0, avec seulement 4 cm de côté.

Petit prix ne rime pas toujours avec petites performances. Depuis trente ans, Shanling propose des électroniques de haute qualité, à prix serré. Si sa gamme de baladeurs audiophiles est plus récente, ses produits nomades bénéficient de l’expérience acquise avec ses convertisseurs ou lecteurs CD à tubes par exemple. Chez Shanling, la science du son est bien réelle.

Shanling M0 : design

Avec seulement 4 cm de côté, le baladeur Shanling M0 est le plus petit du marché. Son châssis est entièrement réalisé en aluminium brossé et décliné dans différents coloris (noir, bleu, rouge, violet…). L’écran couleur tactile, signé LG, offre lui une diagonale de 4 cm. La navigation à l’écran s’effectue par simples glissements latéraux. Le seul bouton physique contrôle le volume, la mise sous tension et l’extinction du baladeur. Le lecteur microSD, dissimulé par un cache en caoutchouc, peut recevoir une carte d’une capacité maximale de 512 Go. De quoi stocker des milliers d’albums en qualité CD ou HD.

Test Shanling M0
La sortie casque mini-jack 3,5 mm et le port USB C du DAP Shanling M0.

Shanling M0 : interface intuitive

Le Shanling M0 dispose de plusieurs écrans d’accueil, avec chacun une icône : Ma Musique, Lecture en cours, Paramètres de lecture, Dossiers et Système.

Les paramètres de lecture donnent accès à une dizaine de profils d’égalisation, 8 filtres de conversion numérique – à ce niveau de prix c’est du jamais vu – ou encore la lecture sans interruption (gapless).

Les fichiers audio copiés sur la carte mémoire sont automatiquement indexés et triés notamment par artiste, album ou ordre d’ajout. Les listes de lecture sont supportées.

Test Shanling M0
Le baladeur Shanling M0 et les écouteurs Yamaha EPH-100.

Shanling M0 : composants de nouvelle génération

Si le baladeur Shanling M0 est si petit, c’est que ses composants ont été miniaturisés. À commencer par le convertisseur numérique-analogique (DAC) et l’ampli casque, qui ne sont en réalité qu’une unique et même puce. En pratique, il s’agit d’un SoC (System on a chip) ESS SABRE ES9218P. Outre un faible encombrement, ce combo DAC et ampli casque présente l’avantage d’une intégration parfaite.

Shanling n’a pas eu à se préoccuper de régler DAC et ampli puisqu’ESS Technology les a créés l’un pour l’autre.

Conséquence, le Shanling M0 offre un rapport signal /bruit de 118 dB ! C’est bien simple, avec les écouteurs Yamaha EPH-100 de notre test, nous n’avons décelé strictement aucun bruit de fond. L’ampli casque délivre jusqu’à 2×80 mW sous 32 Ohms, ce qui le qualifie pour alimenter la quasi totalité des écouteurs et la grande majorité des casques hi-fi.

Shanling M0 : fichiers audio supportés

Grâce à son convertisseur, le baladeur Shanling M0 peut lire les fichiers audio PCM jusqu’à 32 bits et 384 kHz et même DSD 5,6 MHz, soit en ultra haute définition. De très nombreux formats sont supportés : FLAC, ALAC, DSD (.DSF et .ISO), MP3, AAC et même Dolby Digital et DTS.

Shanling M0 : connecteur USB multi-fonctions

La prise USB de type C du baladeur Shanling M0 a plusieurs fonctions. Tout d’abord, celle de recharger la batterie du baladeur, avec le câble fourni, ainsi que de réaliser des opérations de copie vers ou depuis la carte microSD installée. Ensuite, le baladeur peut être utilisé comme DAC USB externe, avec un smartphone ou un ordinateur. L’intérêt est de profiter des qualités de conversion et l’amplificateur du baladeur, pour remplacer la sortie casque très souvent de mauvaise qualité des ordinateurs et smartphones. Enfin, le Shanling M0 peut être connecté à l’entrée numérique USB d’un DAC externe ou d’un ampli équipé d’une entrée USB. Il sert alors de source à un système hi-fi, avec pour seule contrainte que le DAC associé dispose de sa propre alimentation.

Test Shanling M0
Le Shanling M0 en mode DAC USB avec un ordinateur.

Shanling M0 : Bluetooth bi-directionnel

Le Shanling M0 est équipé d’un contrôleur sans fil Bluetooth, capable de transmettre de la musique à un casque, une enceinte ou un ampli Bluetooth, par exemple, mais également d’en recevoir depuis un baladeur, un ordinateur ou un téléviseur. Pour ne rien gâcher, Shanling a intégré les technologies de transmission SBC (universelle), AAC (iPhone) aptX (haute qualité) et LDAC (qualité CD et HD). C’est bien simple, on ne peut pas mieux faire. En réception, seuls les codecs SBC, AAC et LDAC sont supportés, ce qui ouvre la possibilité d’une transmission sans perte depuis tous les smartphones Android récents (version 8 et suivantes), ainsi que depuis les smartphones et baladeurs Sony.

Shanling M0 : impressions d’écoutes

Nous avons écouté le baladeur Shanling M0 avec les écouteurs Yamaha EPH-100, ainsi qu’avec le casque Bluetooth Plantronics BackBeat Pro (liaison filaire et Bluetooth aptX). Nos fichiers étaient aux format FLAC et DSD. Ne tournons pas autour du pot, c’est tout à fait excellent et il est bien difficile de trouver des défauts au M0. La restitution est caractérisée par une marge dynamique surprenante, qui ne se tasse pas à fort volume qui plus est. La sensation d’espace est donc permanente, avec une latéralisation bien marquée. Le registre grave se distingue par sa nervosité et la tenue des notes de guitare basse par exemple. Le médium est soyeux, l’aigu fin et doux. L’autonomie du Shanling M0 permet au moins 10 heures d’écoutes à volume soutenu. Difficile de ne pas trouver grâce à ce micro-baladeur.

Shanling M0 : comparé à…

Shanling M1 et Shanling M2S : le M1 proposé à 50 € de plus dispose d’un écran plus grand et d’un DAC AKM AK4452, qu’on ne peut pas qualifier de plus performant que l’ESS Sabre du M0. D’ailleurs, l’ampli casque du M0 est plus puissant. Hormis pour la taille de l’écran, avantage au M0 donc. Le M2S est un cran au-dessus, avec son fameux DAC AKM AK4490 et son ampli plus puissant. La différence à l’écoute n’est pas non plus époustouflante.

FiiO X1 II : le FiiO X1 est plus limité dans sa capacité d’analyse que le Shanling M0. Avantage M0 également pour le Bluetooth avec codecs aptX et LDAC.

Hidisz AP60 : ce baladeur a plus de caractère et reste un très bon choix en entrée de gamme, mais il est dépassé par la cohérence du combo DAC et ampli casque ESS Tech du Shanling M0.

Shanling M0 : conclusion

Les avancées technologiques d’ESS Tech, qui propose désormais dans une même puce DAC et ampli casque parfaitement accordés, profitent à ce micro-baladeur. Le Shanling M0 sonne vraiment très bien et sauf à utiliser un casque très difficile à alimenter (< 100 dB et > 150 Ohms), il constitue un excellent choix à tout petit prix. Son contrôleur Bluetooth aptX / LDAC et son mode DAC USB externe sont de gros atouts.

Nous avons aimé :

  • Son mélodieux et détaillé
  • Bluetooth aptX et LDAC
  • Mode DAC USB externe

Nous aurions aimé :

  • Plus de réactivité pour l’écran tactile.
Test Shanling M0
Le baladeur Shanling M0 avec les écouteurs Yamaha EPH-100 et le casque Bluetooth Plantronics Backbeat Pro.

 

4 COMMENTAIRES

  1. Je vois une possibilité d’utilisation supplémentaire à cet appareil : servir de source dédiée aux nombreuses enceintes bluetooth qui ont inondé le marché, en remplacement du smartphone dont l’utilisation à cette fin présente quelques inconvénients : consommation de batterie accrue, difficulté lors de la prise d’un appel pour contrôler simultanément le son ambiant, appairage pas toujours immédiat du fait des associations antérieures…

  2. D’accord avec Anonyme 🙂
    Je me tâte personnellement, me demandant si lors de mes phases non nomades, je pourrais le brancher sur mon ampli casque avec un Jack –> RCA pour profiter d’un casque plus important (et de l’ampli of course)…

    Jamais testé de lier une sortie 3.5 vers RCA de l’ampli casque. Ca pourrait le faire à votre avis?

    • A mon avis le mieux est de faire tout de suite un test (jack->rca) avec un smartphone, un ipod ou un ordinateur et si le son vous satisfait, a fortiori ça le fera aussi avec le Shanling M0 et ça sera même encore mieux grâce aux composants nouvelle génération de sa sortie analogique.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.