Interview : Rob Standley, vice-président marketing et développement produit chez Klipsch

0
97

Rob Standley Klipsch

Rob Stanley est le vice-président en charge du marketing global et du développement produit chez Klipsch Groupe. Il a accepté d’évoquer la nouvelle gamme d’enceintes Klipsch Reference Premiere.

Comment définir le son Klipsch ?
Paul Klipsch a conçu ses premières enceintes parce qu’il n’était pas satisfait par les modèles commercialisés. Il trouvait que la restitution n’était pas assez proche du son que l’on entend en concert ou lors d’une représentation. Des premiers modèles fabriqués par Paul W. Klipsch à ceux que nous produisons aujourd’hui, les enceintes Klipsch sont conçues pour restituer toutes les émotions de la musique grâce à leur niveau de détail et à leur dynamique.

Quels sont les bénéfices des enceintes à haut-rendement ?
En toute simplicité, les enceintes à haut-rendement garantissent une reproduction dynamique du son en limitant le mouvement des parties mobiles. Cela permet de garantir une restitution sonore claire et non-poussive, même à très haut volume.

Pourquoi Klipsch est-il l’un des rares grands acteurs de la hi-fi à utiliser des pavillons acoustiques ?
Cela fait plus de 70 ans que Klipsch perfectionne son approche du design acoustique et met à l’oeuvre des haut-parleurs montés sur pavillon. Cette expérience dans ce domaine permet à la marque de créer des enceintes à haut-rendement très précises.

On dit parfois que le son des pavillons est « dur », “projeté”. Est-ce votre avis ?
Les pavillons acoustiques sont souvent utilisés dans le monde de la sonorisation professionnelle. Ces situations privilégient parfois les décibels plutôt que d’autres caractéristiques. Lorsqu’un pavillon acoustique est correctement mis en oeuvre, il peut être tout aussi précis et doux que n’importe quel autre type de conception, tout en offrant une dynamique et un niveau de détails surprenants, même avec un amplificateur de modeste puissance. La restitution sonore particulièrement détaillée offerte par les enceintes Klipsch parle d’elle-même et vous permet d’entendre des éléments que vous n’entendez pas avec d’autres installations.

Enceintes Klipsch dans un salon
Les enceintes Klipsch Reference Premiere 2018.

Pouvez-vous nous parler de la nouvelle gamme d’enceintes Klipsch Reference Premiere ? Quelles sont ses nouveautés ?
La gamme Reference Premiere fait preuve de performances remarquables, aussi bien avec les films qu’avec la musique. Les haut-parleurs sont composés de matériaux de grande qualité et garantissent des performances à la hauteur de la réputation du légendaire son Klipsch, tout en assurant une esthétique élégante. La diversité de l’offre proposée par cette gamme d’enceintes est telle qu’il est possible de constituer facilement un système pour n’importe quel type de pièce, que ce soit pour de la hi-fi ou pour une installation home-cinéma compatible Dolby Atmos.

Qu’avez-vous changé en comparaison des précédents modèles ?
Les nouveaux modèles Reference Premiere sont dotés d’un tweeter haut de gamme à chambre arrière ventilée, ce qui permet de garantir une restitution plus douce des hautes fréquences pour un son plus clair et détaillé. La base en aluminium moulé donne une apparence moderne à l’enceinte tout en la découplant efficacement du sol ou de son support afin de réduire l’effet de résonance. Une nouvelle enceinte Dolby Atmos à diffusion verticale qui peut également être utilisée comme une enceinte satellite pour les canaux surround. La nouvelle gamme comprend davantage de modèles compacts, dont une enceinte bibliothèque dotée d’un haut-parleur de 11 cm, une centrale embarquant deux haut-parleurs de 11 cm, et une colonne également équipée de deux haut-parleurs de cette dimension.

Klipsch Reference Premiere RP-500SA dans un salon
L’enceinte Dolby Atmos Klipsch Reference Premiere RP-500SA, à poser sur un meuble ou au sommet d’une enceinte colonne par exemple.

La nouvelle enceinte Klipsch RF-7 MKIII n’appartient pas à la gamme RP, pour quelle raison ?
La RF-7 III a beaucoup de points communs avec les enceintes de la gamme Reference Premiere, cependant elle offre des performances supérieures grâce à son tweeter à compression de 4,4 cm, à ses deux haut-parleurs de médium/grave de 25 cm, et à son baffle considérablement plus important.

Les enceintes Klipsch RF-7 MKIII et Forte III sont-elles concurrentes ou complémentaires dans votre offre ? À qui s’adressent-elles ?
Alors que ces deux enceintes sont des modèles à haut-rendement garantissant un niveau de sortie phénoménal et se placent dans la même gamme tarifaire, la taille du baffle et le design de ces deux enceintes sont très différents. La RF-7 est l’exemple même de la colonne moderne : fine, haute et relativement profonde. La Forte III, quant à elle, reprend les dimensions de la Forte originale commercialisée dans les années 80. Le caisson n’est pas très haut ni profond, mais il est large. Au dos de l’enceinte se trouve un très gros radiateur passif de 38 cm qui permet de produire plus de basses que ne laisse penser la taille de l’enceinte. La signature sonore est également différente d’une enceinte à l’autre. Le son de la Forte est plus proche de ce que l’on retrouve avec les produits de la gamme Heritage, alors que la RF-7 III a une signature sonore plus proche des enceintes Reference Premiere.

Pouvez-vous évoquer les futurs produits Klipsch ?
Klipsch travaille constamment sur ses enceintes afin d’y incorporer les dernières innovations en matière de design, de technologies, et de matériaux. La popularisation de la technologie de contrôle vocal a ouvert la voie à de nouvelles opportunités de créer des solutions associant commodité et excellence sonore, que ce soit sous la forme d’enceintes de salon, portables ou encastrables.

Les enceintes Klipsch Heresy III sur parquet.
Les enceintes Klipsch Heresy III, de la prestigieuse série Klipsch Heritage.

Enfin, quel est votre meilleur souvenir musical ?
La musique est une source d’inspiration quotidienne. Alors que mon style de musique préféré est le heavy metal et que j’adore la puissance et l’énergie d’une prestation live, les moments qui ont laissé une trace indélébile sont plus simples et intimistes. Souvent en écoutant un artiste jouant sur une guitare acoustique dans un environnement idéal. Un moment véritablement unique pour moi était lors d’une compétition régionale de chant au cours de laquelle ma fille a chanté une chanson issue d’un opéra italien. Je ne savais pas qu’elle allait chanter cette chanson, ni même qu’elle serait capable de chanter une telle chanson, et c’est un souvenir qui ne manque jamais de me faire sourire.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.