Test : Amazon Echo Plus vs Google Home

0
10621
  • 8
    Partages

Les enceintes Google Home et Amazon Echo Plus (2e génération) sont des enceintes intelligentes directement concurrentes. Format similaire, assistant vocal aux fonctionnalités identiques, choix acoustiques comparables, elles proposent néanmoins une expérience utilisateur considérablement différente. Nous vous dirons aussi laquelle sonne le mieux…

Les enceintes Amazon Echo Plus (2e génération) et Google Home.

Des enceintes intelligentes, pour quoi faire ?

L’assistant vocal des enceintes Google Home et Amazon Echo Plus permet à l’utilisateur de les commander à la voix. Pour lire de la musique par exemple (abonnement requis chez Spotify, Deezer, Google Play Musique ou Amazon Music). Pour écouter la radio, les actus, découvrir des recettes de cuisine, contrôler les systèmes de chauffage et d’éclairage compatibles, ou encore lancer une série sur Netflix. Pour cela, il suffit d’interpeller l’enceinte Google Home en énonçant « OK Google » et « Alexa » avec l’enceinte Amazon Echo Plus.

Amazon Alexa

Amazon Echo Plus vs Google Home : laquelle a la plus belle voix ?

En français, la voix féminine de l’assistant Google est une vraie réussite. Hormis quelques bizarreries lors de la prononciation de termes anglais, la voix de synthèse de Google est d’un naturel époustouflant. Alexa semble plus âgée, moins alerte, souvent robotique et froide.

Amazon Echo Plus vs Google Home : quels sont les services musicaux supportés par les assistants ?

Si vous envisagez d’écouter votre musique depuis un service de streaming, par seul contrôle vocal, il faudra faire une croix sur Qobuz et Tidal. Les enceintes avec Google Assistant ou avec Alexa ne peuvent piocher que dans Spotify et Deezer. S’ajoute Google Play Musique et Youtube Music pour les produits Google compatibles et Amazon Music pour les Alexa compatibles.

Si vous avez un abonnement chez Tidal ou Qobuz, le contrôle vocal est pour l’instant impossible.

Amazon Echo Plus vs Google Home : quels sont les services musicaux compatibles sans assistant ?

Tous pour l’enceinte Google. Uniquement Amazon Music pour l’Amazon Echo Plus. Google a développé depuis quelques années la technologie Chromecast, intégrée à de nombreux amplis connectés, amplis home-cinéma, enceintes WiFi et bien évidemment à l’enceinte Google Home. Les apps de Spotify, Deezer, Qobuz, Tidal, Google Play Music ou TuneIn supportent Chromecast. On appuie sur un bouton dans l’interface Deezer par exemple, on choisit l’enceinte Google Home et la diffusion commence.

Ceci est impossible avec l’enceinte Amazon Echo Plus, sauf à utiliser l’app Amazon Music. Cela se comprend, Amazon n’a pas – pour l’instant – développé de technologie comparable au Chromecast. Toutefois, lorsqu’un titre est réclamé à Alexa sur Spotify, l’enceinte Amazon Echo Plus apparaît dans l’app Spotify comme appareil contrôlable. On peut ensuite reprendre la main avec l’app Spotify, jusqu’à sa fermeture.

Google Assistant

Amazon Echo Plus vs Google Home : la plus pratique pour écouter ses fichiers audio

Ecouter les fichiers audio de son smartphone ou de sa tablette n’est pas si simple avec les enceintes intelligentes. Le principe étant que l’enceinte se connecte au serveur musical interdit la transmission directe depuis un smartphone. Comment faire ? Google y a pensé et Google Play Music propose un espace de stockage cloud pour vos fichiers MP3. C’est totalement gratuit (aucun abonnement) et vous pouvez y uploader depuis votre smartphone ou PC, rien de moins que 50 000 fichiers. Si vos fichiers sont au format FLAC, ils seront transcodés en MP3 (@ 320 kbps), avec une très bonne qualité. Si vous agencez vos fichiers dans des playlists, vous pourrez simplement demander à l’enceinte de lire celle de votre choix.

Amazon ne propose aucune solution de stockage dans le cloud gratuite, impérative pour écouter vos fichiers MP3 sur l’Amazon Echo Plus (ni aucune autre enceinte compatible Alexa donc). Il faut par conséquent être abonné à Amazon Music Unlimited (et pas seulement Prime).

Amazon Echo Plus vs Google Home : quel est le service de streaming idéal pour ces enceintes ?

Google Play Musique ou Amazon Music (Prime/Unlimited), évidemment. Les deux services comptent à peu près le même nombre de chansons et nécessitent chacun un abonnement mensuel. Google et Amazon réclament 9,99 € / mois pour des écoutes illimitées. Amazon propose toutefois un accès limité à 2 millions de titres et à hauteur de 40 heures d’écoute chaque mois, pour les abonnés à son service de livraison Prime.

Les deux services permettent l’écoute hors ligne et le téléchargement des fichiers audio. Le codec utilisé est le MP3 pour les deux, avec une excellente qualité d’écoute (en comparaison de Spotify par exemple). Google Play Musique offre à tout possesseur d’un compte Google (Gmail) la possibilité d’uploader ses propres fichiers MP3 dans le cloud, à concurrence de 50 000. Si vos fichiers sont au format FLAC, le module d’upload les transcodera en MP3 à 320 Kbps. Cette fonction de stockage MP3 dans le cloud Google est ainsi totalement gratuite et permet de jouer ses propres fichiers audio sur l’enceinte Google Home.

L’enceinte Amazon Echo Plus est équipée d’une entrée ligne analogique, commutable en sortie ligne.

Amazon Echo Plus vs Google Home : contrôle de la musique par une app

Avantage Google sur ce point. De très nombreuses applications supportent le protocole Chromecast. Spotify, Deezer, Tidal, Qobuz, Tune In, Play Music en ce qui concerne les services de streaming. On peut donc commander à l’enceinte Google Home de lire un titre en lui demandant, mais aussi par le biais de toute application, en pressant le bouton Cast.

Pour l’enceinte Amazon Echo Plus, c’est seulement possible depuis l’app Amazon Music. Il faut donc avoir choisi ce service de streaming. Cela fonctionne plus ou moins avec Spotify également, bien que l’enceinte ne soit pas officiellement Spotify Connect. En pratique, il faut réclamer à Alexa la lecture d’un titre sur Spotify. Dès lors, l’enceinte Amazon Echo Plus est visible dans l’app Spotify et l’on peut la contrôler depuis l’app.

Amazon Echo Plus vs Google Home : la plus pratique à manipuler

Amazon n’a pris aucun risque et son enceinte affiche des lignes classiques, mais élégantes. Du tissu acoustique partout, un cerclage LED au sommet, quatre boutons au-dessus, la connectique en bas de l’enceinte. Google a osé l’originalité, avec des courbes tranchantes. Le sommet de l’enceinte est incliné vers l’avant, la douzaine de LED multicolores est invisible, l’intégralité des contrôles sont tactiles (à l’exception du bouton de désactivation des micros, à l’arrière), et la connectique est caché sous l’enceinte (connecteur d’alimentation coudé). L’enceinte Google Home est aussi plus petite.

L’enceinte Amazon Echo Plus à gauche, avec des boutons à presser, l’enceinte Google Plus à droite, entièrement tactile.

Amazon Echo Plus vs Google Home : contrôle domotique

Nous n’avons pas effectué de test de contrôle domotique, faute de disposer d’ampoules connectées, de chauffage compatible ou de volets roulants dans nos locaux. Pour autant, ces deux enceintes sont compatibles avec de très nombreux appareils. Contrairement à la Google Home, l’enceinte Amazon Echo Plus intègre un contrôleur (hub) ZigBee, qui lui permet de contrôler directement certains appareils – sans besoin d’un hub complémentaire. Les ampoules Philips Hue, par exemple, peuvent ainsi être gérées sans le hub Philips Hue Bridge, avec toutefois moins de possibilités (scénarios et programmation limités, choix de couleurs moindres…).

Amazon Echo Plus vs Google Home : la plus facile à mettre en oeuvre

Le principe de paramétrage est le même pour les deux enceintes : il faut utiliser une app (iOS, Android). Cependant, l’app Google Home détecte automatiquement l’enceinte et « prend l’utilisateur par la main ». L’app Amazon Alexa oblige à indiquer quel modèle (et même génération) on souhaite utiliser. Au-delà, l’app Google Home est plus conviviale. Alexa va devoir mûrir et l’enceinte Echo Plus ne pas se mettre à jour en plein milieu de l’écoute d’un morceau de musique.

L’app Amazon Alexa est nécessaire au paramétrage de l’enceinte Amazon Echo Plus.
Il faudra indiquer à l’app quelle enceinte vous souhaitez installer… dommage qu’elle ne le détecte pas automatiquement.

Amazon Echo Plus vs Google Home : la meilleure pour Netflix ?

Avantage Google. Pour demander à regarder la première saison de Kingdom sur Netflix, il faut posséder, outre un abonnement à Netflix, un téléviseur fonctionnant sous Android TV (ou un lecteur Android TV). « OK Google, mets Kingdom sur Netflix » provoque bien l’allumage du téléviseur et le lancement de la série de zombies coréens. En revanche, Alexa vous laissera sur la touche… pour le moment. Amazon n’a pas annoncé de partenariat en France avec les fabricants de téléviseurs pour intégrer Fire TV, son OS pour téléviseurs. Le lecteur HDMI Amazon Fire TV Stick 4K devrait, s’il est véritablement commercialisé en France (il l’est en Angleterre et en Allemagne), solutionner ce problème. Et même nous permettre de demander à l’enceinte Amazon Echo Plus de regarder The Grand Tour sur Amazon Prime Vidéo.

L’app Google Home détecte comme une grande les nouvelles enceintes Google Assistant et les appareils avec Chromecast. L’installation est plus conviviale.

Amazon Echo Plus vs Google Home : impressions d’écoutes

Les enceintes Google Home et Amazon Echo Plus sont toutes les deux agréables à écouter. La signature sonore est équilibrée, avec un grave rondelet et même opulent sur la Google Home (qui utilise deux radiateurs passifs pour « cogner » bas en fréquence). Pour cuisiner en musique ou bouquiner au salon avec un bain sonore, les deux sont adaptées.

Avantage Amazon Echo Plus pour la restitution sonore.

Notre préférence va toutefois à l’Amazon Echo Plus, plus soyeuse dans l’aigu, grâce à l’emploi d’un vrai tweeter (et non d’un large bande comme pour la Google Home). L’Echo plus peut même être utilisée à la paire en stéréo, avec pourquoi pas le petit caisson de basses sans fil Amazon Echo Sub. On a alors un système 2.1 sans fil, peu onéreux, qui peut être associé à une source analogique externe (baladeur, DAC, téléviseur).

Amazon Echo Plus vs Google Home : comparées à…

Amazon Echo Dot : les fonctionnalités d’Alexa sont identiques. Cette petite enceinte n’offre évidemment pas la même restitution (bande passante réduite). Très utile dans une chambre ou une cuisine, pour la radio, les recettes, la gestion de l’éclairage et programmer un réveil chaque matin.

Google Mini : tout pareil ! Mais la Google Mini a sa place près d’un téléviseur Android pour commander séries et films sur Netflix.

SONOS One : Alexa à bord également, mais un son d’un raffinement supérieur pour la SONOS One, et la possibilité d’un contrôle depuis l’app SONOS, d’absolument tous les services de streaming. En revanche, avantage Amazon Echo Plus avec l’intégration d’un hub domotique ZigBee, pour contrôler notamment les ampoules Philips Hue.

Amazon Echo Plus vs Google Home : verdict

Le Google Assistant est plus mûr qu’Alexa, cela nous semble évident. La facilité de paramétrage de l’enceinte Google Home est un vrai plus, même pour les plus réfractaires à la technologie. Alexa a des progrès à faire. Acoustiquement, l’Amazon Echo Plus est cependant supérieure. Sûr qu’un couple d’Echo Plus avec l’Echo Sub doit faire son petit effet dans un salon.

Nous avons aimé :

  • Le son de l’Amazon Echo Plus
  • L’assistant Google et sa voix naturelle
  • Le Chromecast de l’enceinte Google
  • L’interaction de la Google Home avec Android TV (et Netflix)
  • Le stockage cloud gratuit de 50 000 fichiers MP3 de Google Play Musique
  • L’app Google Home
  • Le hub ZigBee de l’Amazon Echo Plus
  • Le thermomètre intégré à l’Amazon Echo Plus

Nous aimerions :

  • Qu’Amazon améliore son app Alexa
  • Qu’Amazon lance son Fire Stick TV 4K avec Alexa en France, pour un contrôle depuis les enceintes avec assistant Alexa
  • Que l’enceinte Google Home ait le son de l’Amazon Echo Plus.

  • 8
    Partages

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.