Test : Bose Home Speaker 500

0
921

Test de l’enceinte Bose Home Speaker 500, un modèle connecté, avec technologie de reconnaissance vocale Amazon Alexa et récepteur Bluetooth. Multiroom, cette enceinte est compatible avec les appareils de la gamme Bose SoundTouch 500.

Bose Home Speaker 500 : construction

L’enceinte est élaborée autour d’un châssis en acier avec coque en aluminium anodisé. La Bose Home Speaker 500 respire la solidité et le travail bien fait. On trouve au sommet de l’enceinte des contrôles tactiles, afin d’accéder aux différentes sources, régler le volume, couper les microphones ou activer des présélections, définies dans l’app Bose Music. Il peut s’agir de titres musicaux ou bien de radios web. La face avant de l’enceinte est flanquée d’un écran LCD qui affiche la pochette du titre lu. Cet écran peut aussi afficher une horloge.

Les touches de contrôle de l’enceinte Bose Home Speaker 500 sont tactiles.

Bose Home Speaker 500 : haut-parleurs

Comme souvent avec Bose, on ne sait pas grand chose de ce que renferme le produit. D’après le fabricant, il s’agit de deux « haut-parleurs personnalisés ». Manifestement, ils sont positionnés sur les côtés de l’enceinte et diffusent en outre vers l’avant. Bose clame que l’enceinte permet d’obtenir un vrai son stéréo. Clairement, non, la largeur de la scène sonore est limitée par le gabarit de l’enceinte et des haut-parleurs forcément trop proches.

L’entrée ligne de l’enceinte Bose Home Speaker 500.

Bose Home Speaker 500 : mise en oeuvre

Contrairement à ce qu’indique l’enceinte, ce n’est pas l’application Bose Music qu’il faut télécharger, mais l’application Bose SoundTouch (tout du moins sous Android). La première ne peut configurer l’enceinte, tandis que la seconde est prévue pour cela. Dès que l’enceinte est détectée, l’app s’y connecte et invite à se reconnecter – manuellement – au réseau WiFi habituel. Débute alors un processus qui oblige à répéter plusieurs fois l’opération, sans savoir ce qui se passe réellement.

La seule app Bose qui détecte notre enceinte n’est pas celle préconisée par le fabricant, mais Bose SoundTouch. Un paramétrage manuel via l’interface web de l’enceinte a été nécessaire.

Finalement, après avoir découvert que notre smartphone Android était connecté au point d’accès WiFi de l’enceinte Bose SoundTouch, nous avons tenté d’accéder à une hypothétique interface web (http://192.2.0.1). Cela a fonctionné et nous avons été invité à saisir le mot de passe de notre réseau WiFi principal.

Plusieurs enceintes Bose connectées peuvent être associées dans un même groupe. Une gestion multiroom est prévue.

Ensuite, nous avons été contraints d’utiliser l’app Bose Music pour achever l’installation. Avec succès. Enfin, l’enceinte a été mise à jour automatiquement, avec le tout dernier micro-programme.

Bose Home Speaker 500 : avec Alexa

L’app Bose a réussi l’enregistrement de l’enceinte dans notre compte Amazon Alexa. L’app officielle Amazon Alexa pour Android nous a permis de définir un service de musique par défaut, ainsi que de découvrir quelques possibilités offertes par l’assistant intelligent. Il est par exemple possible de définir des routines quotidiennes, pour être réveillé, écouter les infos, la météo, le trafic routier, de la musique… L’app Alexa affiche également l’historique des requêtes vocales et propose des exemples d’actions que l’assistant peut effectuer (créer une liste de courses, écouter ses livres Kindle…).

L’application Amazon Alexa, régulièrement mise à jour, mais assez peu intuitive.

Pour des actions plus spécifiques, l’utilisateur peut télécharger des Skills (compétences). Et il y a à boire et à manger, des contines pour enfants aux citations de Fight Club, en passant par les menus des cantines de Nantes ou l’encyclopédie d’Harry Potter. Chaque Skill, après avoir été installé via l’app Alexa, s’invoque par une phrase bien précise : « Alexa quel est mon flash quotidien » par exemple, pour les actus. Demandez-lui autrement et il n’est pas certain que cela fonctionne.

Amazon Alexa et ses Skills indispensables, comme Akinator présenté en une de l’app, qui lirait dans notre esprit…

Bose Home Speaker 500 : sans Alexa

L’enceinte Bose Home Speaker 500 peut être utilisée pour l’écoute musicale sans Alexa. Le nombre de services de musiques en ligne est alors considérablement réduit, avec seulement Spotify (abonnement requis) et TuneIn (sans abonnement). Pour Spotify, on peut utiliser l’app officielle, car l’enceinte est compatible Spotify Connect. Pour TuneIn, il faut passer par l’app Bose Music, qui propose également une navigation dans le catalogue de Spotify.

Par contre, impossible de lire les fichiers audio stockés dans notre smartphone avec l’app Bose Music, ni avec aucune autre, via le réseau domestique.

En revanche, en Bluetooth, la Bose Home Speaker 500 permet d’écouter absolument toutes les musiques lues par un smartphone. Avec compression donc, et c’est le codec universel SBC qui est utilisé.

L’app Android Bose Music est claire et intuitive. Elle sert surtout à l’écoute des radios web et à la gestion des présélections de l’enceinte.

Enfin, l’enceinte dispose d’une entrée ligne, pour brancher une source analogique (lecteur CD, baladeur, etc.)

Bose Home Speaker 500 : impressions d’écoutes

Bose a mis l’accent sur les basses fréquences, mettant en retrait le registre médium, toute en donnant de la clarté aux hautes fréquences.

La restitution est physiologique, tout sauf neutre.

Ceci dit, elle est assez reposante et favorise des écoutes prolongées sans fatigue auditive. La marge dynamique est ainsi relativement réduite.

Bose Home Speaker 500 : comparée à…

Sonos One : d’un format comparable, l’enceinte Sonos One avec assistant Alexa est plus équilibrée, servie par des haut-parleurs et une amplification très au point. Bien plus de rigueur donc pour l’enceinte Sonos, qui est plus agréable à écouter. L’app SONOS donne accès à tous les services de musique en ligne (abonnements requis).

Audio Pro Addon BT C5A : plus de neutralité également avec cette enceinte Audio Pro. Malheureusement, Alexa n’est disponible qu’en anglais actuellement sur cette enceinte.

Bose Home Speaker 500 : conclusion

Passée une mise en oeuvre pénible, l’enceinte Bose Home Speaker 500 fonctionne très bien. Sa signature sonore plaira à celles et ceux qui souhaitent une ambiance confortable, plutôt qu’un son ultra-précis. Dommage qu’il ne soit pas possible de lire des fichiers audio depuis son smartphone. Soyons francs, les enceintes avec Google Assistant et Chromecast Built-in sont plus faciles à vivre.

Nous avons aimé :

  • La qualité de fabrication
  • L’écran de contrôle
  • Les touches de raccourcis pour radios web

Nous aurions aimé :

  • Une mise en oeuvre plus simple
  • Pouvoir lire des fichiers audio MP3 ou FLAC en WiFi
  • Un registre médium mieux exploré.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.