Test Blu-ray : Jason et les Argonautes

1
351

Par Bernard Achour

En résumé

Dans le registre de la grande aventure mythologique, on a rarement, voire jamais fait mieux que ce film pionnier, où les effets spéciaux d’animation image par image de Ray Harryhausen témoignent d’une inventivité technique et d’une patine poétique toujours aussi ensorcelantes malgré (ou grâce à) leur aspect artisanal et forcément désuet. Soit du merveilleux à l’état pur, feu d’artifice d’imagination et de rebondissements qui n’empêche pas de s’attacher au valeureux héros, à ses compagnons et à leur quête de la Toison d’Or.

Avis technique

Nous nous devons bien sûr d’être honnêtes. Si le niveau de définition, l’éclat des couleurs et la propreté du master donnent le plus souvent entière satisfaction, on ne peut hélas pas dire la même chose de l’écrasante majorité des grandes scènes à effets spéciaux. Le géant de bronze, l’intervention de Poséidon, l’attaque des harpies, le duel avec l’hydre ou encore le mémorable combat contre l’armée de squelettes pâtissent ainsi d’un piqué en très net retrait, d’une palette chromatique brusquement affadie et d’une luminosité à l’éclat défaillant. Par chance, au niveau acoustique, la VF s’avère tout à fait correcte malgré un bruit de fond parfois perceptible, tandis que l’élargissement 5.1 DTS HD Master Audio de la VO, sans égaler bien sûr l’impact d’une production récente, se montre payant toutes les fois que nécessaire.

Du côté des bonus

« Seulement » deux suppléments, mais quels suppléments ! Pour commencer, une présentation on ne peut plus érudite et captivante des sources mythologiques où a puisé le film par un spécialiste suisse, qui prend un malin plaisir à en débusquer les infidélités et dont les connaissances encyclopédiques donnent une furieuse envie de se replonger dans les textes fondateurs. Ensuite, la présence de Ray Harryhausen – Le Titan des effets spéciaux, exceptionnel documentaire d’1h30 paru en 2014 sur DVD qui, non content de bénéficier d’un transfert Haut Définition, combine interviews du Maître, rarissimes archives d’époque et nombreux témoignages d’intervenants de prestige (Steven Spielberg, James Cameron, Tim Burton, Peter Jackson, Guillermo Del Toro, Joe Dante, excusez du peu !) qui évoquent l’inestimable pérennité de son héritage.

Le mot de la fin

Quelques regrettables défaillances technique côté images, mais le film demeure superbe et la section bonus mérite franchement le détour.


Article précédentTest : Nura Nuraphone
Article suivantTest : Bose Home Speaker 500
Le magazine les Années Laser s'adresse aux passionnés du cinéma et de l'image : 50% du contenu est consacré aux nouveautés côté matériels, et 50% sur les parutions Blu-ray et DVD. Les initiés y trouveront tests, enquêtes, actualités, reportages, interviews et dossiers. Un feu d'artifice visuel et sonore tous les mois ! La rubrique bons plans propose des conseils et des astuces sur les Blu-ray, les DVD, les films, les séries, les documentaires, la musique. Enfin, dans chaque numéro, pour vous donner des idées, Les Années Laser présente deux installations Home Cinéma chez des particuliers.

1 COMMENTAIRE

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.