Principe et conception d’une sonorisation 100 Volts

2
599

Dans le cadre d’une installation hi-fi domestique, on utilise un système de câblage en basse impédance qui consiste à relier chaque enceinte à l’amplificateur avec un câble d’enceinte de qualité. Cependant, la sonorisation d’espaces publics, de centres commerciaux, de boutiques, de bureaux ou de tout autre bâtiment nécessite de multiples haut-parleurs et d’importantes longueurs de câbles, si bien que le système de raccordement classique n’est plus adapté, sous peine de surcharger l’amplificateur et de le faire disjoncter. L’utilisation d’un système de sonorisation en 100 volts s’impose alors comme la solution la plus fiable pour alimenter efficacement de multiples haut-parleurs à partir d’un unique amplificateur.

Sonorisation 100V
La sonorisation en 100 volts permet de relier de nombreux haut-parleurs sur de longues distances.

Pourquoi effectuer une sonorisation 100 volts ?

Dans le cadre de la sonorisation d’un bâtiment, les distances entre l’amplificateur et les haut-parleurs dépassent très souvent plusieurs dizaines voire plusieurs centaines de mètres. De telles longueurs induisent des pertes extrêmement élevées et d’importantes chutes de tension dans les câbles. À moins d’utiliser des câbles de forte section, ce qui impliquerait un coût élevé, l’utilisation d’un système fonctionnant à basse impédance n’est pas suffisamment efficace pour compenser les pertes de la ligne.

De plus, l’emploi de multiples haut-parleurs éloignés les uns des autres est généralement nécessaire pour sonoriser toute la surface du bâtiment. L’utilisation d’un système classique à basse impédance complique alors le câblage, car il est impératif de respecter l’impédance de l’amplificateur et sa puissance maximale. Par exemple, si vous devez relier 8 haut-parleurs de 4 Ohms en parallèle, l’impédance totale sera de 0,5 Ohm. Aucun amplificateur n’est capable de résister à une telle charge. Il risque soit de griller, soit d’endommager les haut-parleurs. Par conséquent, le câblage doit être effectué en combinant des montages en série et en parallèle afin de respecter l’impédance minimale de l’amplificateur. Cependant, ce câblage devient rapidement compliqué, coûteux et très long à mettre en oeuvre. Une telle configuration nécessite également l’emploi de haut-parleurs identiques et ne permet pas d’ajuster le niveau sonore en fonction des différentes pièces du local. De plus, si l’un des haut-parleurs tombe en panne, plus aucun des haut-parleurs de la chaîne ne sera alimenté. L’utilisation d’un système classique à basse impédance est donc fortement inadapté pour alimenter de nombreuses enceintes.

Câblage en série (figure 1), câblage en parallèle (figure 2), câblage en série et parallèle (figure 3)

Dans ce cas, l’utilisation d’un système de sonorisation en 100 volts offre de nombreux avantages, à commencer par une plus faible chute de tension avec la distance, autorisant ainsi l’utilisation de câbles de plus petite section (0,75 mm2 ou plus) et donc moins onéreux. De plus, lors de l’utilisation de multiples haut-parleurs, la charge globale n’est plus calculée en fonction de l’impédance des enceintes, mais de la somme des puissances admissibles en watts de chaque enceinte. Le câblage en parallèle n’est alors plus un problème et il est désormais possible d’utiliser des enceintes de différentes puissances. L’unique contrainte à respecter est que la puissance totale de l’installation doit être inférieure à la puissance maximale délivrée par l’amplificateur. Par exemple, pour la sonorisation d’un hôtel, on peut envisager 4 enceintes de 10 watts dans le Hall, 10 enceintes de 5 watts dans les couloirs, 2 enceintes de 10 watts pour le bar et 4 enceintes de 15 watts dans la salle de sport. La puissance totale sera alors de 145 watts. Il suffit ensuite de choisir un ampli hi-fi stéréo délivrant une puissance maximale légèrement supérieure à celle calculée. Dans notre exemple, l’utilisation de l’ampli Atoll IN200 Signature de 2×150 W serait envisageable. Si la puissance des enceintes apparaît conséquente, l’emploi d’un pré-ampli et d’un amplificateur de puissance est alors nécessaire.  

La sonorisation en 100 volts autorise la connexion des haut-parleurs en parallèle. La puissance totale de l’installation doit être inférieure à la puissance maximale délivrée par l’amplificateur.

Comment fonctionne la sonorisation 100 volts ?

Dans un système de sonorisation en 100 volts (appelé également public-adress), un transformateur est intercalé à la sortie de l’amplificateur hi-fi afin d’augmenter la tension de la ligne. Ensuite, chaque haut-parleur raccordé à la ligne intègre un deuxième transformateur ayant pour rôle de re-transformer la tension entrante de 100 volts en signal de modulation et d’isoler la charge d’impédance des haut-parleurs de l’amplificateur. Ce transformateur permet généralement d’ajuster la puissance en watts allouée à l’enceinte : chaque haut-parleur prend alors sur la ligne uniquement la puissance qui lui est nécessaire. Il est ainsi possible d’utiliser plusieurs haut-parleurs de différentes puissances sur le même circuit 100V. La puissance et le volume sonore de chaque enceinte peuvent ainsi être réglés indépendamment.

Sonorisation 100V
Les enceintes Elipson de la gamme Bell sont compatibles avec une sonorisation classique à basse impédance et une sonorisation public-adress 100 V. Elles intègrent un sélecteur de puissance variant de 5 Watts à 20 Watts.

Sonorisation 100 V mono ou stéréo ?

Techniquement, rien n’empêche d’effectuer une sonorisation stéréo en 100 volts. Cependant, la plupart des installations 100V sont effectuées en mono, car cela facilite le câblage en évitant de tirer deux lignes distinctes. Plus important encore, une configuration mono assure une musicalité optimale, quel que soit l’emplacement de l’auditeur dans la pièce. En effet, pour que l’effet stéréoscopique soit efficace, l’utilisateur doit être positionné dans une zone restreinte entre les haut-parleurs des canaux gauche et droit. En dehors de cette zone, l’effet stéréo n’est plus assuré et l’auditeur ne perçoit pas l’intégralité de la musique. Ainsi, dans une zone commerçante ou un espace dans lequel l’auditeur est en perpétuel mouvement, l’utilisation d’une sonorisation 100V mono s’avère plus judicieuse.

Comment réaliser une sonorisation 100V ?

La réalisation d’une sonorisation public-adress 100V nécessite l’utilisation d’enceintes et de haut-parleurs spécifiquement conçus pour fonctionner sous une tension de 100 volts. Le choix des enceintes dépend ensuite de la configuration de la pièce. Par exemple, pour un bâtiment avec un haut plafond, l’utilisation d’enceintes encastrables ou suspendues s’avère très souvent la solution la plus efficace. Celle-ci est fréquemment utilisée dans les lieux de rassemblement pour assurer une diffusion du son sur 360°, de sorte que chaque visiteur bénéficie d’une qualité d’écoute optimale, sans que le son ne soit bloqué par un meuble ou par des personnes placées devant les enceintes. La gamme d’enceintes Elipson Bell est conçue pour cette utilisation, sur un système classique de basse impédance ou sur une installation public-adress en 100 volts.

Sonorisation 100V

Pour sonoriser un espace extérieur ou une pièce humide comme une piscine couverte, un vestiaire, etc., le choix d’enceintes tropicalisées résistantes à l’humidité et aux intempéries est indispensable. Dans cette catégorie d’enceintes, les Monitor Audio Climate Garden System CLG140 sont idéales pour une installation discrète dans un jardin.

Les enceintes d’extérieur Monitor Audio Climate Garden System CLG140 sont compatibles avec les lignes 100V.

Une fois que vous avez déterminé le type de haut-parleur que vous souhaitez utiliser, il est nécessaire de calculer la quantité d’enceintes nécessaires pour couvrir efficacement toute la surface à sonoriser. Ce nombre est facilement calculable en divisant la surface au sol par la surface couverte par un seul haut-parleur. Pour que la sonorisation soit d’un niveau constant et uniforme, un léger chevauchement des zones d’écoute contiguës est nécessaire.

Il convient ensuite d’utiliser un amplificateur hi-fi délivrant une puissance de 10 à 15 % supérieure à la puissance totale de l’installation pour éviter toute surcharge ou endommagement des haut-parleurs. Celui-ci doit être couplé à un transformateur de sortie pour élever la tension à 100 V. Il en existe de nombreux modèles, des plus basiques, aux plus élaborés. Si vous souhaitez réaliser une sonorisation en 100V ou tout autre installation hi-fi ou home-cinéma dans un cadre professionnel, le service Son-Vidéo.com/pro vous assure des offres et des conditions spécifiquement adaptées à votre métier, en tenant compte de votre taux de TVA et de vos besoins.

Enfin, lors de la réalisation ou de la manipulation d’un système de sonorisation fonctionnant en 100V, pensez à toujours respecter les règles de sécurité électrique. Un amplificateur utilisé à pleine puissance, associé à un transformateur 100V peut délivrer des tensions dangereuses. Il est donc obligatoire de toujours débrancher l’alimentation de l’amplificateur et du transformateur avant toute manipulation afin d’éviter tout risque d’électrisation.

2 COMMENTAIRES

    • Tout dépend de la surface à sonoriser. Un système multiroom en WiFi s’avère effectivement plus simple à mettre en oeuvre pour une boutique ou un petit bâtiment. En revanche, cela peut vite se compliquer pour une très grande surface comme un centre commercial. Cela nécessite de multiplier les points d’accès au réseau, les câbles d’alimentation et par conséquent le coût de l’installation. Sans compter sur le fait que de nombreux systèmes multiroom ne peuvent accepter qu’un nombre limité d’enceintes.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.