Test : FiiO M6

2
4455

Cette semaine, nous testons le baladeur Fiio M6. C’est le modèle le plus compact et le ticket d’entrée de la gamme M du fabricant chinois de baladeurs audiophiles. Le petit frère des baladeurs FiiO M7 et FiiO M9 ne manque pas d’arguments pour convaincre. Il embarque un DAC performant, un contrôleur Bluetooth, est certifié Hi-Res Audio et possède une autonomie généreuse. Petit tour du propriétaire de ce joli petit baladeur vendu moins de 150 euros…

FiiO M6 : présentation

Le baladeur FiiO M6 embarque le même DAC ESS Sabre 9018Q2C que le FiiO M7. Il est ainsi compatible avec les fichiers audio haute résolution PCM 24/192 et DSD. Doté d’une version d’Android optimisée pour l’écoute musicale, il est animé par un processeur Samsung Exynos 7270. Il s’agit d’un modèle dual core peu énergivore, puisque destiné principalement aux objets connectés, mais peu véloce. Nous le verrons plus loin dans ce test.

Baladeur audiophile FiiO M6
Le baladeur audiophile FiiO M6 embarque un DAC ESS Sabre, 2 Go de mémoire et une interface Android Audio.

La mémoire interne de 2 Go du FiiO M6 peut être étendue via une carte micro-SD (2 To max.). Son port USB permet de l’utiliser comme DAC USB asynchrone, avec un ordinateur MAC ou PC. Il est par ailleurs compatible Bluetooth et prend en charge les codecs aptX, aptX HD et LDAC. Enfin, il est équipé d’un contrôleur réseau Wi-Fi. Lire les fichiers partagés sur le réseau local et accéder aux services de musique en ligne comme Deezer, Spotify ou encore Qobuz est dans ses cordes.

FiiO M6 : packaging et accessoires

Le baladeur FiiO M6 est bien protégé dans son emballage à la présentation soignée.

Le baladeur FiiO M6 est livré dans une boîte cartonnée sur laquelle sa photo est imprimée à l’échelle. Le fabricant y affiche également les logos Hi-Res Audio et Bluetooth, ainsi que ceux des codecs aptX/aptX HD et LDAC pris en charge. En plus du baladeur, la boîte contient un étui de protection transparent (le baladeur est déjà dedans), le câble de charge USB-A vers USB-C, de la documentation papier et, c’est tout ! Si d’aventure vous souhaitez intercaler ce baladeur entre un ordinateur et votre chaîne hi-fi ou votre ampli pour l’utiliser comme DAC USB, il vous faudra acquérir un câble mini-jack vers mini-jack (comme le NorStone IRK 280) ou mini-jack vers RCA (le Real Cable iPlug J35M2M, par exemple).

FiiO M6 : qualité perçue

Dès la première prise en mains, on est séduit par l’objet. Ce baladeur FiiO M6 est très compact mais tient parfaitement en main. Ses dimensions réduites permettent de le glisser dans la poche gousset d’un jean ! Le châssis en aluminium lui donne du cachet. Les touches sur le dessus (alimentation) et le côté gauche du baladeur (volume et retour), en plastique noir, ne présentent aucun jeu et répondent instantanément. L’écran tactile de 3,2” occupe environ les trois quarts de la façade. À l’allumage, on constate qu’il offre un affichage d’une belle finesse, même s’il est très brillant et reflète beaucoup la lumière ambiante. Au soleil en extérieur, il faudra trouver le bon angle pour obtenir une lisibilité satisfaisante.

Baladeur audiophile FiiO M6
Malgré son prix très doux, le baladeur FiiO M6 jouit d’une finition soignée. Son écran offre une bonne lisibilité.

FiiO M6 : interface logicielle

FiiO M6 : Android audio
L’interface logicielle du FiiO M6 est une version d’Android simplifiée dédiée à la lecture audio.

Parmi les raccourcis de l’écran d’accueil, on retrouve un gestionnaire de fichiers, l’accès à la galerie photo (un peu anecdotique), le soutien technique où l’on peut procéder à la mise à jour du firmware, et l’accès aux paramètres. C’est dans la sous-section audio de ce dernier qu’il faut se rendre pour activer le mode DAC USB et l’AirPlay.

Le cœur du lecteur FiiO M6 est le lecteur audio maison FiiO Music. C’est par lui qu’il faut passer pour scanner puis lire les pistes stockées sur la mémoire interne et sur la carte mémoire, mais également accéder aux serveurs DLNA présents sur le réseau local si on stocke sa musique sur un NAS.

Classiquement, l’application FiiO Music permet d’accéder directement à l’intégralité des pistes, ou bien de les consulter par artiste, par album ou par genre. Il est possible de créer des listes de lecture et d’accéder directement aux dossiers contenant les pistes audio.

FiiO M6 : app FiiO Music
La lecture des musiques sur le FiiO M6 passe par l’app FiiO Music. De nombreux paramètres y sont accessibles directement depuis une icône de réglage, notamment un égaliseur 5 bandes personnalisable.

À l’usage, quoique fonctionnelle et agréable, la navigation dans les différents menus souffre d’une certaine latence. On constate un décalage plus ou moins important entre la saisie d’une commande sur l’écran tactile et son déclenchement. Cela n’a rien de catastrophique, mais cela surprend lorsqu’on est habitué aux smartphones récents dont l’écran réagit instantanément.

FiiO M6 : installation des applications

Par défaut, le baladeur FiiO M6 intègre les applications des services de musique en ligne Tidal, Moov et KKBox. Il est cependant possible d’en installer d’autres, parmi lesquelles Spotify, Qobuz, Deezer, Bandcamp, Amazon Music, SoundCloud et même TuneIn Radio pour profiter des webradios sur le baladeur. Mais en l’absence de magasin d’applications, il faut passer par le site du fabricant (fiio.com/newsinfo/139014.html) pour récupérer les fichiers APK correspondant. Il s’agit ni plus ni moins de fichiers d’installation officiels qu’on télécharge puis qu’on installe via le gestionnaire de fichiers du FiiO M6. Nous avons pu ainsi installer Deezer très facilement pour profiter de notre abonnement et retrouver toutes nos playlists et nos favoris.

FiiO M6 : nos impressions d’écoute

L’avis de François (Son-Vidéo.com Nantes)

J’ai testé le baladeur FiiO M6 essentiellement en écoute filaire, associé notamment au casque Focal Stellia, au casque Sennheiser Momentum Wireless ainsi qu’aux intras Sennheiser Momentum In-Ear et Shure SE535. Notez que la puissance d’amplification assez limitée de ce baladeur implique une association avec des casques et écouteurs à la sensibilité élevée (100 dB ou plus) dont l’impédance ne dépasse pas idéalement 32 ohms.

J’ai écouté des fichiers audio FLAC en qualité CD et Haute Résolution stockés sur la mémoire du baladeur et sur une carte micro-SD, ainsi que Deezer en liaison WiFi (routeur Netgear Orbi). J’ai également testé le mode DAC USB du FiiO M6 en lecture audio Hi-Res sur Foobar 2000 (ASIO) depuis un PC (W10).

Le baladeur audiophile FiiO M6 a été testé notamment avec le casque Sennheiser Momentum Wireless.
Le baladeur audiophile FiiO M6 a été testé notamment avec le casque Sennheiser Momentum Wireless.

Le baladeur FiiO M6 couvre une très large plage de fréquence et propose une écoute plutôt équilibrée, avec beaucoup de clarté. Le grave est énergique, assez profond et bien tenu : plutôt sage sur le Focal Stellia et les Shure, plus tonique et démonstratif avec le casque et les intras Momentum. Les voix sont bien articulées, en place, ni en avant, ni en retrait : c’est appréciable sur les prises de son acoustiques (guitare / voix ou piano / voix) qui ne sont pas fatiguantes. Les hautes fréquences, très détaillées, apportent beaucoup de clarté, mais elles ont tendance à “friser” un peu. C’est assez flagrant avec le Stellia et les Shure dont la courbe de réponse (d’une neutralité quasi parfaite) accentue un peu ce trait. Ça l’est un peu moins avec les Momentum dont la balance tonale, un peu plus descendante, compense cette tendance à la sibilance. Reste que l’écoute est détaillée, et les attaques nettes, avec un bon timing. La spatialisation stéréo est assez convaincante, la profondeur également, même si on aurait aimé sentir la musique se déployer un peu plus largement.

L’avis de Clément (Son-Vidéo.com Nantes)

En mode DAC USB associé aux écouteurs intra-auriculaires RHA T20i, le FiiO M6 fait preuve d’une belle énergie et propose une restitution sonore qui fait la part belle aux médiums et aux aigus. Avec les enregistrements particulièrement riches en basses, le M6 permet de retrouver un ensemble plus homogène, pour ce qui est du reste, un égaliseur est recommandé pour équilibrer les fréquences et ne pas subir de fatigue auditive à la longue. Le FiiO M6 est un baladeur doté d’une large palette de fonctions et offre un mode DAC USB qui améliorera le son de la grande majorité des ordinateurs. Pour une restitution plus riche et moins dure avec un DAC USB ou un ampli casque portable, on lui préférera cependant le FiiO Q1 Mark 2.

L’avis d’Anaïs (Son-Vidéo.com Grenoble)

FiiO M6 et écouteurs intra-auriculaires iBasso IT01
Anaïs du magasin Son-Vidéo.com de Grenoble a testé le FiiO M6 avec des écouteurs intra-auriculaires iBasso IT01…

Testé avec les écouteurs intra-auriculaires iBasso IT01 et le casque Bluetooth B&W PX (aptX HD).
Musiques écoutées (liste non exhaustive) :
– Santana / Black Magic Woman
– The Avener / Waiting Here
– Simply Red / Fairground

FiiO M6 et casque Bluetooth B&W PX
…et le casque Bluetooth B&W PX.

Avant la première écoute, je fus d’abord très étonnée de la prise en main du baladeur, robuste, au design minimaliste, élégant et surtout très léger ! Le scan des pistes se fait rapidement et le baladeur laisse vite place à un son clair, précis et détaillé. Les timbres sont riches, les voix chaleureuses et en avant sans pour autant perdre en profondeur de scène sonore. J’ai été impressionnée par la bonne spatialisation des instruments, et me suis vite retrouvée au milieu de la scène, notamment sur Black Magic Woman de Santana. Les graves sont présents sans pour autant prendre le dessus et restent percutant. À ce prix, le FiiO M6 est un petit baladeur accessible qui voit grand !

FiiO M6 : Verdict

Le design simple mais efficace, la finition soignée et le format compact du baladeur FiiO M6 nous ont véritablement séduit. Son interface “Android audio”, épurée également, est intuitive et fonctionnelle. Elle ne perd pas l’utilisateur et se concentre sur l’essentiel ici : lire la musique.

La signature sonore du casque ou des écouteurs qu’on choisira d’associer à ce baladeur est à considérer attentivement, pour ne pas accentuer la sibilance. Privilégier un casque ou des écouteurs au son chaud, un peu “basseux” et pas démonstratifs dans les hautes fréquences permettra de gommer cet excès de zèle du FiiO M6. On peut ainsi s’orienter vers un casque Sony MDR-1AM2 ou un casque Grado SR-80e, ou encore vers les intras Yamaha EPH-100 ou les Sennheiser Momentum In-Ear. Dans tous les cas, on peut également corriger les choses en passant par l’égaliseur intégré à l’application FiiO Music.

Reste qu’à moins de 150 euros, le FiiO M6 n’a pas de concurrent sérieux hormis le Shanling M1.  

Nous avons aimé :

  • L’interface Android simplifiée, conviviale et intuitive
  • La présence d’un mode DAC USB
  • Le Bluetooth compatible aptX, aptX HD & LDAC

Nous aurions aimé :

  • Un son moins brillant
  • Une interface et un écran plus réactifs
  • Un store pour installer les applications sans passer par le gestionnaire de fichiers
  • FiiO M6 : Android audio
  • Baladeur audiophile FiiO M6
  • Baladeur audiophile FiiO M6
  • FiiO M6 : app FiiO Music
  • FiiO M6
  • FiiO M6 et écouteurs intra-auriculaires iBasso IT01
  • FiiO M6 et casque Bluetooth B&W PX

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, la sortie casque peut être commutée en sortie Ligne dans les « Paramètres », section « Audio », menu « Sélectionnez la sortie » : choisir sortie « LO ». Cordialement.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.