Test : Earsonics Purple

0
1259

Test des écouteurs Earsonics Purple, des modèles haut de gamme à 1190 € dotés de 5 transducteurs par oreillette, entièrement conçus et fabriqués en France, avec un réglage personnalisable du rendu sonore.

Les écouteurs Earsonics Purple sont des modèles haut de gamme entièrement conçus et fabriqués en France.

Earsonics Purple : la marque

Fondée en 2007 par Franck LOPEZ, musicien professionnel et ingénieur du son, Earsonics est une marque française au succès planétaire. Elle fut dans un premier temps leader dans l’élaboration de protections auditives comme les embouts intra-auriculaires Earsonics Earpad Universel, des modèles brevetés avec correcteur loudness intégré. La marque met ensuite à profit son savoir-faire pour répondre aux exigences des professionnels du son, devenant le premier concepteur et fabricant français de monitors in-ear sur-mesure. Les écouteurs Earsonics sont utilisés sur scène par les plus grands artistes : Charlie Winston, Bernard Lavilliers, Renaud, Jean-louis Aubert, Johnny Hallyday, David Guetta, Julien Clerc, IAM, Indochine… Earsonics étend cette gamme au marché audiophile et grand public et compte désormais de nombreux modèles d’écouteurs : Earsonics ES2, Earsonics Velvet V2, Earsonics ES5, Earsonics S-EM6 V2, Earsonics Grace et dernièrement les Earsonics Purple.

Les écouteurs Earsonics Purple sont livrés avec 5 paires d’embouts, un tournevis de réglage, une brosse et une housse de transport.

Earsonics Purple : conception  

Comme tous les produits de la marque, les écouteurs Earsonics Purple bénéficient d’une conception 100 % française. Ils mettent en oeuvre un mono-pavillon intégrant la technologie Truewave pour optimiser le contrôle de la phase. Cette canule est rattachée à une coque EVS (Ergonomic Versatil Shell) composée de deux pièces injectées à partir d’un moule d’une grande complexité.

Les écouteurs Earsonics Purple disposent d’un mono-pavillon intégrant la technologie Truewave pour optimiser le contrôle de la phase.

Chaque coque intègre un connecteur propriétaire à deux broches permettant de fixer le câble détachable mini-jack 3,5 mm des écouteurs Earsonics Purple. Ce dernier adopte des conducteurs torsadés, dont la partie supérieure est revêtue d’un polymère à mémoire de forme épousant parfaitement les contours de l’oreille et conservant la courbure du pavillon de l’oreille de l’utilisateur afin de faciliter la mise en place et le maintien. Ce câble aurait cependant mérité une conception plus aboutie pour être à la hauteur des Purple. En effet, sa gaine externe et sa fiche jack coudée sont réalisées dans un plastique peu robuste et pas idéal pour bloquer les interférences.

Les écouteurs Earsonics Purple intègrent un connecteur propriétaire à deux broches permettant de fixer le câble détachable mini-jack 3,5 mm.

Identiques aux Velvet V2, chaque écouteur Earsonics Purple intègre un potentiomètre sous forme de vis permettant de faire varier la balance tonale selon trois positions (froid, normal et chaud), ainsi que son impédance de 25 à 45 Ohms. Les Earsonics Purple peuvent ainsi facilement s’adapter aux différents smartphones et baladeurs audiophiles du marché grâce à leur capacité de changement de signature et de couleur sonore.

Chaque écouteur Earsonics Purple intègre un potentiomètre pour faire varier la balance tonale selon trois positions (froid, normal et chaud), ainsi que son impédance de 25 à 45 Ohms.

À l’intérieur de la coque EVS, chaque écouteur Earsonic Purple intègre pas moins de cinq transducteurs : un pour la reproduction des basses fréquences, deux pour les hautes fréquences et deux adoptant une charge basse-reflex avec évent pour les médiums. Ils sont associés à un filtre trois voies répartissant les différentes fréquences sur chaque haut-parleur dédié. Grâce à cette configuration, les Purple peuvent revendiquer une large plage de fréquences allant de 10 Hz à 20 kHz pour une sensibilité de 127 dB.

Chaque écouteur Earsonic Purple intègre cinq transducteurs : un pour la reproduction des basses fréquences, deux pour les hautes fréquences et deux adoptant une charge basse-reflex avec évent pour les médiums.

Earsonics Purple : impressions d’écoute

Pour ce test des écouteurs Earsonic Purple, nous les avons dans un premier temps associés au DAC USB Encore mDSD relié à un ordinateur MAC pour lire des fichiers en Hi-Res (24 bits / 96 kHz et 24 bits / 192 kHz) depuis un abonnement Qobuz Sublime. Les écouteurs Earsonics Purple séduisent instantanément par leur excellente maîtrise de l’ensemble des registres. Sur le titre A Horse With No Name d’America, le timbre de voix de Dewey Bunnell est parfaitement mis en valeur et placé au centre de la scène. Les notes des guitares acoustiques l’accompagnent avec une grande fluidité et chaque micro-variation est restituée avec précision. Les médiums sont parfaitement articulés et tangibles. Sur le titre Summer Girl de Jamiroquai, les Purple surprennent par l’intensité des basses délivrées. Elles sont profondes et puissantes, sans pour autant prendre le pas sur les voix et le reste des accompagnements. La haute sensibilité des Purple permet de bénéficier d’un son puissant et dynamique dès les premiers crans du potentiomètre. Mieux encore, on se laisse aisément surprendre à pousser le volume pour découvrir les nombreuses subtilités cachées dans des musiques déjà tant écoutées.

Les écouteurs Earsonics Purple séduisent par leur excellente maîtrise de l’ensemble des registres.

Toujours associé au DAC USB Encore mDSD avec des fichiers Hi-Res, nous avons dans un deuxième temps comparé l’impact du réglage de la tonalité. Sur le titre True Story d’Ibrahim Maalouf, avec le potentiomètre réglé au maximum sur “chaud”, on note un léger gain sur les notes de l’unique trompette du français qui sont alors restituées avec plus de douceur et de chaleur. Le réglage inverse se montre légèrement plus sec.  

Avec le potentiomètre réglé au maximum sur “chaud”, la musique est restituée avec plus de couleur et de chaleur.

Dans un dernier temps, Clément de Son-Video.com Nantes a testé les écouteurs Earsonic Purple sur un baladeur audiophile iBasso DX120 en mode DAC connecté à un ordinateur. Voici ses impressions d’écoute : “Les embouts en mousse garantissent une excellente isolation et on profite d’une écoute complètement dénuée de bruit. Avec les morceaux Minerva du groupe Deftones en fichier lossless (FLAC 24 bits / 96 kHz), et Beauty in Falling Leaves par Yob en qualité CD (WAV 16 bits / 44,1 kHz), deux titres où les subtilités du jeu de guitare peuvent rapidement se perdre avec une restitution manquant de rigueur, l’expérience était particulièrement immersive. La scène sonore est aérée, chaque instrument est restitué avec précision, on entend exactement ce que les musiciens cherchaient à créer. Les Earsonics Purple n’essaient à aucun moment d’être flatteurs, ni à mettre en avant une plage de fréquences en particulier. Le travail des artistes et des ingénieurs du son est mis en valeur comme il se doit, et on se surprend à monter le son petit à petit pour profiter pleinement de ce que ces écouteurs ont à offrir. Attention cependant avec les productions moins léchées, car ces intra-auriculaires seront sans merci et c’est là le propre des éléments de qualité audiophile. Avec l’album You’re Living All Over Me de Dinosaur Jr. en MP3 320 kbps, on retrouve la scène sonore spacieuse et détaillée mentionnée précédemment, mais les défauts de l’enregistrement original sont également restitués et on arrive à redouter chaque solo de guitare tant les aigus sont agressifs.

On entend exactement ce que les musiciens cherchaient à créer

Petit plus pour le réglage de signature sonore, qui se ressent très légèrement sur le grain de guitare et les impacts de grosse caisse qui seront plus ou moins chaleureux ou tendus en fonction du réglage. »

Earsonics Purple : comparés à…

Shure SE846 : les Shure SE846 séduisent pour leur capacité à produire des graves profonds, mais les Purple vont chercher encore plus loin dans les basses fréquences et offrent une scène sonore générale mieux articulée.

Earsonics Grace : avec un total de 20 transducteurs, les Earsonics Grace offrent un niveau de précision atteignant des sommets. L’immersion sonore des Grace est également légèrement meilleure.  

Earsonics Purple : conclusion

Les Earsonics Purple sont clairement conçus pour les audiophiles à la recherche d’une restitution fidèle de la musique et font leur travail de manière irréprochable. Que ce soit pour écouter du rock, de la pop, du Jazz, du Métal ou tout autre style musical, les Earsonics Purple restituent chaque instrument avec une grande précision et offrent une scène sonore regorgeant de détails. Cerise sur le gâteau, le réglage de la tonalité et la forte sensibilité permettront de facilement les associer à toute source équipée d’une sortie casque. Nous recommandons cependant l’utilisation de fichiers audio de qualité afin d’éviter que l’extrême précision des Purple ne mette en avant les défauts d’un fichier de mauvaise qualité.

Nous avons aimé :

  • Confort de port
  • Fidélité des timbres
  • Le réglage du gain

Nous aurions aimé :

  • Un câble de meilleure qualité
Les écouteurs Earsonics Purple sont placés dans un élégant packaging sur lequel est imprimé un message de Franck LOPEZ, fondateur d’Earsonics.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.