Test : Onkyo TX-RZ840

8
6552

Cette semaine, c’est l’ampli home-cinéma Onkyo TX-RZ840 qui passe par notre salle de test. Certifié THX Select, Hi-Res Audio et Imax Enhanced, cet ampli AV compatible Dolby Atmos et DTS:X dispose de 9 canaux amplifiés et d’une double sortie pour caissons de basses. Il est donc taillé pour trôner dans un grand salon ou une salle home-cinéma dédiée, afin d’alimenter un pack d’enceintes home-cinéma Dolby Atmos 5.2.4 canaux ou 7.2.2 canaux. Il est commercialisé au prix de 1199 euros.

L’ampli home-cinéma Onkyo TX-RZ840 est capable d’alimenter de grosses enceintes colonne comme les Elipson Prestige Facet 34F.

L’ampli home-cinéma Onkyo TX-RZ840 est issu de la gamme d’amplis home-cinéma Premium Onkyo RZ Series millésime 2019, qui compte également l’Onkyo TX-RZ740. Ces deux modèles remplacent les Onkyo TX-RZ730 et Onkyo TX-RZ830.

Onkyo TX-RZ840 : la marque

Fondée en 1946, Onkyo s’est taillée une solide réputation dans le domaine des enceintes et des composants audio en proposant des produits innovants et performants. D’abord spécialisée dans les haut-parleurs et les produits hi-fi stéréo (platines cassette, amplificateurs série M, platines vinyle, tuners radio), la marque nippone aborde le domaine du home-cinéma avec la même passion et la même rigueur, proposant en 1993 le premier ampli AV certifié THX : le Onkyo TX-SV919THX. Il est suivi en 1996 par le premier ampli AV certifié THX 5.1 : le Onkyo TX-DS939.

Commercialisé en 2000, l’ampli home-cinéma Onkyo TX-DS989 fut le premier à proposer le format THX Surround EX. Équipé de convertisseurs 24 bits / 192 kHz, il était certifié THX Ultra.

En plus d’être mondialement reconnu comme un éminent spécialiste dans le domaine de la haute-fidélité, Onkyo s’impose dès lors comme un acteur incontournable dans la conception d’amplificateurs home-cinéma milieu et haut de gamme. Les amplificateurs home-cinéma Onkyo se singularisent par une puissance élevée et la capacité à mobiliser beaucoup d’énergie pour alimenter les enceintes. Au coeur de ces monstres de puissance opère la technologie maison WRAT (Wide Range Amplifier Technology), une suite de procédés innovants développés par Onkyo afin d’optimiser le rapport signal/bruit et d’améliorer la fidélité du son amplifié. Hyper fonctionnels et redoutables d’efficacité lors du visionnage de films d’action, les amplis home-cinéma Onkyo sont régulièrement primés par la presse spécialisée.

Onkyo TX-RZ840 : packaging & Accessoires

L’ampli home-cinéma Onkyo TX-RZ840 est livré avec son câble d’alimentation secteur, une télécommande + 2 piles AAA, une antenne AM, une antenne FM filaire ainsi qu’un microphone pour la calibration acoustique. Un guide d’installation rapide est également fourni, ainsi que divers prospectus vantant différents produits de la marque. La fabricant ne fournit aucun mode d’emploi papier, mais une version complète de 200 pages est téléchargeable en français, au format PDF, sur le site du fabricant.

Onkyo TX-RZ840 : présentation du produit

Dès le premier contact visuel avec l’ampli Onkyo TX-RZ840, son imposante façade annonce la couleur : on est en présence d’un ampli home-cinéma d’exception, taillé pour envoyer du lourd ! Un autocollant sur le panneau basculant le rappelle : cet ampli AV Onkyo embarque un transformateur d’alimentation et des condensateurs électrolytiques conçus sur mesure pour répondre aux importants écarts dynamiques des bandes son des films. Il peut ainsi fournir aux enceintes une grande quantité de courant et offrir aux spectateurs d’intenses émotions.

Visible à travers la grille du capot, le transformateur d’alimentation du Onkyo TX-RZ840 est imposant.

9 canaux amplifiés

L’ampli Onkyo TX-RZ840 se destine donc à alimenter un pack d’enceintes home-cinéma comprenant des enceintes compactes ou des enceintes colonne à l’avant. Sa puissance est suffisante pour maintenir un très fort volume sonore tout au long d’un film, même dans une grande pièce. Avec ses 9 canaux d’amplification, l’ampli home-cinéma Onkyo TX-RZ840 peut assurer à lui tout seul la reproduction des pistes audio Dolby Atmos et DTS:X aux formats 5.2.4 ou 7.2.2. Mais comme il décode ces formats audio sur 11.2 canaux et qu’il possède des sorties pré-amplifiées pour 4 canaux additionnels, on peut lui associer un ampli de puissance stéréo pour alimenter un système d’enceintes Dolby Atmos / DTS:X 7.2.4.

La façade de l’ampli Onkyo TX-RZ840 est en aluminium massif anodisé. Imposante, elle reste cependant assez sobre.

Lorsqu’on possède de multiples enceintes, on souhaite pouvoir en profiter et bénéficier d’un son spatial 3D, y compris avec d’anciens films mixés en stéréo ou en 5.1 seulement. C’est pourquoi l’ampli AV Onkyo TX-RZ840 adopte plusieurs modes DSP ainsi que les technologies Dolby Atmos Height Virtualizer et DTS Neural:X. Il peut donc construire un son surround multicanaux spatialisé et le diffuser sur l’ensemble des enceintes de l’installation, dont les enceintes Atmos, à partir d’un DVD ou d’un Blu-ray mixé en Dolby Digital ou en DTS 5.1.

Hi-Res Audio, FLAC, DSD…

Qui peut le plus peut le moins, le Onkyo TX-RZ840 ne déroge pas à l’adage et se révèle également capable de gérer les flux audio stéréo avec précision. Certifié Hi-Res Audio, il couvre une très large bande passante (5 Hz à 100 kHz), se révélant ainsi capable de reproduire fidèlement les fichiers audio en qualité Studio Master. Il prend en charge les fichiers numériques PCM, FLAC, WAV et AIFF jusqu’en 24 bits / 192 kHz, ainsi que les fichiers DSD jusqu’à 11,2 MHz. Sa connectivité réseau lui permet ainsi d’accéder aux fichiers audio partagés sur le réseau local, mais également aux services de musique en ligne (Deezer, Spotify, Tidal, Amazon Music, TuneIn…), via l’application Onkyo Controller.

L’application Onkyo Controller permet de sélectionner la source audio, de lancer un service de musique en ligne, d’écouter les webradios…

Application Onkyo Controller

Plusieurs paramètres de l’ampli Onkyo TX-RZ840 sont accessibles depuis l’application Onkyo Controller.

L’application permet également de sélectionner la source et d’ajuster le volume ainsi que certains paramètres audio. Elle peut aussi faire office de télécommande et donner des infos sur la qualité des flux entrant et sortant (codec, fréquence, nombre de canaux pour l’audio et résolution, fréquence, codage couleurs pour la vidéo).

L’application Onkyo Controller porte bien son nom puisqu’elle peut également se faire télécommande pour l’ampli, mais également pour la source qui lui est reliée en HDMI (ici le lecteur Blu-ray UHD 4K Pioneer UDP-LX500), pour peu que la fonction CEC soit activée.

Chromecast intégré, AirPlay 2, DTS Play-Fi, Bluetooth…

Une fois connecté au réseau local, l’ampli Onkyo TX-RZ840 est en mesure de diffuser sans fil la musique en exploitant de multiples protocoles : Chromecast avec les appareils Android et iOS, DTS Play-Fi (DLNA), AirPlay 2 avec les périphériques Apple. La liaison sans fil Bluetooth est également possible pour diffuser la musique depuis un smartphone ou une tablette. Mais en l’absence de prise en charge du codec apt-X, la qualité de transmission est peu qualitative et ce mode de diffusion peu recommandé.

Grâce au module Chromecast intégré, la diffusion sans fil d’un titre depuis un smartphone vers l’ampli Onkyo TX-RZ840 est un jeu d’enfant.

6 entrées / 2 sorties HDMI

La connectique de l’ampli Onkyo TX-RZ840 est pléthorique, avec pas moins de six entrées et deux sorties HDMI, compatibles 4K HDR et HDCP 2.2. S’y ajoutent une entrée composantes vidéo et deux entrées composites (avec possibilité d’upscaling vidéo sur les sorties HDMI), six entrées RCA stéréo plus une entrée Phono (MM), ainsi que deux entrées audio numériques, une optique et une coaxiale. Neuf paires de borniers d’enceintes à vis sont présentes, ainsi que des sorties pré-amplifiées dont 2 attribuables à deux zones d’écoutes supplémentaires, commutables en sortie Ligne.

L’ampli Onkyo TX-RZ840 propose une connectique complète, en numérique et en analogique. Il dispose même d’une entrée Phono.

Télécommande simplifiée

Enfin, un mot sur la télécommande pour souligner l’effort consenti par la marque pour fournir à l’utilisateur un modèle simple d’utilisation. Relativement compacte, celle-ci compte trois parties distinctes.

Le tiers supérieur comprend la touche de mise en marche/veille de l’ampli, la sélection de la source et de la sortie HDMI ainsi que les touches lecture/pause, titre suivant, titre précédent et répétition/lecture aléatoire. La partie centrale regroupe principalement les touches de navigation dans les menus qui servent également pour la recherche et la présélection des stations radio. Le tiers inférieur comprend les touches de réglages audio, avec le contrôle de tonalité et de volume, les touches de sélection des modes audio (Movie/TV, Music, Game), les touches d’activation des zones 2 et 3…

Oubliées les télécommandes qui ressemblent au tableau de bord d’un avion de ligne ! Onkyo livre avec le TX-RZ840 une télécommande compacte très facile à appréhender.

Elle est agréable au quotidien, les touches les plus fréquemment utilisées étant aisément accessibles. On apprécie notamment le petit picot sur le haut de la touche de volume qui permet de l’identifier rapidement du bout du pouce. On regrette cependant que le fabricant n’ai pas envisagé un rétro-éclairage des touches pour que le confort soit optimal dans l’obscurité.

Spécifications clés

Audio

9 canaux d’amplification
Décodage audio sur 11.2 canaux maximum
Compatible Dolby Atmos et DTS:X (prise en charge 7.2.4 et 5.2.4 canaux) + prise en charge de tous les formats Dolby et DTS antérieurs

Amplification

Puissance : 180 W/Ch (6 Ω, 1 kHz, 1% THD, 1 canal alimenté)
NB : cette mesure indique la puissance maximale avec un seul canal en service, ce qui permet de déduire une puissance moyenne de 20 W par canal lorsque les 9 canaux sont alimentés.

Cela peut sembler faible, mais c’est suffisant dans la pratique. En effet, le niveau sonore de référence recommandé par THX pour une écoute home-cinéma domestique est de 85 dB, avec des crêtes à 103 dB max. Hors, la majorité des packs d’enceintes home-cinéma sont constitués d’enceintes capables de produire un volume sonore supérieur à 88 dB pour un watt injecté.

L’ampli Onkyo TX-RZ840 peut alimenter sereinement jusqu’à 9 enceintes.

Avec l’ampli Onkyo TX-RZ840 associé à des enceintes à la sensibilité élevée comme les Klipsch RP-8000F (98 dB/w/m), ce niveau de 103 dB est atteint avec seulement 3 Watts. Avec les enceintes colonne Elipson Prestige Facet 34F (94 dB/w/m), il faudra environ 10 watts d’amplification pour atteindre le même niveau sonore. Nous avons ainsi constaté sur le terrain qu’il nous fallait caler le volume entre 45 et 50% pour obtenir un volume satisfaisant avec un son immersif et percutant.

De plus, sur les bandes son Dolby Digital comme sur les bandes son DTS et toutes leurs variantes, le canal qui demande le plus d’énergie est le canal LFE, ou canal de grave. Produire un grave intense et puissant demande en effet de déplacer beaucoup d’air avec un haut-parleur de fort diamètre, puissamment motorisé. Cela nécessite une amplification solide. C’est pourquoi le canal de grave est simplement pré-amplifié par l’ampli home-cinéma pour être reproduit par une enceinte spécialisée, le caisson de basses, qui embarque son propre module d’amplification.

Connectique

Entrées/sorties HDMI compatibles 4K/60 Hz, HDR10, HLG, Dolby Vision, 3D, ARC (sur sortie HDMI Main)
Calibration acoustique par microphone AccuEQ Room avec compensation des caractéristiques acoustiques de la pièce.

Fonctions réseau connectées

Chromecast intégré, compatible AirPlay 2 (avec possibilité multiroom)
Compatible Amazon Music, Spotify, TIDAL, Deezer, TuneIn
Multiroom DTS Play-Fi et FlareConnect avec les produits compatibles

Onkyo TX-RZ840 : mise en oeuvre

L’ampli Onkyo TX-RZ840 associé à 5 enceintes Elipson Prestige Facet, au caisson de basses REL Acoustics T9i et au lecteur Blu-ray UHD 4K Pioneer UDP-LX500.

Nous avons associé l’ampli Onkyo TX-RZ840 à une paire d’enceintes colonne Elipson Prestige Facet 34F pour les voies avant gauche et droite, et à l’enceinte centrale Elipson Prestige Facet 14C. Les enceintes compactes Elipson Prestige Facet 8B montées sur des pieds d’enceintes NorStone Stylum 2 furent utilisées comme enceintes surround gauche et droite. Nous avons également eu recours au caisson de basses REL ACoustics T9i (qui fera l’objet d’un prochain test…). Nous avons relié l’ampli aux enceintes avec du câble NorStone W250 Classic (enceintes frontales), du câble QED XTC (enceinte centrale) et du câble NorStone B250 (enceintes surround), tandis que le caisson était relié à l’ampli par un câble NorStone Jura RCA SUB.

Il est toujours utile de repérer les différents câbles enceintes (ici du NorStone W250 et du NorStone B250) avec des étiquettes.

La source utilisée était le lecteur Blu-ray UHD 4K Pioneer UDP-LX500, relié à l’entrée HDMI-1 de l’ampli. La sortie HDMI Main/ARC de l’ampli Onkyo TX-RZ840 était reliée à notre TV LG OLED de 65 pouces (164 cm) au moyen d’un câble HDMI Audioquest Cinnamon. La liaison WiFi avec notre réseau local était assurée par le satellite de notre pack Netgear Orbi RBK50.

Le lecteur Blu-ray UHD 4K UDP-LX500 nous a servi à lire les disques Blu-ray utilisés pour le test.

Calibration AccuEQ Room

Lors de la première mise en route, il est recommandé d’allumer le téléviseur et le caler sur l’entrée HDMI reliée à l’ampli Onkyo TX-RZ840. Ce dernier invite en effet à réaliser la configuration initiale et propose un menu sur l’écran TV qui guide l’utilisateur pas à pas.

Lors de la première mise sous tension, un message sur la façade de l’ampli Onkyo TX-RZ840 invite l’utilisateur à réaliser le paramétrage initial.

La configuration se décompose en cinq étapes :

  1. Installation des enceintes
  2. Calibration acoustique AccuEQ Room
  3. Contrôle du son dans les différentes zones d’écoute
  4. Réglage de la liaison ARC HDMI
  5. Connexion au réseau
Le paramétrage initial comprend 5 étapes.

La première phase consiste à déclarer la configuration des enceintes utilisées. Nous avons donc déclaré un système d’enceintes 5.1 (5 enceintes + caisson de basses), sans bi-amplification, avec des enceintes présentant une impédance de 6 ohms ou plus. L’ampli a ensuite diffusé un signal sur chaque enceinte et sur le caisson de basses, confirmant à l’écran suivant que tous étaient bien connectés.

Nous avons déclaré un système d’enceintes 5.1.

La seconde étape est celle de la calibration acoustique AccuEQ Room. Il s’agit d’une égalisation paramétrique des enceintes réalisée par un processeur intégré à l’ampli. Différents signaux sonores sont envoyés aux enceintes par ce dernier. Grâce à un microphone (fourni) relié à l’ampli et placé à la position d’écoute, à hauteur d’oreilles, les sons, leur volume et leur réverbération dans la pièce sont mesurés et analysés. Le processeur réalise ensuite une correction acoustique du signal envoyé sur chaque canal afin d’obtenir une réponse linéaire sur toute la plage de fréquences.

Nous avons posé le microphone de calibration fourni avec l’ampli Onkyo TX-RZ840 sur le dossier de notre canapé, bien centré.

À l’issue de la première mesure, l’ampli Onkyo TX-RZ840 nous a proposé d’en réaliser plusieurs autres (jusqu’à neuf), en fonction du nombre de personnes placées devant l’écran, pour élargir ainsi la zone d’écoute optimale.

Une fois la calibration acoustique terminée, nous avons pu passer aux choses sérieuses et lancer nos premières écoutes, sans retoucher aux réglages effectués.

Onkyo TX-RZ840 : impressions d’écoute

Même si nous avons diffusé de la musique sur l’Onkyo TX-RZ840, notamment via la liaison Chromecast, nous avons axé l’essentiel de ce test sur des écoutes home-cinéma. Nous avons pour cela convoqué le lecteur Blu-ray Pioneer UDP-LX500 pour lire le Blu-ray UHD 4K de Mad Max Fury Road et le Blu-ray de Master & Commander. Nous avons également visionné le film Birdman sur Netflix depuis une TV OLED LG en exploitant la liaison HDMI ARC avec l’ampli.

Une fois la calibration de l’ampli Onkyo TX-RZ840 effectuée, nous avons pu glisser le film Mad Max Fury Road dans le tiroir du lecteur Blu-ray Pioneer UDP-LX500.

Mad Max Fury Road (Dolby Atmos)

La bande son du film de George Miller est aussi physique que le film. La musique composée par Junkie XL transpose la tension et rythme les scènes d’action avec énergie et intensité. Les effets et les explosions sont omniprésents, offrant un univers sonore riche et complexe. L’ampli Onkyo TX-RZ840 s’en saisit à bras le corps et parvient à orchestrer tout cela avec maîtrise.

Les bruits de moteurs sont crédibles, le V8 de la Ford Falcon XB de 1974 ronronne comme un gros chat avant de rugir et siffler lorsque Max écrase l’accélérateur pour échapper à ses poursuivants. La spatialisation avant arrière et la profondeur de la scène sonore sont diaboliques. D’abord lorsque le buggy et les véhicules des hommes d’Immortan Joe surgissent derrière le spectateur et se lancent à la poursuite de Max. Après sa capture, lorsqu’ils repartent vers la citadelle, la profondeur des différents plans sonores est remarquable. Même en fermant les yeux, on suit aisément la moto qui s’élance, passe devant les véhicules qui forment le convoi et s’en éloigne rapidement.

Poursuites, explosions, bruits de ferraille et vrombissement de moteurs : le spectacle est au rendez-vous !

Lorsque Max est maintenu dans les entrailles de la Citadelle, le bruit de moteur électrique du pistolet du tatoueur est oppressant à souhait, la course de l’aiguille dans la chair de Max douloureusement audible ! Quant aux voix qui le poursuivent lors de son échappée dans les tunnels, elles se déploient et résonnent efficacement pour amplifier la tension dramatique des souvenirs qui hantent le héros.

Alimentée efficacement par l’Onkyo TX-RZ840, l’enceinte centrale Elipson Prestige Facet 14C parvient à extirper aisément les voix de la bande son tonitruante du film. Un bel exploit !

Peu nombreux dans ce film, les dialogues sont cependant parfaitement rendus et toujours audibles. Malgré les nombreux effets et les bruits des moteurs lors des poursuites, les interventions des acteurs sont toujours intelligibles et bien articulées. Mention spéciale pour l’enceinte centrale Elipson Prestige Facet 14C !

Master & Commander (DTS HD Master Audio)

Nous aussi nous sommes inquiets du sort réservé au navire de Russel Crowe par les canons de l’Acheron !

Le film de Peter Weir brille par sa reconstitution minutieuse des navires et des conditions de vie en mer de l’époque. La bande son, soignée et très réaliste, y contribue largement. En mer, le claquement des voiles, le craquement de la coque du navire et le bruit des vagues plongent le spectateur au coeur de l’aventure. On a en permanence la sensation d’être en mer et de faire partie de l’équipage.

Le son des tirs de canons est redoutable avec l’Onkyo TX-RZ840 comme artilleur !

Les scènes de combat naval ne composent qu’une petite portion du film, mais elles constituent des morceaux de bravoure et sont richement reconstituées au point qu’elles tournent à la démo. Le bruit des canons est ultra réaliste, le caisson de basses REL Acoustics T9i s’en donne à coeur joie sans jamais en faire trop. Le son des morceaux de bois qui volent en éclat et retombent sur le pont est extrêmement bien rendu. La spatialisation des effets est exemplaire, l’ampli Onkyo TX-RZ840 les distillant avec une précision redoutable. On est sur le pont avec les matelots qui courent affolés tout autour de nous.

Birdman (Netflix – Dolby Digital+)

Loin d’être démonstrative, la bande son du film d’Alejandro Iñárritu est cependant riche et très précisément spatialisée. Le parti pris de monter le film comme un unique plan séquence amène la caméra à tourner sans cesse autour des acteurs. Le spectateur est parfois pris dans un véritable tourbillon visuel et sonore. L’ampli Onkyo TX-RZ840 fait alors des merveilles.

Très efficace sur les effets, il restitue parfaitement l’ambiance sonore des coulisses du théâtre. Lorsque les acteurs sont sur scène, lors de la première de la pièce mise en scène par Riggan Thomson, le personnage campé par Michael Keaton, l’immersion du spectateur est totale. Les voix des acteurs se déplacent précisément dans l’espace en fonction de la position de la caméra.

La scène du monologue face au public lors de la première. L’acoustique de la salle de théâtre est très bien reproduite par l’ampli Onkyo TX-RZ840.

Lors du long monologue de Riggan face au public, la réverbération de la voix de l’acteur dans la salle donne beaucoup de profondeur à la scène sonore. Les mouvements des chaises des acteurs, le verre de gin qui éclate au sol, les rires, les sifflets et les applaudissements des spectateurs dans la salle sont rendus avec beaucoup de réalisme et de précision. La bande son jazzy d’Antonio Sánchez qui accompagne les errements de Riggan Thomson nous emporte dans son rythme tantôt lancinant, tantôt enlevé.

Onkyo TX-RZ840 : comparé à…

Sonos Amp : testé uniquement en stéréo, avec un caisson de basses, l’ampli Sonos Amp nous avait fait une très bonne impression. La largeur de la scène sonore et le centrage des voix nous avaient particulièrement convaincu. L’ampli Onkyo TX-RZ840 lui est cependant supérieur sur bien des points, à commencer par la précision dans le placement des effets, et l’amplitude de la scène sonore déployée. Très dynamique, l’ampli nippon fait également preuve d’une belle énergie, répartie de manière plus linéaire que le Sonos qui a tendance à privilégier le haut-médium. Par ailleurs, la prise en charge exhaustive des formats de son surround existants permet d’envisager toutes les configurations d’enceintes possibles avec l’Onkyo, notamment avec deux ou quatre enceintes Atmos.

Denon Heos AVR : cet ampli nous avait séduit par son design atypique (pas d’écran et un unique potentiomètre de volume en façade), par la simplicité de sa mise en oeuvre grâce à l’application Denon Heos et par les possibilités de streaming offertes par sa connectivité. Le Onkyo TX-RZ840 fait jeu égal dans ces domaines grâce à sa façade épurée, au menu d’installation pas à pas, à l’auto-calibration et à sa télécommande simplifiée (qui peut être remplacée par le mode télécommande de l’application). Pour le rendu sonore, le Onkyo fait preuve de plus de précision et d’amplitude, avec une reproduction à la fois plus riche et plus détaillée, et une spatialisation bien plus vaste de la scène sonore.

Onkyo TX-RZ840 : conclusion

L’ampli Onkyo TX-RZ840 est assurément un maître de la spatialisation et des effets surround. Sur les bandes son épiques comme sur les pistes audio plus intimistes, il sait donner vie aux personnages à l’écran avec beaucoup de justesse et de réalisme. Explosif lorsqu’il le faut, il sait également se faire sobre et nuancé quand l’ambiance sonore l’exige.

L’amplitude de la scène sonore qu’il met en place est remarquable, permettant aux spectateurs de s’immerger véritablement dans l’action qui se déploie largement au-delà des les limites de l’écran. Les effets sont distillés avec une extrême précision spatiale et temporelle. On est immédiatement emporté dans l’univers sonore du film projeté à l’écran.

Nous avons aimé

  • Le menu d’installation simple et didactique
  • L’efficacité de la calibration AccuEQ Room
  • L’amplitude et la richesse de la scène sonore
  • La précision et le réalisme des effets
  • La télécommande simple et intuitive

Nous aurions aimé

  • Un rétroéclairage des touches de la télécommande

8 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Merci pour ce déballage et test du 840 ,dans l’illustration je vois un Onkyo 989 appareil en ma possession , mais j’aimerais changé . Je sais que je vais gagner les nouveaux formats sonores ce qui est très bien en HC, des prises Hdmi , mais ….. j’ai peur d’avoir un ampli pas au niveau du 989 ,pour une utilisation hifi et Hc. Aujourd’hui le 989 a une séparation des canaux et une douceur assez extraordinaire ,une grosse resserve de puissance (mais ayant des Klipsch pas utile de part leurs rendements), si vous avez eu l’opportunité d »essayer un 989 je veux bien lire votre comparatif , merci

  2. Bonjour Vincent,
    Je n’ai malheureusement pas eu l’opportunité d’écouter le 969, mais j’avoue que je suis un peu comme vous, enclin à penser que la douceur et les qualités hi-fi dont faisaient preuve certains amplis HC d’ancienne génération ont un peu disparu sur les modèles plus récents. Entendons-nous bien, le Onkyo TX-RZ840 n’est pas mauvais en écoute musicale, loin de là. Il est dynamique avec un bon timing, bien timbré, offre une largeur stéréo convaincante. Mais il n’égale pas un véritable ampli stéréo pour ce qui est de la finesse de reproduction, de la nuance et la tenue sur l’extinction des notes, par exemple.

  3. Bonjour,

    Bravo pour votre test intéressant.

    Le TX-RZ840 et le Pioneer VSX LX504 (qui remplace le LX503) sont apparement des clones : même puissance, Dac, télécommande, IMAX Enhanced, prix, etc.

    Leur signatures et performances sont-elles comparables ?

    Que pensez-vous d’une association avec une paire de 704 s2 ?

    Enfin, si la façade du RZ840 est en aluminium anodisé, en est-il de même pour les Pioneer LX503 et LX504 ?

    Merci
    Cordialement

    • Bonjour NB,
      Les performances et les prestations sont globalement assez similaires entre ces deux amplis, avec pour chacun une façade aluminium anodisée noir ou silver. Le Pioneer sonne peut-être un peu plus « sec » que le Onkyo.
      Ces deux amplis sont en mesure d’alimenter les B&W 704 S2 pour obtenir un volume sonore convaincant dans une pièce jusqu’à 20-25 m² environ. Au-delà, et pour obtenir un volume sonore important en conservant une bonne tenue, le recours à un ampli de puissance stéréo pour les canaux avant gauche/droit est recommandé.

  4. Merci pour votre réponse.

    Selon vous, ces amplis Pioneer/Onkyo sont-ils également comparables en terme de performances au Denon avr-x4500h (alimentation, puissance, dynamisme, spatialisation des effets, précision du son, musicalité, douceur, énergie dans le grave etc.) ?
    Cordialement

    • Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’écouter le Denon AVR-X4500H. Cet ampli a cependant bonne presse et les nombreux témoignages sur le site font ressortir sa simplicité d’utilisation, la précision du décodage et du placement des effets, la qualité du grave, la puissance bien exploitée. Si l’on s’en tient aux spécification techniques annoncées par les deux fabricants, le Denon est légèrement plus puissant que le Onkyo.

  5. Bonjour et merci pour ce test. Bien que ce ne soit pas la vocation première de cet ampli HC, il aurait été intéressant d’avoir votre avis sur son utilisation en usage purement stéréo avec de grosse colonnes à faible impédance (style Focal Aria 936), histoire de connaître le comportement de l’ampli dans cette configuration. Notament sa capacité à driver, ou pas, les gros HP de ces colonnes même à faible volume (et pas en bi amplification). Si vous avez pu faire ce genre de test, merci de nous en communiquer, même succinctement, les résultats. Cordialement.

  6. Malheureusement, nous n’avons pu tester l’Onkyo TX-RZ840 qu’avec les Elipson dont l’impédance la plus basse est de 4,5 ohms à 28 Hz. Il n’a donc pas été mis en difficulté. Cela étant dit, l’écoute purement stéréo, sans activer la bi-amplification, ne nous a ni véritablement déçu, ni franchement transcendé. C’est dynamique, la scène est assez large mais pas super profonde. C’est moins nuancé et moins subtile par rapport à un ampli purement hifi.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.