Test : Technics F50 et F70

2
714
  • 2
    Partages

Cette semaine, nous testons les casques Bluetooth Technics F50 et Technics F70, deux modèles aptX HD et LDAC certifiés Hi-Res Audio, dotés de transducteurs dynamiques de 40 mm et compatibles avec les assistants vocaux. Seule différence entre ces deux casques, une réduction de bruit active à 3 niveaux pour le Technics F70. Commercialisés à 329 € et 399 €, peuvent-ils concurrencer les ténors du marché que sont les Boses Quietcomfort 35 II et Sony WH-1000XM3 ?

Certifiés Hi-Res Audio, les casques Technics F50 et Technics F70 sont compatibles Bluetooth aptX HD et LDAC.

Technics F50 et F70 : la marque 

Fondée en 1965 au Japon, Technics fut initialement créée pour représenter le segment haut de gamme des équipements hifi de Matsushita, ancien nom de Panasonic. Technics fut d’abord spécialisée dans la production de préamplificateurs et d’amplificateurs à tubes, avec des modèles emblématiques comme les Technics 10A et Technics 20A. Ce dernier présentait la particularité d’utiliser vingt pentodes 50HB26 et des circuits OTL, ce qui est exceptionnel pour l’époque. En 1970, Technics lance la SP-10, la première platine vinyle à entraînement direct au monde. Celle-ci a ouvert une nouvelle ère dans l’univers des tourne-disques et fut suivie deux ans plus tard par la Technics SL-1200, première d’une longue série. Près de 50 ans plus tard, cette gamme de platines est encore très présente avec les modèles Technics SL-1200GR, Technics SL-1210 MK7 et Technics SL-1200G. Ces différentes platines sont encore utilisées à travers le monde par les plus grands DJ et certaines stations de radio. La marque s’est ensuite dirigée vers la production d’enceintes connectées dont nous avons testé la Technics Ottava SC-C70EG, de casques HiFi et plus récemment de casques Bluetooth, dont nous testons aujourd’hui les Technics F50 et Technics F70.

Technics F50 et F70 : packaging et accessoires 

Le casque Bluetooth Technics F50 est livré plié à plat dans une élégante boîte et protégé par d’épaisses protections en mousse. Il est accompagné d’une notice d’utilisation, d’un câble mini-jack 3,5 mm, d’une housse de transport et d’un câble USB A vers USB C pour le recharger.

Le casque Bluetooth Technics F50 est livré avec un câble USB, une sacoche de transport et un câble mini-jack.

Le Technics F70 est livré dans une boîte identique à son petit frère et comprenant les mêmes accessoires. En revanche, la housse de transport du F50 est ici remplacée par un étui rigide en simili cuir noir.

Le casque Bluetooth Technics F70 est livré avec un câble USB, un étui rigide en simili cuir et un câble mini-jack.

Technics F50 et F70 : présentation 

Excepté le système de réduction de bruit du F70, ces deux casques Bluetooth Technics disposent d’une conception purement identique. Ils adoptent ainsi une structure majoritairement réalisée en polymère, avec sur chaque oreillette une plaque en aluminium sur laquelle est gravé au laser le nom de la marque japonaise. Les oreillettes des casques Technics F50 et F70 sont ajustables indépendamment de l’arceau et bénéficient d’une structure pliable et orientable de façon à s’adapter à la forme du crâne. Elle autorise également leur rangement à plat. Disons-le tout de suite, cette structure en polymère ne paraît pas très qualitative au premier abord. Elle semble fragile et a tendance à grincer lorsqu’on manipule les oreillettes. L’utilisation a cependant réfuté cette impression, car aucun des casques Technics n’a montré de signes de faiblesse durant nos tests, qui se sont étalés sur plusieurs semaines. Ces plastiques restent d’excellente qualité et permettent d’abaisser le poids des casques à 292 g pour le F70 et 286 g pour le F50.

Les casques Bluetooth Technics F50 et F70 adoptent une structure en polymère avec une plaque en aluminium gravée sur chaque oreillette.

Les casques Technics F50 et F70 bénéficient d’une conception fermée avec un couplage circum-aural assuré par des coussinets 3D fortement rembourrés et recouverts d’un simili-cuir. Il entoure de près les oreilles, si bien qu’il est nécessaire de procéder à quelques ajustements pour que les pavillons ne soient plus en contact avec les coussinets des casques. Cela ne prend cependant qu’une poignée de secondes. Le tout repose sur la tête par un large arceau bénéficiant également d’un généreux rembourrage. Le confort est très bon, par ailleurs lié à la légèreté des casques. Malgré l’épaisseur des mousses et le simili-cuir, les oreillettes des casques respirent correctement et ne chauffent pas, même après de longues heures d’utilisation.

Fortement rembourrés et très légers, les casques Technics F50 et F70 offrent un grand confort d’utilisation, même après plusieurs heures.

Sur l’oreillette droite, les deux casques intègrent l’entrée USB-C pour la recharge, le bouton d’allumage et d’appairage Bluetooth, ainsi qu’une commande multifonction pour contrôler le volume, lancer la lecture de la musique, la mettre en pause, changer de titre ou encore activer l’assistant vocal. En plus de ces commandes, le Technics F70 bénéficie d’une fonction supplémentaire intitulée “NC” pour activer et sélectionner l’un des trois modes de la réduction de bruit active. Ce bouton s’avère cependant quelque peu délicat à repérer lorsque le casque est porté.

L’oreillette droite du casque bluetooth Technics F70 accueille un port USB-C, le bouton d’allumage, la commande de la réduction de bruit active ainsi qu’une commande multifonction pour la musique.

À l’intérieur, les casques Bluetooth Technics F70 et F50 sont équipés de transducteurs dynamiques de 40 mm de diamètre animés par des aimants en néodyme et dotés d’une membrane CPF (Composite Performance Film) dont les stries sur les bords ont été optimisées au travers de simulations afin d’assurer une parfaite linéarité sur l’ensemble des fréquences. Cette conception leur permet d’offrir une large réponse en fréquence allant de 20 Hz à 40 Hz en Bluetooth et de 4 Hz à 40 kHz en filaire. Avec le câble, l’impédance est de 28 ohms pour une sensibilité de 101 dB par mW. Ces casques peuvent donc être alimentés sans difficulté par tout smartphone ou appareil doté d’une sortie casque lorsque la batterie est vide. Celle-ci offre par ailleurs une autonomie de 20 heures avec la réduction de bruit activée pour le Technics F70 et de 35 heures pour le Technics F50. Pratique, le Technics F70 dispose d’un mode d’économie d’énergie qui met en pause automatiquement la musique (tout en conservant la connexion Bluetooth) quand on le retire et la relance automatiquement quand on le remet sur la tête.

Technics F50 et F70 : Bluetooth aptX HD et LDAC 

Les casques Technics F70 et F50 sont avant tout conçus pour offrir une restitution sonore de qualité en transmission sans fil. Ils disposent pour cela d’un module Bluetooth 4.2 compatible avec les codecs Qualcomm aptX HD et Sony LDAC afin d’assurer une transmission jusqu’à 92 kHz avec les sources compatibles. Ils sont ainsi tout naturellement certifiés Hi-Res Audio Wireless. Bien évidemment, les codecs plus anciens tels que l’AAC et le SBC sont également de la partie pour assurer la compatibilité avec tout appareil Bluetooth comme un smartphone, une tablette, un baladeur audiophile ou encore un ordinateur.

Technics F50 et F70 : assistants vocaux 

Les casques Bluetooth Technics F50 et F70 sont compatibles avec les assistants vocaux tels que Siri installés sur l’appareil mobile ou l’ordinateur auquel le casque est associé. Contrairement à une enceinte intelligente dont les microphones restent toujours actifs, celui des casques Technics F50 et F70 s’active uniquement en restant appuyé quelques secondes sur le bouton multifonction implanté sur l’oreillette droite des casques. Il est ensuite possible de contrôler vocalement toute la musique sans avoir à sortir son smartphone de la poche. En effet, il suffit par exemple de demander de jouer tel titre, playlist, radio ou encore de modifier le volume pour que l’assistant s’exécute. Cette fonction est en revanche uniquement disponible lorsque le casque est utilisé en Bluetooth.

L’assistant vocal peut être activé en restant appuyé quelques secondes sur le bouton multifonction des casques Technics F50 et F70.

Technics F70 : réduction de bruit active 

Le casque Bluetooth Technics F70 se distingue du F50 par l’intégration d’un système de réduction de bruit active baptisé Hybrid Noise Cancelling System. Celui-ci met à disposition trois modes de réduction afin d’ajuster le niveau en fonction de l’environnement. Outre cette réduction de bruit active, le casque Technics F70 se distingue également par son mode “bruit ambiant” permettant d’activer le micro en touchant simplement l’oreillette. Ce dernier va alors capter et amplifier les bruits extérieurs pour les transmettre à l’intérieur du casque. Une fonction particulièrement pratique pour écouter une annonce dans une gare ou un bus, entendre quelqu’un qui vous parle sans quitter le casque des oreilles ou encore pour être conscient de ce qui se passe autour de soi lorsqu’on écoute de la musique dans la rue, par exemple. Cette fonction s’avère donc très utile pour traverser une route sans danger. 

Les différents modes de réduction de bruit du casque Technics F70 peuvent être sélectionnés depuis la commande NC implantée sur l’oreillette droite.

Technics F50 et F70 : impressions d’écoute 

Nous avons dans un premier temps écouté le casque Technics F50 associé en Bluetooth à un ordinateur MAC. Bien que le codec utilisé soit du basique AAC, le Technics F50 surprend par la qualité de sa prestation avec le titre The Girl From Ipanema de Joao Gilberto. Sur cet air de bossa-nova, la voix de la chanteuse est texturée, douce et chaleureuse. Vient ensuite le passage délicat de la musique avec le saxophone et ses notes aigus assez difficiles à retranscrire. Celles-ci n’ont pas pour autant effrayé le Technics F50 qui s’en sort à merveille, avec une très grande maîtrise des différentes fréquences. Nous poursuivons ce test du casque Technics F50 avec le titre Kiss de Prince. Dès l’introduction, les différentes notes de la guitare électrique et la voix du chanteur sont restituées avec un grand naturel. Les graves sont dynamiques et très présents, sans pour autant dénaturer le reste de la scène sonore. Du moins à condition de ne pas trop pousser le volume. En effet, alors que le Technics F50 fait preuve d’une très grande maîtrise jusqu’à un volume d’écoute relativement fort, il devient brouillon, avec des basses qui prennent le pas sur le reste de la scène lorsque le volume est exagérément poussé. Même si un tel volume ne présente pas d’intérêt pour une utilisation en intérieur ou dans un environnement calme, il peut cependant devenir nécessaire pour couvrir les bruits ambiants comme dans les transports en commun. La réduction de bruit active du Technics F70 s’impose donc comme un atout notable pour conserver une écoute immersive, dans un environnement bruyant.

Les voix sont texturées, douces et chaleureuses. Les graves sont dynamiques et très présents, sans pour autant dénaturer le reste de la scène sonore.

Nous poursuivons donc en toute logique cette écoute avec le casque Technics F70, toujours associé à un ordinateur Mac. Par chance, nous avions ce jour-ci dans nos bureaux une porte d’ouverte, avec un voisin qui réalisait des travaux. Des conditions idéales pour tester l’efficacité de la réduction de bruit. Pour débuter, nous chaussons le casque sans activer la réduction de bruit. Sur le titre Another Brick In The Wall de Pink Floyd, la signature sonore et le rendu sont sans la moindre surprise strictement identiques au F50. L’écoute est donc très satisfaisante, mais les bruits extérieurs empêchent une immersion totale. Nous avons donc activé le système de réduction de bruit en le mettant sur le mode “haut”. Celui-ci s’avère immédiatement très efficace, car même en diminuant de moitié le volume, plus aucun bruit extérieur n’est perçu. Seuls les sons les plus forts restent identifiables lors de blancs dans la musique.

Le système de réduction de bruit s’avère très efficace. Même en diminuant de moitié le volume, plus aucun bruit extérieur n’est perçu.

Technics F50 et F70 : conclusion 

Les casques Bluetooth Technics F50 et F70 se sont montrés tous les deux très convaincants. Ils délivrent une scène sonore riche, chaleureuse et détaillée. Les basses sont très présentes, sans pour autant empiéter sur le reste de la scène sonore, à condition de ne pas pousser le volume aux extrêmes. Les épais coussinets des oreillettes et la mousse à mémoire de forme de l’arceau assurent un grand confort d’utilisation, faisant ainsi rapidement oublier le port du casque. Bien que l’isolation passive du Technics F50 se soit montrée assez bonne dans un environnement peu bruyant, la réduction de bruit active du Technics F70 s’est en revanche imposée comme une évidence lorsque l’environnement devient trop agité. À ce titre, le Technics F70 sera à privilégier pour les grands voyageurs ou les utilisateurs urbains, tandis que le Technics F50 conviendra pour une utilisation à la maison, sur la terrasse, ou dans tout autre environnement relativement calme. Ces casques Bluetooth japonais offrent une excellente alternative à qui souhaite se distinguer des modèles plus populaires que sont les Boses Quietcomfort 35 II et Sony WH-1000XM3.

Nous avons aimé : 

  • L’efficacité de la réduction de bruit du F70 
  • Le confort d’utilisation 
  • Le grave profond 
  • Le dynamisme 

Nous aurions aimé : 

  • Une écoute moins étriquée à très fort volume 
  • Un étui rigide pour le F50 
  • Un bouton de réduction de bruit plus facile d’accès

  • 2
    Partages

2 COMMENTAIRES

  1. « peuvent-ils concurrencer les ténors du marché que sont les Boses Quietcomfort 35 II et Sony WH-1000XM3 » : ne faudrait-il pas désormais parler du Bose Noise Cancelling Headphones 700, successeur du Quietcomfort 35 II ? 😉

    • Très bonne remarque. Nous n’avions pas encore essayé le Bose Headphones 700 lors du test des Technics, c’est pour cela que nous avons mentionné l’ancien modèle. À titre de comparaison, les Technics F50 et F70 se montrent plus musicales que le Bose 700. La réduction du Bose est en revanche nettement plus efficace.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.