Test : FiiO M11 Pro

13
7154
  • 5
    Partages

Vendu 699 €, le Fiio M11 Pro est une version plus audiophile du baladeur FiiO M11. Il exploite ainsi un double DAC AKM AK4497EQ (lecture PCM 32 Bits / 384 kHz et DSD 256) et adopte une section amplification conçue par THX caractérisée par une très faible distorsion. Pour mémoire, ce sont ces mêmes circuits THX qui équipent le module d’amplification FiiO AM3D destiné notamment au baladeur FiiO X7 Mark II.

L’un des atouts du baladeur audiophile FiiO M11 Pro, c’est son mode DAC USB pour l’écoute haute résolution des fichiers lus depuis un ordinateur. Un appareil nomade mais aussi résidentiel.

Doté comme le M11 de trois sorties casques dont deux symétriques, le FiiO M11 Pro peut alimenter aussi bien un casque hi-fi qu’une paire d’écouteurs intra-auriculaires. Grâce à son contrôleur Bluetooth (aptX HD et LDAC), il peut également diffuser sans fil la musique vers un casque Bluetooth. Le baladeur FiiO M11 Pro peut par ailleurs être relié en USB à un ordinateur pour être utilisé comme DAC USB. Sa mémoire interne de 64 Go (dont 52 Go disponibles pour l’utilisateur) peut être étendue grâce au port pour carte mémoire Micro-SD (2 To max.).

Les deux DAC AK4497EQ et l’adoption de circuits d’amplification THX changent-ils complètement la donne par rapport au FiiO M11 ? Réponse dans ce test du FiiO M11 Pro.

FiiO M11 Pro : la marque

La marque FiiO fondée en 2007 se forge rapidement une solide réputation grâce à l’excellent rapport performances/prix de ses baladeurs audiophiles et de ses amplis casque portables.

Le premier lecteur nomade du fabricant est commercialisé en 2013. Il s’agit du Fiio X3 équipé d’un DAC Wolfson WM8740. Offrant une très bonne autonomie, il produisait un son digne des meilleurs baladeurs de l’époque et proposait déjà un mode DAC USB. Avec le FiiO X3, le fabricant chinois fait une entrée remarquée sur le marché des baladeurs HD (DAP).

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Lecteurs_MP3_Video/articles/Fiio/FIIOX38GO/Fiio-X3-8-Go-_3QG_450.jpg
Le FiiO X3 est optimisé pour la lecture de fichiers audio Hi-Res : DAC Wolfson WM8740, lecture FLAC, ALAC (Apple Lossless), WAV et APE jusqu’en 24 bits/192 kHz, amplification solide (540 mW sous 32 ohms).

En 2015, FiiO lance sur le marché un nouveau baladeur audiophile doté d’un grand écran tactile : le FiiO X7. Ce dernier embarque le système d’exploitation Android (modifié pour une utilisation audiophile), ce qui constitue une petite révolution. Il dispose par ailleurs d’une section amplification interchangeable. L’utilisateur a ainsi le choix entre différents modules d’amplification dont la puissance est adaptée à différents types de casques ou d’écouteurs. FiiO propose notamment le module FiiO AM3D qui exploite déjà la technologie d’amplification THX AAA (Achromatic Audio Amplifier – amplificateur audio sans coloration) avec deux puces THX AAA-78 présentes également sur le baladeur audiophile FiiO M11 Pro.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Baladeurs/composes/FIIOX7-AM3/Fiio-X7-AM3_P_450.jpg
Le baladeur FiiO X7 embarque une version d’Android 5.1 optimisée pour l’écoute audio. Son DAC ESS Sabre 9018S prend en charge les fichiers Hi-Res Audio jusqu’à 32 bits/384 kHz.

Plus compact et léger, le baladeur FiiO M3 est commercialisé la même année et se destine uniquement à l’écoute nomade puisqu’il ne propose pas de mode DAC USB. Il est compatible avec les fichiers WAV, FLAC, APE, MP3, OGG, WMA et M4A AAC, et décode également le FLAC jusqu’à 24 bits/48 kHz et les fichiers WAV jusqu’à 24 bits/96 kHz.

FiiO M3
Compact et léger, le FiiO M3 est doté d’un grand écran et d’une interface de commande tactile.

Aujourd’hui, FiiO propose un très large éventail de baladeurs audiophiles avec des modèles adaptés à toutes les bourses et à tous les niveaux d’exigences. 

Positionné juste en dessous du FiiO M15 présenté très récemment par le fabricant chinois, le FiiO M11 Pro occupe la seconde place de la gamme de baladeurs “M” qui compte également les modèles FiiO M3K, FiiO M5, FiiO M6, FiiO M7, FiiO M9 et FiiO M11.

FiiO M11 Pro : packaging & accessoires

Le baladeur FiiO M11 Pro est livré dans un packaging très similaire à celui du FiiO M11. À l’intérieur de la boîte, on trouve le baladeur emballé dans un petit sachet plastique, son écran et sa face arrière couverts chacun par un film de protection. 

Le packaging du FiiO M11 Pro est sensiblement le même que celui du M11. Dommage que le fabricant ne livre pas de housse de protection.

Il est accompagné d’un câble de charge USB-A vers USB-C, d’un câble mini-jack vers RCA coaxial (pour la sortie numérique), d’un outil d’extraction pour le tiroir destiné à recevoir une carte micro-SD et du manuel utilisateur papier. Contrairement au FiiO M11, le FiiO M11 Pro est livré sans étui de protection. Gare aux rayures et aux traces de doigts !

FiiO M11 Pro : présentation

Le FiiO M11 Pro est quasiment identique au FiiO M11, aussi bien en ce qui concerne le design que les fonctionnalités. Certifié Hi-Res Audio et Hi-Res Audio Wireless, le baladeur audiophile FiiO M11 Pro troque cependant les deux DAC AKM AK4493EQ du M11 pour une version supérieure. Il adopte ainsi deux puces AKM AK4497EQ qui prennent en charge les fichiers PCM jusqu’à 32 bits/384 kHz, les fichiers DSD (64/128/256) et les fichiers MQA (8x). Le FiiO M11 Pro est équipé lui-aussi de trois sorties casque : deux symétriques et une asymétrique. 

La face arrière du FiiO M11 porte les mentions Hi-Res Audio, Hi-Res Audio Wireless et THX AAA-78.

Il possède également un émetteur/récepteur Bluetooth compatible aptX HD et LDAC, pour diffuser la musique sans fil vers un casque Bluetooth mais aussi la recevoir depuis un smartphone ou une tablette, également en Bluetooth. 

La mémoire interne du baladeur FiiO M11 Pro est doublée par rapport à celle du FiiO M11, passant de 32 Go à 64 Go, dont 52 Go environ sont exploitables. Cette mémoire est extensible en utilisant une carte mémoire Micro-SD d’une capacité maximale de 2 To. 

Le tiroir pour carte mémoire micro-SD du baladeur FiiO M11 Pro peut accueillir une carte d’une capacité maximale de 2 To.

En liaison sans fil WiFi, le FiiO M11 Pro peut accéder à de multiples services de musique en ligne. Enfin, son port USB-C peut être exploité pour utiliser ce baladeur comme DAC USB une fois relié à un ordinateur. 

Design

Les lignes du baladeur audiophile FiiO M11 Pro sont identiques à celles du M11 dont il se distingue uniquement par la mention “Pro” sur le flanc gauche et le logo THX au dos. 

Le FiiO M11 Pro est le jumeau du FiiO M11 et s’en distingue extérieurement uniquement par la mention “Pro”.

On retrouve le même châssis en aluminium, un grand écran tactile, des flancs aux arêtes anguleuses, la molette de volume crantée placée dans une encoche sur le côté gauche, un emplacement pour carte mémoire… 

Double DAC AK4497EQ

Le FiiO M11 Pro embarque deux convertisseurs N/A AKM AK4497EQ implantés dans une architecture entièrement symétrique. Par rapport au convertisseur AK4493EQ issu de la même gamme Velvet Sound qui équipe le FiiO M11, les améliorations portent principalement sur deux points : le rapport signal/bruit (SNR) qui passe ainsi de 123 dB à 128 dB, et le taux de distorsion qui diminue, passant de -113 dB à -116 dB. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/fiio/FIIOM11PRONR/m11-pro_5d91c8ff9d872_1200.jpg
Ce sont deux DAC AK4497EQ qui équipent le baladeur FiiO M11 Pro.

Amplification THX

Le Fiio M11 Pro diffère également du FiiO M11 par sa section amplification qui recourt à deux modules THX AAA-78. Conçus par THX en partenariat avec le fabricant américain de circuits intégrés Triad Semiconductor, ces modules d’amplification sont caractérisés par leur puissance d’amplification élevée, leur consommation d’énergie mesurée et leur taux de distorsion extrêmement faible. Ils sont par ailleurs réputés pour leur parfaite neutralité.

Les modules d’amplification THX AAA-78 alimentent les deux sorties casque symétriques, l’une au format mini-jack 2,5 mm et l’autre au format Pentaconn 4,4 mm, ainsi que la sortie asymétrique mini-jack 3,5 mm. 

Le fabricant recommande des casques dont l’impédance est comprise entre 16 et 300 ohms pour une connexion aux sorties symétriques, et une impédance comprise entre 16 et 150 ohms pour la sortie asymétrique. Ces caractéristiques permettent d’associer au FiiO M11 Pro la majorité des écouteurs intra-auriculaires et des casques hi-fi du marché. Enfin, une sortie ligne coaxiale est aussi disponible pour exploiter un ampli hi-fi ou un DAC externe par exemple.

Android 7.0 personnalisé

Comme le baladeur audiophile Fiio M11, le FiiO M11 Pro adopte Android 7.0 (Nougat) dans une version personnalisée et optimisée pour l’écoute musicale. Les flux audio sont ainsi transmis directement au DAC sans la moindre modification. On retrouve donc l’interface fluide et familière du système d’exploitation avec notamment la navigation par gestes, sans souffrir de ses limitations audio. 

FiiO M11 Pro
L’écran d’accueil du baladeur audiophile FiiO M11 Pro est très semblable à celui des smartphones Android.

Toujours pas de Google Play Store sur ce baladeur FiiO mais plusieurs applications compatibles Android peuvent facilement y être installées via le store maison FiiO Market qui propose notamment celles des services de musique en ligne tels que Amazon Music, Deezer, Qobuz, Roon, Spotify ou encore Tidal. On peut également télécharger TuneIn pour écouter les webradios, ainsi que SoundCloud. 

Le FiiO Market est accessible lorsque le FiiO M11 Pro est connecté à internet via WiFi. Plusieurs applications musicales peuvent y être téléchargées.

Il est par ailleurs possible d’accéder à trois magasins d’applications supplémentaires, notamment APKPure, pour accéder à un plus large choix d’applications. Une fois téléchargées, il suffit de les décompresser en passant par le gestionnaire de fichiers du baladeur. Nous avons ainsi pu télécharger Netflix et regarder un épisode de la très recommandable série Godless. Notez que l’application Netflix téléchargée sur APKPure est une version récente non compatible avec Android 7. Une fois installée et ouverte, nous avons été redirigés vers le support en ligne Netflix qui propose au téléchargement une version compatible de l’application.

Une fois identifié sur l’application Netflix, on retrouve ses recommandations, sa liste de lecture et les derniers titres lus. L’écran du FiiO M11 Pro est très réactif et répond instantanément aux moindres sollicitations tactiles.
La taille de l’écran du FiiO M11 Pro est un peu juste pour profiter pleinement des images proposées par la série Godless mais le rendu colorimétrique est excellent (le rendu réel est bien meilleur que ne le laisse penser la photo). Attention toutefois aux reflets et aux traces de doigts ! Un visionnage dans la pénombre est préférable.

Mode Musique

Comme avec le FiiO M11, il reste possible avec le FiiO M11 Pro de basculer à n’importe quel moment de l’interface Android vers l’interface FiiO Music, uniquement dédiée à l’écoute musicale. Il suffit juste de balayer l’écran du haut vers le bas puis de sélectionner “Mode Android”. Le baladeur propose alors de passer du mode Android au mode musique dans lequel on accède uniquement aux musiques stockées localement ainsi qu’à celles qui sont partagées sur le réseau local, si le baladeur est relié au WiFi du domicile. 

En quelques instants, le FiiO M11 Pro peut basculer du mode Android au mode FiiO Music.

Grand écran tactile

Le FiiO M11 Pro embarque le même écran de 5″ de diagonale au format 18:9 que le M11. Lumineux et bien contrasté, cet écran tactile offre une résolution HD de 1440 x 720 pixels et propose un affichage précis qui facilite la lecture des infos à l’écran. Les couleurs sont pimpantes et l’affichage des jaquettes d’album en bénéficie directement. 

Il souffre du même défaut majeur que sur le M11 : son revêtement brillant agit comme un miroir, rendant pénible la lecture des informations dans un environnement lumineux. C’est un défaut constaté également sur de nombreux autres baladeurs audiophiles, dont les FiiO M9 et FiiO M7.

L’écran du FiiO M11 Pro offre une excellente lisibilité des caractères affichés mais son revêtement brillant le transforme en véritable miroir dans un environnement lumineux.
Les écrans des baladeurs audiophiles FiiO M11 (à gauche), FiiO M9 (au centre) et FiiO M7 (à droite) présentent tous les trois cet effet “miroir” également constaté sur le FiiO M11 Pro.

Interface fluide

Comme le FiiO M11, le baladeur audiophile FiiO M11 Pro embarque un processeur Samsung Exynos 7872 hexacore et 3 Go de RAM, ce qui garantit une navigation fluide et une interface réactive. C’est bien plus agréable qu’avec les baladeurs FiiO M6 et FiiO M9 dont l’écran tactile et l’interface sont beaucoup moins réactifs. 

Lors du premier démarrage, le FiiO M11 Pro laisse le choix entre deux modes de navigation dans l’interface Android. Le premier affiche la classique barre de navigation en bas de l’écran, le second propose la navigation par gestes. Il est possible de changer de mode à tout moment dans le menu Paramètres / Général / Contrôle de la navigation.

Alimentation

Le FiiO M11 Pro adopte une batterie rechargeable d’une capacité de 4370 mAh offrant une autonomie maximale de 9h30 en écoute continue sur la sortie mini-jack 3,5 mm (8h30 en utilisant les sorties symétriques) et jusqu’à 55 jours en veille. La recharge de la batterie s’effectue avec le câble USB-C fourni, à relier à un port USB alimenté ou à un chargeur secteur/USB. 

Mode DAC USB

Relié au port USB d’un ordinateur, le baladeur FiiO M11 se fait DAC USB en mode asynchrone. Cela signifie que c’est son horloge interne qui prend la main sur l’adressage des paquets de données numériques vers son convertisseur. Le jitter en est considérablement réduit, avec à la clé une lecture plus précise et plus douce.

En mode DAC USB, le FiiO M11 gère la plupart des formats audio : FLAC, WAV, WMA, AIFF, APE etc. jusqu’à 32 bits/384 kHz ; DSD 64/128/256 en ISO, DSF et DFF. Notez que la lecture des fichiers Hi-Res Audio avec un échantillonnage supérieur à 24 bits/96 kHz nécessite l’installation d’un pilote logiciel spécifique sous Windows, présent sur la mémoire du baladeur. 

Le baladeur audiophile FiiO M11 Pro utilisé comme DAC USB.

Connectique

Le baladeur FiiO M11 Pro possède trois sorties casque : une asymétrique au format mini-jack 3,5 mm et deux symétriques au format mini-jack 2,5 mm et mini-jack 4,4 mm (Pentaconn). La sortie casque asymétrique offre une puissance d’amplification de 294 mW (16 ohms) et peut alimenter aussi bien une paire d’écouteurs intra-auriculaires qu’un casque hi-fi. Cette connectique peut être utilisée comme sortie S/PDIF coaxiale. Les sorties symétriques offrent pour leur part une puissance d’amplification de 550 mW sous 32 ohms.

La connectique du baladeur FiiO M11 Pro est regroupée sur la face inférieure. À gauche, les deux sorties casque symétriques (Pentaconn 4,4 mm et mini-jack 2,5 mm), au centre le port USB-C, à droite la sortie casque mini-jack 3,5 mm. Notez que le port USB-C du baladeur FiiO M11 permet de recharger la batterie mais aussi de relier le baladeur à un ordinateur pour l’utiliser comme DAC USB.

Spécifications clés

  • DAC : 2 x AK4497EQ
  • OS : Android 7.0 (version personnalisée)
  • CPU : Samsung Exynos 7872 (14 nm)
  • Certifié Hi Res Audio & Hi Res Audio Wireless
  • Compatible Bluetooth, AirPlay et DLNA
  • Écran tactile de 5″

Formats audio compatibles

  • DSD : DSD64/128/256 (“.iso”,“.dsf”,“.dff”), DST ISO
  • DXD : 352,8 K
  • APE FAST/High/Normal : 384 kHz/24 bits
  • APE Extra High : 192 kHz/24 bits
  • APE Insane : 96 kHz/24 bits
  • Apple Lossless : 384 kHz/32 bits
  • AIFF : 384 kHz/32 bits
  • FLAC : 384 kHz/32 bits
  • WAV : 384 kHz/32 bits
  • WMA LOSSLESS : 96 kHz/24 bits
  • MP3, OGG, WMA, AAC…

Mesures

  • Puissance de sortie asymétrique max : 294 mW (16 Ω/THD+N<1%)
  • Puissance de sortie symétrique max : 550 mW (32 Ω /THD+N<1%)
  • Réponse en fréquence : 5 Hz à 86 kHz
  • Rapport signal / bruit : 118 dB (asymétrique) / 119 dB (symétrique)
  • TDH sortie symétrique : < 0,00108 % à 1 kHz/32 ohms
  • TDH sortie asymétrique : < 0,00084 % à 1 kHz/32 ohms
  • Séparation des canaux sorties symétriques : 108 dB
  • Séparation des canaux sortie asymétrique : 72 dB

Connectique

  • 1x USB-C
  • 1x sortie casque asymétrique mini-jack 3,5 mm et S/PDIF coaxiale (adaptateur fourni)
  • 1x sortie casque symétrique 2,5 mm
  • 1x sortie casque symétrique 4,4 mm (Pentaconn)
  • 1x emplacement pour carte mémoire microSD

Connectivité réseau

  • WiFi : 2.4/5G
  • Compatible DLNA & AirPlay

Bluetooth 

  • Version 4.2
  • Émission et réception
  • Codecs pris en charge : LDAC, aptX, aptX HD, SBC

Alimentation

  • Batterie 3.8 V Li-polymer
  • Capacité : 4370 mAh
  • Autonomie : jusqu’à 9 heures et 30 minutes (55 jours en veille)

Données logistiques

  • Dimensions (LxHxP) : 70,5 x 130 x 16,5 mm
  • Poids : 232 g

FiiO M11 Pro : conditions du test

Pour ce test du FiiO M11 Pro, nous avons tout d’abord associé le baladeur avec le casque Sennheiser Momentum M2 Wireless en mode filaire et en Bluetooth (aptX). 

Le baladeur FiiO M11 Pro avec le casque Sennheiser Momentum M2 Wireless en liaison filaire asymétrique.

Nous lui avons également associé les écouteurs intra-auriculaires FiiO FH7 avec leur câble d’origine (asymétrique, mini-jack 3,5 mm) mais aussi avec un câble symétrique FiiO (mini-jack 2,5 mm).

Le baladeur FiiO M11 avec les écouteurs FiiO FH7 (câble asymétrique d’origine).
Le baladeur FiiO M11 Pro avec les écouteurs FiiO FH7 (câble symétrique FiiO).

Nous avons écouté des fichiers audio Hi Res (FLAC et DSD) stockés sur une carte mémoire insérée dans le baladeur, mais aussi via l’application Qobuz (abonnement HiFi Sublime+). Nous avons également pu profiter de nos playlists sur Deezer (abonnement Famille, MP3 320 kbps). Le baladeur FiiO M11 était pour cela connecté au réseau local en WiFi via un routeur Netgear Orbi

Nous avons par ailleurs testé le mode DAC audio USB du baladeur en le reliant à un ordinateur (Windows) avec le câble USB fourni. Cela nécessite dans un premier temps d’installer les drivers fournis par le fabricant. Ils se trouvent dans la mémoire du baladeur et sont accessibles via le navigateur de fichiers une fois le baladeur connecté en USB à l’ordinateur.

Nous avons écouté des fichiers haute résolution FLAC et DSD stockés localement via l’application Foobar 2000, ainsi que notre playlist de test via l’application Qobuz pour Windows (mode Wasapi Exclusive).

FiiO M11 Pro : impressions d’écoute

À l’écoute, le FiiO M11 Pro délivre un son très proche du FiiO M11 dont on retrouve la douceur et l’équilibre global. L’adoption des DAC AK4497EQ et des modules d’amplification THX AAA-78 apporte cependant un surcroît de précision et de détails. Le grave nous a également semblé plus profond et un peu plus rond. La fluidité et le naturel sont toujours de mise.

Équilibre des registres

C’était l’un des points forts du FiiO M11 qui nous avait séduit par sa neutralité. Le FiiO M11 Pro est dans la même veine et ne pousse aucune plage de fréquences sur le devant de la scène. 

Le registre médium est agréablement texturé, articulé et nuancé. Il séduit par sa douceur et son naturel. Il nous a semblé un peu mieux détouré qu’avec le M11. Sur les plus hautes fréquences, précises et détaillées, le FiiO M11 Pro fait preuve d’une très grande fluidité. Aucune brillance ni sibilance à déplorer sur ce registre qui éclaire admirablement la scène sonore sans jamais se révéler fatigant.

Le FiiO M11 Pro en mode DAC USB (Qobuz sur PC Windows 10) associé aux écouteurs FiiO FH7 en liaison symétrique.

En comparaison avec le FiiO M11, les basses fréquences nous sont apparues plus profondes et un peu plus rondes, toujours tenues et bien en place. Le FiiO M11 Pro est capable d’explorer en profondeur le registre grave et de taper fort pour peu que les écouteurs ou le casque associé en soient capables. Mais cela ne se fait jamais au détriment des autres registres et le grave reste toujours propre et nuancé.

La distribution dans l’espace des différents éléments de la scène sonore est toujours aussi convaincante, tant en largeur qu’en profondeur. Les contours des instruments nous ont paru un peu plus nets qu’avec le M11.

Sortie symétrique et Bluetooth

Comme sur le M11, la sortie symétrique du FiiO M11 Pro apporte douceur et précision, mais procure également plus d’impact dans le grave. L’écoute nous a semblé plus naturelle que sur la sortie asymétrique.

L’écoute sans fil en liaison Bluetooth (codec aptX) est assez qualitative mais le niveau des prestations offertes par ce baladeur sur ses différentes sorties casques est infiniment supérieure.

FiiO M11 Pro : comparé à…

FiiO M9 : Doté lui aussi d’une interface Android et d’un écran tactile, le FiiO M9 adopte un double DAC Asahi Kasei AK4490. Sur le plan de l’expérience utilisateur, il souffre de la comparaison avec le M11 Pro à cause de son processeur moins véloce qui rend la navigation souvent pénible. L’écran du FiiO M11 Pro est par ailleurs plus grand et offre une meilleure définition. L’interface est donc bien plus réactive et plus fluide avec ce dernier. Les fonctionnalités sont comparables avec notamment la possibilité d’accéder aux applications des services de streaming les plus populaires. 

À l’écoute, le FiiO M9 ne démérite pas et exploite parfaitement son double DAC AK4490 qui distille un son riche et équilibré. On franchit cependant un cap important en passant du M9 au M11 Pro. Le recours au DAC AK4497EQ et à l’amplification THX AAA-78 se traduit par une plus grande précision, un accroissement du niveau de détails et une meilleure aération mais aussi plus de puissance et de dynamisme.

FiiO M11 : Il y a bien plus de similitudes que de différences entre ces deux baladeurs audiophiles FiiO qui partagent le même châssis, le même écran et les mêmes fonctionnalités. La mise à niveau du double DAC et de l’amplification se fait tout de même ressentir à l’écoute. Même si les écarts de performances entre le FiiO M11 et le FiiO M11 Pro ne sont pas abyssaux (pas d’effet “Waouh !”), on constate cependant que le FiiO M11 Pro en donne plus à entendre que le M11. Le son est globalement plus riche et détaillé, les voix et les instruments mieux détourés. 

FiiO M11 : conclusion

Le baladeur FiiO M11 Pro constitue une mise à niveau intéressante du M11 dont il reprend les qualités pour les bonifier. Douceur, équilibre, dynamisme et précision sont toujours de mise avec ce lecteur audio nomade qui propose une aération et une spatialisation très convaincantes de la scène sonore. 

L’adoption d’un double DAC AK4497EQ et des modules d’amplification THX AAA-78 permet de gagner en précision, en netteté, en détails et en richesse sonore sans perdre aucune des qualités qui faisaient tout l’attrait du FiiO M11.

Nous avons aimé

  • La fluidité de l’interface et la réactivité de l’écran tactile
  • Les multiples fonctionnalités dont le mode DAC USB
  • Le son riche, détaillé et naturel 
  • Les basses profondes

Nous aurions aimé

  • Moins de reflets sur l’écran
  • Un étui de protection fourni d’origine, comme sur le M11


  • 5
    Partages

13 COMMENTS

  1. Bonjour , je souhaite m’orienter prochainement vers un Fiio M15. Actuellement je possède le X7ii
    Je souhaitais connaître les améliorations de celui-ci ,, (M11 Pro)
    ThomasEuphorioManiaque
    21 ans le 22/01 Alsace

  2. Si vous possédez le FiiO X7 MK II avec le module d’amplification THX FiiO AM3D, les différences avec le FiiO M11 seront minimes. Certes les DAC Sabre sont généralement un peu plus analytiques que les modèles de chez AKM, mais on retrouve avec ces deux baladeurs beaucoup de précision, une grande neutralité et un bel équilibre.

  3. Bonjour,
    j’ai actuellement une combinaison ShanlingM0 (qui me sert de transport) et Chord Mojo (Dac+Amp). Est ce que ce Fiio M11 Pro peut facilement remplacer ce combo? Certainement en m’évitant eux boitiers, mais en qualité de son? Mon casque: Meze 99 Classics (mais peut etre bientot un Meze Empyrean pour écoute dans le lit a la maison)

  4. Bonjour, j’ai commencé à rechercher les diverses cartes micro-sd disponibles. Mon constat est qu’elles sont onéreuses (plus de 400 euros pour une carte de 1 TO… pour avoir une bonne vitesse d’écriture et de lecture). Une bonne carte de 1 TO peut largement suffire pour stocker la musique que l’on va écouter hors de chez soi. A la maison, utilisez le wifi pour lire les fichiers audio stockés sur le réseau.

    • C’est vrai et j’ajoute que les cartes peuvent s’endommager ou s’égarer, avec la perte de toutes les données stockées. Pour limiter le risque, il vaut mieux en avoir plusieurs de plus petites capacités, qu’une atteignant 1To.

  5. Bonjour
    Merci pour ce test.
    Serait-ce une erreur d’acheter le M11 Pluto que le M11 Pro ? Lequel me conseillerez vous car j’hésite entre ces deux modèles
    Aussi quel casque serait le mieux adapté au M11 Pro

    • Ce ne serait pas une erreur car la différence entre ces deux baladeurs n’est pas aussi importante que celle entre le M11 Pro et le M15 par exemple. Comme je l’indique en conclusion, le M11 Pro est dans la même veine que le M11 mais il le fait mieux et nous en donne plus à écouter.
      Le M11 Pro est en mesure d’alimenter facilement de nombreux casques et écouteurs entre 16 et 150 ohms (voire 300 ohms en sortie symétrique) dont la sensibilité est égale ou supérieure à 100 dB.

  6. J’ai acheté un Fiio m11 il y a qques mois et me suis abonné à qobuz. Lorsque je dépasse environ 30go d’importation sur la carte (samsung 250 go) de nombreux fichiers ne se chargent pas et demandent une nouvelle reimportation… Leur titre et leur nombre est aléatoire. D’ou vient ce problème ? qobuz ou fiio ? Je suis très désemparé car par ailleurs je suis entierement satisfait du « couple » !! Mais 15 disques environ pour un voyage c’est bien, mais c’est peu pour une semaine sans wifi..

    • Bonjour Jean-Claude,
      Il est assez probable que le problème vienne de l’appli Qobuz qui malheureusement présente quelques bugs. Je n’ai malheureusement pas de solution à vous proposer. Avez-vous fait part de ce problème au SAV Qobuz ?

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.