Test : Q Acoustics 3030i

43
7515

L’enceinte compacte Q Acoustics 3030i est la dernière née de la gamme d’enceintes Q Acoustics 3000i dont les premiers modèles ont été lancés en 2018. Plus volumineuse que les deux autres enceintes compactes de la gamme, les Q Acoustics 3010i et Q Acoustics 3020i, cette enceinte 2 voies bass-reflex est équipée d’un haut-parleur de grave-médium de 16,5 cm de diamètre, gage sur le papier d’un grave plus ample et plus intense. Découplé du coffret de l’enceinte par un gel silicone, le tweeter à dôme souple enduit de 22 mm est un modèle commun à toute la gamme. Vendue 399 euros la paire, cette enceinte Q Acoustics 3030i adopte un coffret à la structure renforcée et bénéficie de la technologie propriétaire Gelcore destinée à supprimer les résonances. 

Le placage en noyer des enceintes Q Acoustics 3030i est réussi. Quand au cerclage chromé en façade, il met parfaitement en valeur les haut-parleurs.

Le fabricant britannique promet avec cette enceinte “une présence des graves extraordinairement importante, une reproduction des médiums équilibrée et éloquente et des hautes fréquences précises et spacieuses” permettant de profiter de “toute la puissance et des détails de la musique”. La promesse est-elle tenue ?

Q Acoustics 3030i : la marque

Fondée en 2006, Q Acoustics est un fabricant d’enceintes britannique qui s’emploie tout simplement à proposer ce qui se fait de mieux en matière d’enceintes acoustiques pour un prix abordable. La réussite de Q Acoustics sur un marché très concurrentiel s’explique avant tout par une véritable passion pour les produits proposés. La démarche à l’origine de la création de Q Acoustics repose sur une idée simple : concevoir et fabriquer des enceintes qui s’imposent naturellement par leur qualité supérieure tout en restant dans la même gamme de prix que la concurrence.

Une qualité qui se fait entendre

Q Acoustics a construit son identité en s’appuyant principalement sur la qualité de ses enceintes et sur l’expertise technique de ses ingénieurs et designers. En mettant tout son savoir-faire au service de ses produits, Q Acoustics s’est imposé en quelques années comme un acteur incontournable sur le marché mondial des enceintes acoustiques. En 2009, soit seulement trois ans après ses débuts, le magazine What Hi-Fi? écrivait déjà que les enceintes de la marque britannique étaient “certains des produits les plus avant-gardistes qui existent”. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Packs_d_enceintes/articles/Q_Acoustics/QACO7000NR/Q-Acoustics-Q7000-Noir-laque_P_1200.jpg
Le pack d’enceintes home-cinéma 5.1 Q Acoustics Q7000 récompensé par le label 5 étoiles What Hi-Fi?

En 2012, le magazine spécialisé attribue le label 5 étoiles au pack d’enceintes home-cinéma compactes Q Acoustics Q7000 : “La scène sonore est expansive, cohérente et rigoureusement spatialisée, les effets sont placés avec une assurance absolue et le niveau de détail atteint le firmament. La tonalité du Q7000 est neutre, mais malgré cette absence de coloration, il n’a aucun mal à retranscrire les textures et se révèle tout aussi capable de faire dans la nuance que dans le tonitruant sur les plus grosses explosions.”

L’excellente construction des enceintes Q Acoustics, leur design élégant et leurs performances acoustiques ont rapidement fait la réputation de la marque, réputation qui n’a cessé de croître depuis.

Technologie Gelcore™

Fidèle à sa philosophie, la qualité au meilleur prix, Q Acoustics a redoublé d’inventivité pour mettre en œuvre une technologie permettant de minimiser la résonance du coffret. L’objectif était d’obtenir un son clair, doux et détaillé sans avoir à construire des coffrets denses, lourds et coûteux. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Enceintes/articles/Q_Acoustics/QACOCONCEPT20BC/Q-Acoustics-Concept-20-Blanc-la-paire-_P_1200.jpg
L’enceinte compacte Q Acoustics Concept 20 adopte la technologie Q Acoustics Gelcore™.

La technologie Gelcore™ que l’on retrouve notamment sur les enceintes compactes Q Acoustics Concept 20 et sur les enceintes colonne Q Acoustics Concept 40 consiste à injecter un gel spécifique entre deux plaques de MDF de 10 mm d’épaisseur chacune, afin d’éliminer les vibrations parasites.

La technologie Q Acoustics Gelcore permet de réaliser un coffret d’enceinte particulièrement inerte en injectant un gel amortissant (présenté en vert sur le visuel) entre deux plaques de MDF.

La qualité du son parle d’elle-même

En 2015, la gamme d’enceintes Q Acoustics 3000 fait sensation au salon High End de Munich. Celle-ci est composée des enceintes compactes Q Acoustics 3010 et Q Acoustics 3020, de l’enceinte colonne Q Acoustics 3050, de l’enceinte centrale Q Acoustics 3090C et du caisson de basse Q Acoustics 3070S. La gamme 3000 est alors décrite comme faisant preuve de “possibilités étonnantes, avec une grande facilité de retranscription des messages et une dynamique remarquable” (cinenow.fr). Ces enceintes font la fierté de la marque britannique et le bonheur des audiophiles à la recherche d’une expérience hi-fi ou home-cinéma de qualité au meilleur prix.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/dynamic/Packs_d_enceintes/composes/QACOQ3050HCBCL/Q-Acoustics-3050-5-0-Blanc-laque_P_1200.jpg
Lors du test des enceintes Q Acoustics Série 3000 en 2016, nous avions été séduits par la profondeur de la scène sonore déployée, par leur équilibre global et par leur qualité de fabrication remarquable. 

Q Acoustics Concept 500

C’est en 2017 que la première enceinte véritablement haut de gamme du fabricant britannique voit le jour. Esthétiquement très réussie, l’enceinte colonne Q Acoustics Concept 500 exploite des solutions techniques très abouties au service d’une musicalité sans faille. Elle est récompensée par de nombreux labels de la presse internationale au premier rang desquels le titre EISA de la meilleure enceinte colonne 2017-2018.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/q-acoustics/QACOCONCEPT500NRL/concept-500-noir-laque_5b7283ef6a91f_1200.jpg
L’enceinte Q Acoustics Concept 500 est le fleuron de la gamme d’enceintes du fabricant britannique.

Le coffret de l’enceinte Q Acoustics Concept 500 adopte une structure en sandwich triple épaisseur. Il met à profit la technologie GelCore pour éliminer les vibrations parasites et les résonances de caisse. Deux couches de gel intercalées entre les trois épaisseurs de MDF absorbent les ondes internes, éliminant ainsi tout risque de coloration du son. L’enceinte bénéficie également de renforts constitués d’entretoises P2P (Point to Point) qui relient les parois gauche et droite de l’enceinte en plusieurs points. Cela permet de rigidifier la structure pour éliminer les vibrations à basses fréquences. Des résonateurs Helmholtz absorbent et équilibrent les écarts de pression et les résonances à l’intérieur de la caisse. Enfin, le pied en aluminium massif, conçu et dessiné pour éliminer tout risque de réflexion acoustique, découple parfaitement l’enceinte du sol.

Q Acoustics 3000i

En 2018, le fabricant britannique renouvelle sa gamme d’enceintes 3000 et présente la gamme Q Acoustics 3000i, la lettre « i » signifiant improved (amélioré en anglais). Pour optimiser ces enceintes au demeurant très bonnes, les ingénieurs reprennent certaines des technologies mises en œuvre dans les modèles haut de gamme Q Acoustics Concept. L’ébénisterie notamment exploite la technologie P2P, bénéficiant ainsi de renforts internes et de borniers traversants pour rigidifier les caisses et abaisser la distorsion. 

Les enceintes compactes de la gamme 3000i voient par ailleurs leur volume interne augmenter par l’accroissement de leur profondeur afin d’étendre leur réponse dans le grave. Les haut-parleurs de la série 3000i sont inédits avec notamment un tweeter dont la réponse hors axe est améliorée pour offrir une zone d’écoute idéale plus large aux auditeurs. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/q-acoustics/QACOQ3030IANT/3030i-anthracite-mat_5e5e459d43795_1200.jpg
Vue éclatée du tweeter de la gamme d’enceintes Q Acoustics 3000i.

La chasse aux vibrations est toujours de mise avec un découplage mécanique du haut-parleur monté dans un système de suspension en caoutchouc IsoMount spécifiquement conçu pour lui. Couvrant les plus hautes fréquences jusqu’à 30 kHz, ce tweeter permet de profiter des fichiers Hi-Res audio dans d’excellentes conditions.

Dernière née de la gamme Q Acoustics 3000i, l’enceinte Q Acoustics 3030i qui fait l’objet de ce test est la plus grande des enceintes compactes de la gamme.

Q Acoustics 3030i : packaging & accessoires

Les enceintes Q Acoustics 3030i sont livrées dans un carton dans lequel elles sont maintenues en place par deux grosses cales de polystyrène. Chaque enceinte est protégée individuellement par un emballage synthétique souple. Un film de protection est intercalé entre les haut-parleurs et la grille acoustique en tissu à fixation magnétique. Deux bouchons en mousse sont livrés avec ces enceintes, destinés à boucher l’évent si nécessaire. Le fabricant livre également des petits pieds en caoutchouc à coller sous chaque enceinte, ainsi qu’un manuel utilisateur.

Q Acoustics 3030i : présentation

L’enceinte compacte Q Acoustics 3030i est un modèle 2 voies bass-reflex avec évent à l’arrière. Elle adopte un haut-parleur de grave-médium de 16,5 cm de diamètre et un tweeter à dôme souple de 22 mm de diamètre. 

C’est le modèle en finition English Walnut que nous avons reçu pour ce test. Le revêtement façon noyer sur le coffret est agréable à l’œil et au toucher. Le mélange bois et chrome de la façade constitue par ailleurs un mariage très réussi. 

L’enceinte Q Acoustics 3030i exploite un haut-parleur médium-grave de 16,5 cm de diamètre auquel est associé un tweeter de 2,2 cm de diamètre.

Système Q Acoustics P2P (point à point)

La technologie P2P met en œuvre des entretoises à l’intérieur du coffret, sur les parties de l’enceinte qui doivent être rigidifiées. Le fabricant recourt pour cela à l’interférométrie laser qui lui permet d’analyser minutieusement et précisément les performances dynamiques du coffret. Les ingénieurs Q Acoustics peuvent ainsi déterminer les positions optimales où monter les entretoises. 

Les coffrets des enceintes de la gamme 3000i et celui de l’enceinte Q Acoustics 3030i sont ainsi exceptionnellement rigides, ce qui réduit de manière drastique les vibrations et les résonances de caisse. À l’écoute, cela se traduit par une image stéréo mieux focalisée et une spatialisation de la scène sonore encore plus précise.

Tweeter découplé

Comme sur toutes les enceintes de la gamme Q Acoustics 3000i, le tweeter de l’enceinte compacte Q Acoustics 3030i est un modèle de 22 mm de diamètre à dôme souple. Celui-ci est découplé du coffret grâce à un système de suspension en silicone. Il est ainsi isolé des vibrations du médium-grave qui pourraient en altérer les performances.

Le tweeter à dôme textile enduit de l’enceinte Q Acoustics 3030i est découplé du coffret pour éviter qu’il ne soit perturbé par d’éventuelles vibrations.

Médium-grave de 16,5 cm

La reproduction des moyennes et basses fréquences est confiée à un haut-parleur de 16,5 cm de diamètre. Sa membrane en fibre de cellulose couchée et imprégnée est montée sur une suspension à très faible hystérèse, ce qui améliore sa réactivité. La membrane en papier couché offre un excellent compromis entre rigidité et auto-amortissement, ce qui lui permet d’accélérer son mouvement de piston sans fléchir et de s’arrêter très précisément, sans résonance indésirable.

Le haut-parleur médium-grave de la Q Acoustics 3030i est très réactif grâce à sa suspension à très faible latence. 

La bobine acoustique de grand diamètre (25 mm) garantit une gestion optimale de la puissance et réduit les risques de compression dynamique. Son noyau en aluminium offre la rigidité requise tout en restant solide et léger, ce qui réduit l’inertie de l’ensemble du système et garantit une très bonne réponse transitoire.

Cache aimanté

Le cache haut-parleurs en tissu acoustique fourni avec l’enceinte Q Acoustics 3030i est aimanté. La façade de l’enceinte est ainsi débarrassée de tout picot ou encoche visible destinée à le maintenir en place. 

Le fabricant a cependant ménagé un très léger décroché sur le cerclage à la base du haut-parleur de grave. Quasiment invisible, il se destine à caler le petit ergot placé en bas de la face interne du cache, pour en faciliter le positionnement et assurer un parfait centrage.

À peine visible, une petite encoche est présente dans le cerclage qui encadre le haut-parleur médium-grave de la Q Acoustics 3030i.
Cette encoche permet d’ajuster précisément le cache à fixation magnétique de l’enceinte Q Acoustics 3030i.

Charge bass-reflex

L’enceinte Q Acoustics 3030i est un modèle 2 voies avec charge bass-reflex.

L’enceinte Q Acoustics 3030i adopte une conception bass-reflex avec un évent placé sur la partie supérieure de la face arrière. Il est donc recommandé de positionner ces enceintes à une certaine distance du mur arrière (au moins 20/30 cm) pour ne pas risquer de modifier leur courbe de réponse. 

L’évent circulaire de l’enceinte Q Acoustics 3030i est orienté vers l’arrière.

Le fabricant fournit cependant des bouchons en mousse permettant d’obstruer les évents pour permettre leur placement près d’une paroi arrière le cas échéant. Dans cette configuration le niveau de grave diminue mais sa définition et son extension augmentent.

Le fabricant livre un bouchon de mousse pour chaque enceinte permettant d’obstruer l’évent si le niveau de grave est trop important lorsque l’enceinte Q Acoustics est placée très près du mur arrière.

Lors de ce test, le rendu sonore avec les bouchons de mousse placés dans les évents ne nous a pas convaincu. Le grave est trop fortement atténué et tout le caractère de l’enceinte en est affecté.

Filtrage optimisé

Toutes les enceintes de la gamme Q Acoustics 3000i adoptent un filtre de quatrième ordre avec une pente d’atténuation très raide de 24 dB/octave, la Q Acoustics 3030i ne fait pas exception. Ce filtre garantit une intégration transparente des haut-parleurs afin d’assurer une réponse parfaitement linéaire sur toute la plage de fréquences. Par ailleurs, le fabricant britannique a particulièrement soigné la mise en phase des haut-parleurs afin d’offrir une image stéréo parfaite.

Nouveaux borniers

Les borniers de l’enceinte Q Acoustics 3030i sont peu épais.

Dans l’optique d’éliminer toutes les sources potentielles de vibrations et de résonances, les borniers des enceintes Q Acoustics 3000i ont été entièrement repensés. Ils ne sont donc pas montés sur une large plaque au dos de l’enceinte susceptible de produire des vibrations indésirables et d’ajouter une coloration au son. 

Les borniers de l’enceinte Q Acoustics 3030i sont optimisés pour générer le moins de vibrations possibles.

Au lieu de cela, les borniers sont intégrés au panneau arrière sur une plaque réduite et la liaison vers le filtre est assurée via des trous d’un diamètre le plus petit possible. Par ailleurs, l’épaisseur des bagues de serrage des borniers a été considérablement réduite, autorisant le placement de l’enceinte au plus près d’une paroi arrière, même lorsque des fiches bananes sont utilisées.

Spécifications clés

  • Type : enceinte compacte 2 voies
  • Charge : bass-reflex

Mesures

  • Réponse en fréquence (+/-3 dB, -6 dB) : 46 Hz – 30 kHz
  • Impédance moyenne : 6 ohms
  • Impédance minimum : 4 ohms
  • Sensibilité (2,83 v @1 m) : 88 dB
  • Puissance d’amplificateur stéréo recommandée : 25 – 75 W
  • Puissance d’amplificateur home-cinéma recommandée (2 canaux en service) : 50 – 145 W
  • Fréquence de filtrage : 2,4 kHz
  • Volume utile : 12,5 L

Haut-parleurs

  • 1x haut-parleur médium-grave de 16,5 cm de diamètre
  • 1x tweeter de 22 mm de diamètre

Généralités

  • Dimensions (LxHxP) : 200 x 325 x 329 mm (avec la grille, les borniers et les pieds)
  • Poids (unitaire) : 6,4 kg

Q Acoustics 3030i : mise en œuvre

La paire d’enceintes Q Acoustics 3030i et l’ampli connecté Marantz M-CR612 s’accordent particulièrement bien…

Pour ce test des enceintes Q Acoustics 3030i, nous les avons reliées dans un premier temps à l’ampli connecté Marantz M-CR612 au moyen de câbles pour enceintes NorStone W250 Classic. L’ampli était réglé en mode “parallèle ponté” qui délivre 2 x 60 watts de puissance. Cela nous a permis d’écouter quelques albums sur CD mais aussi notre playlist de test sur Deezer (MP3 320 kbps) ainsi que plusieurs titres Hi-Res (FLAC HD 24/96 et 24/192 ainsi que DSD) stockés sur un smartphone et sur un ordinateur distant (via le protocole DLNA) grâce à l’application Heos. 

Nous avons également écouté quelques disques vinyle avec la platine Rega Planar 3 équipée de la cellule phono Denon DL-103R reliée à l’entrée Ligne de l’ampli Marantz par l’intermédiaire du pré-ampli phono Thorens MM-008.

Nous avons profité de ce test des enceintes Q Acoustics 3030i pour écouter plusieurs albums au format vinyle avec la platine Rega Planar 3.

Dans un second temps, nous avons relié les enceintes Q Acoustics 3030i à l’ampli Cayin CS-55A KT88 avec une paire de câbles pour enceintes pré-montés QED XT40i, en conservant toutefois le Marantz M-CR612 comme source (sortie RCA en mode sortie ligne à volume fixe).

L’enceinte Q Acoustics 3030i avec à l’arrière-plan l’ampli à tubes Cayin CS-55 KT88.

Les enceintes Q Acoustics 3030i étaient posées sur une paire de pieds d’enceintes NorStone Stylum 3

Q Acoustics 3030i : impressions d’écoute

Q Acoustics 3030i + Marantz M-CR612 + NorStone W250

D’emblée nous avons été frappés par l’ouverture de la scène sonore. C’est large, très large même et la profondeur est également de mise. Sur un morceau comme Preach de Maverick Sabre (album When I Wake Up – 2019), c’est flagrant dès les premières secondes. La voix de l’ingé son est audible tout au fond, le claquement de doigts résonne puis la voix de l’artiste en ouverture se déploie avec une réverbération parfaitement retranscrite dans notre pièce d’écoute. Les notes du piano précisément localisé légèrement à gauche de l’artiste ont du poids et de la matière. La guitare à droite joue sa partition tout en douceur avant que les chœurs s’envolent. Nous sommes conquis par la fluidité et l’aération dont font preuve ces enceintes.

Changement de style avec Never Undo de Morcheeba (album Blaze Away – 2018), un morceau dont le grave est dense et profond. La Q Acoustics 3030i se défend très bien pour explorer ce registre, aidée en cela par les 2 x 60 watts de l’ampli. Les basses sont tendues, bien articulées et leur intensité surprend. En fermant les yeux, on pourrait aisément penser qu’on se trouve en présence d’une petite paire d’enceintes colonne ou alors qu’un petit caisson de basses accompagne ces enceintes compactes. Le HP de 16,5 cm de diamètre est particulièrement réactif et bien tenu, permettant de profiter de toute la dynamique de ce morceau.

Vient le tour de Prince avec The Truth de l’album éponyme (1998). Ce morceau aux aigus survitaminés dont l’enregistrement est souvent aux limites de la saturation peut rapidement virer à la torture avec un mauvais système hi-fi. Les Q Acoustics 3030i se comportent très bien sur ce titre, que ce soit pour retranscrire l’acoustique de la prise de son (nombreuses réverbérations) ou les inflexions de voix de l’artiste. Mais c’est par dessus tout le jeu de guitare qui est ici reproduit de manière très réaliste (nuances dans les pincés de cordes, petits coups frappés sur la caisse…). Les notes les plus hautes qui parfois accrochent un peu l’oreille avec un tweeter à dôme métal sont avec ces enceintes d’une grande limpidité. On se laisse porter par le morceau.

Q Acoustics 3030i + Cayin CS-55A KT88 + QED XT40i

Associer une paire d’enceintes compactes vendues 399 € avec ce formidable ampli à tubes affiché à 1790 € peut sembler incongru. Le résultat est pourtant très convaincant. 

Les Q Acoustics 3030i profitent notamment de la richesse harmonique de l’amplification à tubes, ce qui se traduit à l’écoute par des timbres d’une grande justesse et de la matière. Un peu moins vif qu’avec le Marantz, le grave gagne par contre en chaleur et en rondeur, tandis que les aigus bénéficient de la douceur du tweeter à dôme textile enduit. 

Sur The Girl From Ipanema (Stan Getz, Antonio Carlos Jobim et Astrud Gilberto), le grain de voix du chanteur sud américain est rendu avec douceur et justesse. Les instruments sont parfaitement positionnés dans l’espace, accompagnant le chanteur tout en légèreté. Astrud Gilberto entame ensuite sa partition, avec sa voix aérienne avant que le saxophoniste ne se lance à son tour. Le phrasé de l’instrument est fluide et velouté à souhait, l’intensité du souffle du musicien dans l’anche aisément perceptible. On se régale !

Q Acoustics 3030i : comparée à…

L’enceinte Q Acoustics 3030i avec à ses côtés l’enceinte Elipson Prestige Facet 8B, l’enceinte Focal Chorus 706 et l’enceinte Focal Aria 906.

Focal Chorus 706 : cette enceinte est équipée elle aussi d’un médium-grave de 16,5 cm avec charge bass-reflex mais son tweeter est un dôme métallique inversé, une spécialité de la marque française. Délivrant un son neutre et naturel, elle fait preuve d’un caractère dynamique et propose une scène sonore plutôt bien spatialisée. La Q Acoustics 3030i lui est cependant supérieure avec notamment une capacité étonnante à retranscrire efficacement toute la plage dynamique d’un morceau. Elle offre par ailleurs plus d’amplitude et de profondeur à la scène sonore et propose un grave à la fois plus dense et plus profond. Le médium nous a semblé également plus texturé avec cette anglaise tandis que les hautes fréquences, très détaillées et fluides sont globalement plus douces.

Elipson Prestige Facet 8B : il y a beaucoup de similitudes entre ces deux compactes, à commencer par leur capacité à ouvrir largement la scène sonore et leur précision dans le placement des différents éléments qui la composent. Rond et voluptueux sur ces deux enceintes, le grave nous a toutefois semblé un tantinet plus énergique et réactif sur la 3030i. Celle-ci explore également un peu plus haut le registre aigu. Les deux enceintes font toutefois quasiment jeu égal dans les hautes fréquences avec à la fois beaucoup de fluidité, de douceur et de précision.

Focal Aria 906 : lors du test de l’enceinte Focal Aria 906, nous avions été séduits par son remarquable équilibre. Le registre médium est particulièrement bien texturé grâce à son haut-parleur à membrane Flax. Le tweeter en titane à dôme inversé fait quant à lui preuve d’une belle acuité sans toutefois fatiguer l’oreille. Délicate à ses heures, dynamique lorsqu’il le faut, cette enceinte sait par ailleurs disposer avec précision dans l’espace les différents éléments de la scène sonore. Offrant un grave sans doute un peu moins articulé que la française, la Q Acoustics n’a cependant pas à rougir et se montre tout aussi réactive et précise. Si elle se fait un peu moins incisive (mais pas moins précise) que la Focal dans les hautes fréquences, c’est au bénéfice d’un peu plus de douceur dans ce registre.

Q Acoustics 3030i : conclusion

S’il existe quelques sorciers ou magiciens du son ici bas, il se pourrait bien qu’ils travaillent outre Manche au département recherche et développement de Q Acoustics ! 

Proposée à un tarif plus que compétitif compte tenu de ses performances, l’enceinte Q Acoustics 3030i se positionne en effet comme un modèle incontournable dans cette gamme de prix. Équilibre des registres, réponse et tenue dans le grave, dynamisme, richesse des timbres et ouverture de la scène sonore sont quelques unes des qualités qui nous ont le plus marquées. On peut regretter qu’à faible volume sonore les qualités dynamiques soient moins perceptibles et le registre grave un peu trop timide. Mais la fonction Loudness ou Bass Boost de l’ampli pourra facilement compenser cela.

Nous avons particulièrement apprécié leur association avec l’ampli connecté Marantz M-CR612 qui en exploite à merveille toutes les qualités dynamiques. Avec ce duo, le plaisir à l’écoute est toujours au rendez-vous, morceau après morceau. On en redemande ! 

Nous avons aimé

  • L’ouverture de la scène sonore
  • La réactivité du woofer
  • L’énergie et l’amplitude du grave
  • La précision et la douceur dans les hautes fréquences
  • La spatialisation convaincante
  • La finition très réussie

Nous aurions aimé

  • Rien de plus à ce tarif

43 COMMENTAIRES

  1. Une chose qu’on aurait peut-être aimer voir sur ces enceintes, surtout en association avec le MCR 612 : un double bornier permettant la bi-amplification…

    • Je pense que le fabricant souhaite au maximum limiter les sources potentielles de vibrations, dont celles issues des borniers. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a été revu entièrement sur la gamme 3000i. Un double bornier signifierait notamment de percer deux trous supplémentaires dans le coffret, ce qui pourrait altérer son inertie acoustique. J’imagine que cette absence de double bornier s’explique ainsi…

  2. Désolé mais 88db de sensibilité couplé à un maximum de puissance de 75 watts ça me paraît trop peu pour garantir une restitution fidèle des instruments acoustiques qui sont mes critères d’évaluation personnels
    Vous pouvez bien sûr parler de joli son et de douceur je vous suis pour écouter jazz/variété/pop mais je doute pour du classique ???

    • Bonjour Bertrand,
      On est effectivement en présence d’une paire d’enceintes compactes dont la sensibilité n’est pas très élevée. Leur format et leurs caractéristiques les destinent principalement à une pièce d’environ 20-25 m², associées à un ampli d’une centaine de watts par canal qu’on pourra ainsi ne pas pousser jusqu’à ses limites. Cela ne les empêche pas d’être très justement timbrées et d’offrir une amplitude dynamique importante compte tenu de leur conception, y compris sur du classique. Nous avons pu en juger par exemple sur l’intro de « Ainsi parlait Zarathoustra ». La 3030i n’est pas du tout frustrante à l’écoute sur ce morceau. Les cuivres sont intenses et puissants et m’ont semblé fidèles pour autant que mes oreilles permettent d’en juger ;-). Les percussions également. Certes on pourrait obtenir encore plus d’impact et d’amplitude dans le grave avec de grosses colonnes ou un caisson de basses, et sans doute aussi plus de matière et de texture sur les cuivres comme sur les cordes. Mais pour des compactes de ce prix, elles s’en sortent vraiment bien.

  3. Merci beaucoup pour ce test très intéressant. Une enceinte compacte à écouter. Il aurait été également instructif de la comparer à la Monitor Audio Bronze 2, placée également dans la même catégorie de prix et disposant aussi d’un woofer de 16 cm. Et aussi avec la célèbre Klipsch RB81MKII, positionnée au même tarif, mais disposant d.un woofer plus important (20 cm) : la comparaison serait très intéressante…

    • Bonjour Dominique,
      Effectivement, la concurrence ne manque pas pour cette 3030i. La Monitor Audio Bronze délivre un son équilibré et bien articulé, un peu plus sec dans les hautes fréquences et un peu moins riche dans le grave que la 3030i. Ces deux enceintes présentent une légère mise en avant du registre médium qui donne du relief à l’écoute. La Klipsch est à la fois plus percutante et plus dense dans le grave, mais aussi plus brillante dans les hautes fréquences, sans être fatigante cependant.

  4. Merci pour ce test, j’ai actuellement les 3020 dont je suis très satisfait, pour les bouchons je vous conseille de les mettre en travers dans le sens de la hauteur, le résultat est étonnant bon compromis entre atténuation et restitution des basses, je suis intéressé par les 3050i déçu de ne pas avoir profiter de l’offre black friday. Encore merci pour vos tests que j’aimerais encore plus nombreux si vous pouviez tester les kef r3 je serai ravi.

    • Bonjour Fernandes, et merci pour votre retour.
      Effectivement, en plaçant les bouchons en travers, le grave n’est pas bouché mais seulement atténué sans perdre en définition ni en extension. Bien vu ! Pour les 3050i, n’hésitez pas à contacter le service clients Son-Vidéo pour un devis personnalisé 😉 (https://www.son-video.com/contact)

  5. Bonjour,
    Dans l’article vous parlez du positionnement des enceintes par rapport à un mur derrière. Est-ce qu’il y a aussi une perte de qualité quand on a pas de pieds d’enceintes et que l’on pose les enceintes sur un meuble ?
    Cordialement

    • Bonjour Merlin,
      Si les enceintes sont posées sur un meuble bas et que l’arrière est dégagé, cela ne devrait pas poser de problème. Attention toutefois à certains bibelots ou objets de décoration qui pourraient vibrer lorsqu’il y a du grave dans le morceau 😉
      L’enceinte Q Acoustics 3030i est livrée avec des petits patins en caoutchouc à coller sous chaque coffret. Vous pouvez également investir dans des patins amortisseurs comme les NorStone Damp 50 par exemple.

    • Les Polk sont adaptées à la musique « hi-res » (hautes résolution) grâce à une présence étendue jusqu’à des fréquences très extrêmes pour des enceintes compactes.
      Les 3030i restituent mieux les médiums (timbre des voix, pincé des cordes…).
      Après ça sera en fonction du type d’écoute et de vos goûts.

  6. Bonjour,
    Je voudrais investir dans une paire d’enceintes bibliothèque pour remplacer mes fidèles et talentueuses, mais désormais trop volumineuses, enceintes VIETA Accord B-5500. Je n’ai en effet plus la place de les caser dans mon salon et c’est un crève-coeur mais bon… Je dispose par ailleurs d’un ampli NAD C-372 qui me satisfait pleinement excepté son encombrement. J’aurais voulu savoir comment les 3030i se positionnaient face aux Concept 20 de la même marque vers lesquelles je lorgne depuis un moment, vu les critiques dithyrambiques dont elles font l’objet, mais que je n’ai pas pu encore écouter (j’habite à Caen). Mon budget maximum se situe autour de 500€. Merci d’avance pour vos conseils avisés.

    • Bonjour Stéphane,
      La 3030i apporte de l’extension et du poids dans le grave sans perdre en vivacité. L’écoute globale gagne en densité et en impact. La scène sonore est un peu plus large et profonde qu’avec les Concept 20. La fluidité et la limpidité du tweeter apportent beaucoup de précision et contribuent à la clarté (sans brillance) de la scène sonore.

  7. Bonjour, merci pour votre test, très intéressant. J’ai actuellement un dej composé de 4 Highlands aingel 3201 avec une 320c en centrale, et un caisson de basse bk Electronic. Je m’en sers en home cinéma sûr un Sony, et les deux frontales sont également reliées en stéréo à un ampli hi-fi Nikko na 590, également relié au caisson de basse. J’adore le son des Highland, en stéréo avec le caisson de basse. Sur le Nikko, le son est extrêmement détaillé, et très vivant. Je souhaite faire évoluer mon set. Pour rester dans le même type de son, et gagner de l’ampleur, quelle serait le meilleur choix à votre avis : là 3030i, la facet 8b, ou la klipsch rp 81 mk2 ? Ou un autre modèle ? Et suis-je obligé de changer aussi la centrale?
    Merci d’avance de votre réponse

    • Bonjour Nicolas,
      Pas évident de vous répondre ! J’aime beaucoup les Aingel 3201 pour leur dynamisme et leur réactivité qui rappelle, toutes proportions gardées, le côté incisif des Klipsch (avec moins de présence dans le grave pour les Aingel évidemment). Les Aingel sont par ailleurs plutôt bien équilibrées. Je trouve les Q Acoustics et les Elipson très équilibrées également et elles vous offriront une meilleure spatialisation que les Aingel qui sont pourtant très douées dans ce domaine. Globalement, les Q Acoustics me semblent se rapprocher le plus de vos attentes. Vous n’êtes pas obligé de changer la centrale immédiatement. Prenez le temps de tester les 3030i avec votre système actuel pour voir comment ils s’accordent.

  8. Bonjour,
    Merci pour ce test. Je trouve la partie comparative assez intéressante, et elle amène 2 questions:
    – Vous la jugez très proche del a Facet 8B, mais celle-ci à une sensibilité largement supérieure. Cela se ressent-il à l’écoute, avec un niveau sonore plus élevé? Serait-elle plus adaptée pour une grande pièce de vie?
    – Comment se compare-t-elle à un autre modèle comparable en terme de prix (et aussi assez réputé), la KEF Q350? Même performance musicale? Là aussi, la KEF a une puissance admissible plus elevée avec une pression acoustique plus haute. Cela a-t-il un effet concret sur l’écoute et leur capacité à remplir la pièce?

    • Bonjour Alexandre,
      La sensibilité plus élevée de la Facet 8B se ressent un peu à l’écoute effectivement. Cette enceinte s’exprime bien dans une pièce d’au moins 15-20 m² jusqu’à 30-35 m² environ, pour peu que l’amplification permettent de pousser un peu le volume en tenant bien le haut-parleur de 16,5 cm.
      La KEF Q350 propose un son plus « dégraissé » si j’ose dire et très droit. Ultra réactive et précise, elle descend un peu moins bas dans le grave et manque un peu de rondeur à mon goût, mais c’est un avis purement subjectif. Pas de différence notable quant à leur capacité à « remplir » la pièce, pour peu qu’elles soient correctement alimentées.

  9. Bonjour et merci pour ce test très agréable à parcourir.

    Souhaitant remplacer mes vieilles enceintes au bout du rouleau je lorgnais du côté des 3020i avant de découvrir vos lignes sur les 3030i.

    En parcourant les différents commentaires j’ai pu lire l’une de vos réponses qui m’interpelle quant à ma configuration actuelle.

    Je cite : « Leur format et leurs caractéristiques les destinent principalement à une pièce d’environ 20-25 m², associées à un ampli d’une centaine de watts par canal qu’on pourra ainsi ne pas pousser jusqu’à ses limites. »

    Possesseur d’un ampli Onkyo A-9010 je me demande donc si ce dernier est capable de driver ces enceintes à un niveau d’écoute normal voire à peine poussé en cas de morceau qui plait ? 🙂

    D’avance merci pour votre retour.

    • Bonjour Chris,
      Votre ampli est en mesure d’alimenter les 3030i sans problème, même en poussant le volume sonore 😉
      Malgré ses 2 x 40 watts « seulement », le Onkyo A-9010 dispose d’une solide alimentation, ce qui est essentiel. Les 100 watts recommandés le sont à titre indicatif car nous préconisons de ne pas pousser le volume sonore de l’ampli trop près de son maximum à cause des possibles risques de saturation et d’écrêtage du signal. Il vaut donc mieux avoir un ampli un peu surdimensionné, mais votre Onkyo est largement à la hauteur. Vos oreilles (ou vos voisins…) vous diront stop avant d’arriver au maximum !

    • Bonjour Chris, je pense que vous n’avez pas de souci à vous faire et que François vous le confirmerait.
      En effet dans la partie « mesures » ci-dessus vous pouvez voir qu’il est recommandé un ampli stéréo de 25 à 75W et votre Onkyo est bien qualifié avec ses 44W obtenus dans des conditions hifi.
      La réponse de François que vous citez doit s’interpréter à la lumière de ce qui apparaît en détail dans le test : ces enceintes ont besoin d’un ampli « sérieux » (ie avec une bonne capacité de courant) pour donner tout leur potentiel. En particulier il est dit qu’à volume modéré la fonction « loudness » de l’ampli n’est pas de trop… 😉

  10. Merci à vous deux pour la rapidité de votre retour, c’est très appréciable et ça confirme donc mon envie/besoin/souhait/nécessité (rayer la mention inutile) de 3030i 😀

    Un petit coup de fil à vos services pour confirmation du choix « câble / fiches bananes » et vendu !!!

    Bonne continuation.

  11. Bonjour,
    Je pense investir dans un ampli Cambridge CXA60 avec les enceintes Q Acoustics 3030i. Trouvez-vous ce choix cohérent ? Ma pièce fait 25m²/30m² environ. Sinon avez-vous des enceintes compactes qui vous paraissent plus appropriées ?
    Merci d’avance.

  12. Merci pour ce test complet, cela donne envie

    pensez vous cependant que passer des 3010 au 3030i est un bon investissement ?

    J’aime mes 3010 mais je les trouves moyenne en terme de « spatialisation » au vu de ma pièce.

    Pensez-vous également que les pieds 3000ST seront compatible avec ces 3030i ?

    bien à vous et bonne écoute

    • Assurément c’est un bon investissement. Vous passez d’un hp de 10cm à un de 16,5cm. La réponse en fréquence des enceintes, et donc la richesse et la qualité du son que vous écoutez en seront nettement améliorées. Il faudra juste veiller à ce que votre ampli tienne la route avec ces nouvelles enceintes.
      Pour les pieds je ne sais pas mais je pense que oui.

    • Bonjour Ed,
      La signature sonore est très comparable entre ces deux paires d’enceintes. La 3030i offre cependant plus d’extension et de poids dans le grave sans perdre en vivacité. L’écoute globale gagne en densité et en impact. La scène sonore est un peu plus large et profonde qu’avec les Concept 20. La fluidité et la limpidité du tweeter apportent beaucoup de précision et contribuent à la clarté de la scène sonore.

  13. Bonjour,

    Je cherche des enceintes dans cette gamme de prix pour mon ampli sony STR-5800, j’écoute surtout des vinyles. Pouvez-vous m’aider merci

  14. Bonjour,

    Merci pour ce test.
    Avec un problème de place, j’hésite entre les Highland Aingel 3205, les 3201, les Q acoustics 3030i pour remplacer 2 SIB XL.

    Que me conseillez-vous et y a-t-il un intérêtàchangermes SIB XL ?

    J’ai un ampli Onkyo NR696, un caisson de basse, une centrale SIB XL et une pièce de 25 m2. En dehors du HC, j’écoute du jazz et de la pop.

    • Si le HC n’est pas votre utilisation principale alors vous avez tout intérêt à changer les Sib pour de vraies enceintes hifi.
      Les 3030i me paraissent présenter le meilleur compromis pour avoir à la fois un gain de place et de musicalité.

  15. je possède des concept 20 dans 14 m2 et je voudrais gagner en bande passante. Les 3030i seraient un choix logique mais certains sites les préconisent pour des pièces > 20 m2 sinon déception. pareil pour les 3020i.
    auriez-vous une explication ?
    cordialement.

    • J’ai peut-être une explication. Ce n’est pas la dimension de la salle qui est à l’origine de la déception, mais l’ampli utilisé. Avec les 3030i, il faut un ampli assez costaud même si c’est des compactes, du genre qu’on utilise dans une pièce >20m2. Donc si vous avez un ampli sérieux, à mon avis vous n’aurez aucune frustration à l’écoute dans 14m2.

  16. Mouais … pas franchement convaincu !
    je ne pense pas que les 3020i soient plus exigeantes que les concept 20 en terme d’ampli.
    je pensais plutôt à un problème de dynamique ou d’équilibre dans une petite pièce.

    • Alors je me suis un peu mal exprimé. Il ne s’agit pas d’exigence technique des enceintes 3030i, qui même avec un petit intégré vont fonctionner et émettre du son, y compris à haut volume ; c’est la qualité du son en revanche qui nécessite un gros ampli (en termes de watts et/ou de capacité de courant). Vous n’aurez pas avec ces enceintes la même dynamique et la même articulation des basses avec un petit ampli de chambre qu’avec un gros ampli de salon. En tout cas, la dynamique ne peut pas être liée à la dimension de la pièce, ceux qui vous auraient dit cela sont des charlatans ! 🙂

      • oui … mais bon c’est un peu vrai avec toutes les enceintes !
        quand je parlai de petite pièce c’était plus en terme de niveau d’écoute,
        je ne comprends toujours pas cette différence de pièce d’écoute entre les concept 20 et les 3020i qui sont des enceintes de même taille, de même gamme et réputées faciles a alimenter.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.