Test Devialet Gemini : des basses puissantes et abyssales

22
23141

L’emblématique fabricant Devialet, connu pour ses enceintes surpuissantes au design incontournable, a récemment lancé ses premiers écouteurs, les Devialet Gemini. Ces modèles True Wireless sont décrits comme “la concentration de 15 années d’ingénierie acoustique et de technologies exclusives” pour “révolutionner le son”. Les écouteurs Devialet Gemini se dotent ainsi d’une réduction de bruit active personnalisable, d’une autonomie pouvant atteindre jusqu’à 24 heures d’écoute continue, d’une certification IPX4 et d’une large réponse en fréquence. Commercialisés à 299 €, les Devialet Gemini sont-ils en passe de devenir les meilleurs écouteurs à réduction de bruit ? 

Premiers écouteurs de la marque française, les Devialet Gemini bénéficient de nombreuses technologies exclusives pour « révolutionner le son ».

Devialet Gemini : la marque 

Devialet est une jeune entreprise française fondée en 2007, mais dont l’histoire remonte au début des années 2000. À cette époque, Pierre-Emmanuel Calmel se donne pour objectif de concevoir un amplificateur révolutionnaire lors de son temps libre. Il se dirige vers une conception hybride qu’il perfectionne pour conjuguer idéalement le meilleur des deux mondes, à savoir le naturel des amplis analogiques avec la puissance et la dynamique de la technologie numérique. Un premier prototype d’amplificateur est développé en 2006 et Devialet voit officiellement le jour un an plus tard, le 6 décembre 2007. Son premier amplificateur, le D-Premier, est ensuite officiellement commercialisé en mai 2010. Plébiscité par la presse spécialisée, ce premier amplificateur décroche le label What Hi-Fi 5 étoiles décerné par le fameux magazine britannique aux électroniques les plus performantes dans leur catégorie. 

Premier amplificateur du fabricant français, le Devialet D-Premier se distingue par son design ultra fin, sa forte puissance de 240 W et ses fonctions de transmission sans fil des flux audio jusqu’en 24 bits / 192 kHz.

Premier amplificateur du fabricant français, le Devialet D-Premier se distingue par son design ultra fin, sa forte puissance de 240 W et ses fonctions de transmission sans fil des flux audio jusqu’en 24 bits / 192 kHz. 

Après le succès du Devialet D-Premier, la marque française bénéficie d’une belle renommée et lance la gamme d’amplificateurs Expert Pro avec les modèles 110, 170 et 240 (chaque nombre correspondant à la puissance en watts de l’ampli). Une mise à jour permet par la suite d’augmenter la puissance des amplificateurs qui deviennent alors les Devialet Expert 140 Pro, Devialet Expert 220 Pro et Devialet Expert 250 Pro

L’enthousiasme suscité par les amplificateurs Devialet pousse la marque à se lancer un nouveau défi, celui de concevoir une enceinte connectée haut de gamme conjuguant design, puissance, technologies exclusives et performances sonores. Un cahier des charges qui donne naissance en 2015 à l’enceinte Devialet Classic Phantom, un modèle compatible WiFi, Bluetooth aptX, AirPlay et prenant en charge de nombreux services de musique en ligne. Elle est alimentée par une amplification de 2000 watts à technologie hybride ADH développée pour le D-Premier. Cette enceinte surpuissante est ensuite intégrée à la gamme Devialet Phantom Premier dans laquelle on trouve également la Devialet Gold Phantom et la Devialet Gold Phantom Opéra de Paris

Rapidement, Devialet complète sa gamme d’enceintes connectées en lançant la gamme Devialet Phantom Reactor qui se compose aujourd’hui des enceintes Devialet Phantom Reactor 600, Devialet Phantom Reactor 900 et Devialet Phantom Reactor Opéra de Paris. Ces dernières reprennent le design et les technologies qui ont fait le succès de la Devialet Classic Phantom, cette fois dans un format plus compact et moins puissant, bien que celle-ci soit respectivement de 600 et 900 watts en crête. 

Après avoir trouvé sa place dans le salon de nombreux passionnés, Devialet décide de mettre son savoir-faire au service des utilisateurs nomades. C’est de cette volonté que sont nés les écouteurs Devialet Gemini, des modèles True Wireless à réduction de bruit venant directement concurrencer les meilleures références du marché que sont les Apple AirPods Pro, Sony WF-1000XM3, Technics EAH-AZ70WE, Jabra Elite 85t et Bose QuietComfort Earbuds

Devialet Gemini : packaging & accessoires 

Les écouteurs True Wireless Devialet Gemini sont livrés dans un packaging compact sur lequel sont imprimés à échelle réduite les écouteurs, ainsi que les technologies exclusives de la marque comme la réduction de bruit active propriétaire, ainsi que la mesure de la morphologie de l’oreille de l’auditeur. Une fois la partie supérieure de cet emballage soulevée, on découvre les écouteurs Devialet Gemini dans leur boîtier de transport. Ils sont accompagnés d’un guide d’installation rapide, d’un câble USB A vers USB C pour la recharge, ainsi que de 4 paires d’embouts intra-auriculaires en silicone de différentes tailles (XS, S, M et L).

Les écouteurs True Wireless Devialet Gemini sont livrés avec quatre paires d’embouts (dont une montée sur les écouteurs), un boîtier de recharge, un câble USB-A vers USB-C, ainsi qu’un guide de démarrage.

Devialet Gemini : présentation 

Design & ergonomie 

Alors que la marque nous avait habitués à des systèmes au design futuriste et novateur avec ses enceintes connectées et ses amplificateurs, les écouteurs Devialet Gemini adoptent un design plus conventionnel, mais éprouvé. De prime abord ils paraissent de bonne facture, avec une conception réalisée à partir d’un assemblage de deux coques en polymère. La partie inférieure bénéficie d’un revêtement mat d’une belle douceur et épousant correctement les contours de l’oreille de l’auditeur. La partie supérieure des écouteurs Devialet Gemini dispose quant à elle de lignes galbées, avec un cerclage orné du logo de la marque, faisant également office d’interface de commande tactile. 

Les écouteurs Devialet Gemini adoptent une conception en polymère pour un très faible poids et un confort d’utilisation optimal.

Chaque oreillette des écouteurs Devialet Gemini pèse environ 8 g, ce qui leur permet de se faire rapidement oublier une fois dans les oreilles. Ils se révèlent très confortables et garantissent un bon maintien, même lors de mouvements brusques. Il est ainsi envisageable d’utiliser les écouteurs True Wireless Devialet Gemini à la salle de sport ou à l’extérieur, dans des conditions météorologiques défavorables. Ils sont pour ce faire certifiés IPX4, ce qui leur permet de résister aux éclaboussures, à la transpiration, ainsi qu’à la poussière. 

À l’extrémité du tube acoustique, les écouteurs True Wireless Devialet Gemini adoptent un système de fixation par clipsage des embouts intra-auriculaires. Pour garantir une adaptation optimale à toutes les morphologies, le fabricant français livre quatre paires de tailles différentes : XS, S, M et L. L’ajout d’une paire XS est un bon point pour ceux où les habituels embouts de taille S sont encore trop grands. Ces embouts sont conçus à partir d’un silicone souple, n’exerçant pas de pression dans le conduit auditif de l’utilisateur, comme cela peut être le cas avec des embouts en mousse. Ils forment également une isolation passive très convaincante, ce qui permet de ne pas solliciter la réduction de bruit active dans un environnement moyennement bruyant et ceci afin d’étendre l’autonomie des écouteurs. Celle-ci est en effet réduite lorsque la réduction de bruit fonctionne en raison de l’activation des microphones et des processeurs permettant d’analyser les bruits ambiants pour les supprimer. 

Les écouteurs Bluetooth Devialet Gemini sont livrés avec quatre paires d’embouts en silicone de différentes tailles pour garantir une adaptation parfaite à toutes les morphologies.

En revanche, comme avec toute paire d’écouteurs intra-auriculaires, il est indispensable de sélectionner ses embouts avec soin pour profiter d’une isolation efficace, d’un confort optimal et d’une restitution de qualité. Une taille trop petite va laisser filtrer les bruits extérieurs et impacter la restitution sonore : basses absentes, manque de détails, etc. À l’inverse, des embouts trop grands peuvent entraîner une gêne dans le conduit auditif et altérer la stabilité des écouteurs. Pour répondre à cette problématique, les écouteurs Devialet Gemini peuvent réaliser à partir de l’application mobile une série de mesures pour déterminer en moins de 5 secondes les embouts les plus adaptés à vos oreilles. Il n’y a pas plus simple ! 

À partir de l’application Devialet Gemini, il est possible d’effectuer des mesures pour déterminer la paire d’embouts la plus adaptée à sa morphologie.

Conception acoustique 

Au fil des années, Devialet est devenu le spécialiste des technologies acoustiques exclusives aux multiples brevets. Les écouteurs Bluetooth Devialet Gemini ne font pas exception à cette tradition de la marque française. Ils embarquent dans chaque oreillette un transducteur de 10 mm de diamètre assurant une restitution linéaire de 5 Hz à 20 kHz. Ils sont placés dans une architecture acoustique unique formée de deux chambres de décompression disposées en cascade pour garantir une pression interne confortable en toutes circonstances. Chaque chambre est doublée de mailles acoustiques dédiées pour limiter les vibrations et résonances indésirables et ainsi optimiser le naturel de la restitution. Les transducteurs des écouteurs Devialet Gemini sont de plus couplés à la technologie Devialet Ear Active Matching. Cette dernière est capable d’effectuer plus de 10 000 mesures par seconde pour analyser la forme de l’oreille de l’auditeur et adapter en conséquence le signal audio afin d’assurer une expérience d’écoute optimale pour chaque utilisateur.

Les écouteurs Bluetooth Devialet Gemini renferment un transducteur de 10 mm avec double chambre de compression pour fournir des basses profondes et puissantes.

Interface de commande tactile 

Outre son indéniable aspect esthétique, le cerclage orné du nom de la marque présent sur la face supérieure des écouteurs Devialet Gemini fait également office d’interface de commande. Celle-ci profite d’une gestion tactile, ce qui, par rapport aux nombreux autres True Wireless équipés d’un bouton poussoir, présente l’intérêt notable d’éviter d’enfoncer les écouteurs dans le canal auditif de l’utilisateur à chaque commande. Certains écouteurs sont même difficilement utilisables à cause de cela. Les Devialet Gemini offrent donc une expérience d’utilisation très satisfaisante. Un simple toucher sur cette interface lance ou arrête la lecture de la musique. Maintenir le doigt plus longtemps active la réduction de bruit ou le mode transparent. Enfin, un double tapotement permet, au choix, de changer de piste (piste suivante ou précédente) ou d’activer l’assistant vocal. L’assignation d’une de ces deux fonctionnalités s’effectue à partir de l’application mobile des écouteurs. Disponible gratuitement pour iOS et Android, celle-ci apporte de nombreux autres réglages, comme nous le verrons lors de la mise en œuvre des écouteurs. 

Le cerclage orné du logo de la marque disposé sur la face externe des écouteurs Devialet Gemini renferme une interface de commande tactile pour contrôler la musique, la réduction de bruit active et répondre aux appels téléphoniques ou interagir avec les assistants vocaux.

Réduction de bruit active 

Un des atouts majeurs des écouteurs Devialet Gemini réside dans leur système de réduction de bruit actif exclusif à la marque. Celui-ci met en œuvre deux microphones couplés à des filtres numériques dédiés pour analyser et supprimer efficacement les bruits indésirables. Ce système est de plus couplé à la technologie Internal Delay Compensation permettant de renforcer l’efficacité de la réduction de bruit sur une bande passante plus large. Trois niveaux de réduction sont disponibles : faible, élevé et avion. Lors de nos écoutes, la réduction de bruit s’est montrée particulièrement efficace pour bloquer les bruits et les discussions environnants. Son activation renforce légèrement les basses et fournit une scène sonore un peu plus étroite, mais l’ensemble reste naturel et cohérent. 

Grâce à la réduction de bruit à trois niveaux, les écouteurs Devialet Gemini assurent une écoute immersive en tout lieu.

Les écouteurs Devialet Gemini embarquent également un mode “transparent intelligent”. Lorsque ce dernier est activé, les écouteurs analysent l’environnement pour supprimer les bruits indésirables tout en conservant les voix humaines. Il est ainsi possible de suivre une conversation ou de rester attentif aux annonces dans un aéroport sans devoir retirer les écouteurs Devialet Gemini. Le mode transparence peut être configuré sur deux niveaux différents, en fonction de l’intensité des voix que vous souhaitez obtenir dans les écouteurs. 

Autonomie de 24h 

Les écouteurs Devialet Gemini intègrent dans chaque oreillette une batterie rechargeable offrant jusqu’à 6 heures d’autonomie avec la réduction de bruit active ou 8 heures lorsqu’elle est désactivée. Ces écouteurs Devialet Gemini sont accompagnés d’un étui de transport faisant également office de recharge. Il dispose de deux encoches dans lesquelles il suffit de déposer les écouteurs pour qu’ils se mettent automatiquement en place pour la charge grâce à un ingénieux système magnétique. Ce boîtier offre alors jusqu’à 16 heures d’autonomie supplémentaires, portant ainsi l’autonomie totale des Devialet Gemini à plus de 24 heures. La recharge de ce dernier peut s’effectuer à partir du câble USB inclus ou simplement en le posant sur un chargeur sans fil certifié Qi comme l’Anker PowerWave Base Pad.

Les écouteurs Devialet Gemini offrent jusqu’à 24 heures d’autonomie avec le boîtier de transport et de recharge.

Micro, assistants vocaux 

En plus des microphones dédiés à la réduction de bruit, les écouteurs Devialet Gemini intègrent dans chaque oreillette des micros optimisés pour la captation vocale. Ces derniers permettent de répondre aux appels téléphoniques avec une grande clarté. Lorsque vous décrochez, les écouteurs Devialet Gemini ajustent automatiquement le niveau de la réduction de bruit pour que vous puissiez vous concentrer pleinement sur la conversation. 

Les microphones des écouteurs Devialet Gemini peuvent également être utilisés pour interagir avec les assistants vocaux tels que Siri et Google Assistant installés sur l’appareil mobile associé. Pour ce faire, il est dans un premier temps nécessaire d’activer cette fonctionnalité à partir de l’application mobile des écouteurs. Ensuite, il suffit d’effectuer un double toucher sur l’interface tactile pour lancer l’assistant. Il devient alors possible de contrôler la musique, d’ajuster le volume, d’envoyer un message à la personne de votre choix ou encore de répondre à vos moindres requêtes simplement en le demandant. Lors de nos différents tests des écouteurs Devialet Gemini, l’activation de l’assistant vocal Siri s’est montrée très réactive. Celui-ci a ensuite toujours parfaitement saisi nos demandes. 

Outre la gestion depuis l’interface tactile, les écouteurs Devialet Gemini se contrôlent également vocalement grâce à leur compatibilité avec Google Assistant et Siri.

Devialet Gemini : spécifications clés 

Conception

  • Type : fermé
  • Couplage : intra-auriculaire
  • Transducteurs de 10 mm 
  • Double chambre de décompression 
  • Réduction de bruit active à trois modes : faible, élevé et avion
  • Technologie Ear Active Matching
  • Technologie Internal Delay Compensation
  • Fonction main libre
  • Application de contrôle 
  • Compatible avec les assistants vocaux Siri et Google Assistant 

Mesures 

  • Réponse en fréquence : de 5 Hz à 20 kHz 
  • THD : < 0,1 % 

Bluetooth 

  • Bluetooth 5.0
  • Codecs : SBC, AAC et aptX
  • Gamme de fréquences : 2,4 GHz 
  • Portée effective : env. 10 m

Batterie

  • Autonomie de la batterie : jusqu’à 24 h (6 h + 16 h avec l’étui)
  • Temps de charge de la batterie des écouteurs : 1,5 heures
  • Temps de charge de la batterie de l’étui de chargement : 3,5 heures
  • Méthode de charge de la batterie : câble USB-C ou tapis de charge sans fil certifié Qi

Accessoires inclus 

  • Boîtier de chargement et de transport 
  • Câble de chargement USB C
  • 4 embouts en silicone (XS, S, M et L)

Généralités 

  • Dimensions des écouteurs : 33 x 18 x 15 mm
  • Poids d’un écouteur : 8 g 
  • Dimensions de l’étui : 78 x 54 x 28 mm
  • Poids de l’étui : 76 g

Devialet Gemini : mise en oeuvre 

Pour ce test des écouteurs Devialet Gemini, nous les avons associés à un smartphone et une tablette iOS. Le premier appairage s’effectue très facilement et rapidement. Il suffit d’ouvrir le boîtier des Devialet Gemini et d’appuyer 2 secondes sur le bouton à l’avant de ce dernier, jusqu’à ce qu’une LED blanche clignote. On doit ensuite se rendre dans les paramètres Bluetooth de la source pour sélectionner “Devialet Gemini” et finaliser l’appairage. Les écouteurs sont alors directement opérationnels, mais il est possible de compléter et de finaliser la configuration depuis l’application Devialet Gemini pour une personnalisation accrue. Cette dernière permet notamment d’ajuster les modes selon vos préférences, de modifier l’attribution des commandes des écouteurs (notamment la double pression), ou encore de réaliser les mesures de votre morphologie pour le choix des embouts. Une fois cette configuration effectuée, il ne reste plus qu’à mettre les écouteurs dans les oreilles. La lecture de la musique se lance alors automatiquement. Elle se met ensuite en pause lorsqu’un des écouteurs est retiré. 

L’application Devialet Gemini offre à l’utilisateur de nombreux réglages pour ajuster les fonctions et la restitution des écouteurs.

Devialet Gemini : avis et écoute

Avec les écouteurs Devialet Gemini, on retrouve la signature sonore propre au fabricant français, avec des basses d’une profondeur abyssale. Sur le titre Blinding Lights de The Weeknd, les Devialet Gemini nous offrent des graves dynamiques, vifs et d’une puissance phénoménale pour des écouteurs. Ces Devialet ont tendance à faire dans l’esbroufe dans ce registre, au grand avantage des amateurs de basses profondes et puissantes, difficilement trouvables sur d’autres paires d’écouteurs.

Les écouteurs True Wireless Devialet Gemini offrent des basses puissantes et d’une profondeur abyssale.

La générosité dans le bas du spectre des écouteurs Devialet Gemini ne s’effectue pas au détriment des autres registres qui restent bien retranscrits. Sur le titre In The Air Tonight de Phil Collins, l’écoute est bien équilibrée, avec un médium assez riche et clair, avec suffisamment de poids pour compenser la mise en avant du registre grave. Les percussions sont représentées avec naturel et délivrées sans agressivité. La voix du chanteur profite également d’un timbre naturel, mais semble parfois se retrouver en surimpression des autres registres, notamment lorsque le médium est à son apogée. Un point en partie dû à la scène relativement étroite délivrée par les écouteurs Devialet Gemini lorsque la réduction de bruit est activée. 

Devialet Gemini vs AirPods Pro

Apple AirPods Pro : commercialisés à 279 €, les écouteurs Apple AirPods Pro sont les modèles à réduction de bruit de la firme de Cupertino. Ils disposent d’une certification IPX4, d’une autonomie de 24 heures avec le boîtier de charge, d’une interface de commande tactile et d’une compatibilité avec l’assistant vocal Siri. Ces écouteurs nécessitent en revanche d’être employés avec un écosystème Apple pour profiter de toutes leurs fonctionnalités. Les Devialet Gemini se montrent donc plus polyvalents et offrent un meilleur maintien des écouteurs dans l’oreille, ce qui en fait une solution plus efficace pour la pratique d’une activité sportive. À l’écoute, les Devialet Gemini conservent également l’avantage, avec des basses nettement plus puissantes et profondes, avec une restitution globalement plus agréable. 

Les écouteurs Apple AirPods Pro sont moins polyvalents et moins généreux dans les basses que les Devialet Gemini.

Devialet Gemini vs Bose QuietComfort Earbuds

Bose QuietComfort Earbuds : proposés à 279 €, ces écouteurs Bose profitent des technologies de réduction active du bruit éprouvées depuis des années par le fabricant américain. Ce dernier est en effet leader dans la conception de casques anti-bruit pour les aviateurs, mais également pour les utilisateurs nomades avec les Bose QuietComfort 35 II et Bose Noise Cancelling Headphones 700. La réduction de bruit des Bose QuietComfort Earburds se montre donc un cran au-dessus de celle des Devialet Gemini, notamment lorsque l’environnement est très bruyant. Cette réduction des Bose s’avère également plus facilement personnalisable grâce à son niveau réglable sur 11 paliers. En revanche, les écouteurs Devialet Gemini reprennent le dessus sur le plan sonore, avec des basses une fois encore plus puissantes et plus profondes, ainsi qu’une écoute plus naturelle et fidèle. 

Devialet Gemini : conclusion 

Avec les écouteurs Devialet Gemini, le fabricant français avait pour ambition de révolutionner le son. Un pari en partie tenu, en fournissant les basses les plus puissantes et les plus profondes jamais rencontrées avec des écouteurs True Wireless. Une révolution qui s’établit également grâce aux nombreuses technologies exclusives des écouteurs Devialet Gemini, notamment avec les mesures de la morphologie de l’utilisateur pour automatiquement sélectionner la paire d’embouts la plus adaptée et ajuster la restitution en fonction de chaque utilisateur. Pour ces raisons, nous ne pouvons que recommander les Devialet Gemini aux utilisateurs à la recherche d’écouteurs faciles à vivre et aux basses surpuissantes. 

Nous avons aimé : 

  • La puissance et la profondeur des basses 
  • La simplicité de la mise en oeuvre 
  • La lecture et la mise en pause automatique de la musique 
  • La mesure morphologique 
  • Le design 

Nous aurions aimé : 

  • Une scène sonore plus ample 

22 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    Perso, je suis très très déçu par le test de Son-Vidéo.

    Est annoncée en gras et en gros, une autonomie de 24h (avec entre parenthèses 6h + 16h avec l’étui) ce qui, au passage ne fait que 22 heures. Mais les 24 heures si je comprends bien c’est donc 3 fois 8 heures sans réduction de bruit. Qui est pourtant annoncée comme « un des atouts majeurs de la marque ».
    Donc, déjà on passe à 3 fois 6 heures annoncées, soit 18 heures. J’imagine que comme toutes les marques, Devialet mesure avec le son à 35% de volume maximum et que, en conditions réelles, celui qui écoute un peu fort n’aura que 5 heures. Donc disons 15 heures d’autonomie (3 X 5 heures).

    Mais comme il faut avoir l’étui, qui pèse 78 grammes, le poids n’est pas de 8 grammes par écouter, mais bien de 8 + 8 + 78 = 94 grammes si on veut l’autonomie annoncée.

    Enfin, 3,5 heures de recharge par l’étui… Donc les 24 heures d’autonomie c’est pour 94 grammes de poids et temps de recharge incluse.

    Deuxième chose : le son est traité pour faire plein de trucs pour parvenir aux oreilles de l’auditeur. Au regard de l’importance et de la quantité de traitements, s’agit-il encore de « Hi -Fi » ? C’est un peu comme les corrections acoustiques pour le traitement de la salle… C’est rigolo, mais je doute que les orchestres jouent en chambre anéchoïque…

    Quant à Devialet et pour répondre à Ducatevo : la marque est française. Mais où sont fabriqués les écouteurs ? Est-il possible d’avoir la photo « Made in France » ?

    Désolé de ne pas partager l’enthousiasme… Mais j’attends maintenat le test des iPod Pros qui sera sans doute dithyrambique lui aussi 🙁

    • Y’a pas de quoi être « très très déçu » par ce test, le fait que la réduction de bruit entraîne une consommation de batterie plus importante est commun à tous les produits de ce type (casques inclus). D’autre part il faut bien lire aussi : « isolation passive très convaincante, ce qui permet de ne pas solliciter la réduction de bruit active dans un environnement moyennement bruyant et ceci afin d’étendre l’autonomie des écouteurs ».
      Après, moi, la communication de Devialet qui présente à chaque fois ses produits comme « une révolution dans le monde de la hifi », ça m’a toujours énervé car c’est uniquement basé sur l’avis du constructeur lui-même (!), sans aucun argument objectif. Mais le test ici n’y est pour rien ; au contraire, il ressort assez bien du test que Devialet a eu la main lourde sur les basses (et plus qu’un peu), certainement pour mieux duper une clientèle de faux audiophiles qui ne jurent que par ça, et sans doute aussi pour camoufler quelques imperfections dans la restitution… Maintenant le produit a aussi des atouts (sinon à ce prix ça serait la faillite assurée) et c’est aussi le rôle du test de les mettre en avant pour les gens que ça intéresse.
      Quant au « Made in China », franchement c’est un débat d’un autre temps (je dis ça en général, pas pour votre commentaire). Même quand vous avez un produit de ce genre soi-disant fabriqué en France, en le démontant et en prenant ses composants un par un on s’aperçoit qu’il vient de Chine à 80% au moins, alors faut se faire une raison.

      • Bonjour anonyme,

        Manifestement je me suis mal exprimé.

        Ce qui m’agace ce n’est pas que la réduction de bruit fasse diminuer l’autonomie.
        Ce qui m’agace c’est que les services marketing des sociétés annoncent une autonomie de 24h alors que cette autonomie est sans doute à peine du quart.
        Et ce qui déçoit c’est que, dans son test, Son-Vidéo, en intitulant un paragraphe « Une autonomie de 24h », relaie le discours marketing ambiant et contribue à induire le client en erreur…

        Pour finir, je n’ai rien contre le « Made in China ». La totalité de mes électroniques récentes sont de la Chi-Fi.

        • C’est vrai que le marketing annonce toujours un maximum souvent irréaliste, dans tous les domaines. Et c’est vrai qu’en lisant le test moi aussi j’ai d’abord cru que c’était 24h par charge pour les écouteurs sans le boîtier… 🙂

    • Les Sennheiser Momentum True Wireless 2 sont globalement moins bien équilibrés, avec une mise en exergue du haut du spectre et des médiums moins riches. Les basses sont également moins profondes qu’avec les Devialet Gemini.

  2. Très déçu par ces Geminis.
    Les + :
    Les basses sont « velours »
    Les aiguës plutôt pas mal même s’il y a parfois des sibilantes….

    Les – :
    – Le très très gros moins : les hauts médiums sont très très brouillons, un vrai bordel !!!
    Même avec de très bon fichiers on a l’impression, dans les médiums, d’avoir une mauvaise compression MP3
    -> je vais les rendre uniquement en raison de ce point

    C’est d’autant plus agaçant que tous le reste du spectre est bien maîtrisé
    – le mode passif a une sonorité très « étrange » par rapport au modes actifs. Mais c’est plutôt une question de goût.
    – nombreux bugs : appairage, maj, profils perso d’equalisation qui disparaissent etc …. rien d’impossible à corriger dans prochaines maj

  3. Je les ai rendus au bout de 4 jours!
    Le logiciel de gestion du Bluetooth n’est pas du tout au point!!
    Une après-midi entière pour arriver à les appairer et les mettre à jour sous iOS (et je ne suis pas un lapin de 6 semaines en ce qui concerne la gestion du Bluetooth sur iOS)!
    Et…. non sans avoir passé une heure et demi avec le support technique! Et au décours : bugs sur bugs!! notamment en passant de l’iPhone à l’iPad! Pour finir avec, après je ne sais plus combien d’effacement et ré appairages, avec l’écouteur droit non fonctionnel!!
    Perte de la connexion initialement à chaque fois que je passais un appel…
    Dans les réglages Bluetooth de l’iPhone TROIS Gemini!! Un Gemini L, un Gemini tout court, et de temps en temps, un Gemini R!! Alors que normalement le Gauche est maitre et le Droit esclave?? Appairage à l’iPad…. et le « Gemini » est toujours connecté à l’iPhone et piloté par lui via l’application?? Une gestion INCOMPREHENSIBLE!!!
    Alors pour ce qui est du son, ça devient secondaire…. quand on ne peut pas s’en servir normalement…

  4. On dirait plus un publi reportage où on récite la fiche technique qu’un test…
    Et quand je lis…
    La réduction de bruit des Bose QuietComfort Earburds se montre donc un cran au-dessus de celle des Devialet Gemini…
    Sans autre explication que Bose est « leader » depuis toujours, je me demande si une comparaison directe a été effectuée

    • j’ai les 2 et clairement je ne suis pas du meme avis. Le son et la réduction de bruits sont extra sur ces gemini
      et je les trouve meilleur que les Bose ou les 85t
      par contre tout le reste y’a du boulot tant c’est plein de bugs… Pas rédhibitoire mais ça ne fait pas sérieux..

      • Merci Polo pour ce retour.
        C’est ce que j’ai vu en effet sur d’autres tests vidéos que leur réduction était au moins équivalente à celle des Bose 🙂

  5. Bonjour,
    Je souhaite passer des mes fidèles galaxy buds au devialet gémini qu’en pensez-vous en valent-ils vraiment la peine ( je ne suis pas un expert en qualité audio ) pour une utilisation banale feront-ils l’affaire? De plus les problèmes relatés sont-ils liés à une mauvaise utilisation du produit ou un produit tout simplement défectueux?

  6. Le son était un vrai Délice.
    Le cauchemar commence avec le Bluetooth.
    Un bug draine la batterie et qui ne permet pas la mise ne veille des écouteurs.
    J’ai eu la malheureuse idée de désappairer mes écouteurs. Maintenant il est impossible de les appairer à nouveau. Je ne recommande pas..

  7. Pour ma part, je suis dans le même cas que Marie Garnier… Beaucoup de pb d’appairage pour arriver a les utiliser 3 jours puis avoir des pb de connection tels qu’il m’a fallu appeler le service technique qui m’a répondu au bout de près de 20 jours (pour un service annoncé en 72h) et finir par me dire que je devais renvoyer les ecouteurs (ils envoient un bon d’enlevement gratuit). Je viens seulement de recevoir un email me prévenant que mes écouteurs étaient arrivés chez eux (alors que je sais qu’ils y sont depuis plus d’une semaine) et ils m’annoncent qu’ils m’enverrons le produit « We will shipped your new product as soon as possible and within ten days. You will receive a new email with the corresponding tracking number. » Donc, je dois m’attendre a patienter encore un certain temps… Je regrette sincèrement cet achat et je n’ose penser de ce que reserve le SAV sur des enceintes à plus de 2500 € chaque !!! Franchement, le service n’est absolument pas à la hauteur de l’image qu’ils essayent de donner !!!

  8. Très grosse déception ! Un manque d’autonomie et surtout, elles sont impossibles à gérer, il faut les appairer tout le temps, refaire les régélages et elles ne sont pas détectées par le smartphone. Il faut renouveler plusieurs fois, cela prends des minutes .. quand cela marche. Un retour à mes AirPods.

  9. Grosse déception pour moi aussi…
    Rien à dire pour le son , qui est (a mon gout…) très bon.
    Pour ce qui est de la réduction de bruit, je l’ai trouvé excellente, d’ailleurs meilleur que les Bose DC Earbuds.
    Beaucoup de bugs de connexion, mais ce n’est pas pour cela que je les ai renvoyé.
    Pour moi le principal problème est qu’ils ne tiennent pas dans les oreilles (du moins les miennes…), et c’est ce qui m’a poussé à m’en séparer rapidement !
    Et je viens de m’apercevoir qu’apparemment ils ont été retiré de la vente à l’heure d’aujourd’hui….
    Grosse mise à jour en perspective ???

  10. Très bon son. Connexions Bluetooth très compliquées (remettre dans l’étui, ressortir, redémarrer le BT, s’armer de patience pour la moindre manip), l’écouteur droit se décharge tout seul dans la boîte, l’appli se connecte très difficilement, ne reconnaît même pas que les écouteurs sont en fonctionnement. A peine utilisables. Malgré des messages demandant si les problèmes seront résolus, réponse: merci pour votre message intéressant, puis plus rien. Honteux, à fuir.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.