Entrainement direct ou par courroie, quel type de platine vinyle choisir ?

0
2591

Que l’on soit néophyte, curieux, collectionneur ou tout simplement nostalgique, la question est pour ainsi dire inévitable lorsque l’on commence à s’intéresser aux platines vinyle : quelle est la différence entre l’entraînement direct et l’entraînement par courroie et quelle est la meilleure solution ? La réponse est plus simple qu’il n’y paraît, car comme souvent dans le domaine de la hi-fi cela dépend des préférences de chacun mais aussi de l’utilisation que l’on fait du matériel. Comment faire son choix entre ces deux conceptions et laquelle correspond le plus à vos besoins ?

La platine vinyle Pro-Ject Debut Carbon Reference est un modèle à entraînement par courroie au design et épuré.

Entraînement direct ou par courroie : quelle différence ?

Les platines tourne-disques font leur apparition dans les années 1920 et succèdent au gramophone. Les premiers modèles se présentent sous forme de valise comprenant la platine tourne-disque, un amplificateur et un ou plusieurs haut-parleurs. Au cours de “l’âge d’or de la hi-fi”, dans les années 50 et 60, la platine vinyle se désolidarise du reste du système pour devenir un élément à part entière. 

Les premiers modèles de platines vinyle adoptent une conception à entraînement par courroie, c’est-à-dire que le moteur est associé à une poulie, elle-même reliée à un sous-plateau ou directement au plateau pour faire tourner ce dernier. 

Le plateau de la platine vinyle Elipson Chroma 200 est directement associé à la poulie par le biais d’une courroie pour garantir une vitesse de rotation précise. 

La première platine vinyle à entraînement direct fait son apparition à la fin des années 60. Conçue par l’ingénieur japonais Shuichi Obata pour l’entreprise Matsushita (aujourd’hui Panasonic), cette conception consiste à se passer de la courroie en faisant reposer le plateau directement sur le moteur. Cette technologie donne naissance au premier modèle à entraînement direct en 1969, la Technics SP-10. Cette dernière constitue le point de départ de la fameuse série de platines Technics au sein de laquelle on retrouve la SL-1100 et la légendaire platine Technics SL-1200, qui grâce à son moteur puissant, sa durabilité et sa précision sera adoptée par les premiers artistes hip-hop et deviendra une partie intégrante de l’histoire de ce mouvement musical.

Descendante de la légendaire Technics SL-1200, la Technics SL-1210 MK7 reprend sa conception à entraînement direct garantissant un démarrage et un arrêt immédiat ainsi qu’un excellent contrôle de la rotation du plateau.

Entraînement direct ou par courroie : quels avantages ?

En fonction du type d’utilisation et des préférences de l’utilisateur, le choix d’un modèle à entraînement direct ou par courroie s’imposera de lui-même. Le but d’une platine vinyle à entraînement par courroie est avant tout d’éliminer un maximum de sources de vibrations pour garantir un niveau de bruit aussi faible que possible et ainsi retenir tous les micro-détails du signal. Ce type de conception est privilégié pour les platines très haut de gamme, comme par exemple la McIntosh MT10 ou encore la platine Rega Planar 10. Le catalogue des fameuses marques de platines vinyle hi-fi Rega et Pro-Ject se composent d’ailleurs uniquement de platines à entraînement par courroie précisément pour cette raison. Notons d’ailleurs que Rega pousse son raisonnement encore plus loin. La philosophie de la marque anglaise étant d’éliminer tant que faire se peut les sources de vibrations et les risques de perte du signal, le câble RCA de ses platines est directement intégré au bras et ne peut être changé qu’en démontant celui-ci. En minimisant le nombre de connecteurs se trouvant dans le chemin du signal, la marque s’assure de conserver toute son intégrité.

La célèbre marque anglaise Rega se spécialise dans la conception de platines vinyle à entraînement par courroie, dont la célèbre Rega P3.

Les platines vinyle à entraînement par courroie ne sont cependant pas sans désavantages. Plus fragiles et sensibles à leur environnement que les modèles à entraînement direct, il est nécessaire de changer la courroie lorsque cette dernière se détend et il est recommandé d’éviter au maximum les climats très chauds et secs. En effet, les courroies sont sensibles aux conditions météo et auront tendance à casser facilement dans un tel climat.

Comme nous l’avons précédemment mentionné, les platines vinyle à entraînement direct, bien que conçues à l’origine pour l’écoute de salon, ont rapidement séduit les artistes d’une culture émergente dans les années 70 : le mouvement hip-hop et tout particulièrement le “turntablisme”. La platine à entraînement direct Technics SL-1200 est indissociable de l’histoire du hip-hop et s’est imposée comme l’instrument de choix pour les DJs grâce à sa robustesse, sa précision et son ingénieux système de contrôle de vitesse par stroboscope. Pour retrouver l’histoire de cette platine emblématique plus en détail, consultez notre article sur le mythe Technics SL-1200.  

Presque 10 ans après l’arrêt de la production de la platine Technics SL-1200, la marque revient en 2016 avec la platine Technics SL-1200G puis SL-1200GR pour le plus grand plaisir des fans de ce modèle mythique.

Si la précision de contrôle de marche / arrêt et la grande robustesse des platines à entraînement direct en font des platines idéales pour l’utilisation en club, ces dernières n’en sont pas moins à l’aise au sein d’un système de salon. C’est la solution adoptée par la fameuse marque de platines vinyle hi-fi Thorens avec la TD 402 DD, un modèle conçu pour intégrer une installation hi-fi de salon et adoptant une conception à entraînement direct. 

La platine vinyle Thorens TD 402 DD reprend l’esthétique classique des platines Thorens et lui associe une conception à entraînement direct de haute précision.

Entraînement direct ou par courroie : pour qui ?

Si vous avez l’intention de déplacer régulièrement votre platine ou préférez un modèle qui garantira un départ de lecture ainsi qu’un arrêt immédiat, un modèle à entraînement direct s’impose comme la solution incontournable. Pour les DJs, le choix d’une platine à entraînement direct s’impose bien entendu et les fonctions de ces dernières telles que le contrôle de vitesse de rotation du plateau par stroboscope ou encore le réglage de pitch sont indispensables pour ce genre d’utilisation. 

Le plateau des platines à entraînement direct est placé sur un axe mis en rotation par le moteur de la platine.
Vue du système d’entraînement direct du plateau de la platine Technics SL-1200 MK2.

Pour une utilisation journalière au sein d’un système hi-fi de salon, le choix est entièrement basé sur vos préférences, vos besoins et les fonctions offertes par chaque platine. Si vous cherchez un modèle à entraînement direct au design classique doté d’un simple bouton start / stop, qui ne nécessitera pas de changement de courroie, pouvant être connecté directement à un ampli hi-fi sans passer par un pré-ampli intégré et vous permettant de numériser vos disques via USB, une platine telle que la Roberts RT200 est faite pour vous.

Simple à installer et à utiliser, la platine vinyle à entraînement direct Roberts RT200 adopte une esthétique classique et élégante ce qui permet de l’intégrer facilement dans n’importe quel intérieur.

Pour un système audiophile haut de gamme, le choix va généralement s’orienter vers un modèle à entraînement par courroie. Le principe clé de ce type de système étant de réduire au maximum la présence de bruit causé par les vibrations et les interférences, ils sont traditionnellement équipés de platines à entraînement par courroie. Si la vaste majorité de l’offre de platines vinyle très haut de gamme se compose de modèles adoptant ce type de conception, c’est parce que l’association d’une platine à entraînement par courroie et d’un pré-ampli phono séparé permet de retrouver tous les micro détails, la chaleur et la dynamique qui donnent vie à la musique sur disque vinyle. 


Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.