Test Thorens TD 1600 : un classique remis au goût du jour

0
1563

Nous vous présentons aujourd’hui le test de la platine vinyle Thorens TD-1600. Cette platine haut de gamme ayant fait ses débuts au salon High End de Munich en 2019 est un modèle manuel à entraînement par courroie proposé à 2990 €. Elle hérite du design unique qui rend les platines vinyles Thorens reconnaissables au premier coup d’œil, et plus particulièrement de celui de la Thorens TD 160 sortie en 1972. La Thorens TD1600 bénéficie également des technologies devenues signature du fabricant au fil des années, notamment l’utilisation d’un châssis suspendu, d’un lourd plateau en aluminium et du fameux bras maison Thorens TP 92. Si la compétition dans cette gamme de prix est loin d’être pléthorique, la platine Thorens TD 1600 doit en revanche se mesurer à de hautes exigences. Est-elle en mesure de porter le flambeau de l’un des noms les plus emblématiques du monde du vinyle ?

Le design intemporel de la platine Thorens TD 1600 la rend instantanément reconnaissable.

Thorens TD 1600 : la marque

Après avoir fait ses débuts à la fin du 19e siècle en fabricant des boîtes à musique, la petite entreprise familiale située dans la ville de Sainte-Croix en Suisse diversifie rapidement son catalogue et se lance dans la conception de gramophones et d’aiguilles amplifiées, ancêtres des cellules phono que nous connaissons aujourd’hui. Thorens continue d’innover tout au long du 20e siècle et ajoute à son catalogue des platines à entraînement direct ainsi que des bras de lecture. En 1965, la marque présente la platine Thorens TD-150, un modèle équipé d’une nouvelle technologie qui deviendra synonyme de Thorens : le châssis à suspension. Ce nouveau design suspendu représente un pas en avant significatif dans la réduction des bruits de fond en empêchant la distorsion causée par les perturbations mécaniques.  

Aujourd’hui le catalogue de la marque se compose de platines vinyle, mais aussi de préamplis phono, d’outils et de produits d’entretien pour vinyle, de couvre-plateaux et de palets presseurs haut de gamme.

La platine Thorens TD 1600 hérite du design de la TD 160, initialement lancée en 1972.

Thorens TD 1600 : packaging et accessoires

La platine vinyle Thorens TD 1600 est livrée dans un imposant carton dans lequel cette dernière est solidement maintenue en place par des blocs de mousse. La platine est efficacement protégée contre les chocs pouvant survenir lors du transport. Cette dernière est enveloppée dans une pochette en plastique et protégée par le capot et le couvre plateau placés au-dessus. Les accessoires fournis sont classiques et Thorens ne cherche pas à faire dans l’extravagance. C’est tout à l’honneur de la marque qui ne cherche pas à jeter de la poudre aux yeux avec des accessoires et va droit à l’essentiel. Notez que la platine Thorens TD 1600 est livrée sans cellule, ce qui laisse libre choix pour lui associer le modèle de votre choix. Outre la platine, on retrouve ainsi dans le carton de la Thorens TD 1600 :

  • Un plateau en aluminium
  • Un couvre plateau en caoutchouc
  • Une alimentation externe
  • Une balance manuelle pour mesurer la force d’appui
  • Un disque stroboscopique pour le réglage de la vitesse de rotation
  • Un capot et ses charnières
  • Un centreur de disque (45 tours)
  • Un câble d’alimentation
  • Un guide utilisateur
Très pratique, la platine Thorens TD 1600 est livrée avec une balance mécanique et un disque stroboscopique pour le réglage de la vitesse de rotation.

Thorens TD 1600 : présentation

La platine vinyle Thorens TD 1600 reprend donc l’esthétique classique Thorens que l’on retrouve également avec la platine vinyle à entraînement direct Thorens TD 402 DD (lire le test de la platine vinyle Thorens TD 402 DD) et la platine automatique Thorens TD-148 A. Le lourd châssis en bois laqué orné du logo de la marque est associé à un sous châssis suspendu sur 3 ressorts coniques. Cette technologie permet de désolidariser au maximum le sous châssis de manière à minimiser les vibrations ainsi que de limiter les mouvements de ce dernier à un axe vertical. Le bras de lecture n’est donc pas affecté et le signal généré par la cellule peut être transmis sans perte ni interférence. La platine Thorens TD 1600 ajoute à ce design éprouvé de nouvelles sorties symétriques au format XLR ainsi qu’une fonction permettant d’ajuster manuellement la tension de la courroie. Celle-ci permet de régler la vitesse de lecture avec précision ainsi que d’optimiser la durée de vie de la courroie une fois qu’elle commence à se détendre. 

La platine Thorens TD 1600 est dotée de sorties symétriques XLR ainsi que d’un système permettant d’ajuster la tension de la courroie pour optimiser la durée de vie de cette dernière et régler avec précision la vitesse de lecture.

Si la platine Thorens TD 1600 reprend l’esthétique de son aïeule dans les grandes lignes, elle bénéficie d’un design plus moderne avec un châssis en bois laqué et trois touches pour choisir la vitesse qui remplacent le potentiomètre de sélection. Quitte à choisir une esthétique vintage, on aurait préféré que Thorens conserve la finition naturelle de l’époque et le sélecteur. Une question de goût, cela va sans dire.

Thorens TD 1600 : spécifications clés

Conception

  • Platine manuelle
  • Entraînement par courroie
  • Châssis en bois laqué
  • Sous châssis suspendu sur trois points
  • Système d’entraînement par courroie
  • Plateau en aluminium en deux parties
  • Couvre plateau en caoutchouc
  • Courroie ajustable
  • Plateau : 30,5 cm (12″) / 4,2 kg, aluminium
  • Anti-skating par aimant en ferrite

Moteur

  • Moteur AC synchrone à commande électronique
  • Vitesse : 33 tours 1/3, 45 tours
  • Commutation de la vitesse : mécanique (commutateur en façade)

Bras de lecture

  • Type de bras : Thorens TP 92
  • Longueur du bras : 232,8 mm
  • Porte à faux : 17,8 mm
  • Angle de coude : 23,6°
  • Masse effective (11 g)

Connectique

  • 1 RCA stéréo
  • 1 prise terre (masse)

Accessoires fournis

  • 1 câble d’alimentation
  • 1 transformateur secteur
  • 1 couvercle de protection en acrylique
  • 1 centreur 45 tours

Thorens TD 1600 : bras de lecture Thorens TP92

Comme à l’accoutumée, la platine Thorens TD 1600 est dotée d’un bras de lecture de 9” (232,8 mm) conçu par la marque, ici le modèle TP92. Doté de réglages intégrés pour l’antiskating et la hauteur du bras, le bras Thorens TP92 est constitué d’un unique tube en aluminium avec porte cellule intégré. Compatible avec la norme de montage ½”, le bras de lecture Thorens TP92 est compatible avec la grande majorité des cellules phono du marché. Le roulement à billes de haute précision situé sous le tube du bras de lecture Thorens TP92 se trouve au même niveau que le diamant de la cellule, ce qui garantit une meilleure stabilité. La marque précise que lors de la conception du bras, les ingénieurs de Thorens ont utilisé un vibromètre laser pour analyser les résonances du tube, permettant ainsi de cibler des fréquences spécifiques et garantir une absence totale de vibrations indésirables.

Précisons que la platine vinyle Thorens TD 1600 est livrée sans cellule et qu’elle n’est donc pas conçue pour être utilisable directement dès la sortie du carton, comme la quasi-totalité des platines vinyles dans cette gamme de prix. 

Le bras de lecture Thorens TP92 est doté de réglages de l’antiskating et de hauteur ainsi que d’un porte cellule intégré compatible avec la norme de montage ½”, ce qui lui permet d’accueillir la grande majorité des cellules disponibles sur le marché.

Thorens TD 1600 : alimentation séparée

Trop souvent négligée, l’alimentation des éléments est cruciale dans un système hi-fi, tout particulièrement lorsqu’il est question de vinyle. Le signal phono étant beaucoup plus faible que celui transmis par une platine CD par exemple, la présence d’interférences peut très vite avoir un impact non négligeable sur l’écoute. C’est pourquoi la platine Thorens TD 1600 est accompagnée d’une large alimentation séparée. En désolidarisant l’alimentation de la platine, Thorens s’assure de limiter les interférences électriques et mécaniques pour garantir un niveau de bruit minimal. L’écoute est ainsi plus claire, plus détaillée et la marge dynamique accrue. La large alimentation de la platine Thorens TD 1600 est également pensée pour alimenter cette dernière avec un courant de qualité, ce qui permet de réduire davantage les interférences électriques.

La large alimentation découplée de la platine Thorens TD 1600 garantit un courant de qualité et une réduction significative des interférences qui causent la distorsion du signal. 

Thorens TD 1600 : moteur synchrone contrôlé électriquement

Le plateau en aluminium de la platine Thorens TD 1600 se divise en deux parties. La partie centrale est mise en rotation à l’aide d’une courroie en caoutchouc la reliant à un moteur synchrone contrôlé électriquement. La tension de la courroie peut être ajustée, ce qui permet de régler la vitesse de rotation qui peut fluctuer avec le temps. Le moteur de la platine Thorens TD 1600 est contrôlé électroniquement, ce qui signifie que la vitesse de lecture peut être changée par simple pression d’un bouton. Pour sélectionner la vitesse de lecture, il suffit donc de choisir entre 33 tours et 45 tours en utilisant l’un des trois boutons situés en bas à gauche du châssis et d’appuyer sur le bouton 0 pour mettre fin à la lecture. Le moteur répond de manière instantanée et la mise en route, l’arrêt et le changement de vitesse se font de manière simple, fluide et rapide.

Le moteur synchrone est complètement découplé du sous-châssis pour éviter toute vibration. Comme sur la platine Thorens TD 160, le choix de l’entraînement par courroie permet d’isoler efficacement le disque et le bras de leur environnement pendant la lecture, afin qu’aucune vibration transmise de l’extérieur ne vienne perturber le suivi du sillon. Ainsi, l’aiguille peut capter chaque nuance du flanc du sillon et restituer avec précision chaque détail de la musique.

Thorens TD 1600 : mise en oeuvre

Si les platines vinyle haut de gamme ont la réputation d’être complexes à mettre en œuvre, l’installation de la platine Thorens TD 1600 se fait très rapidement et de manière intuitive. La courroie est déjà installée, ce qui est un plus pour ceux qui préfèrent éviter au maximum le montage des divers éléments. Une fois la platine positionnée, il suffit de placer la deuxième partie du plateau, de clipser les charnières au capot avant de les insérer dans les encoches destinées à les recevoir situées à l’arrière de la platine, puis de monter la cellule avant de régler la force d’appui. Nous avons ensuite connecté l’alimentation, le pré ampli phono et l’amplificateur à la platine.

Pour ce test, nous avons associé la platine vinyle Thorens TD 1600 à notre pré ampli de référence Thorens MM-008 connecté à l’amplificateur hi-fi Atoll IN 200 Signature à l’aide de câbles RCA NorStone Jura. Ce dernier alimentait des enceintes colonnes Focal Chorus 726 via des câbles Viard Audio Premium HD. Dans un premier temps, nous avons monté la cellule Denon DL-103R, puis nous avons continué nos écoutes avec la cellule Grado Gold. Pour un réglage facile et rapide de la force d’appui, nous avons fait appel à notre fidèle balance électronique Elipson. Enfin, nous avons utilisé le couvre plateau en caoutchouc fourni lors de nos premières écoutes, puis nous l’avons remplacé par le couvre plateau Micpormat Riffaud

Connue pour ses platines très haut de gamme, la marque française Riffaud propose un couvre plateau rigide à base de chlorure de vinyle conçu pour absorber les vibrations et éviter toute coloration du signal.

Thorens TD 1600 : impressions d’écoute

Dès le début, la première chose que nous avons remarqué est le faible niveau de bruit de la platine Thorens TD 1600. Avec la cellule à bobine mobile Denon DL-103R nous avons pu apprécier un niveau de détail tout simplement saisissant. Avec l’album Leviathan du groupe Mastodon, la large scène sonore restituée avec brio par les enceintes Focal Chorus 726 regorge de détails. Les registres aigus et haut médiums sont reproduits avec une grande clarté, les guitares saturées sont affutées, la basse tendue et les cymbales filent haut. L’association de la platine Thorens TD 1600 et de la cellule Denon DL-103R reproduit la musique du groupe d’Atlanta avec toute l’énergie qui lui est due. Nous sommes ensuite passé sur un enregistrement moins récent avec le fameux Live at Folsom Prison de Johnny Cash. Là encore, l’écoute est d’une grande clarté et on se retrouve projeté devant l’homme en noir dont la voix grave est restituée avec beaucoup de naturel. Les enregistrements de l’époque ont souvent un niveau de grave inférieur aux productions modernes, ce qui est encore plus vrai pour les albums live, et tout particulièrement celui-ci. Sur le morceau Jackson chanté en duo avec June Carter Cash la cellule Denon DL-103R se montre un peu trop brillante à notre goût, surtout lorsqu’il faut restituer la voix de la chanteuse, plus aiguë. 

L’association de la cellule à bobine mobile Denon DL-103R et de la platine Thorens TD 1600 offre une scène sonore spacieuse, claire et regorgeant de détails.

Pour obtenir une écoute plus riche en médiums et en graves, nous avons monté la cellule Grado Gold sur le bras Thorens TP 92. L’affaire de quelques minutes, notamment grâce à notre balance électronique nous permettant de régler la force d’appui avec précision en un clin d’œil. Nous avons également profité de ce changement de cellule pour remplacer le couvre plateau en caoutchouc par un couvre plateau Riffaud. Celui-ci adopte une structure moléculaire microporeuse conçue par le spécialiste de la fabrication de platine vinyle Riffaud pour efficacement absorber les vibrations et atténuer les résonances. Le couvre plateau Riffaud permet donc d’éliminer davantage les colorations et est venu renforcer les performances déjà excellentes de la platine Thorens TD 1600 dans ce domaine.

Nous avons alors trouvé les performances de la platine encore plus à notre goût et il est difficile de cacher notre enthousiasme vis-à-vis de cette association. En repassant l’album Leviathan, les morceaux bénéficient davantage de substance et de poids dans le grave tout en conservant un caractère naturel et détaillé que l’on peut attribuer à la capacité de la platine Thorens TD 1600 à transmettre l’intégralité du signal avec précision. Le Live at Folsom Prison a également bénéficié de ce changement de cellule et l’écoute s’en est retrouvée plus équilibrée et moins brillante. Avec le disque Hisaishi Meets Miyazaki Films les orchestrations sont restituées avec un naturel saisissant, des vibrations des cordes aux percussions. La platine Thorens TD 1600 et la cellule Grado Gold font preuve d’une dynamique magnifique qui donne aux envolées toute leur ampleur. On ferme les yeux en se repassant les scènes du Voyage de Chihiro ou Princesse Mononoke et on en a la chair de poule !

Une fois la cellule Grado Gold montée sur le bras de la platine Thorens TD 1600 la restitution a gagné en substance et nous a véritablement emballé.

Que les amateurs de musiques riches en basses fréquences se rassurent, la platine Thorens TD 1600 et la cellule Grado Gold se montrent tout à fait à l’aise avec le hip-hop. Sur l’album IV de Cypress Hill les basses bénéficient d’une belle assise tout en restant réactives et le médium garde toute sa richesse. Le résultat ? Des beats restitués de manière riche et propre et des voix parfaitement découpées. La paire fait un sans faute sur l’étagement des plans sonores et il est difficile de résister à l’envie de rester assis et d’écouter l’intégralité de l’album.

Avec chaque disque écouté, la platine Thorens TD 1600 fait toujours son effet. L’écoute est toujours riche, rythmée et agréable. Nous avons pu apprécier la différence entre la cellule Grado Gold et Denon DL-103R grâce à la capacité de la platine à s’effacer et à laisser parler la musique. En effet, ce qui fait la force de cette platine est sa grande musicalité, sa précision et son aptitude à restituer le signal généré par la cellule sans colorer le message sonore.

La platine Thorens TD 1600 nous a séduit par son talent à reproduire tous les styles de manière naturelle, musicale et fidèle.

Thorens TD 1600 : comparée à…

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la concurrence dans cette gamme de prix est relativement réduite. Nous avons tout d même eu entre les mains quelques modèles haut de gamme des marques concurrentes.

Rega Planar 8 : proposée 2990€ avec une cellule à aimant mobile Rega Ania et une alimentation régulée Rega PSU, la Rega Planar 8 se classe parmi les modèles haut de gamme d’une autre marque emblématique dans le monde du vinyle. Plus légère et discrète en termes de taille, la platine Rega fait cependant preuve de performances sonores toutes aussi équilibrées et musicales. Les amateurs de design vintage et les audiophiles à la recherche d’une platine polyvalente se tourneront cependant vers la Thorens TD 1600. La philosophie Rega de privilégier des matériaux légers est un parti pris qui va à l’opposé de la démarche de proposer des platines lourdes comme cette Thorens qui affiche près de 11 kg sur la balance.

McIntosh MTi100 : la platine tout-en-un de McIntosh bénéficie d’une position particulière sur le marché du vinyle. En effet, elle regroupe une platine vinyle, un préamplificateur à tubes, un amplificateur avec des entrées et sorties analogiques et numériques, une sortie casque et un récepteur Bluetooth. La différence de prix n’est donc pas négligeable mais qu’en est-il des performances de la platine même ? La McIntosh MTi100 offre une restitution plus chaleureuse compte tenu de la présence du préampli à tubes intégré, mais cela sous-entend également une certaine coloration du signal. La platine McIntosh propose certes un large choix de fonctions, mais la platine Thorens TD 1600 se montre plus équilibrée et offre bien plus de possibilités en matière d’association de cellules.

Thorens TD 1600 : pour qui ?

La platine vinyle Thorens TD 1600 s’adresse avant tout aux audiophiles à la recherche d’un modèle haut de gamme à intégrer dans un système où chaque élément compte. Le but de la marque est avant tout de proposer une platine dont la mission est de restituer le signal généré par la cellule de la manière la plus précise et fidèle possible. La Thorens TD 1600 est donc pensée pour les amoureux du design vintage Thorens et conçue pour intégrer un système où chaque élément a été spécifiquement choisi pour arriver à un son précis. 

Thorens TD 1600 : conclusion

Difficile de tarir d’éloges sur la platine Thorens TD 1600. Ce modèle haut de gamme nous a régalé d’une écoute équilibrée et musicale à tous les instants. Thorens met tout en place pour supprimer toutes les vibrations et sources de résonance et ainsi garantir une restitution naturelle et détaillée..

On apprécie également la polyvalence de cette platine, sa facilité de prise en main et bien entendu le design unique qui donne tout leur charme aux platines Thorens. On aurait aimé que le constructeur allemand conserve l’esthétique purement vintage de la platine TD 160, mais ce détail ne pèse pas lourd dans la balance compte tenu des performances sonores de la Thorens TD 1600. Un franc succès pour une platine qui saura apporter de nombreuses années de plaisir musical aux amoureux de vinyle.

On a aimé :

  • L’équilibre tonal
  • L’esthétique classique Thorens
  • La simplicité d’installation
  • La polyvalence du bras TP 92
  • L’absence totale de bruit et d’interférences

On aurait aimé :

  • Une finition matte
  • Conserver les sélecteurs d’époque
  • Une compatibilité 78 tours

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.