Interview de passionné : le cinéma privé 7.1.4 de Sylvain C.

2
3622

Après l’installation 7.1 de Guy T. dont vous avez été nombreux à réagir sur la page Facebook Son-Vidéo.com, c’est au tour de Sylvain C. de nous présenter son installation home-cinéma 7.1.4 entièrement équipée d’enceintes Klipsch Reference Premiere. 

Quelle est la superficie de votre cinéma privé ? De la zone technique (électroniques) ?

Ma salle fait 16 m2 et est optimisée au centimètre près. La zone technique est dans un rack réalisé sur-mesure : 50 x 79 x 141 cm

Ma salle home-cinéma fait 16 m2 et compte cinq places.

En combien de temps avez-vous pu réaliser cette salle de cinéma privée ?

C’était un travail quasi quotidien pendant 8/9 mois. La pièce est une salle dédiée qui a été demandée à l’origine de la construction de ce pavillon. Pour une question évidente d’isolation acoustique, j’ai demandé à l’architecte de doubler toutes les parois : sol, plafond, et murs. La salle est aussi équipée d’une porte blindée qui pèse 90 kg ! Sur les plans de la maison, il y avait écrit « salle de ciné », un rêve se réalisait concrètement.

Ma salle home-cinéma est une pièce dédiée, pensée dès la construction du pavillon.

Quand avez-vous décidé de concevoir une salle dédiée au home-cinéma ? Pourquoi créer un cinéma privé ?

Parce que le cinéma est ma passion ! J’ai toujours eu un système depuis près de 20 ans. Le premier était un système Eltax. Mais pour ce dernier système j’ai décidé de partir de 0 et c’est ainsi que j’ai appelé Son-Vidéo.com pour réaliser cette salle home-cinéma dédiée avec un cahier des charges clair : TOUT en Dolby Atmos et UHD 4K, ainsi qu’une compatibilité totale avec la gestion par assistance vocale.

Comment avez-vous organisé les travaux ? Qu’est qui a posé le plus de souci ?

Nous avons réalisé avec ma femme 90% de la salle et les 10% restant avec ma fille. Aucun artisan professionnel n’a été sollicité. Ce qui m’a posé le plus de souci, ce fut l’intégration d’un coffrage pour le passage des câbles depuis l’écran en façade jusqu’au plafond. Ce dernier avec les enceintes Atmos et un ciel étoilé comprenant 3 km de fibre optique. Le résultat est à la hauteur des efforts que nous avons déployés pour la réalisation de ce plafond lumineux.

Quelle est la répartition budgétaire consacrée au matériel et aux travaux ?

Budget de 15 000 € qui a récemment augmenté avec l’installation de panneaux acoustiques et la calibration du vidéoprojecteur par un professionnel. Pour la même salle réalisée par un professionnel, le budget peut avoisiner le double à mon avis. Ce budget comprend aussi les 3 fauteuils électriques, éléments essentiels pour le confort des séances.

Le budget initial de cette salle de cinéma est de 15 000 €, y compris les trois fauteuils électriques, éléments essentiels pour le confort des séances.

Pouvez-vous lister le matériel utilisé et pourquoi le choix de ces marques ?

Klipsch et Denon ont été préconisés par Victor du service client de Son-Vidéo.com pour leur excellent rapport qualité/prix et la cohérence des marques au moment de l’achat. Surtout que je souhaitais passer en Atmos et avoir la même marque sur l’ensemble du système 11 canaux. J’ai fait de nombreux salons du son et de l’image et j’ai toujours préféré les colonnes en home-cinéma. Klipsch a un côté très abouti avec ces haut-parleurs cuivrés. On aime ou on déteste, mais moi j’apprécie franchement. J’aime beaucoup ces enceintes, car le son est très pur, très net et l’enceinte centrale est cristalline pour les voix… c’est parfait. J’ai enlevé tous les caches car je les trouve vraiment très belles. Les colonnes sont bi-amplifiées, bi-cablées et alimentées par un ampli de puissance Rotel THX 1075.

Toute la salle est commandée vocalement par Alexa. Les lumières et les appareils électroniques. Tout est commandé à la voix :

  • Alexa, allume le ciel étoilé,
  • Alexa, allume horizon (bandeau LED encadrant le ciel étoilé),
  • Allume allume le podium,
  • Alexa, allume les marches
  • Alexa, allume Léon (éclairage progressif de l’affiche du film derrière l’écran),
  • Alexa, allume les piliers.
  • Alexa, on regarde un film : Alexa répond « Bonne séance, je vais tout éteindre ! » et ça bascule toutes les lampes sur OFF.

Mon cahier des charges était que tout le matériel puisse être commandé avec l’iPad. C’est donc ma télécommande universelle et je trouve ça vraiment très pratique. Par exemple, j’ai pris le lecteur réseau Zappiti Pro 4K HDR parce qu’il intégrait une application de pilotage sur iPad et j’avoue que celle-ci est parfaite, vraiment très pratique. 

Toute la salle home-cinéma est commandée vocalement avec le système Amazon Alexa et par l’iPad. Huit zones de lumières peuvent être activées ou éteintes à la voix.

Pour la projection, j’avais à l’origine opté pour le Benq W5700, mais j’avoue ne pas avoir apprécié ce modèle, particulièrement le bruit de fonctionnement. Je remercie à cette occasion mille fois le service après-vente de Son-Vidéo.com qui s’est plié en 4 pour que le projecteur soit repris. J’ai donc été remboursé pour ensuite faire l’acquisition du projecteur Epson TW9400. Je suis grandement gagnant au change car cet Epson est magique. Finalement, j’estime avoir eu de la chance de rencontrer ces premiers soucis ! Le bruit de fonctionnement du TW9400 est très acceptable et c’est critique vu que l’appareil est juste au-dessus de ma tête

J’utilise un projecteur Epson TW9400 qui est juste magique !

L’Epson TW9400 projette sur un écran Lumene Coliseum UHD 4K/8K Platinum 240C de 2,4 m de base, la garantie du grand spectacle.

L’ensemble des équipements de cette salle de cinéma :

Avez-vous utilisé un traitement acoustique sinon, comptez-vous en utiliser un par la suite ?

Dès le départ, avec de la moquette et de la sous-moquette dissimulée sous le papier peint des murs. En plus des cloisons qui ont été doublées lors de la construction, j’ai sur-traité en collant sur tous ces murs des feuilles de 5 mm d’un double revêtement absorbant caoutchouc et liège. À cela s’ajoute une moquette acoustique sur le podium, les marches, l’estrade à l’arrière et le reste de la salle.

J’ai inventé des panneaux acoustiques réglables. Il y a des molettes de réglage sur chaque côté des panneaux pour les orienter idéalement. Ces molettes permettent aussi que les panneaux soient bien proches du mur sans pour autant le coller, afin d’éviter les résonances indésirables. Les panneaux sont ainsi découplés des murs comme des pointes que l’on utilise pour les enceintes afin de les isoler du sol. J’ai aussi fixé récemment un panneau acoustique sur la porte d’accès à la salle.

Sylvain a conçu de main de maître ses propres panneaux acoustiques, découplés des murs et orientables. Il a même fait brodé un logo « maison » sur chaque façade.

J’ai mis également des bass-trap derrière les rideaux de la scène frontale. Pour le fun, j’ai même personnalisé les panneaux avec un logo que j’ai inventé « HC Acoustic » grâce à une association caritative qui fait des coutures en relief sur tissu. Je voulais qu’on pense que les panneaux avaient été conçus par un fabricant professionnel. 

J’attache une grande importance à ce traitement acoustique surtout dans une salle comme la mienne qui est petite.

Quel est le premier film que vous avez visionné ? Quel est celui qui vous a donné goût au home-cinéma ?

Nous avons regardé le dernier Avengers: Endgame parce qu’il était en 4K et Atmos. Ce qui m’a donné le goût au home-cinéma ce n’est pas un film en particulier, mais c’est l’expérience vécue chez un ami, il y a 20 ans. J’ai été réellement submergé par l’émotion d’être envahi par le son.

À quelle périodicité utilisez-vous ce cinéma privé ?

Absolument tous les jours, sans exception !

Cette scène du film Léon de Luc Besson est rétro-éclairée et s’éteint progressivement quand l’écran se baisse après avoir dit à voix haute « Alexa, on regarde un film ».

Visionnez-vous autre chose que des films ? Sport ? Série ? Jeux vidéo ? Concerts ?

Pas de sport ni de jeux vidéo mais beaucoup de séries sur Amazon Prime, Netflix, des concerts également et surtout des films avec le lecteur Zappiti Pro 4K HDR (le graal pour une salle dédiée).

Comment souhaitez-vous faire évoluer votre système ?

Je n’ai traité acoustiquement que l’avant de la scène et je souhaite maintenant traiter l’arrière de la salle avec notamment des diffracteurs. Je suis vraiment content du résultat en musique de ces enceintes colonne Klipsch et je souhaite leur dédier un amplificateur hifi, pourquoi pas le récent Cambridge Evo 150, un modèle magnifique. Je rêverais d’acquérir cet appareil… Je souhaite aussi dans l’idéal faire évoluer l’image 4K avec une vraie matrice 4K native. Mais c’est du simple au double par rapport au prix de l’Epson !

Je suis vraiment content du résultat en musique de ces enceintes colonne Klipsch et je souhaite leur dédier un amplificateur hifi, pourquoi pas le récent Cambridge Evo 150, un modèle magnifique.

Que pouvez-vous donner comme conseil à quelqu’un qui souhaite réaliser un cinéma privé comme celui-ci ?

Ces conseils seront en fonction du budget et je serais d’avis d’opter pour du matériel évolutif. Chez Klipsch par exemple, les gammes sont importantes et permettent vraiment de faire évoluer facilement un système d’enceintes Klipsch avec les mêmes technologies de haut-parleurs. J’ai vécu la mauvaise expérience de mélanger des marques d’enceintes différentes, aussi bonnes soient-elles, le résultat global donnait vraiment des incohérences sonores. Par exemple, j’avais une enceinte Jamo THX au milieu de deux enceintes colonne non THX d’une autre marque et la cohérence n’était vraiment pas au rendez-vous. Enfin, achetez un tapis pour amortir le son et éviter les réverbérations entre l’auditeur et les enceintes principales.

Pour finir, je tiens à remercier particulièrement Victor qui a été adorable et extrêmement patient parce que je lui ai vraiment posé de nombreuses questions et je suis super content du résultat de ma salle. Tant que Son-Vidéo.com persistera dans cette cohérence entre les prix pratiqués, les conseils et le service après-vente je n’hésiterais pas une seule seconde à faire évoluer mon système en achetant chez vous, avec grand plaisir ! Si j’ai réussi à réaliser la salle de mes rêves, c’est grâce à vos équipes, à vos conseils et aux prix adaptés.

Découvrez la salle home-cinéma dédiée de Sylvain C.


Article précédentSon-Vidéo.com Paris Est : le plus grand magasin Son-Vidéo.com de France !
Article suivantCorrection de l’HDMI 2.1 sur les amplis home-cinéma Yamaha
DJ à mes heures, grand fan de musiques Soul, Funk, Disco j’aime aussi le rock, le hip-hop, le reggae et la musique latine. The Temptations, Millie Jackson, Cerrone, Donald Byrd ou Hamilton Bohannon... Cinéphile à mes heures, je voue une passion aux westerns (Le bon, la brute et le truand, Jango unchained...), aux films de sciences fictions (Interstellar, District 9...) et films de guerre (La ligne rouge, 1917, Le soldat Ryan...). J’ai hérité de la chaîne hifi de mes parents que j’ai progressivement remplacé dès 2000 lors de mes débuts chez Son-Vidéo.com. Aujourd’hui je suis équipé avec un ensemble Elipson Planet alimenté par un ampli Yamaha en 5.1. Pas de TV mais un projecteur Epson et un écran Lumene motorisé. Deux platines Technics SL1200 avec table de mixage Ecler, platine cassette TEAC et Blu-ray Onkyo complètent mon système audio.

2 COMMENTAIRES

  1. superbe travail, optimisation totale pour maitriser l’acoustique de la pièce, j’adore tous les petits détails, et aussi le matériel mis en place bien entendu, là je me dis que Sylvain et sa famille ont bossé comme des « chefs »….cette installation est un « must »…….le plaisir de visionner et d’entendre doit être exeptionnel….Bravo

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.