Qu’est-ce que le HFR (High Frame Rate) ?

1
826

Lorsque vous regardez un film ou une série télévisée, ce que vous percevez à l’écran est le résultat d’un enchaînement d’images fixes diffusées très rapidement les unes après les autres, de sorte que votre cerveau interprète cet ensemble comme du mouvement. Habituellement, les films comportent 24 images par seconde. Ce nombre a été choisi à l’origine non seulement parce qu’il était considéré comme suffisamment élevé pour donner à l’image résultante une impression de mouvement fluide, mais aussi pour permettre une qualité de son décente, le son étant alors intégré au film.

Le HFR (High Frame Rate) fait référence à un contenu qui utilise une fréquence d’images plus rapide que la norme de 24 images par seconde. Ces contenus offrent une image beaucoup plus fluide et peuvent afficher plus de détails dans chaque scène.

Les programmes de télévision appliquent des normes différentes. Avec le standard PAL (utilisé en Europe et dans certains pays d’Asie), la fréquence est de 25 images par seconde, tandis que le standard NTSC (utilisé aux États-Unis) a une fréquence de 30 images par seconde. Ces chiffres sont liés à la fréquence du réseau électrique de chaque région, c’est-à-dire 50 Hz pour les territoires PAL et 60 Hz pour le NTSC.

La fréquence d’images élevée, ou “High Frame Rate”, fait donc référence à un contenu qui utilise une fréquence d’images plus rapide que la norme cinématographique de 24 images par seconde.

Quels contenus utilisent le HFR ?

Les films HFR les plus connus à ce jour sont ceux de la trilogie Le Hobbit de Peter Jackson qui ont été filmés à 48 images par seconde. Le fait de disposer d’un plus grand nombre d’images par seconde permet d’améliorer la fluidité du mouvement et d’obtenir un degré de résolution et de clarté plus élevé. Les améliorations apportées par une fréquence d’images élevée sont évidentes, mais le résultat n’est pas forcément au goût de tout le monde.

Les films HFR les plus connus à ce jour sont très probablement ceux de la trilogie Le Hobbit qui ont été filmés à 48 images par seconde. Cette fréquence d’images plus élevée permet d’améliorer la fluidité du mouvement et d’obtenir un degré de résolution et de clarté plus élevé.

En effet, la fluidité et la résolution accrues rendent les films plus réalistes, mais aussi très différents de ce que nous avons l’habitude de voir. En effet, nous sommes habitués au grain et à la résolution relativement faible des films traditionnels, donc les contenus à fréquence d’images élevée peuvent nous sembler étranges. La plus grande clarté met davantage l’accent sur la qualité des décors, des effets spéciaux et du maquillage, ce qui permet de repérer plus facilement les lacunes dans ces domaines.

Ang Lee est allé encore plus loin avec son film Un jour dans la vie de Billy Lynn dans lequel certaines scènes sont filmées à 120 ips. Malgré la très haute résolution et la fluidité du mouvement, ce dernier a également suscité des réactions mitigées de la part des spectateurs. La technologie High Frame Rate est aussi présente dans le monde du jeu vidéo. En effet, la plupart des franchises les plus connues, comme FIFA, Call of Duty et Forza, utilisent le mode 60 ips pour certains titres.

Actuellement, il existe très peu de contenus HFR, mais cela pourrait rapidement changer. Par exemple, James Cameron a déclaré qu’il avait l’intention d’utiliser le HFR pour les suites du film Avatar, ce qui pourrait bien entériner une révolution technologique, tout comme le premier épisode l’a fait pour la technologie 3D. Par ailleurs, Netflix a testé la mise en place de contenus High Frame Rate au cours des dernières années. De même, il est possible de trouver des vidéos sur YouTube avec des fréquences d’images élevées.

James Cameron a déclaré qu’il souhaite utiliser le HFR pour les suites de son film Avatar, ce qui pourrait contribuer à démocratiser cette technologie.

Faut-il changer de téléviseur pour profiter du HFR ?

Alors que peu de salles de cinéma sont actuellement équipées du matériel nécessaire pour diffuser les contenus HFR, certains fabricants de téléviseurs commencent déjà à intégrer le HFR dans les spécifications de leurs TV.

De nombreux téléviseurs 4K ont des taux de rafraîchissement de 60 Hz, voire 120 Hz, et peuvent alors lire respectivement des contenus à 60 ips et 120 ips. Même lorsqu’il ne s’agit pas de contenus High Frame Rate natifs, ces téléviseurs peuvent améliorer la fluidité des vidéos filmées en 24 ips grâce à l’interpolation d’images. On retrouve aujourd’hui cette compatibilité HFR sur de nombreuses TV OLED Panasonic, Sony, LG et Philips. De nombreux téléviseurs QLED Samsung, Hisense et TCL prennent également en charge les contenus vidéo à 60 ips voire 120 ips.

Certains modèles de téléviseurs 4K, dont le LG OLED65CX, sont déjà compatibles avec les contenus vidéo High Frame Rate jusqu’à 120 images par seconde.

Si vous possédez un téléviseur capable de gérer 120 images par seconde, cela ne veut pas forcément dire que vous pourrez profiter des contenus High Frame Rate. Par exemple, les disques Blu-ray 4K HDR, la PS4 Pro et la Xbox One X sont limités à 60 ips. De plus, les câbles HDMI standard ne sont pas en mesure de prendre en charge les contenus HFR, vous devrez donc disposer d’un câble HDMI 2.1 ou Premium High Speed. Ce qui complique les choses, c’est que tous les téléviseurs HFR ne sont pas nécessairement compatibles avec le standard HDMI 2.1 et ils devront être équipés d’un processeur suffisamment puissant pour traiter le signal à fréquence d’images élevée qu’ils recevront.

Pour bénéficier des films, séries et jeux vidéo HFR, il est nécessaire de disposer d’un téléviseur compatible avec la norme HDMI 2.1 ainsi que d’un câble HDMI 2.1 comme l’Audioquest Cinnamon 48 HDMI.

Pour l’instant, nous n’en sommes qu’aux débuts de cette technologie. Il faudra donc attendre la prochaine génération de téléviseurs et de consoles de jeux vidéo pour que les contenus à haute fréquence d’images prennent tout leur sens.


Article précédentTest Blu-ray : La Brigade des 800
Article suivantComparatif des meilleures enceintes connectées 2021
Traductrice et rédactrice avec des goûts très éclectiques en matière de musique et de cinéma. Lorsque je ne suis pas au travail, vous pouvez me retrouver en train de regarder “Lost in Translation” de Sofia Coppola pour la centième fois, ou d’écouter un disque de David Bowie, Kate Bush, Joy Division ou Daft Punk sur ma platine Rega Planar 1. Étant d’origine britannique, je suis également adepte de séries à l’humour absurde comme Monty Python’s Flying Circus et The Mighty Boosh !

1 COMMENTAIRE

  1. Oh lala…ta source c est « Lama Fâché ?? »
    ..
    Pffff….

    Vraiment triste de lire un truc pareil..
    ..
    Le « hfr » depuis plus de 20/25 ans.. ( epoque ou j en voyait dans les cinema IMAX )

    Dans les jeux video TOUT LE MONDE sort ces jeux a 60hz mini.. Sinon il recoive de mauvaise critique.
    Dans le monde du pc on est a 120 144 240hz ..
    ..
    Les références de film hfr visible a la maison par le grand public .. euh Gemini Man ? Non ? Par hasard ??
    ..
    Et alors le passage HDMI …pfff…
    Franchement ca va induire énormément de monde en erreur..
    .
    Faire un blog « putaclic » c est plutot petit de votre part.

    Bon ok vous allez « jeter » mon commentaire..
    ( c est mieux comme ca, pour s adresser directement a l auteur…) et esperer avoir une correction de cette article.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.