Test Sivga Phoenix : le beau au bois dormant

1
1318

Nous testons aujourd’hui le casque hi-fi Sivga Phoenix. Ticket d’entrée de la gamme de casques ouverts du fabricant, il bénéficie d’une belle qualité de fabrication avec une finition artisanale. Ce modèle circumaural affiche une sensibilité élevée de 103 dB associée à une faible impédance de 32 ohms. Se montrera-t-il aussi doux que son prix de 269 € ?

casque hi-fi Sivga Phoenix
Très joli, le casque hi-fi Sivga Phoenix bénéficie d’une qualité de fabrication exemplaire avec des coques en bois massif et une finition très flatteuse.

Sivga Phoenix : la marque

Fondée en 2016 par Jian ZHOU et Rongchun PAN, Sivga Electronic est la société mère de Sivga Audio, marque du casque que nous testons aujourd’hui. Mue par le désir de proposer des solutions audiophiles de qualité à prix abordables, Sivga Audio développe et fabrique tous ses casques dans ses propres usines. Chaque modèle est produit à partir de bois sélectionné pour ses qualités acoustiques et bénéficie de coques travaillées à la main par les meilleurs artisans.

Sivga Phoenix : packaging et accessoires

Le casque hi-fi Sivga Phoenix est livré dans une boîte noire surplombée de sa référence, d’un dessin le représentant et du nom de la marque. Petite touche d’élégance, les tranches du coffret profitent d’une touche de couleur imitation bois rappelant le casque.

Packaging casque hi-fi Sivga Phoenix
Le casque Sivga Phoenix est livré dans un packaging à son effigie dans lequel nous retrouvons un étui semi-rigide accompagné d’une petite pochette en tissu, un câble détachable 2 x 2,5 mm vers mini-jack 3,5 mm et un adaptateur 3,5 mm vers jack 6,35 mm.

À l’ouverture de cette boîte, nous découvrons l’étui noir semi-rigide câlé dans une plaque de mousse. À l’intérieur de cet étui se trouve le casque accompagné d’une petite pochette blanche en tissu, d’un câble détachable 2 x 2,5 mm vers 3,5 mm d’1,6 m de longueur ainsi que d’un adaptateur mini-jack 3,5 mm vers jack 6,35 mm.

Sivga Phoenix : présentation

De conception ouverte, le Sivga Phoenix offre une belle largeur et se destine à un usage exclusivement sédentaire. Par ailleurs, sa faible impédance de 32 ohms associée à sa sensibilité élevée de 105 dB vous ouvre tout le champ des possibles en termes de sources associables. S’il est bien entendu envisageable de lui associer votre smartphone seul, c’est épaulé d’un baladeur audiophile, d’un ampli-casque ou encore d’un DAC audio portable que vous en tirerez toute la quintessence musicale. Aussi joli que confortable, il se pare de coques en bois massif avec finitions artisanales à la main.

Confort et qualité de fabrication

Sur la balance, le Sivga Phoenix joue dans la catégorie des casque hi-fi poids plumes avec ses 296 grammes, ce qui lui permet de se faire rapidement oublier au profit de la musique. Côté conception, les élégantes coques de bois du Sivga Phoenix dotées d’épais coussinets recouverts de simili-cuir et de velours reposent sur un berceau en métal, lui-même relié à l’arceau via un axe pivotant. D’une grande qualité également, l’arceau est doté d’un bandeau auto-ajustable pour une répartition parfaite du poids du casque sur le crâne. Le casque Sivga Phoenix assure ainsi un confort optimal, même après de longues heures d’utilisation. Celui-ci nous rappelle d’ailleurs les casques hi-fi Grado par certains aspects.

Casque hi-fi Sivga Phoenix fabriqué à partir de matériaux de qualité
Le casque hi-fi Sivga Phoenix bénéficie d’une conception de grande qualité qui fait appel à du bois et du métal pour les coques des oreillettes et l’arceau.

Enfin, le casque ouvert Sivga Phoenix bénéficie d’une qualité de fabrication exemplaire. Ses coques en bois massif sont usinées par une machine CNC (commande numérique par ordinateur, ndlr.) et profitent de finitions artisanales, ce qui signifie que chaque modèle est unique.

Câble détachable

Chaque coque du casque ouvert Sivga Phoenix embarque un connecteur 2,5 mm pour accueillir le câble détachable de 160 cm de long. 

Connecteurs 2,5 mm du casque hi-fi Sivga Phoenix
Chaque coque dispose d’un connecteur 2,5 mm pour accueillir le câble détachable livré avec le casque Sivga Phoenix.

À l’extrémité de ce dernier nous retrouvons un connecteur mini-jack 3,5 mm. Celui-ci est par ailleurs complété par un adaptateur 6,35 mm permettant d’associer une grande variété de sources au casque hi-fi Phoenix.

Nous retrouvons les symboles “L” (pour left, gauche en français) et “R” (pour right, droite en français) à l’intérieur des oreillettes, l’assurance donc de respecter la polarité lors du branchement du câble.

Symboles L (left) et R (right) du casque hi-fi Sivga Phoenix
Bien vu, les lettres “L” et “R” sont inscrites en gros caractères à l’intérieur des oreillettes pour être sûr de bien respecter le sens de branchement du câble.

Sivga Phoenix : spécifications clés

Type : ouvert
Couplage : circumaural
Transducteur : 50 mm, dynamique
Réponse en fréquence : 20 Hz – 20 kHz
Impédance : 32 ohms
Sensibilité : 105 dB
Câble détachable 2 x 2,5 mm vers 3,5 mm
Adaptateur 3,5 mm vers 6,35 mm
Poids : 296 g

Sivga Phoenix : mise en œuvre

Pour ce test du casque hi-fi Sivga Phoenix, nous l’avons associé à l’ampli casque et DAC iFi Audio Zen DAC V2 relié à notre ordinateur de bureau sous Windows pour profiter de nos playlists Qobuz (24 bits /192 kHz) et de fichiers FLAC stockés dans la mémoire interne.

Sivga Phoenix : impressions d’écoute

Travis Scott & Kendrick Lamar – Goosebumps

Le duo Sivga Phoenix / iFi Audio Zen DAC V2 réglé sur le mode TrueBass donne vie à ce morceau ! Nous profitons ici de basses profondes avec une sensation quasi physique, assez rare sur un modèle pourtant ouvert !

Metallica – Nothing Else Matters

Dès les premières secondes du morceau nous profitons de tout le détail de chaque corde pincée. À partir de la 40e seconde, l’ensemble nous offre une belle sensation stéréo avec les échos forts plaisants des guitares. À une minute, l’impact de la batterie est physique et sec comme il le faut. 

Candy Dufler & Dave Stewart – Lily Was Here

La musique est ici retranscrite avec une très belle énergie. Elle profite d’innombrables détails notamment à la guitare (nous percevons les changements d’accords) et d’une clarté qui lui sied à merveille, sans jamais tomber dans le piège de la sibilance.

Michael Bublé – Feeling Good

Le thème de ce morceau ? L’ouverture de la scène sonore ! Celle-ci profite d’une jolie largeur. Par ailleurs, l’orchestre pourrait constituer un piège dans lequel le Phoenix ne tombe pas : chaque élément est à sa place, aucun instrument n’empiète sur un autre. Le Sivga Phoenix fait également preuve de dynamisme tout au long de la réinterprétation du crooner.

Norah Jones – Come Away With Me

Sur ce morceau, nous profitons d’une scène sonore précise et détaillée. La voix de Norah Jones est retranscrite avec une belle douceur. Chaque plan sonore profite d’un bel étagement, voix comme instruments sont parfaitement détourés.

Sivga Phoenix : comparé à…

Grado SR225x : disponible pour 299 €, le Grado SR225x offre une réponse en fréquence légèrement plus étendue pour un niveau de détails plus poussé. En revanche, son câble en Y est solidarisé aux coques contrairement à celui qui équipe le Sivga. Par ailleurs, l’américain propose un couplage supra-aural et repose de ce fait sur les pavillons, ce qui peut occasionner quelques gênes en fonction des morphologies. Avantage pour le Sivga Phoenix en termes de qualités de fabrication et de confort.

Sivga Phoenix : pour qui ?

Le casque hi-fi Sivga Phoenix s’adresse à toute personne souhaitant s’équiper d’un modèle ouvert de qualité pour moins de 300 €. Sa conception ouverte lui permet de retranscrire idéalement les titres typés jazz, acoustiques et classiques, mais également des morceaux plus pêchus à condition de lui associer une source puissante et capable d’amplifier les basses.

Sivga Phoenix : conclusion

Dès sa prise en main, le casque Phoenix nous a inspiré confiance. Fait de bois, de métal, de simili-cuir et accompagné d’un câble détachable de qualité, il nous semble avoir tout pour durer. À l’écoute, il se montre très agréable et polyvalent à condition de lui associer une source puissante, de préférence dotée d’un DAC Burr-Brown tel que le iFi Audio Zen Dac V2 ou couplé à un ampli à tubes tel que le Taga Harmony HTA-25B.

Nous avons aimé :

  • Le confort
  • La qualité de fabrication
  • La polyvalence
  • Le câble détachable

Nous aurions aimé

  • Une scène sonore plus large

Glossaire

Casque ouvert

Sur un casque ouvert, le son est diffusé à la fois vers les oreilles de l’auditeur et vers l’extérieur des coques qui sont percées de petits trous. Pour profiter pleinement de ce type de casque, il est donc nécessaire de se trouver dans un environnement calme et débarrassé de bruits indésirables, car si votre entourage peut entendre votre musique, même à faible volume, vous percevez également les bruits environnants. Grâce à cette conception ouverte, un casque se rapproche efficacement de la spatialisation et de l’aération qu’on peut obtenir avec un système hi-fi traditionnel constitué d’un ampli et d’une paire d’enceintes, l’encombrement en moins.

Couplage circumaural

On parle de couplage circumaural lorsque les coussinets du casque audio entourent les oreilles et prennent appui sur le crâne. Le couplage circumaural offre un grand confort d’utilisation en limitant l’échauffement de l’oreille et l’inconfort occasionnés par la pression des coussinets sur les pavillons. Celui-ci contribue par ailleurs à offrir une bonne isolation passive.


1 COMMENTAIRE

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.