Le salon cinéma Klipsch 5.2 de Vincent

7
7774

Lors de la conception de sa nouvelle maison, Vincent à imaginé un salon associant idéalement pièce de vie et passion pour le cinéma. En résulte quelques mois plus tard une sublime installation cinéma Klipsch 5.2 canaux avec un grand écran de 4,11 m de base. 

Quelle est la superficie de votre cinéma privée ? 

Mon installation home-cinéma prend place dans mon salon de 43 m2. 

Mon installation home-cinéma avec grand écran de 4,11 m de base et système 5.2 Klipsch prend place dans mon salon de 43 m2. 

En combien de temps avez-vous pu réaliser cette salle home-cinéma ?

Il a fallu environ 1 an et demi pour concevoir la maison et donc cette salle. 

Quand avez-vous décidé de concevoir une salle dédiée au home-cinéma ? Pourquoi créer un cinéma privé ?

Depuis mes 6 ans, j’ai toujours été admiratif du cinéma, puis un jour lors de mon adolescence, on m’a offert mon premier vidéoprojecteur, et là, tout s’est enchaîné : achat d’un ampli home-cinéma Yamaha et première récupération d’enceintes de mon père (laboratoire du son). Dès lors où j’ai quitté ma chambre d’étudiant, j’ai investi petit à petit, monté en gamme à chaque étape en suivant les évolutions du marché. Les DVD ont été troqués par des Blu-ray, puis les Blu-ray par des Blu-ray 4K. C’est un cercle sans fin où on en veut toujours plus. Pour ma dernière construction de maison, je ne voulais pas de salle dédiée, car je n’avais pas envie de m’isoler quand je reçois du monde. Je voulais partager ma passion. C’est pour cela que j’ai décidé de concevoir le cinéma directement dans mon salon. 

J’ai toujours été admiratif du cinéma et la conception de ma maison était l’occasion idéale de penser le salon pour répondre au mieux à cette passion.

Comment avez-vous organisé les travaux ? Qu’est-ce qui a posé le plus de souci ?

Étant dans le milieu de la construction, la première pièce dessinée sur mon plan a été le salon cinéma. J’avais plusieurs facteurs à prendre en compte : esthétique, fonctionnalité, conformité d’étude thermique, budget, choix du vidéoprojecteur, distance de projection et taille d’écran. Il fallait que tous ces éléments aboutissent à mes attentes. 

J’avais plusieurs facteurs à prendre en compte pour concevoir mon salon cinéma : esthétique, fonctionnalité, conformité d’étude thermique, budget, choix du vidéoprojecteur, distance de projection et taille d’écran.

Quelle est la répartition budgétaire consacrée au matériel et aux travaux ?

J’ai consacré environ 7900 € pour le matériel. Pour les travaux, comme ce n’est pas une salle dédiée, je dirais le prix de la maison… 

Pouvez-vous lister le matériel utilisé et pourquoi le choix de ces marques ?

Mon système home-cinéma se compose des éléments suivants : 

Tout mon ensemble audio est de la marque Klipsch, avant tout parce que ce haut-parleur cuivré propre au fabricant est très classe. Mon premier achat fut le caisson de basses Klipsch R-115SW, suite à de nombreux avis sur internet. J’ai foncé sans l’avoir écouté et j’ai été surpris par le son puissant et le grave bien présent. Celui-ci m’a donné envie de faire confiance à la marque pour le reste de mon installation, avec un deuxième caisson identique, une centrale Klipsch RP-440C, des colonnes Klipsch RP-280F et des surround Klipsch PRO-180-RPC LCR. 

Pour la projection, j’ai troqué mon Panasonic PT6000AE par le vidéoprojecteur Epson EH-TW9400. Dans mon budget, ce dernier correspond parfaitement à ma configuration : distance de projection, taille de l’image et lentille motorisée pour basculer rapidement du 16/9 au 2:35 avec la mémoire de format/position. 

Grâce à sa lentille motorisée et sa mémoire de position, le vidéoprojecteur Epson EH-TW9400 me permet de passer rapidement d’une image 16:9 à un affichage en 2:35.

Comment pilotez-vous le système ? Applications ? Télécommande universelle ?

J’utilise les télécommandes et une application mobile à partir d’un iPhone. La domotique est confiée au système Delta Dore pour la gestion des volets roulants et des luminaires. 

Avez-vous utilisé un traitement acoustique sinon, comptez-vous en utiliser un par la suite ?

Hélas, dans un salon, le choix esthétique passe au-dessus des contraintes acoustiques, mais l’ensemble du salon est sur un plancher chauffant qui se trouve sur une mousse polyuréthane projeté avec joint de fractionnement. Ce type de plancher offre une assez bonne isolation des infra-graves. Pour la réverbération, rien de fait pour le moment. 

Comme le système home-cinéma prend place dans le salon, il est délicat d’effectuer un traitement acoustique sans nuire à l’esthétique de la pièce. Le sol offre cependant un très bon amortissement des basses.

Quel est le premier film que vous avez visionné ? Quel est celui qui vous a donné goût au home-cinéma ?

Le premier film projeté dans cette pièce fut le Pixar Coco pour ses couleurs et sa musicalité. Je voulais voir ce dont était capable le projecteur Epson EH-TW9400. Le film m’attachant au cinéma, c’est Jurassic Park 1, quand j’étais enfant. 

À quelle périodicité utilisez-vous cette salle home-cinéma ?

Tous les jours, sans exception. 

J’utilise mon cinéma tous les jours. C’est l’avantage qu’il soit installé directement dans le salon.

Visionnez-vous autre chose que des films ? Sport ? Série ? Jeux vidéo ? Concerts ?

J’utilise également cette salle pour regarder la TV, des séries, écouter de la musique, diffuser des photos à partir du cloud ou encore jouer à des jeux vidéo. 

J’utilise ma salle pour regarder la TV, des séries, écouter de la musique, diffuser des photos à partir du cloud ou encore jouer à des jeux vidéo. 

Comment souhaitez-vous faire évoluer votre système ?

J’aimerais changer d’ampli home-cinéma pour passer sur quelque chose de plus solide. J’ai un Onkyo TX-NR636 depuis fin 2014, il tourne toujours aussi bien, mais je sais que mes enceintes peuvent être plus performantes.

Que pouvez-vous donner comme conseil à quelqu’un qui souhaite réaliser une salle comme celle-ci ?

Il est important de ne pas se précipiter. Il faut tout anticiper, effectuer plusieurs dessins et demander l’avis de ses proches même si on est têtu. Il faut s’informer, s’instruire, faire des essais et écouter si possible. Il ne faut jamais regretter et être fière de ce que l’on présente. Il n’y a pas de petit ou de gros budget, il n’y a que des passionnés.

Découvrez le cinéma privé de Vincent

cinéma privé

Article précédentJVC DLA-NP5 : nouveau projecteur D-ILA 4K 120 Hz avec HDMI 48 Gbps et HDR10+
Article suivantÇa vient de sortir : les nouveautés du mois de janvier
DJ à mes heures, grand fan de musiques Soul, Funk, Disco j’aime aussi le rock, le hip-hop, le reggae et la musique latine. The Temptations, Millie Jackson, Cerrone, Donald Byrd ou Hamilton Bohannon... Cinéphile à mes heures, je voue une passion aux westerns (Le bon, la brute et le truand, Jango unchained...), aux films de sciences fictions (Interstellar, District 9...) et films de guerre (La ligne rouge, 1917, Le soldat Ryan...). J’ai hérité de la chaîne hifi de mes parents que j’ai progressivement remplacé dès 2000 lors de mes débuts chez Son-Vidéo.com. Aujourd’hui je suis équipé avec un ensemble Elipson Planet alimenté par un ampli Yamaha en 5.1. Pas de TV mais un projecteur Epson et un écran Lumene motorisé. Deux platines Technics SL1200 avec table de mixage Ecler, platine cassette TEAC et Blu-ray Onkyo complètent mon système audio.

7 COMMENTAIRES

  1. Ce que j’aime bien dans cette installation par rapport aux autres, c’est la taille de l’écran. Pour moi un vrai home-cinema doit posséder un écran qui rappelle une vraie salle de ciné et là c’est le cas !

  2. J’adore….sobre, simple et efficace.
    Petit bémol…. c’est juste mon propre avis….plus de 40 mètres carrés méritent au minimum du 7.2 voir 7.2.4….pour atteindre le summum.
    Et M’sieur casse ta tirelire et fais-toi plaisir avec un Sony 590…du 4K natif pour la taille de ton écran….je suis déjà jaloux de ton installation mais là je squatte ton domicile…

    Merci de faire rêver…..

    • Merci 🙏 du compliment … j ai les câbles en attente pour du 5.2.2… pour la tirelire, ça passera après les travaux de la piscine

      Mais un grand merci pour ton commentaire

  3. Superbe installation dans une très belle pièce de vie !
    Il est vrai que tu pourrais ajouter ultérieurement 4 voire 6 enceintes atmos et 2 surrounds supplémentaires bi ou dipolaires sur les côtés à l’arrière mais c’est déjà du très bon, bravo.
    As-tu des vidéos de ton installation en fonctionnement sur YouTube ou autre ?

    PS Une toile technique ALR permettrait d’améliorer encore le rendu avec des noirs et contrastes optimisés dans cette pièce plutôt claire ( regarde du côté de XY Screen pour des prix raisonnables ) 😉

  4. Sérieusement ? Un 9400 pour plus de 4 m de base en salle non dédiée ni écran dédiée ? Ça doit être la cata en HDR !! Effectivement un écran alr et réduire la base. Le mieux pour cette base passer sur un transonore , enceinte JBL pro et par contre pour le projo va falloir se dispenser de la piscine et investir

    • Le HDR ça va bien même avec 4m de base d image. Sur certain film il est lègé je te l accorde , mais à 80% des films il me satisfait

      Investir dans une piscine c est augmenter de 20% le coût de son bien immobilier à la revente. Le choix est vite vu. Investir dans la « pierre » est une priorité et une valeur sûre. L investissement loisir passe en second plan.

  5. Super installation, par contre pourquoi n’as tu pas délimité ton écran 2.35 par des bandes noires? Tu y gagnerai en luminosité / contraste.
    Pour exploiter tes klipsch à l’avant, tu peux éventuellement acheter un ampli de puissance, si ton ampli a des sorties préout. Tu gagnerais en dynamique pour « remplir » ta pièce.
    J’ai quasiment le même materiel que toi (Rp 8000f pour les 3 avants, spl120), l’ampli de puissance fait vraiment la différence.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.