Test Astell&Kern Acro CA1000 : le plus polyvalent des amplis casque

2
519

Avec l’essor du télétravail, les amplis casque de bureau sont une vraie belle tendance. Ces modèles compacts viennent de plus en plus compléter les systèmes hifi traditionnels. Un secteur auquel le fabricant coréen Astell&Kern souhaite apporter toute son expertise avec le nouveau Astell&Kern Acro CA1000. Faisant figure d’exception, ce modèle portable à la fois DAC USB, ampli casque, lecteur réseau et de pré-amplificateur propose une solution hi-fi très complète et ultra polyvalente. Conçu selon les mêmes exigences que les meilleurs baladeurs du fabricant coréen, l’Astell&Kern Acro CA1000 adopte quatre DAC compatibles 32 bits / 384 kHz, DSD512 et MQA 8x. Sa section d’amplification peut alimenter la majorité des casques grâce à une puissance de 15 V RMS et 4 sorties : une jack 3,5 mm, une jack 6,35 mm, une jack 2,5 mm et une jack 4,4 mm. Enfin, sa batterie facilite son transport d’une pièce à l’autre de la maison. Cet ampli casque dernière génération avec écran escamotable peut-il exceller dans les nombreux domaines qu’il promet de couvrir ? Sera t-il à la hauteur des autres productions du spécialiste des baladeurs audiophiles ? 

L’Astell&Kern Acro CA1000 est un modèle ultra polyvalent faisant à la fois office d’ampli casque, de DAC USB, de lecteur réseau, de source hi-fi et de pré-amplificateur.  

Astell&Kern Acro CA1000 : packaging & accessoires 

À l’intérieur de son packaging sobre et élégant, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 est correctement calé par d’épaisses mousses. Il s’accompagne de deux protections en verre trempé pour l’écran, d’un guide de mise en marche et d’un câble USB-C vers USB-A pour la recharge et le mode DAC USB. 

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 s’accompagne d’un guide de démarrage rapide, de films de protection pour l’écran, ainsi que d’un câble USB-C vers USB-A pour la recharge et le mode DAC USB.

Astell&Kern Acro CA1000 : présentation 

Conception & design 

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 s’inscrit dans la lignée des baladeurs audiophiles du fabricant sud-coréen. Il en reprend les codes esthétiques, avec un châssis particulièrement séduisant taillé dans un unique bloc d’aluminium. La partie supérieure adopte plusieurs angles et découpes qui rappellent les formes géométriques des baladeurs de la marque tels que les Astell&Kern A&norma SR25, Astell&Kern KANN Alpha et Astell&Kern A&Futura SE180

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 apparaît comme un baladeur Astell&Kern gonflé aux stéroïdes. Il en reprend les codes esthétiques, avec un châssis en aluminium et des angles saillants. 

On retrouve sur la face supérieure de ce châssis des commandes pour allumer/éteindre l’appareil, lancer ou mettre en pause la lecture et changer de piste (piste suivante et piste précédente). Ces fonctions sont complétées par un large potentiomètre de volume strié implanté sur le flanc droit. Directement inspirée des prestigieux baladeurs Astell&Kern, cette commande assure une course fluide avec un ajustement très précis du volume sur plus de 150 niveaux. 

Le large potentiomètre implanté sur le flanc droit de l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 assure un ajustement fluide et précis du volume sur plus de 150 niveaux. 

Pour s’approcher au plus près de l’expérience offerte par les baladeurs de la marque, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 se contrôle facilement à partir de son écran tactile basculant implanté sur sa face supérieure. Escamotable, celui-ci peut s’incliner jusqu’à environ 80°. Il est cependant nécessaire de forcer légèrement pour soulever l’écran de sa base. En revanche, cela permet de se servir de l’écran tactile sans que celui-ci ne vienne à basculer. Un mécanisme déployant automatiquement l’écran lors de la mise en marche de l’appareil aurait été plus simple, tout en renforçant le charme et le prestige de cet ampli casque Astell&Kern. Un gadget sûrement délaissé pour conserver le format compact et éviter l’introduction d’un élément pouvant engendrer de nombreuses perturbations. 

L’ampli casque, DAC et lecteur réseau Astell&Kern Acro CA1000 intègre sur sa face supérieure un écran tactile pouvant s’incliner d’environ 80° vers l’avant. 

L’écran de l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 assure une utilisation intuitive, mais sa diagonale de seulement 4.1” manque d’ambition pour que l’expérience soit réellement convaincante. On est bien loin des grands écrans proposés par les smartphones de dernière génération. La lecture des différentes informations et l’utilisation du pavé numérique nécessitent de bons yeux et un soupçon de délicatesse. Par ailleurs, le système d’exploitation associé à un processeur semblant manquer de puissance ne permet pas à l’écran de fournir une navigation fluide. Le système est parfois à la peine, avec des ralentissements plus ou moins importants pour charger les applications et naviguer à travers la bibliothèque musicale. Heureusement, une fois la musique lancée, on peut contrôler la lecture avec les commandes physiques de l’appareil qui offrent une bien meilleure ergonomie. 

L’écran de l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 assure une utilisation intuitive, mais mériterait d’être plus grand pour offrir un meilleur confort de visionnage. 

Quadruple DAC ESS

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 adopte une architecture symétrique conçue autour de quatre DAC ESS ES9068AS. Cette puce de référence chez le constructeur ESS Technology se trouve également sur les baladeurs haut de gamme de la marque dont l’Astell&Kern KANN Alpha et l’ultime Astell&Kern A&ultima SP2000T. Le recours à quatre DAC assure une conversion indépendante des canaux gauche et droit pour limiter les interférences, optimiser le rapport signal/bruit qui s’établit à 115 dB et réduire les distorsions à seulement 0,005 % en asymétrique et 0,002 % en symétrique. Grâce à ces deux DAC par canal, l’Astell&Kern Acro CA1000 assure la conversion de la majorité des formats audio. Il effectue une lecture en bit perfect des flux PCM jusqu’à une résolution de 32 bits / 384 kHz et prend en charge les fichiers DSD jusqu’au DSD512 ainsi que le MQA (8x). Le DAC Astell&Kern Acro CA1000 se montre ainsi capable de lire toute votre bibliothèque musicale et de décoder tous les formats proposés par les services de streaming Hi-Res, dont Tidal et Qobuz. 

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 adopte quatre DAC ESS ES9068AS pour effectuer une conversion séparée des canaux afin d’optimiser la dynamique et le rapport signal/bruit.  

Triple amplification

L’étage d’amplification de l’Astell&Kern Acro CA1000 repose sur trois puces distinctes : deux puces montées en double mono pour les sorties symétriques et une puce pour les sorties asymétriques. Cette amplification s’associe à la technologie exclusive Teraton Alpha qui optimise la synergie entre les différents composants et plus particulièrement avec l’alimentation. Le blindage renforcé de cette dernière limite les interférences et perturbations. Cette conception permet à l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 de délivrer jusqu’à 15 Vrms en symétrique et 8 Vrms en asymétrique. Quatre gains réglables sont proposés pour qu’il s’adapte idéalement aux caractéristiques de votre casque ou de vos écouteurs. Cette flexibilité se retrouve à travers le vaste choix de sorties : jack 3,5 mm, jack 6,35 mm, jack 2,5 mm et jack 4,4 mm. 

Avec une forte puissance d’amplification et quatre sorties casque (jack 3,5 mm, jack 6,35 mm, jack 2,5 mm et jack 4,4 mm), l’Astell&Kern Acro CA1000 peut facilement alimenter tout casque ou paire d’écouteurs. 

Connectique 

En plus de ses 4 sorties casque, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 propose une connectique complète pour s’associer à de nombreuses sources. Il dispose notamment d’une entrée optique et d’une entrée coaxiale pour y coupler un lecteur CD, un téléviseur ou un lecteur réseau, par exemple. Deux ports USB sont également disponibles. Le premier gère la charge de la batterie et le second permet d’utiliser l’Astell&Kern Acro CA1000 comme DAC USB avec un ordinateur ou un smartphone compatible. Enfin, la connexion d’une source analogique comme une platine vinyle pré-amplifiée est aussi possible à partir de l’entrée RCA stéréo. L’Astell&Kern Acro CA1000 peut aussi s’intégrer dans un système existant grâce à une sortie RCA de niveau fixe ou variable. Il peut ainsi s’utiliser comme DAC et lecteur réseau avec un ampli hi-fi ou comme pré-amplificateur avec un ampli de puissance.

Grâce à une connectique complète, l’Astell&Kern Acro CA1000 peut recevoir des sources analogiques et numériques, mais aussi s’intégrer dans un système hi-fi comme source ou pré-amplificateur. 

Streaming HD 

L’ampli casque de bureau Astell&Kern Acro CA1000 adopte un système d’exploitation propriétaire avec une interface propre à de nombreux baladeurs de la marque. La page d’accueil affiche la bibliothèque musicale dans laquelle on peut explorer les musiques par albums, morceaux, artistes, genres, listes de lecture ou encore dossiers. On peut stocker les musiques dans la mémoire interne de l’ampli casque, mais aussi sur une carte micro SD ou sur le réseau local. 

En effectuant un balayage de haut en bas, comme sur un smartphone, on peut modifier rapidement certains paramètres dont le WiFi, le Bluetooth, l’égaliseur, le mode DAC USB, la luminosité de l’écran ou encore le niveau de sortie. Un balayage de la gauche vers la droite permet d’accéder aux réglages plus précis de l’ampli casque, comme le gain et les filtres. Depuis cette même page, on peut télécharger ou accéder à ses services de musique en ligne favoris, dont Spotify, Qobuz, Deezer, ou encore Tidal. 

Connecté en WiFi, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 peut accéder aux musiques partagées sur le réseau local, ainsi qu’à de nombreux services de musique, dont Qobuz et Tidal. 

Bluetooth LDAC et aptX HD 

En plus des sorties casque, le DAC USB Astell&Kern Acro CA1000 peut également diffuser toutes vos musiques en Bluetooth vers un casque Bluetooth ou des écouteurs Bluetooth. Pour ce faire, l’A&K Acro CA1000 embarque un contrôleur Bluetooth 5.0 assurant la prise en charge de la majorité des codecs, dont l’AptX HD et le LDAC. Le débit de la transmission s’en trouve ainsi optimisé avec les récepteurs compatibles, pour une meilleure qualité d’écoute. À noter que ce module Bluetooth est bi-directionnel, permettant aussi de diffuser des musiques sur l’ampli casque A&K Acro CA1000 à partir de toute source Bluetooth : smartphone, tablette, baladeur, ordinateur, etc. 

En plus de sa connectique complète, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 peut aussi recevoir et diffuser de la musique en Bluetooth aptX HD et LDAC. 

Alimentation USB et sur batterie 

Avec une longueur de 10,4 cm pour une profondeur de 14,8 cm et une hauteur de 4,5 cm avec l’écran plié, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 se montre relativement compact. Son format associé à un design à la finition exemplaire le rend idéal pour prendre place sur un bureau, à côté de l’ordinateur, sur une table de chevet, ou encore sur le meuble hi-fi du salon. Grâce à sa batterie rechargeable, il se transporte facilement d’une pièce à l’autre de la maison. Il se montre ainsi parfait pour profiter librement de la musique dans toute la maison, sans avoir à multiplier les systèmes dans chaque pièce. À l’extérieur, son usage est également possible dans le jardin ou sur la terrasse. Cette flexibilité constitue l’un des plus grands atouts de cet ampli casque Astell&Kern. En revanche, le poids important de l’Astell&Kern Acro CA1000 (presque un kilo) le destine principalement à un usage domestique. Pour une utilisation nomade, l’emploi d’un baladeur audiophile sera plus adapté. 

Grâce à l’intégration d’une batterie rechargeable, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 peut fonctionner en totale autonomie pendant plus de 10h30. 

Alimenté sur batterie, l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 offre jusqu’à 10h30 d’autonomie, ce qui permet de profiter librement de la musique toute la journée. Pour une utilisation prolongée, l’A&K Acro CA1000 peut aussi s’alimenter par USB en le reliant au port d’un ordinateur, d’un équipement hi-fi ou directement sur un adaptateur secteur USB (non inclus). 

Astell&Kern Acro CA1000 : spécifications clés 

  • Quadruple DAC ESS 
  • Compatible 32 bits / 384 kHz, DSD et MQA
  • Services de streaming 
  • Entrées analogiques et numériques 
  • Sorties casque symétriques et asymétriques 
  • Alimentation sur batterie ou secteur
  • 10h30 d’autonomie 
  • Ecran tactile inclinable 
  • Dimensions (lxhxp) : 104,9 mm x 45 x 148,8 mm 
  • Poids : 919 g

Astell&Kern Acro CA1000 : mise en oeuvre 

Pour le test de l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000, nous l’avons associé aux casques ouverts Meze Empyrean Elite et Audeze LCD-5, ainsi qu’au casque fermé Meze Liric. Nous avons testé l’Astell&Kern Acro CA1000 avec des musiques Hi-Res et DLNA stockées sur le réseau local, ainsi qu’avec les services de musique Qobuz et Tidal pour profiter du streaming haute résolution. Nous avons également associé différentes sources physiques, dont un transport CD Teac relié en coaxial pour s’assurer des performances de l’A&K Acro CA1000 comme DAC hi-fi. Enfin, l’Astell&Kern Acro CA1000 a aussi été sollicité comme source pour profiter des services de streaming sur notre système hi-fi. Pour ce faire, sa sortie RCA était reliée par des câbles Audioquest Red River à un ampli Pathos New Classic One MKIII

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 associé au casque high end Audeze LCD-5 avec transducteurs Planar Magnetic.

Astell&Kern Acro CA1000 : impression d’écoute 

L’héritage des baladeurs audiophiles Astell&Kern s’incarne dans la signature sonore de l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000. La musique respire et s’exprime avec agilité à travers une vaste scène sonore. L’aération est remarquable, avec beaucoup de profondeur, de largeur et de hauteur. L’imagerie spatiale profite d’un très beau relief qui donne un véritable rendu holographique. Chaque instrument, du plus petit triangle en fond de salle jusqu’au piano à queue, s’incarne avec conviction et naturel. Le message sonore regorge d’informations, toutes remarquablement détourées. 

Avec le casque Meze Empyrean Elite et l’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000, la musique respire et profite d’une grande aération. 

Comme à son habitude, le fabricant sud-coréen séduit par la transparence de la restitution. L’arrière-plan fait figure de néant pour laisser place à un vide absolu entre deux respirations musicales. Aucun souffle ou bruit de fond ne vient s’immiscer et interagir avec la musique, même avec des écouteurs de très forte sensibilité. Une pureté acoustique qui profite aux détails dont la perception se montre toujours parfaite. Du pincement des cordes d’une guitare acoustique jusqu’aux aberrations labiales, tout est toujours perceptible et aucun défaut d’enregistrement n’échappe à l’acuité de l’Astell&Kern Acro CA1000. 

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 fait preuve d’un grand respect des timbres, avec une restitution homogène et à l’équilibre spectral parfait. Chaque registre regorge de nuances et d’informations. Le grave, charpenté à souhait, profite d’une grande maîtrise et descend avec encore plus de conviction qu’avec certains baladeurs de la marque comme le KANN Alpha. L’opulence des médiums profite aux voix dont le grain est toujours restitué avec naturel et dans le plus grand respect des artistes. Le haut du spectre affiche une très belle clarté qui permet aux aigus de filer très haut dans l’espace. La précision des informations est excellente sur une vaste gamme spectrale, reproduite avec une grande linéarité. Les moindres notes et nuances sont intelligibles et retranscrites avec un véritable savoir-faire. 

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 fait preuve d’un grand respect des timbres, avec une restitution homogène et à l’équilibre spectral parfait.

Astell&Kern Acro CA1000 : comparé à… 

iFi Audio Pro iCAN Signature : commercialisé à 2249 €, cet ampli casque iFi Audio présente l’avantage d’embarquer une double amplification. Au choix, cette dernière peut reposer sur des transistors ou des tubes. Dans ce mode, l’iFi Audio offre une restitution un peu plus chaude, plus ronde et plus suave. Le médium est encore plus riche, au profit de performances encore plus séduisantes sur du jazz ou de l’acoustique. L’iFi Audio Pro iCAN Signature se montre cependant moins polyvalent, avec une connectique purement analogique. Par ailleurs, l’absence de connexion réseau ne permet pas de l’utiliser comme lecteur réseau ou d’accéder aux musiques partagées sur le réseau local, contrairement à l’Astell&Kern Acro CA1000. Enfin, l’A&K Acro CA1000 présente l’avantage de pouvoir fonctionner sur batterie, facilitant son utilisation dans toute la maison. 

Astell&Kern A&ultima SP2000T : proposé au même tarif que l’A&K Acro CA1000, l’A&K A&ultima SP2000T en propose une alternative sérieuse pour profiter d’un véritable système portable. Ce baladeur audiophile A&K offre une signature sonore au plus proche, notamment grâce à l’emploi de quatre DAC ES9068AS identiques à l’A&K Acro CA1000. Les médiums sont cependant un peu plus riches et plus suaves sur le SP2000T grâce à l’emploi d’une amplification à tubes. L’Astell&Kern Acro CA1000 tire cependant avantage d’une section d’amplification plus musclée pour fournir des basses encore plus charpentées et une écoute plus dynamique. Enfin, il se montre plus polyvalent avec la prise en charge des services de streaming, l’accès aux musiques partagées sur le réseau local et une connectique étendue. Pour un usage exclusif à la maison, l’Astell&Kern Acro CA1000 reste ainsi le plus flexible. En revanche, si vous prévoyez également d’écouter de la musique en déplacement, alors l’A&K A&ultima SP2000T propose une solution plus adaptée. 

Astell&Kern Acro CA1000 : pour qui ?

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 est en quelque sorte le maillon intermédiaire entre un baladeur audiophile et un ampli casque sédentaire. Il conserve la connectique et la puissance de ce dernier pour la connexion de sources physiques, tout en apportant la polyvalence des baladeurs pour la lecture des musiques stockées en local, partagées sur le réseau en DLNA ou lues depuis les services de streaming. La batterie rechargeable offre un véritable avantage par rapport aux amplis casque traditionnels pour profiter plus librement de la musique d’une pièce à l’autre de la maison. On utilisera le plus souvent l’Astell&Kern Acro CA1000 sur le bureau, à côté de l’ordinateur, tout en ayant la possibilité de l’emporter sur la table basse du salon, sur la table de chevet ou sur la terrasse pour profiter de la musique au soleil. 

L’ampli casque Astell&Kern Acro CA1000 trouve idéalement sa place sur un bureau pour profiter pleinement de la musique en travaillant, mais peut aussi facilement se transporter d’une pièce à l’autre de la maison grâce à sa batterie rechargeable. 

Astell&Kern Acro CA1000 : conclusion 

Avec l’Astell&Kern Acro CA1000, le fabricant sud-coréen réunit le meilleur de ses baladeurs audiophile dans un équipement encore plus polyvalent taillé pour l’usage résidentiel. Avec pour ligne de conduite transparence, musicalité et respect des nuances, l’Astell&Kern Acro CA1000 hérite de la très grande musicalité qui a fait le succès de la marque. Cependant, il pâtit aussi du système d’exploitation maison qui mériterait de gagner en fluidité et en réactivité pour fournir une expérience véritablement conviviale à partir de l’écran tactile. Ce dernier mériterait également d’être plus grand pour garantir une meilleure lisibilité, même s’il reste indéniablement plus avantageux qu’un ampli casque classique. Quelques lacunes qui se laissent cependant oublier dès la lecture lancée. En dehors de cela, l’Astell&Kern Acro CA1000 excelle dans tous les domaines qu’il aborde, que ce soit comme ampli casque, DAC Audio ou lecteur réseau. Enfin, la batterie rechargeable offre un avantage majeur pour profiter de cette polyvalence dans toutes les pièces de la maison. 

Nous avons aimé : 

  • Le format compact et discret 
  • La connectique complète 
  • La transparence de l’écoute 
  • L’ouverture et l’ampleur de la scène 

Nous aurions aimé : 

  • Un écran tactile plus grand 
  • Un système d’exploitation plus réactif 

2 COMMENTAIRES

    • Nous avons justement testé ces deux systèmes en même temps et avec les mêmes casques. Globalement, le Shanling EM5 se montre un peu plus neutre et plus analytique. Même si elle n’est pas parfaite, son interface est plus réactive.
      L’Astell&Kern Acro CA1000 est quant à lui plus dynamique et plus ouvert. Il offre une plus grande aération et une plus forte impression de transparence. Il est également plus chaleureux et plus rond.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.