Test Blu-ray : The Northman

0
347

Mis à jour le 13 septembre 2022.

EN RÉSUMÉ

« Il y a davantage de chances d’approcher la vérité de la préhistoire et des dinosaures que celle des Vikings », reconnaît l’historien français Régis Boyer. « La réalité ne m’intéresse pas », lui répond sans le savoir le réalisateur américain de The Northman Robert Eggers. « Le dernier grand film de Vikings remonte à 1958, et je me suis dit qu’il était temps de redonner un coup de fouet au genre en abordant sa mythologie avec toute la liberté graphique et narrative qu’autorisent notre époque et ses technologies. » 

Affiche du film The Northman
Bien que l’époque des Vikings soit encore peu connue, Robert Eggers livre un film abordant sa mythologie avec toute la liberté graphique et narrative qu’autorisent notre époque et ses technologies.

Tourné par Richard Fleisher avec Kirk Douglas et Tony Curtis dans les rôles principaux, le film auquel il fait allusion, simplement intitulé Les Vikings, était de fait un ample récit d’aventures aux ambitions « réalistes ». « Contrairement par exemple à l’Empire romain, il existe très peu de témoignages fiables sur ce peuple », embraye le créateur de la récente série éponyme Michael Hirst. « Aucun mémorialiste de l’époque n’a précisément consigné le quotidien, les faits d’armes, l’organisation, le quotidien ou les mœurs de ses membres. » 

Depuis 1907, année où les Vikings firent leur entrée sur les écrans grâce à l’Anglais Lewis Fitzhamon via The Viking’s Bride et au Danois Viggo Larsen avec Vikingeblod, force est de constater que l’approximation à plus ou moins grand spectacle a servi d’unique boussole aux cinéastes. Il faudra attendre Valhalla rising – Le Guerrier silencieux (rebaptisé Le Guerrier des ténèbres pour sa sortie française en Blu-ray), somptueuse, contemplative et sauvage méditation poétique orchestrée en 2009 par Nicolas Winding Refn avec Mads Mikkelsen, pour que le genre d’affranchisse enfin de toute espèce d’authenticité. 

Concours Son-Vidéo.com : tentez de gagner le Blu-ray The Northman

Avec The Northman, Robert Eggers pousse le bouchon encore plus loin en inscrivant son histoire somme toute classique de vengeance (un prince cherche à retrouver celui qui assassina son royal père sous ses yeux d’enfant terrorisé) dans un environnement où le comble de la barbarie sanglante rejoint le comble du fantastique légendaire. Carnages inouïs, visions hallucinées, personnages hissés au rang de totems shakespeariens… Épaulé par une mise en scène aux antipodes des clichés  hollywoodiens et des effets spéciaux parfois ensorcelants, son film bouscule toutes les habitudes et impose fièrement sa flamboyante identité.

DU CÔTÉ DES BONUS

Très bon commentaire audio du réalisateur, pour autant non dénué d’humour ni de recul sur son travail ; making-of classique en 6 parties sur les personnages, l’adaptation, les recherches historiques et les splendides extérieurs ; 9 courtes scènes finalisées coupées (dont une avec le fantôme du défunt roi) pour raison de durée globale.

Scène du Blu-ray The Northman
En complément du film The Northman, le Blu-ray contient les commentaires audio du réalisateur ainsi que la making-of et des scènes coupées.

AVIS TECHNIQUE

Tous deux assortis de VO Dolby Atmos, le Blu-ray et l’UHD Blu-ray restituent un très beau travail de spatialisation sur les voix et utilisent les canaux d’élévation pour certains déplacements à l’étage des habitations tout en décuplant le grondement des volcans, le choc des lames ou encore les ambiances de massacres et de batailles. 

Guide Son-Vidéo.com : Dolby Atmos, le son Home-cinéma en 3D

Côté images, l’intensité des torches dans l’obscurité ou l’éclat de la lune ainsi que les variations volontaires de couleurs vertes et bleues s’épanouissent encore mieux grâce à l’apport du Dolby Vision, qui offre une restitution là-aussi plus exemplaire des séquences en noir et blanc grâce à des contrastes plus nuancés. Idem pour le final dans la fumée des cendres et les coulées de lave. 

LE MOT DE LA FIN

À ce jour, le film « définitif » sur les Vikings, dont l’audace tant formelle que narrative se voit offrir un écrin audiovisuel de tout premier ordre.

Retrouvez tous les tests Blu-Ray dans la rubrique « Tests Blu-ray – Les Années Laser ».


Article précédentLG à l’IFA 2022 : TV Lifestyle, écran OLED Flex, enceintes Bluetooth…
Article suivantXbox séries X et S : la première console à suppression de bruit
Le magazine les Années Laser s'adresse aux passionnés du cinéma et de l'image : 50% du contenu est consacré aux nouveautés côté matériels, et 50% sur les parutions Blu-ray et DVD. Les initiés y trouveront tests, enquêtes, actualités, reportages, interviews et dossiers. Un feu d'artifice visuel et sonore tous les mois ! La rubrique bons plans propose des conseils et des astuces sur les Blu-ray, les DVD, les films, les séries, les documentaires, la musique. Enfin, dans chaque numéro, pour vous donner des idées, Les Années Laser présente deux installations Home Cinéma chez des particuliers.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.