Test Astell&Kern A&norma SR35 : l’excellence accessible

0
4061

Ticket d’entrée dans l’univers du spécialiste des baladeurs audiophiles, l’Astell&Kern A&norma SR35 permet de goûter à l’excellence sonore du fabricant sud-coréen pour moins de 900 €. Ce modèle succède au populaire A&K SR25II, auquel il apporte un quadruple DAC 32 bits / 384 kHz, DSD et MQA, ainsi que des technologies empruntées aux modèles haut de gamme des séries A&ultima et A&futura. L’amplification gagne en puissance, tandis que le système d’exploitation est affiné pour offrir une expérience plus conviviale et fluide. 

Avec son quadruple DAC 32 bits / 384 kHz, DSD et MQA, ainsi qu’une amplification de très haute qualité, le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 permet de goûter à l’excellence sonore du fabricant sud-coréen.

Astell&Kern A&norma SR35 : packaging & accessoires 

Le baladeur audiophile Astell&Kern A&norma SR35 est livré dans une boîte cartonnée glissée dans un fourreau noir sur lequel le nom du modèle est imprimé. Il s’accompagne d’un câble USB-C vers USB-A pour la recharge et le transfert de fichiers, ainsi que d’un guide d’installation rapide. 

Le baladeur audiophile Astell&Kern A&norma SR35 est livré avec un câble USB-C pour la charge et un guide d’installation rapide. 

Astell&Kern A&norma SR35 : présentation 

Conception & design 

Le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 reprend le design extravagant de son prédécesseur, avec un écran légèrement désaxé. L’affichage incliné est quelque peu déroutant, mais on s’y habitue rapidement. On profite ainsi d’un écran HD 720p, avec des couleurs douces et une bonne luminosité. Celle-ci peut cependant se montrer insuffisante à l’extérieur, d’autant plus que l’écran est sujet aux reflets, réduisant la lisibilité. Par ailleurs, la diagonale de 3,6” (9,1 cm) de cet écran limite la taille de caractère et la praticité du clavier numérique. Les touches sont étroites et petites, engendrant un frappé parfois maladroit. 

Le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 adopte un écran de 3,6” disposé en diagonale. Il permet d’accéder aux différents réglages et applications.  

Le châssis aux multiples facettes reflète avec brio l’identité visuelle du fabricant sud-coréen. Chaque découpe est usinée avec une grande précision dans une pièce monobloc en aluminium, sans aucune trace d’assemblage. Le design anguleux qui en résulte confère à ce baladeur une très bonne prise en main et une finition premium, tel un diamant sculpté. Une œuvre qui se glisse facilement dans la poche grâce à un format compact, avec une largeur de seulement 6,4 cm pour 10,8 cm de haut et 1,6 cm d’épaisseur. Enfin, le poids de 184 g permet à ce baladeur de se faire rapidement oublier. 

Le châssis en aluminium du baladeur A&K A&norma SR35 adopte de multiples découpes qui maximisent son ergonomie. 

Avec son ergonomie bien pensée, le baladeur A&K A&norma SR35 offre un accès d’une seule main aux différentes commandes disposées sur les faces latérales. Le flanc gauche reçoit quatre boutons pour allumer le baladeur, lancer la lecture, passer au titre suivant ou rejouer le morceau précédent. Enfin, un potentiomètre de volume est implanté sur la face latérale droite. Celui-ci profite d’une course infinie et permet d’ajuster très précisément le volume sur une échelle de 0 à 100. 

Le baladeur A&K A&norma SR35 adopte une finition exemplaire, avec une face arrière en verre. 

Quadruple DAC

Le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 reprend le même convertisseur Cirrus Logic CS43198 que son prédécesseur, mais le monte désormais dans une architecture quadruple DAC. Cette nouvelle configuration permet d’utiliser deux DAC pour chaque canal gauche et droit afin de maximiser la précision de la conversion et de réduire la distorsion en limitant les interférences. Une horloge interne de haute précision assure le bon cadencement des données pour tirer le maximum des titres Hi-Res jusqu’à 32 bits / 384 kHz, ainsi que des fichiers MQA et DSD jusqu’au DSD256. Ces pistes peuvent être stockées sur la mémoire interne de 64 Go de l’appareil ou sur une carte micro SD (1 To max.). 

Grâce à son quadruple DAC, le baladeur A&K A&norma SR35 assure une lecture optimale des titres Hi-Res jusqu’à 32 bits / 384 kHz, ainsi que des fichiers DSD. 

Sortie asymétrique et symétrique 

L’étage d’amplification du baladeur Astell&Kern A&norma SR35 se base sur des technologies propriétaires éprouvées avec les baladeurs haut de gamme des séries A&ultima (Astell&Kern A&ultima SP2000T et Astell&Kern A&ultima SP3000) et A&futura (Astell&Kern A&Futura SE180 et Astell&Kern A&futura SE200). Sans rentrer dans les détails techniques, le fabricant annonce être en mesure de délivrer une très forte puissance tout en éliminant efficacement le bruit. Les chiffres en témoignent puisque le baladeur A&K SR35 est capable de développer jusqu’à 6 Vrms et d’offrir un rapport signal/bruit à plus de 130 dB. De quoi assurer une écoute transparente et très détaillée. 

Avec une forte puissance d’amplification couplée à une triple sortie – jack 3,5 mm, 4,4 mm et 2,5 mm -, le baladeur A&K SR35 assure d’alimenter efficacement tout casque ou paire d’écouteurs en symétrique comme en asymétrique.

Pour profiter au mieux de cette puissance, le baladeur A&K A&norma SR35 dispose d’une sortie asymétrique mini-jack 3,5 mm et de deux sorties symétriques : une première au format jack 4,4 mm et une seconde au format mini-jack 2,5 mm. Une connectique étendue qui permet d’y associer facilement n’importe quel casque hi-fi ou paire d’écouteurs intra-auriculaires. De plus, le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 dispose d’un gain ajustable pour niveler la puissance de sortie aux caractéristiques du système associé. 

Pour s’adapter à votre casque et à vos préférences, le baladeur A&K A&norma SR35 propose plusieurs réglages de gain, ainsi qu’un égaliseur à 9 bandes. 

Nouvelle interface 

À l’heure où les baladeurs audiophile Android deviennent la norme, le fabricant coréen continue de faire confiance à son système d’exploitation maison. Souvent critiqué pour son manque de convivialité, celui-ci bénéficie d’une refonte complète. La fonction AK File Drop gagne en praticité et permet désormais de transférer sans fil des musiques sur le baladeur à partir d’un ordinateur, d’un smartphone ou d’une application FTP. La nouvelle interface assure une utilisation plus intuitive à travers les différentes applications, dont celles des services de streaming comme Qobuz, Tidal ou Spotify. Le système manque parfois de fluidité sur les applications gourmandes en ressource. 

Il est possible d’installer sur le baladeur A&K A&norma SR35 les applications des principaux services de streaming, dont Spotify, Qobuz et Tidal. 

Bluetooth aptX HD et LDAC 

En plus de ses nombreuses sorties casque, le baladeur audiophile Astell&Kern SR35 bénéficie d’un contrôleur Bluetooth pour faciliter la diffusion des musiques vers un casque Bluetooth ou des écouteurs True Wireless. Ce contrôleur prend en charge les codecs Bluetooth aptX HD et LDAC pour maximiser la qualité de la transmission. Naturellement, les codecs SBC et AAC sont aussi de la partie pour assurer une bonne association avec tout périphérique Bluetooth. 

Autonomie de 20 heures 

Le baladeur audiophile Astell&Kern SR35 adopte une batterie rechargeable de 3150 mAh. Le fabricant promet jusqu’à 20 heures d’autonomie avec une écoute en qualité CD et un volume à 80 %. Une durée approuvée lors de ce test, excepté lorsque le baladeur est utilisé en WiFi et en symétrique où l’autonomie chute à une quinzaine d’heures. Lorsque la batterie est vide, la recharge s’effectue à l’aide du port USB-C. Pratique, celui-ci peut également être mis à profit pour utiliser le baladeur audiophile Astell&Kern SR35 comme DAC USB avec un ordinateur Windows ou Mac.

Avec une autonomie pouvant atteindre 20 heures, le baladeur A&K A&norma SR35 est idéal pour profiter de la musique toute la journée. 

Astell&Kern A&norma SR35 : spécifications clés 

  • Quadruple DAC 
  • 32 bits / 384 kHz et DSD 
  • Services de streaming 
  • Sorties symétriques et asymétriques
  • Autonomie de 20 h
  • Dimensions (lxhxp) : 64 x 108,3 x 16,1 mm
  • Poids : 184 g

Astell&Kern A&norma SR35 : mise en œuvre 

Pour ce test du baladeur Astell&Kern A&norma SR35, nous l’avons associé aux casques fermés Focal Elegia, Focal Celestee et Meze 99 Classics, ainsi qu’au casque ouvert Meze 109 Pro. Nous avons écouté des fichiers audio Hi Res FLAC et DSD stockés sur une carte micro SD. Nous avons également installé l’application Qobuz pour profiter des musiques 24 bits / 192 kHz disponibles en streaming sur la plateforme. 

Le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 s’est montré parfaitement calibré pour tirer toute la quintessence musicale du casque Focal Elegia. 

Astell&Kern A&norma SR35 : impressions d’écoute 

À l’instant où l’on écoute le baladeur audiophile Astell&Kern A&norma SR35, on se rend compte immédiatement de son niveau de sophistication et du savoir-faire de la marque. On retrouve la signature sonore des précédents modèles, avec une restitution d’une extrême transparence et d’une grande douceur. La spatialisation est grandiose, établissant une scène sonore ample, aérée et parfaitement étagée. Tout est bien nuancé et chaque instrument trouve naturellement sa place, sans se superposer. Le paysage sonore est multidimensionnel grâce à la capacité de l’A&K SR35 à laisser briller chaque élément sans éclipser les autres. 

Le baladeur A&K A&norma SR35 mérite un casque à la hauteur de ses performances comme ici le Focal Elegia pour en révéler toute la musicalité. 

Le baladeur A&K SR35 fait preuve d’un équilibre imperturbable. Sur le titre Highway to Hell d’AC/DC, la guitare électrique d’Angus Young se manifeste avec une clarté saisissante, mais jamais stridente. Les attaques des notes sont incisives, avec des aigus qui filent très haut. Les cymbales deviennent aériennes et apportent une touche d’éclat sans pour autant devenir agressives. Le son est légèrement projeté en avant, donnant l’impression d’écouter un système hi-fi avec deux enceintes disposées dans la pièce. La voix rocailleuse de Brian Johnson s’impose avec autorité au centre de la scène. Elle est très bien nuancée et chaque éraflure, chaque intonation est reproduite avec une fidélité stupéfiante. 

En explorant un univers plus doux avec le titre Sunrise de Simply Red, le baladeur A&K SR35 démontre sa capacité à s’adapter au morceau joué. La voix suave du chanteur s’élève avec une chaleur et une présence envoûtantes. Elle se déploie avec naturel et aisance, tout en se détachant très bien du reste de la scène. Les basses sont rondes à souhait, profondes et soutiennent la mélodie avec une justesse palpable. Les percussions, discrètes mais parfaitement timbrées, rythment le morceau sans jamais le surcharger. L’émotion est au rendez-vous. 

Le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 reproduit les voix des artistes avec naturel et précision. 

Astell&Kern A&norma SR35 : comparé à…

Shanling M6 Ultra : ce baladeur audiophile Shanling utilise un quadruple DAC AK4493SEQ pour une lecture Hi-Res jusqu’à 32 bits / 768 kHz, ainsi que des fichiers DSD512 et MQA. Il présente l’avantage d’être équipé d’un système d’exploitation Android beaucoup plus stable et réactif que l’OS maison du SR35. À l’écoute, le Shanling est davantage analytique et transparent, privilégiant une reproduction plus neutre. L’A&K SR35 est quant à lui plus rond et plus doux lorsque la musique l’exige. 

Astell&Kern A&norma SR35 : pour qui ? 

Le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 forme une excellente porte d’entrée dans l’univers enchanteur du fabricant coréen. Son format minimaliste permet de le glisser facilement dans la poche pour profiter d’une écoute de haute qualité en utilisation nomade, sans encombrement. Il séduira les amateurs de sonorités naturelles, douces et bien équilibrées. Idéal pour une association avec un casque hi-fi ou des écouteurs, le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 se montrera autant à l’aise avec les modèles à haute impédance que très sensibles grâce à sa forte puissance et à un réglage précis du gain. 

Le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 est idéal pour profiter d’une écoute de haute qualité en utilisation nomade, sans encombrement. 

Astell&Kern A&norma SR35 : conclusion 

Teinté de la maîtrise technique du géant sud-coréen, le baladeur Astell&Kern A&norma SR35 s’impose comme une référence incontournable à moins de 900 €. Il offre une sonorité aussi proche que possible des modèles les plus prestigieux du fabricant pour un tarif réduit. Les morceaux dévoilés à travers ce baladeur sont un régal pour les oreilles, pleins de finesse et de nuances. Chaque gamme tonale est soigneusement reproduite, avec une hiérarchie spectrale d’une précision remarquable. Néanmoins, le système d’exploitation repensé reste plus lent et moins intuitif que les baladeurs récents basés sur Android. Est-ce le prix à payer pour héberger des composants d’exception et une architecture axée principalement sur l’excellence sonore ? 

Nous avons aimé : 

  • Le format compact 
  • La reproduction naturelle et équilibrée 
  • Le sens du détail 

Nous aurions aimé : 

  • Un système d’exploitation Android 
  • Une meilleure réactivité 
  • Un écran plus grand 

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.