Test : Audioquest DragonFly Black & DragonFly Red

33
908

Test Audioquest Dragonfly Black et Red

Test des Audioquest DragonFly Black et Audioquest DragonFly Red, deux DAC USB avec ampli casque, conçus pour l’écoute musicale avec tout ordinateur, smartphone ou tablette.

Test Audioquest DragonFly Black : présentation

Le DAC avec ampli casque Audioquest DragonFly Black est équipé d’un convertisseur N/A ESS Tech Sabre ES9010K2M. Cette puce a été conçue par ESS Tech pour les applications mobiles (smartphones, baladeurs, DAC USB portables), consomme peu de courant et prend en charge les flux audio PCM jusqu’à 32 bits et 384 kHz, ainsi que DSD jusqu’à 11,2 MHz. Toutefois, le contrôleur Microchip PIC32MX choisi par Audioquest pour piloter le bus USB ne permet que le transit des flux PCM jusqu’à 24 bits et 96 kHz. Ce choix technique repose sur une volonté de réduire la consommation électrique du DragonFly, appelé à fonctionner avec des périphériques mobiles (iPhone, iPad, ou appareils Android).

L’Audioquest DragonFly Black est plug and play : aucun pilote n’est requis pour son fonctionnement. Le logo en forme de libellule (dragonfly en anglais) est associé à une LED qui change de couleur selon l’échantillonnage du flux audio reçu : vert pour 44,1 kHz, bleu pour 48 kHz, orange pour 88,2 kHz et magenta pour 96 kHz. Pratique pour vérifier que la musique est bien transmise dans la résolution souhaitée.

Test Audioquest Dragonfly Black et Red

Contrairement à l’Encore mDSD compatible DxD et DSD, qui embarque un contrôleur USB XMOS et chauffe beaucoup, l’Audioquest DragonFly Black est tout juste tiède. Audioquest annonce d’ailleurs que 24 heures de fonctionnement non stop ne grèveraient que 30 % de l’énergie d’une batterie d’iPad.

L’Audioquest DragonFly Black est équipé d’un ampli casque délivrant une tension maximale de 1,2 Volt par voie. Ceci correspond à une puissance de 2×45 mW avec un casque d’une impédance de 32 Ohms. Cette puissance est modérée et convient aux écouteurs et casques de 32 à 60 Ohms environ. Pour les casques dont l’impédance dépasse 100 Ohms, Audioquest recommande le DragonFly Red.

Test Audioquest DragonFly Red : présentation

L’Audioquest DragonFly Red se différencie du Black par le convertisseur N/A embarqué, ainsi que par son ampli casque. Pour le reste, les fonctionnalités sont identiques à celles de l’Audioquest DragonFly Black : 24 bits / 96 kHz max, plug and play, compatible Windows, Mac OS, Linux, Android et iOS.

C’est le DAC ESS Tech ES9016K2M qui est utilisé, un convertisseur dont le rapport signal / bruit est meilleur que celui de l’ES9010K2M (utilisé dans le modèle Black) et qui intègre un réglage de volume numérique (analogique pour le modèle Black).

L’ampli casque délivre 2,1 V par canal, soit une puissance de 2×135 mW environ pour 32 Ohms. La puissance triple donc en comparaison du modèle Black et une plus grande variété de casques peut être envisagée. Ceci dit, le gain de puissance sert surtout la cause d’une écoute plus équilibrée, d’une énergie plus homogène dans les basses fréquences, notamment avec les casques à l’impédance torturée.

Aparté : l’impédance d’un casque, comme celle d’une enceinte, varie avec la fréquence. Lorsqu’un casque est donné pour une impédance de 32 Ohms, celle-ci est exprimée à 1 kHz. Mais dans les basses fréquences, l’impédance peut doubler ou tripler. Ainsi, la puissance réclamée à l’amplificateur peut doubler ou tripler.

Bref, sur le papier, l’Audioquest DragonFly Red est très supérieur au modèle Black.

Test Audioquest DragonFly Black & Red : différences avec l’ancien DragonFly v1.2

L’Audioquest DragonFly v1.2 embarquait un DAC ESS Tech ES9023, une puce d’entrée de gamme, associée à un ampli casque comparable à celui du modèle Red. Gabarit et fonctions sont identiques. Le connecteur USB est toutefois plaqué or sur les nouveaux modèles Red et Black.

Test Audioquest Dragonfly Black et Red
De gauche à droite, l’Audioquest DragonFly v1.2, l’Audioquest DragonFly Black et l’Audioquest DragonFly Red.

Audioquest DragonFly Black & Red : conditions de tests

Avec les ordinateurs
Nous avons écouté les Audioquest DragonFly Black et Audioquest DragonFly Red avec différents ordinateurs. Comme toujours, c’est avec le Raspberry Pi 2 et le système d’exploitation Volumio que nous avons obtenu les meilleurs résultats. Son module MPD (Media Player Daemon) combiné aux ports USB convenablement alimentés du Raspberry Pi 2 en font une source de choix pour tout DAC USB.
En comparaison d’un ordinateur de bureau avec Windows, le son est bien plus ample, les hautes fréquences mieux ordonnées, l’écoute douce et fluide. Par conséquent le son est très homogène et immersif.

Les fichiers écoutés étaient au format FLAC, de résolutions comprises entre 16 bits / 44,1 kHz et 24 bits / 192 kHz. Nous ne les avons pas copiés vers la mémoire interne du Raspberry Pi 2, mais tout simplement streamés depuis notre ordinateur vers le RPI (mode DLNA DMR).

Volumio
L’interface de contrôle de Volumio
Test Audioquest DragonFly Red
L’Audioquest DragonFly Red connecté à un Raspberry Pi 2 sous Volumio

Windows comme Mac OS X utilisent une résolution de sortie audio fixe. Celle-ci peut être déterminée par l’utilisateur (via le panneau de configuration de l’OS), dans la limite des capacités des DragonFly. De 16 bits / 44,1 kHz à 24 bits / 96 kHz donc. Conséquence, lorsqu’un fichier audio écouté est d’une résolution différente, un sous ou un sur-échantillonnage est automatiquement appliqué à la volée. Ce fonctionnement n’étant pas qualitativement satisfaisant, il est chaudement conseillé d’utiliser un lecteur capable de communiquer directement avec l’Audioquest DragonFly Black ou Red, soit de transmettre le flux audio sans aucune altération de son échantillonnage. Pour bénéficier de cette lecture dite bitperfect, il faut utiliser avec Windows des logiciels tels que JRiver Media Center ou Foobar2000 (avec module ASIO4ALL). Avec MacOS, Audirvana est incontournable.

Avec les périphériques mobiles
Enfin, nous avons effectué quelques écoutes avec des smartphones et tablettes Android. Là, déception à la lecture de fichiers FLAC 16/44, due au rééchantillonnage automatique à 48 kHz d’Android 5. La LED de nos DragonFly reste désespéramment bleue (48 kHz). C’est écoutable, mais au prix de hautes fréquences perturbées et d’un son métallique. Ce problème n’est pas lié aux DragonFly, mais à Android 5. Gageons que cela soit solutionné avec la version 6 en cours de déploiement. Pas de problème en revanche avec les iPhone ou iPad et les fichiers de qualité CD.

Test Audioquest Dragonfly Black et Red
Sortie casque au format mini-jack 3,5 mm pour les deux Audioquest DragonFly

Audioquest DragonFly Black & Red : impressions d’écoutes

DragonFly Black
Écoute dynamique, restitution des hautes fréquences un peu timide, avec pour conséquence un son un peu sec. Toutefois, la définition du registre médium (bas-médium notamment) est intéressante. Une très belle écoute avec le casque Mezze 99 Classics. La scène sonore manque un peu d’ampleur. La restitution est nerveuse mais manque parfois de finesse.

DragonFly Red
Pratiquement l’anti-thèse du DragonFly Black : la scène sonore est ouverte, l’aigu file très haut avec précision. La signature est plutôt claire, mais sans déséquilibre défavorable au registre grave toutefois. Le DragonFly Red délivre un son raffiné, délicat même, peu importe l’enregistrement. Les petits détails d’un enregistrement sont aisément mis en évidence : un instrument qui joue doucement au fond de la scène, la résonance d’une corde de guitare.

EDIT : nous avons prolongé notre test du DragonFly Red avec d’autres casques. Nous confirmons la douceur de tous les instants en écoute musicale. En écoute cinéma, ce petit DAC montre ses muscles et tient remarquablement les basses fréquences. Le DragonFly Black se marie bien aux casques généreux dans le grave et l’aigu.

Test Audioquest Dragonfly Black et Red

Audioquest DragonFly Black & Red : conclusions

Nous avons aimé :

  • Le petit gabarit
  • L’équilibre et la musicalité (du Red)
  • L’aigu fin et soyeux (du Red)
  • La vaste scène sonore (du Red)
  • La faible consommation de courant (du Black avec les smartphones et tablettes)

Nous aurions aimé :

  • Un tout petit peu plus d’autorité dans le grave (pour le Red)
  • Une écoute plus aérée (pour le Black)

Audioquest donne un successeur plus que valable au premier DragonFly et c’est l’Audioquest DragonFly Red. Dans une démarche d’économie d’énergie liée à ses prétentions nomades, le DragonFly rouge rate de peu l’exploit de nous émerveiller, tant un plus de courant lui aurait sans doute conféré une véritable explosivité dans le registre grave. Mais ne boudons pas notre plaisir, car le DragonFly Red est un ampli DAC charmant, plein de punch quand la musique l’exige mais qui n’oublie jamais d’être doux.

 

33 COMMENTAIRES

    • J’écoute toujours les deux par alternance. Le DragonFly Red est plus subtil et un peu moins charpenté que l’Encore mDSD. La présence de commandes de volume sur le mDSD est un atout avec certains smartphones qui ne peuvent piloter numériquement le volume de sortie d’un DAC externe. En revanche, le mDSD chauffe davantage et pour une écoute mobile grève davantage l’autonomie d’un smartphone.

    • Un « dac nomade qui offre du bluetooth » c’est tout simplement la fonction bluetooth de l’ordinateur ! 🙂
      Et pour les vieux ordinateurs qui n’en seraient pas équipés, oui il existe des clés bluetooth, mais un son bluetooth ne sera jamais vraiment audiophile comme avec les dac présentés ici…

    • Le rôle d’un DAC n’est pas de transmettre par ondes radio le son sous forme numérique à un casque Bluetooth. Cela n’aurait strictement aucun intérêt, dans la mesure où tous les smartphones, tablettes et ordinateurs portables en sont capables. Un DAC ne ferait pas mieux.

  1. Bonjour, j’hésite entre le black et le red. L’utilisation principale serait mobile, couplé avec un iPhone. Mon casque favori est le Meze 99 classic et j’ai lu dans votre test que le black se mariait bien avec ce casque. Aussi, le red étant plus puissant, il consomme peut-être plus que le black ? Merci de votre réponse.

    • Avec le Meze 99 Classics, l’un comme l’autre produiront un niveau sonore assourdissant. Je ne suis pas certain que le Red consomme plus que le Black, l’ampli casque du Red étant un modèle ESS à meilleur rendement. Audioquest nous avait indiqué que le Black consommait un tiers de charge batterie en 24h d’écoute avec un iPad. Pas d’info pour le Red à ce sujet.
      Ma préférence toute personnelle va au Red avec le 99, plus doux et aéré.

  2. Bonjour,
    j’utilise un Bowers Wilkins P5 Serie 2 sur un Ipad Air 2 pour mes déplacements et un casque Focal Spirit One S à la maison le tout avec le ligthning to headphone mini jack qui est un dac avec puce Cirrus.
    Toutes mes musiques sont au format lossless apple 16 bits 44 khz.

    Ce dac Cirrus manque peut être un peu de puissance, c’est pourquoi j’hésite à prendre un DragonFly Black ou Red.
    Mais mon BW P5 S2 est indiqué pour une puissance maxi en entrée de 50 mW et un impédance de 22 ohms.

    Mon BW P5 S2 peut il fonctionner avec l’un de ces deux dac ?
    Et si oui avec lequel aurai je la meilleure qualité ( détail, aération, articulation du grave ) ?

    Merci

  3. Bonjour,
    Vous parlez de ports USB convenablement alimentés.
    S’agit-il d’une alimentation linéaire 5V reliée au port micro USB d’alimentation du Raspberry?
    Merci d’avance.

  4. Bonjour,

    Je suis abonné à Spotify, j’ai un iPhone et suite à votre excellent dossier essai enceintes sans fil, je me suis acheté chez vous 🙂 une Dali kubrik free.
    Pouvez-vous svp m’expliquer la procédure de branchement ?

    iPhone -dragonfly red – Dali.
    Merci pour votre aide
    Ph.

  5. Bonjour ,

    J’envisage d’acheter le red pour mon iphone 7
    J’utilise un casque beoplay h7 , pensez vous que le niveau de sorti pourra être plus élevé qu’avec l’adaptateur lighning Jack fournit par Apple?

    Et sur un macbook pro 2015 , le son sera t il meilleur que la sortie jack d’origine ?

    Merci

    Cordialement,

    Fred

    • Le Dragonfly red est un excellent produit sans aucun doute ; mais pour votre question, les gens de SV seraient peut-être un peu embarrassés pour vous répondre car leur test du Beoplay h7 (votre casque) avait conclu qu’il était plus agréable à écouter sans fil qu’avec ! (voir son test sur ce même blog).
      Avez-vous essayé de l’écouter en Bluetooth ? Qu’en avez-vous pensé ? Si la qualité de cette écoute sans fil vous convient, inutile de chercher plus loin…

      • Faux, je trouve le son du Beoplay H7 en filaire meilleur, moins de basse et plus équilibré, et ça juste avec un LG G4. Et puis on profite vraiment des fichiers FLAC. Mais dans les transports le filaire ne sert à rien, vaut mieux avoir plus de basse à cause des bruits ambiants.

        Je voulais un DAC pour voir la différence, mais vous dîtes que ça sert à rien.

  6. bonjour,

    je me dirige vers un dragonfly red avec Iphone 7 avec donc un cable Apple camera kit à acheter si j’ai bien compris.
    J’ai un vieux casque boose quiet comfort 15 à réduction de bruit.

    toute ma musique vient de spotify et/ou soundcloud et j’ écoute beaucoup la musique dans ma voiture.

    le pb est que dès que je branche une prise jack du portable sur la prise auxiliaire de la voiture, le son est clairement merdique, pas de puissance, perte de détail bref..une horreur… est ce que le dragonfly red sur iphone et sur prise aux pour enceintes de ma voiture serait efficace ?

    merci

  7. Bonjour, j’ai un casque Sennheiser HD598. Que pouvez vous me dire au sujet des améliorations interessantes que pourrez me procurer l’achat d’une RED? Merci par avance.

  8. bonjour je souhaite trouver un dac pour mon iphone 7 et mon beoplay h6 G2, j’écoute ma musique en qualité cd ainsi qu’avec tidal HIFI MASTER, j’hésite entre le dragonfly black et red:

    Le gain de qualité du black est-il si mineur par rapport au red et quel est la réel difference entre les deux?

    Sur plusieurs site il est marqué que le kit camera produit des interference et grésillement et qu’il est conseillé de prendre le models usb3 avec lightning (un peu gros a mettre dans la poche et plus onéreux) quel est votre conseil d’achat?

    Enfin la commande son de mon h6 fonctionnera tel avec le black et le red, est-ce en rapport avec le contrôle numérique du volume je ne trouve pas de réponse en ligne ?

    Merci

    • L’Audioquest DragonFly Red est supérieur au Black. Le gain est important, comme expliqué dans le billet.
      Sur le choix du camera kit, le modèle USB 3 semble ne pas fonctionner du tout avec certains DAC.
      Quant à la commande de son, elle ne devrait pas fonctionner puisque le DAC ne peut contrôler le volume de l’iPhone.

        • Le contrôle numérique du volume est une technique de modulation interne au DAC. Sur le DF Black, elle est analogique. Cette modulation intervient au niveau de la préamplification (atténuation du signal numérique ou analogique donc). La commande de modulation du volume est transmise par la source USB (ordinateur, smartphone), mais pas par le casque branché sur le DAC.

  9. J’envisage d’acheter un DAC DRAGONFLY RED
    J’écoute la musique en nomade avec un smartphone et un casque antibruit filaire intraauriculaire QuietComfort® 20 de Bose

    cela a t-il un intérêt pour ce type de casque à réduction de bruit active d’utiliser un DAC ? faut-il plutôt choisir un autre casque ?

    Merci de votre aide

    • L’intérêt d’utiliser un DAC avec un casque Bluetooth est limité. Ces casques sont souvent développés en tenant compte de l’amplification embarquée et les défauts dans leur courbe de réponse (liés au volume interne, aux matériaux utilisés, aux résonances, etc.) sont corrigés par égalisation. Lorsque le casque est hors tension (tout du moins la partie amplification), ces égalisations ne sont pas appliquées et le casque sonne souvent différemment. Ajouter un DAC n’apportera pas grand chose.

      Si le son de votre Bose ne vous satisfait pas, lorgnez du côté du Plantronics Backbeat Pro. Sa réduction de bruit est moins bonne, mais question son, il est très supérieur.

  10. Bonjour j’ai un momentum wireless 2.0 et j’ai remarqué que en filaire c’est un autre monde je l’ai associé avec un dac Encore Mdsd est ce que avec le dragon fly red serait il supérieur ? Sinon comme vous le dite plus haut que les casque Bluetooth perd en filaire aussi jai remplacé mon cable avec un plus épais et j’ai gagné en qualité nettement que conseiller vous pour améliorer davantage l’écoute ? Merci

  11. Bonjour,

    J’envisage d’acheter un dragon Fly Red en interface entre mon PC et mon préamplificateur analogique.
    Est-ce le bon produit ? J’opterais plus tard pour une solution plus haut de gamme ampli intégrant un DAC.
    En fait mon utilisation sera surtout pour diffusion sur mes enceintes et non un casque.

    Merci d’avance de votre réponse

  12. bonjour j’ai acheter une clef DAC-Audio/Audioquest-DragonFly-Black.html et quand je la branche pour ma sono avec ma table de control dj air series ça fonctionne pendant deux minutes et après plus rien est ce que vous avez une solution merci d’avance

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.