B&W 600 series : ce qui change

3
1037

Bowers&Wilkins renouvelle sa gamme d’enceintes hi-fi et home-cinéma 600 Series. Les enceintes compactes B&W 606 et B&W 607, colonne B&W 603 et centrale B&W HTM6 sont dores et déjà disponibles. Revue des technologies embarquées et des nouveautés du millésime 2018.

Technologies haut de gamme

B&W a développé ces dernières années des haut-parleurs aux technologies avancées. Longtemps réservées aux modèles haut de gamme, certaines sont désormais proposées sur des gammes d’enceintes intermédiaires, à l’image de la Série 700 et aujourd’hui la Série 600.

Le tweeter à double dôme des enceintes B&W 600 Series, avec sa chambre Nautilus.

Tweeter à charge Nautilus

Le tweeter des enceintes B&W 600 Series est composé d’un double dôme en aluminium, avec gel intercalaire pour absorber les vibrations parasites et conférer au haut-parleur une distorsion moindre dans les fréquences médiums. L’onde arrière est elle aussi absorbée, par un long tube conique : c’est la fameuse charge Nautilus.

Le haut-parleur Continuum FST des enceintes B&W 600 Series.

Membranes Continuum

Exit le Kevlar et sa couleur jaune caractéristique. B&W a doté les enceintes de la Série 600 de haut-parleurs de grave-médium à membrane Continuum. La composition secrète de cette membrane en fait un redoutable transducteur pour les fréquences médiums. Dans le cas de l’enceinte colonne B&W 603, ce haut-parleur est exclusivement utilisé sur le registre médium et sa suspension est de type FST (sans excursion). Cette colonne est par ailleurs équipée de haut-parleurs de grave à membrane en papier et carbone.

3 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.