Test : B&W 606

16
4090

Avec l’enceinte compacte B&W 606, Bowers & Wilkins renouvelle sa fameuse série 600. L’entrée de gamme du fabricant britannique hérite désormais des technologies premium Nautilus et Continuum. Des noms prestigieux, qui faisaient jadis les lettres de noblesses d’enceintes au tarif estomaquant. En 2018, le fabricant britannique a décidé de démocratiser un peu plus son savoir-faire…

Test B&W 606

La B&W 606 est une élégante compacte, au style sobre mais raffiné. Notre modèle de test arbore une robe blanc mat, avec une texture finement grainée. Le haut-parleur principal à la teinte gris métal dispose d’un cerclage de même teinte que la caisse, tandis que le tweeter est dissimulé par une grille incurvée en aluminium brossé. Chaque enceinte est livrée avec une grille aimantée en tissu acoustique gris souris. Cette enceinte se destine à une utilisation hi-fi, avec tout amplificateur de qualité, ainsi qu’en home-cinéma. Elle gagne dans ce cas à être associée à l’enceinte centrale B&W HTM6 et aux petites B&W 607 pour la scène surround latérale et arrière.

B&W 606 : ruissellement technologique

La nouvelle gamme d’enceintes B&W 600 Series est-elle sur le point de rebattre les cartes au cœur de l’offre hi-fi et home-cinéma ? Alors qu’on peut constater une hausse exponentielle du prix de certains produits technologiques, le fabricant britannique joue la carte de « plus pour moins cher ». Cette démarche de ruissellement technologique des gammes prestigieuses vers l’entrée de gamme permet à la technologie Continuum de s’inviter sur toutes les enceintes 600 Series. Et surprise, pour la première fois les haut-parleurs Continuum sont utilisés pour les basses fréquences.

Test B&W 606
Le haut-parleur à membrane Continuum de l’enceinte B&W 606. Le jaune, c’est terminé chez B&W ?

B&W 606 : membrane Continuum

Notre petite enceinte B&W 606 est la seconde compacte de la gamme. Directement dérivée de la B&W 607, elle s’en différencie par un haut-parleur Continuum de 16,5 cm de diamètre, au lieu de 13 cm. Si la formule de la membrane Continuum est gardée secrète, celle-ci présente des caractéristiques tout à fait inhabituelles pour un haut-parleur chargé de reproduire les fréquences médiums.

Contrairement aux membranes Kevlar de la précédente série 600 ou même des modèles concurrents, la membrane Continuum est souple.

Son maillage métallique se courbe ainsi facilement sous une légère pression digitale.

Test B&W 606
Au fond et au travers de l’event FlowPort, l’arrière de la membrane B&W Continuum.

B&W 606 : le son libéré

L’objectif de B&W est donc clairement d’amortir au maximum les vibrations parasites afin de préserver l’intégrité et la clarté du message sonore. De plus, le tressage de la membrane n’est pas très serré et l’on voit au travers de celle-ci, par le biais de l’évent arrière. Autrement dit et bien que la marque reste discrète sur les propriétés de sa technologie, il semble que l’onde arrière générée par le haut-parleur le traverse, pour parvenir jusqu’à l’auditeur.

Test B&W 606
L’enceinte B&W 606 dispose d’un double bornier à vis, compatible avec la bi-amplification.

B&W 606 : bass-reflex Flowport

L’enceinte compacte B&W 606 dispose d’une charge bass-reflex, qui permet à son haut-parleur de 16,5 cm de reproduire les basses fréquences avec plus de rendement, pour équilibrer la signature sonore de l’enceinte. Logé dans la face arrière, le résonateur est un modèle à évent FlowPort. Évasé et jonché de petite cavités, l’évent augmente et regule la célérité de l’air, tout en supprimant les bruits d’écoulement à fort volume.

B&W 606 : tweeter Nautilus

La cerise sur le gâteau de la B&W 606 est sans nulle doute son tweeter à double dôme en aluminium, avec chambre arrière Nautilus. Cette technologie qui a fait ses preuves permet en oeuvre un tube conique à l’arrière du dôme, afin d’absorber l’onde arrière et réduire drastiquement la distorsion. Le tweeter intègre des intercalaires en gel afin de préserver ses dômes de toute vibration parasite. Mieux encore, la grille de protection est elle-même montée sur un support visco-élastique. Mais que reste-t-il aux modèles haut de gamme ?

Test B&W 606
Le tweeter à double dôme et charge Nautilus de l’enceinte B&W 606.

B&W 606 : caisse et filtrage

L’ébénisterie de l’enceinte B&W 606 est réalisée en MDF, avec une structure interne classique. L’enceinte ne dispose que de peu d’amortissement textile interne, et les haut-parleurs sont d’ailleurs visibles au travers de l’évent. Le filtrage passif est conventionnel, réalisé néanmoins avec des composants électroniques de qualité. La différence avec les gammes supérieures repose par exemple sur ces aspects (parois non parallèles, façade double peau, composants triés, etc.).

Test B&W 606

B&W 606 : impressions d’écoutes

La B&W 606 est une enceinte très expressive, enjouée même, agréable à écouter avec tout type de musique (rock, jazz, électro…). Sa restitution se caractérise par un registre médium organique, libéré, foisonnant des détails. La 606 installe dès les premières notes une relation de plaisir avec l’auditeur, plutôt surpris d’être si bien servi par une enceinte d’entrée de gamme. Il y a du punch à tous les étages avec cette petite B&W, alerte du grave à l’aigu. Les trois registres de fréquences sont bien intégrés, sans accident tonal.

L’enceinte B&W 606 n’est sans doute pas la plus neutre, mais une indéniable magie opère.

La scène sonore la plus vaste est obtenue sans diriger les enceintes vers le point d’écoute : le sweet spot est alors confortable. La scène se caractérise par sa largeur, plus marquée que sa profondeur. La phase acoustique est rigoureuse, avec des voix bien centrées. Les amoureux de riffs de guitare autant que d’ambiance cinéma atmosphérique seront servis avec cette enceinte. La B&W 606 donne envie de pousser le volume et de se laisser guider.

16 COMMENTAIRES

  1. On avait vu déjà avec les Monitor Audio Studio que l’emploi bout à bout de technologies issues des gammes supérieures pouvait laisser l’auditeur averti sur sa faim, faute d’une cohérence globale dans leur combinaison.
    Peut-on ici être sûr que les B&W 606 sont meilleures à l’écoute que les 685 S2 par exemple ? Quelle garantie que le fabricant n’est pas en train d’essayer d’écouler à travers cette nouvelle mouture des transducteurs qui lui restaient sur les bras faute d’un marché suffisant pour ses modèles haut de gamme ?

    • Bonnes questions :). B&W emploie de nouveaux HP sur cette série 600. Les 13 et 16 cm Continuum à membrane demi-rouleau n’existent sur aucune autre gamme à ma connaissance. Il y a bien des HP Continuum sur les séries 700 et 800, mais ce sont des HP de médium exclusivement, avec des diamètres et des suspensions différentes. Les 13 et 16 cm Continuum de la série 600 ont clairement été développés pour cette gamme et leur application est totalement différente des modèles FST des séries 700/800, puisqu’ils sont chargés en bass-reflex et utilisés bien plus bas en fréquence.
      Ensuite, est-ce que la 606 sonne mieux qu’une 685 S2 ? C’est une question de goût : la 606 est moins « engoncée », plus rageuse (mais avec contrôle). Sur les modèles de l’ancienne série 600, il y avait du Kevlar un peu partout, à l’ancienne, et cela donnait avec certains amplis un son un peu trop sec, je trouve, dans le médium. Avec cette série 600, c’est plus ouvert, plus organique. J’ai vraiment aimé l’enceinte, alors que je ne m’y attendais pas.
      Quant à Monitor Audio, on parle des compactes Studio ? Effectivement, c’est la même démarche, on prend un HP utilisé dans le médium sur une enceinte haut de gamme et on l’utilise chargé différemment dans une compacte (et le résultat était quelconque). Sauf que Monitor Audio a pris exactement le même HP, sans changer quoique ce soit. B&W a utilisé une techno de membrane, mais a pondu de nouveaux HP, avec une suspension spécifiquement élaborée pour la charge bass-reflex (tout du moins pour être chargé par un volume d’air important).

  2. Bonjour,

    Je possède depuis des années une Denon DM37 puis 39 (avec les enceintes fournies à chaque fois) et j’ai toujours été enchanté de ce mélange pour la musique et les films.

    Je souhaite monter un peu en gamme et je me pose la question de prendre des B&W 607 (les plus petites donc) avec un ampli soit Marrantz PM6006 ou alors un Denon Ceol RCD-N9 / Marrantz M-CR610.

    Je ne sais pas ce qui est mieux niveau qualité de son et facilité d’utilsation sachant que pour l’instant ma Denon est reliée en optique à la TV qui est, elle-même, reliée en HDMI à une box android, reliée à un NAS.

    Merci de vos conseils 🙂

    • Marantz pm 6006. Dans les autres cas de figure vous risquez une déception en venant d’un ampli « chaud » comme le DM37/39 et il vous faudra sans doute un temps d’adaptation.
      Et même dans l’absolue , le pm6006 joue dans une autre catégorie que les ceol n9 et mcr610 (qui ont toutefois plus de connectivité).

  3. Et pour un bon compromis vers les 1000€ (mais discret !), pensez-vous à d’autres possibilités ?
    Les Kef LSX, j’ai déjà entendu les LS50 Wireless, c’est super mais le double du prix (et qui des basses …)
    Merci

  4. Bonjour à tous – quelqu’un a-t-il déjà connecté les B&W 606 a un ampli Cyrus 1 (mission) – j’avais des minipod Blueroom quand elles sont sorties en 98 je crois – la marque est maintenant rachetée par Scandyna – le son me plaisait pour la musique électronique et les HP étaient de B&W – Peut être un peu nostalgique, je cherche à retrouver ce son – j’en appelle à vos expériences

    D

  5. Ces enceintes seront elles correctement drivée avec un Cambridge Audio 550A ? Je possède des MA Bronze 2 pour l’instant et je leur trouve un mande de précision dans l’aigu et de punch dans le médium.

    • Il n’y a pas vraiment de distance minimale. En laissant l’enceinte trop proche du mur, celui-ci peut modifier sa réponse en fréquence et restreindre aussi la profondeur de la scène. En général, 30 à 50 cm de distance sont profitables. Mais garder l’enceinte près du mur et/ou d’un coin peut renforcer les basses fréquences, et cela peut selon l’acoustique de la pièce être profitable. Le mieux est de tester différentes positions et de choisir selon ses goûts.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.