Test : Sonus Faber Sonetto V

10
2771
  • 1
    Partage

Test de l’enceinte Sonus Faber Sonetto V, une superbe colonne 3 voies en forme de luth, avec haut-parleurs « The Voice of Sonus Faber ». Le design sert-il vraiment la musicalité ?

Test Sonus Faber Sonetto V
Les enceintes Sonus Faber Sonetto V, modèles à 3 voies et 4 haut-parleurs, avec The Voice of Sonus Faber.

Sonus Faber Sonetto V : manufacture italienne

Nous avions eu l’opportunité de visiter les ateliers de Sonus Faber dans le nord de l’Italie. Une tradition artisanale y dominait clairement et le cuir était travaillé avec la même passion que le bois. La Sonetto V n’échappe pas à la règle, elle respire le travail bien fait, jusque dans les moindres détails. La laque noire de notre modèle de test par exemple, est d’une qualité évidente : épaisse, d’un noir profond, avec des reflets modérés.

La casquette en cuir au sommet de l’enceinte est parfaitement intégrée et élégamment cousue.

Test Sonus Faber Sonetto V
La casquette en cuir de l’enceinte Sonus Faber Sonetto V avec logo de la marque italienne.
Sonus Faber Sonetto V
Du travail d’orfèvre, non ?

Sonus Faber Sonetto V : à l’intérieur aussi

Cette qualité perçue se retrouve également sous l’enceinte et à l’intérieur. Un coup d’oeil au large évent circulaire sous l’enceinte laisse entrevoir une double croix de renfort en médium – pour rigidifier la base de l’enceinte – ainsi que différents isolants acoustiques sur les parois internes. Le filtre électronique est impeccablement agencé.

Test Sonus Faber Sonetto V
La double croix de renfort et le filtre électronique passif de l’enceinte Sonus Faber Sonetto V.

Sonus Faber Sonetto V : design utile

Le design est ici au service de la musicalité. Si l’enceinte a une forme de luth, ce n’est pas seulement pour faire joli. Les parois n’étant pas parallèles, le son circule de façon plus harmonieuse à l’intérieur. Par conséquent, les accidents de réflexions et les retours d’ondes vers les membranes des haut-parleurs sont minimisés. Enfin, l’enceinte est livrée avec 4 pieds à pointes de découplage (et rondelles) à fixer soi-même.

Test Sonus Faber Sonetto V
Chaque enceinte Sonus Faber Sonetto V dispose d’une plaque avec numéro de série (identique pour la paire).

Sonus Faber Sonetto V : Voice of Sonus Faber

Le haut-parleur de médium et le tweeter forment ce que le fabricant appelle the Voice of Sonus Faber. C’est bien ce couple de haut-parleurs qui caractérise le son de l’enceinte, tant il couvre une très large plage de fréquences. Les deux haut-parleurs de grave de 18 cm ne travaillent ainsi que très bas en fréquence, à la manière d’un caisson de basses.

Test Sonus Faber Sonetto V
Le haut-parleur de médium de l’enceinte Sonus Faber Sonetto V.

Sonus Faber Sonetto V : spécifications

La Sonus Faber Sonetto V est une trois voies, avec deux haut-parleurs de grave de 18 cm, un haut-parleur de médium de 15 cm et un tweeter à dôme souple de 29 mm. Les deux HP de 18 cm sont chargés en bass-reflex, avec un très large évent circulaire placé sous l’enceinte.

Test Sonus Faber Sonetto V
La face inférieure de l’enceinte Sonus Faber Sonetto V, avec l’évent bass-reflex et les pieds à pointes. Leur montage est très facile, une clé Allen et des contre-pointes sont fournis.

Le filtre électronique leur impose une coupure au-dessus de 200 Hz, où ils sont relayés par le haut-parleur de médium de 15 cm, chargé lui en clos. Ce HP vraisemblablement coupé par un filtrage passe-haut pour éviter qu’il ne reçoive les basses fréquences et des excursion inutiles, joue jusqu’à 3 kHz, où il est relayé par le tweeter. La sensibilité de l’enceinte est annoncée à 90 dB (2,83 V) pour une impédance nominale de 4 Ohms.

Sonus Faber annonce que la courbe d’impédance selon la fréquence a été linéarisée le plus possible pour faciliter le travail de l’ampli associé.

Reste qu’il faudra choisir un ampli capable de travailler sous 4 Ohms dans de bonnes conditions. Idéalement un modèle capable de (quasi) doubler sa puissance de 8 Ohms à 4 Ohms.

Les enceintes Sonus Faber Sonetto V sont livrées avec une grille acoustique aimantée.

Test Sonus Faber Sonetto V : mise en oeuvre et impressions d’écoutes

Nous avons écouté les enceintes Sonus Faber Sonetto V avec les amplis Lyngdorf TDAI-3400 et Denon DRA-100, associés aux câbles Viard Audio Silver HD12 HP, depuis des fichiers audio numériques.

L’équilibre dynamique de l’enceinte Sonus Faber Sonetto V est remarquable. Aucun registre ne semble prendre le pas sur l’autre et les capacités dynamiques des haut-parleurs sont clairement équivalentes. Du grave à l’aigu, l’enceinte se montre généreuse et dynamique. L’auditeur est immédiatement placé en confiance.

Les 38 Hz annoncés dans le grave sont bien là, avec une articulation difficile à prendre en défaut.

Le haut-grave est véloce et donne ce qu’il faut d’impact et de rythme aux percussions et aux contrebasses, par exemple. Le bas-médium nous paraît justement placé et les voix masculines sont incarnées avec conviction. Le médium et le haut-médium ne présentent pas une once de dureté, même à volume soutenu. Le registre aigu est soyeux et très bien placé. Conséquence, les timbres sont toujours crédibles et la scène sonore se déploie avec ampleur.

Test Sonus Faber Sonetto V
La bi-amplification des enceintes Sonus Faber Sonetto V est possible.

Sonus Faber Sonetto V : comparée à…

Monitor Audio Gold 300 : le raffinement de l’aigu et un soupçon de présence en plus dans le grave rend la Gold 300 plus attractive, tout du moins à volume d’écoute modéré. Au-delà, la Sonetto V conserve une maîtrise supérieure.

Q Acoustics Concept 500 : spatialisation étonnante, mais solutions acoustiques en retrait, avec un système à 2 voies et HP de moindre diamètre. La Q fait de l’effet, mais n’offre pas la délicatesse, ni la capacité dynamique de la Sonetto V.

Atohm GT2-HD : la signature sonore de l’Atohm est assez similaire et l’on retrouve douceur et nuancement permanent à son écoute. Atohm utilise les mêmes haut-parleurs pour le médium et le grave, Sonus a poussé plus loin cette démarche et cela s’entend.

B&W 702 S2 : l’équilibre de la 702 S2 est différent, avec plus d’emphase sur le registre médium grâce au haut-parleur Continuum très organique. Avantage Sonetto V pour la neutralité globale et l’articulation du grave.

Test Sonus Faber Sonetto V
Le logo Sonus Faber sur la casquette en cuir de l’enceinte Sonus Faber Sonetto V.

Sonus Faber Sonetto V : conclusion

La Sonus Faber Sonetto V est une enceinte sereine, qui déploie des trésors de délicatesse pour les oreilles de son auditeur, tout en sachant se montrer autoritaire, notamment dans le registre grave. Sa belle linéarité la destine de fait à un très large éventail d’amplis, pour peu qu’une charge de 4 Ohms ne soit pas un obstacle. Elle mérite d’excellents câbles, qu’on pourra choisir dans la gamme de Viard Audio par exemple. Si une assise moindre peut vous convenir, la petite Sonus Faber Sonetto III, également avec The Voice of Sonus Faber, est une option plus que valable.

Nous avons aimé :

  • Musicalité et timbres
  • Équilibre dynamique
  • L’extension dans le grave
  • Les lignes et la finition superbes

Nous aurions aimé :

  • Les recevoir comme cadeau de Noël…

  • 1
    Partage

10 COMMENTAIRES

  1. C’est dingue, non ? On relie les enceintes à l’ampli avec des machins à 500 euros ; et ces têtes de mules de fabricants gâchent tout en cablant l’intérieur de leurs enceintes avec du fil de cuivre standard à deux euros du mètre…

    • Le fait est que les distances de câblage interne sont très courtes et qu’il faut par conséquent un câble de forte section n’est pas jouable. Je pense que le câble qu’on voit sur ma photo n’est tout simplement pas emballé dans une gaine tape-à-l’oeil, mais qu’il est de qualité. Au-delà, vous avez raison pour de très nombreuses enceintes.

      Et tant qu’on évoque ce sujet là, recâbler soi-même une enceinte avec un câble haut de gamme peut être bénéfique (enceinte de sensibilité faible) comme préjudiciable (enceintes à haut rendement). J’ai le souvenir d’enceintes au tweeter à haut rendement qui gagnait bien 2 dB avec un câble plaqué argent. Du coup, les valeurs des composants du filtre passif n’étaient plus bonnes et il fallait tout refaire.

  2. Les distances ne sont pas courtes dans une colonne. Et comme elles ont souvent plusieurs HP grave filtrés différemment, je suis certain qu’on parle en mètres.
    Je pense que les fabricants de HP savent ce qu’ils font, et en tout cas bien mieux que les marchands de câbles de luxe qui n’ont certainement pas a leur enseigner comment raccorder les composants entre eux.

    • Il y a (je dis ça pour l’avoir expérimenté) une différence entre un câblage interne dans une caisse et un câblage externe entre ampli et enceintes : dans ce dernier cas, les perturbations extérieures peuvent nuire à la qualité du son d’une manière vraiment flagrante dans les cas les plus graves, mais aussi de façon plus sournoise dans des cas plus subtils mais aussi plus répandus.

      Un très bon câble sera un câble qui garantira au mieux la neutralité du signal qui le parcourt d’un bout à l’autre. Le matériau dont il est fait, l’isolant qui le recouvre, mais aussi parfois sa géométrie de conception contribuent à cette neutralité… et font monter son prix, parfois de façon totalement déraisonnable (je suis le 1er à en convenir), mais après c’est comme pour toute chose : le marketing passe par là et c’est l’offre et la demande qui font le reste.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.