Test : NAD M10

31
5981
  • 68
    Partages

Cette semaine, nous testons le NAD M10. Cet ampli connecté haut de gamme sorti en début d’année est proposé à 2990 euros. Doté d’un grand écran couleur tactile en façade, il bénéficie d’une connectivité réseau filaire et WiFi et d’un contrôleur Bluetooth bi-directionnel. Il possède plusieurs entrées audio analogiques et numériques et délivre 2 x 100 watts de puissance sous 4 ohms comme sous 8 ohms. Le NAD M10 permet donc d’écouter les musiques partagées sur le réseau local et les principaux services de musique en ligne, ainsi que les films et séries d’un téléviseur UHD 4K via sa prise HDMI ARC.

L’ampli connecté NAD M10 possède un grand écran tactile en façade.
L’ampli connecté NAD M10 possède un grand écran tactile en façade.

L’ampli NAD M10 peut alimenter la majorité des enceintes compactes et des enceintes colonne dont l’impédance est comprise entre 4 et 8 Ohms. Son interface BluOS permet de l’intégrer à un système audio multiroom BlueSound pour diffuser la musique sans fil dans toute la maison.

NAD M10 : la marque

NAD (New Acoustic Dimension) naît en 1972 de la rencontre entre Marty Borish et Bjorn Erik Edvardsen et de leur envie de rompre avec la complexité et le coût élevé des appareils hi-fi de l’époque. Ils décident de se concentrer sur l’essentiel : le plaisir musical issu d’une reproduction sonore la plus réaliste possible. Cette démarche s’appuie sur trois concepts majeurs : performances, valeur et simplicité.

Chaque produit NAD est ainsi conçu et fabriqué dans le but d’offrir un niveau de performances optimal pour reproduire le son original de manière réaliste, détaillée et convaincante.

Partant du principe qu’un bon design ne doit jamais se faire aux dépens de l’auditeur, NAD mise essentiellement sur l’ingéniosité de ses collaborateurs et non sur le marketing et le design pour la production de ses produits. Résultat : les produits NAD offrent un excellent rapport prix / performances.

Enfin, pour que le signal source soit acheminé sans aucune déformation jusqu’aux oreilles des auditeurs, les électroniques NAD adoptent la conception la plus simple possible.

NAD M10 : packaging & accessoires

Bien à l’abri dans sa housse en tissu et protégé par un packaging en mousse épaisse, l’ampli NAD M10 est livré avec deux câbles d’alimentation : un au standard européen et un au standard britannique. Un microphone de calibration est également fourni, ainsi qu’un adaptateur USB vers mini-jack spécifiquement conçu pour relier le microphone à l’ampli. Une enveloppe cartonnée contenant une lingette microfibres est également fournie, bien utile pour essuyer les traces de doigts sur l’écran. Une notice papier succincte est également de la partie, ainsi qu’une clé USB de 16 Go contenant plusieurs brochures au format PDF.

Dans son carton d’emballage, l’ampli NAD M10 est protégé par une housse. Parmi les accessoires fournis, on compte un microphone de calibration ainsi qu’un adaptateur USB vers mini-jack pour le relier à l’ampli.
Dans son carton d’emballage, l’ampli NAD M10 est protégé par une housse. Parmi les accessoires fournis, on compte un microphone de calibration ainsi qu’un adaptateur USB vers mini-jack pour le relier à l’ampli.

NAD M10 : présentation

NAD M10 : Design

  • L’interface BluOS du NAD M10 permet de le contrôler depuis l’application dédiée et de l’intégrer dans un système audio multiroom compatible.
  • L’ampli connecté NAD M10 possède un grand écran tactile en façade.
  • La connectique du NAD M10 est très complète et permet d’y relier des sources numériques et analogiques, y compris une TV via la prise HDMI ARC.

L’ampli connecté NAD M10 s’inscrit dans la tendance des amplis numériques au format compacts à l’esthétique soignée. Son châssis aux dimensions contenues (215 x 100 x 260 mm) facilite son placement sur un meuble hi-fi ou un meuble TV-Vidéo, même de taille modeste. Le soin apporté à la qualité de fabrication et la finition mate (sur les côtés) et brillante (en façade et sur le dessus) en font un objet très agréable à regarder. Bien vu, le logo qui s’illumine sur le dessus et la transparence des bords gauche et droit qui laissent entrevoir les ailettes des radiateurs ajoutent une touche de coquetterie à l’ensemble. Enfin, un grand écran tactile couleur très réactif occupe presque toute la façade. Il est chargé d’afficher la photo de l’album et le titre du morceau en cours de lecture, et permet aussi de contrôler les principales fonction du NAD M10.

Le logo NAD sur le dessus de l’ampli s’allume en rouge à la mise sous tension avant de passer au blanc. Les ailettes des radiateurs sont visibles par transparence de chaque côté.
Le logo NAD sur le dessus de l’ampli s’allume en rouge à la mise sous tension avant de passer au blanc. Les ailettes des radiateurs sont visibles par transparence de chaque côté.

NAD M10 : amplification

L’ampli NAD M10 développe 2 x 100 watts de puissance sur toute la plage de fréquence, sous 4 ohms et sous 8 ohms. Il adopte pour cela une amplification HybridDigital nCore caractérisée par une importante puissance disponible en continu ainsi qu’un très bon rendement. En pratique, il est armé pour alimenter tout type d’enceintes et maîtriser très efficacement les haut-parleurs de grave, y compris les modèles de grand diamètre.

NAD M10 : connectique

La connectique de cet ampli connecté NAD M10 comprend deux entrées Ligne (RCA stéréo), une entrée audio numérique coaxiale et une entrée audio numérique optique (Toslink), un port USB Type A (pour le micro de calibration et la lecture de fichiers audio sur clé USB) ainsi qu’une prise HDMI ARC. Celle-ci permet de récupérer le son d’un téléviseur dont la sortie audio doit être paramétrée pour diffuser le son au format PCM. En effet, le DAC du NAD M10 ne sait pas décoder le Dolby Digital Plus utilisé pour la TNT et les services de vidéo comme Netflix et Amazon Prime Vidéo par exemple. L’ampli connecté NAD M10 possède également des borniers d’enceintes à vis compatibles avec les fiches bananes et deux sorties Subwoofer pour caissons de basses amplifiés. Il dispose aussi d’une sortie pré-amplifiée pour lui associer éventuellement un ampli de puissance.

La connectique du NAD M10 est très complète et permet d’y relier des sources numériques et analogiques, y compris une TV via la prise HDMI ARC.
La connectique du NAD M10 est très complète et permet d’y relier des sources numériques et analogiques, y compris une TV via la prise HDMI ARC.

NAD M10 : calibration Dirac Live

L’ampli NAD M10 est compatible avec la technologie de correction et de calibration acoustique Dirac Live Room Correction. Une fois l’application Dirac Live installée sur un smartphone, on peut donc optimiser le rendu sonore en fonction des caractéristiques acoustiques de la pièce, quelles que soient les enceintes utilisées avec l’ampli.

NAD M10 : Dac 32 bits, Deezer, Qobuz, Spotify

Le décodage des fichiers audio numériques est assuré par un DAC ESS Sabre 32 bits/384 kHz qui prend en charge les formats MP3, AAC, WMA, OGG, WMA-L, ALAC et OPUS, ainsi que les formats audio haute résolution MQA, DSD, FLAC, WAV et AIFF, stockés sur une clé USB ou via le réseau. Il suffit de connecter le NAD M10 au réseau local (par câble Ethernet ou en WiFi) pour accéder aux musiques stockées sur un NAS ou un ordinateur et partagées (protocole DLNA), ainsi qu’à de nombreux services de musique en ligne comme Deezer, Qobuz, Spotify, TIDAL… et des radios internet via TuneIn Radio notamment. On regrette l’absence de port USB type B dédié à l’utilisation du NAD M10 comme DAC USB, en liaison directe avec un ordinateur.

NAD M10 : Bluetooth bi-directionnel

L’ampli connecté NAD M10 est doté d’un contrôleur Bluetooth qui fonctionne aussi bien comme émetteur que comme récepteur. Il est donc possible au NAD M10 d’envoyer la musique sans fil vers un casque Bluetooth, pour profiter de ses playlists le soir sans déranger les autres membres de la famille. Il est également envisageable de diffuser sans fil vers l’ampli la musique depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable compatible.

La prise en charge du codec aptX dans les deux modes garantit avec les périphériques compatibles une qualité audio supérieure à celle offerte par le codec standard. Mais pour profiter des musiques en haute résolution, il faudra privilégier la lecture USB ou en réseau. Le Bluetooth est plutôt à réserver aux invités qui souhaiteraient partager leur musique ponctuellement sans qu’il soit nécessaire de leur donner accès au réseau local.

NAD M10 : BluOS

L’ampli NAD M10 adopte l’interface logicielle BluOS, utilisée également par les appareils BlueSound. L’application mobile BluOS pour Android et iOS peut être téléchargée gratuitement sur Google Play et sur l’App Store pour prendre le contrôle à distance de l’ampli. Cette application assure aussi la gestion audio multiroom, pour peu qu’on possède plusieurs appareils multiroom compatibles NAD ou BlueSound. Notez que l’ampli NAD M10 est également compatible Apple AirPlay 2, ce qui autorise son utilisation dans le cadre d’une installation audio multiroom exploitant ce protocole.

L’interface BluOS du NAD M10 permet de le contrôler depuis l’application dédiée et de l’intégrer dans un système audio multiroom compatible.
L’interface BluOS du NAD M10 permet de le contrôler depuis l’application dédiée et de l’intégrer dans un système audio multiroom compatible.

NAD M10 : mise en oeuvre

NAD M10 : application BluOS

Une fois déballé, nous avons connecté l’ampli NAD M10 au réseau local au moyen d’un câble Ethernet relié à l’une des prises réseau du satellite de notre pack Netgear Orbi RBK50.

L’application BluOS permet de configurer le partage réseau pour lire les fichiers audio stockés sur un NAS, d’accéder aux réglages WiFi, de modifier la luminosité de l’écran, ou encore d’ajuster la fréquence de coupure si on utilise un caisson de basses…

Nous avons ensuite lancé sur notre smartphone Android connecté au même réseau l’application BluOS qui a rapidement détecté l’ampli. Cette application, disponible en français, est nécessaire pour paramétrer l’ampli NAD M10, effectuer différents réglages et accéder aux services de musique en ligne ainsi qu’aux webradios. Nous avons ainsi pu renseigner nos identifiants Deezer et Qobuz pour profiter de nos playlists.

L’application BluOS permet de se connecter à de nombreux services de musique en ligne. Son interface intuitive donne accès aux nouveautés, aux titres et albums recommandés ainsi qu’à ses playlist et titres favoris.

Parmi les fonctions pratiques proposées par l’application BluOS, nous avons apprécié la possibilité d’attribuer un raccourci à nos radios et playlists préférées. Elles sont alors directement accessibles depuis l’écran tactile du NAD M10, sans avoir besoin de sortir son smartphone pour lancer l’application.

Quelques réglages sont également accessibles depuis l’interface du NAD M10, comme la fonction de mise en veille automatique, le contrôle de la tonalité ou encore l’intensité de la luminosité de l’écran.

Le menu du NAD M10 qui permet d’accéder à plusieurs fonctions et réglages n’est malheureusement pas traduit en français dans son intégralité. Ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’anglais devront passer par l’application.

Pour ce test, nous avons réalisé l’essentiel de nos écoutes en associant l’ampli NAD M10 à notre paire d’enceintes compactes de référence, les Elipson Prestige Facet 8B, au moyen du câble pour enceintes pré-monté Viard Audio Silver HD12 HP. Nous l’avons également associé avec la paire d’enceintes compactes Davis Acoustics Courbet N°3, ainsi qu’avec les enceintes colonne Klipsch RP-8000F.

Calibration Dirac Live LE

Avant de procéder aux écoutes, nous avons profité de la compatibilité de l’ampli NAD M10 avec la technologie Dirac pour réaliser une calibration acoustique. Grâce au microphone fourni, nous avons pu ainsi profiter d’une correction acoustique tenant compte des spécificités de notre pièce d’écoute.

Un microphone de calibration est livré avec l’ampli NAD M10.

Afin de procéder à la calibration du NAD M10, nous avons téléchargé sur le Playstore l’application Dirac Live, disponible gratuitement (version limitée à la correction des fréquences entre 20 Hz et 500 Hz). Une fois lancée, l’application détecte l’ampli et s’y connecte en quelques secondes. Elle guide ensuite l’utilisateur pas à pas pour procéder à la calibration acoustique.

On détermine d’abord la position d’écoute (fauteuil ou canapé), puis on précise si l’on souhaite une zone d’écoute focalisée ou large. On place ensuite le microphone à l’endroit indiqué sur le schéma à l’écran puis on règle le volume de l’ampli à un niveau suffisant pour réaliser la calibration dans de bonnes conditions.

L’application Dirac Live guide l’utilisateur pas à pas pour réaliser les mesures qui serviront à la calibration acoustique de l’ampli NAD M10.

La calibration Dirac Live proprement dite peut alors commencer. L’application prend en compte plusieurs points de mesure différents (17 dans notre cas !) pour établir une cartographie tridimensionnelle de la zone d’écoute. C’est ce qui lui permet d’optimiser précisément le rendu sonore en fonction des caractéristiques acoustiques de la pièce. Pour chacune des différentes mesures, l’utilisateur doit positionner le microphone à l’emplacement indiqué. L’application diffuse alors une série de signaux sonores qui sont analysés pour déterminer l’incidence de la pièce d’écoute et en corriger les effets problématiques.

À l’issue de cette série de mesures, l’application affiche la courbe de réponse pour les deux canaux avant correction (en rouge et vert) et la courbe corrigée (en doré). La correction proposée peut alors être mémorisée pour être rappelée depuis l’application BluOS.

Sur ce graphique issu des mesures faites avec les enceintes Klipsch RP-8000F, l’accent est mis sur la plage de fréquences corrigées par la version gratuite de l’application (entre 20 Hz et 500 Hz). On distingue nettement les résonances de notre pièce d’écoute entre 30 Hz et 40 Hz (pics verts et rouge), ainsi que les irrégularités entre 150 Hz et 500 Hz. La courbe corrigée (en doré) est bien plus linéaire.

NAD M10 : impressions d’écoute

Le test du NAD M10 s’est déroulé principalement avec nos enceintes compactes de référence, les Elipson Prestige Facet 8B. Nous avons cependant réalisé quelques écoutes avec les enceintes compactes Davis Acoustics Courbet N°3 ainsi que les enceintes colonne Klipsch RP-8000F. Nous avons utilisé le câble pour enceintes pré-monté Viard Audio Silver HD12 HP.

Depuis l’application BluOS, nous avons pu lancer différentes webradios via TuneIn et profiter des services de musique en ligne Qobuz (abonnement Hi-Fi Sublime+, streaming en qualité studio jusqu’à 24 bits/192 kHz) et Deezer (abonnement family, streaming en qualité mp3 à 320 kbps). Nous avons également pu profiter des bandes son de Netflix via une liaison HDMI ARC avec notre téléviseur OLED LG.

L’ampli NAD M10 associé aux enceintes compactes Elipson Prestige Facet 8B.

NAD M10 + Elipson Prestige Facet 8B

Les enceintes compactes Elipson Prestige Facet 8B sont relativement faciles à alimenter grâce à leur sensibilité élevée. Leur impédance nominale de 6 ohms ne met aucunement en difficulté le NAD M10 dont la réserve de puissance est taillée pour des enceintes bien plus exigeantes.

La neutralité de cet ampli NAD s’accommode bien avec la rondeur des enceintes Elipson qui est ici très légèrement atténuée sans qu’elles perdent leur caractère. L’écoute est ainsi à la fois réaliste et chaleureuse. Les basses sont généreuses, denses, très énergiques. Le NAD M10 maîtrise parfaitement les HP de 17 cm de ces jolies françaises qui répondent à la moindre sollicitation. Les aigus filent haut et clair, et sont délicatement détourés. Le médium est agréablement texturé, les voix bien incarnées.

Associé aux enceintes Elipson Prestige Facet 8B, l’ampli NAD M10 nous a conquis.

L’ensemble fait preuve à la fois d’une grande douceur et d’un dynamisme très plaisant. Les attaques sont franches, le grave cogne puissamment si nécessaire mais le NAD M10 sait également faire dans la subtilité et la nuance. Sur le titre The Love That You Had de Tracy Chapman (Qobuz, qualité CD 16 bits/44,1 kHz), le grave est bien tendu, la grosse caisse tape fort mais le jeu du batteur sur les cymbales reste doux et subtil. La ligne de basse se déploie avec énergie mais sans ostentation, soulignant efficacement le jeu de guitare et la voix de l’artiste. La scène sonore est large, profonde, bien étagée : on localise facilement les instruments et l’artiste qui semblent physiquement présents dans la pièce.

NAD M10 + Davis Acoustics Courbet N°3

Plus compacte que l’Elipson, l’enceinte Davis Acoustics Courbet N°3 adopte un HP médium-grave de 13 cm seulement. Cela se ressent à l’écoute avec un grave certes dynamique mais moins profond et moins charpenté que celui proposé par la Prestige Facet 8B. L’écoute est cependant plaisante, avec un niveau de détails très satisfaisant, une spatialisation convaincante et une belle présence.

L’ampli connecté NAD M10 associé aux enceintes Elipson Prestige Facet 8B, aux enceintes Davis Acoustics Courbet N°3 et aux enceintes Klipsch RP-8000F.

L’écoute du Live in Europe de Melody Gardot sur Qobuz nous a fait passer un agréable moment, notamment avec le titre Baby I’m A Fool (Live in London – 24 bits / 44,1 kHz). On gagnera cependant à leur associer un caisson de basses pour rééquilibrer les choses, ce que permet le NAD M10 avec ses deux sorties Subwoofer. Notez que l’application BluOS permet alors de déclarer la présence du caisson et de régler la fréquence de crossover, de 40 Hz à 200 Hz.

NAD M10 + Klipsch RP-8000F

La Klipsch RP-8000F et ses deux HP de grave de 20 cm de diamètre est une compagne de choix pour le NAD M10, à même d’en exploiter tout le potentiel. Très sensibles (98 dB), donc capables de produire un volume sonore important avec un faible niveau d’amplification, ces colonnes Klipsch nous ont contraint à abaisser la limite de volume basse de l’ampli (via l’application : Paramètres / Audio / Limite de volume). Très pratique, cette fonction permet d’adapter précisément le niveau d’écoute le plus faible en fonction des enceintes utilisées.

L’association du NAD M10 avec les enceintes Klipsch RP-8000F nous a également permis de tester la calibration Dirac Live pour corriger les petits défauts acoustiques de notre pièce d’écoute. Celle-ci présente en effet quelques résonances dans le grave qui peuvent être gênantes avec ce type d’enceintes colonne. Une fois la calibration effectuée, nous avons profité pleinement des qualités de ces enceintes Klipsch, en utilisant la liaison HDMI ARC de notre TV LG OLED pour visionner des programmes Netflix. Nous avons pris soin pour cela de régler la sortie audio numérique du téléviseur sur PCM, sans quoi l’ampli NAD M10 ne peut sortir aucun son (pas de décodeur Dolby intégré).

Avec le NAD M10 aux commandes, on suit avec plaisir la cavale de Bonnie & Clyde traqués par Kevin Costner et Woody Harrelson.

Le NAD M10 exploite très efficacement les qualités dynamiques des Klipsch qui font honneur à la bande son du film The Highwaymen, signée Thomas Newman. Les effets sont également bien rendus (l’orage et la pluie, les rafales de mitraillettes, le ronronnement des moteurs des voitures…).

Autre ambiance sur le live Bruce Springsteen On Broadway : on rit avec plaisir aux anecdotes narrées par l’artiste tout en se régalant de ses reprises sur lesquelles il s’accompagne au piano ou à la guitare. La proximité avec le chanteur est palpable : on a l’impression d’être parmi les spectateurs du Walter Kerr Theater…

Le NAD M10 a su recréer avec beaucoup de réalisme l’ambiance intimiste de la prestation de Bruce Springsteen à Broadway.

NAD M10 : comparé à…

Sonos Amp : en écoute home-cinéma, le Sonos Amp prend l’avantage avec un meilleur placement des effets et un centrage des voix plus efficace. La spatialisation surround est clairement son point fort. Le NAD M10 ne manque cependant pas de panache sur les bandes son énergiques, grâce à sa réserve de puissance et à son excellente maîtrise des basses fréquences.
En écoute musicale, le NAD M10 reprend l’avantage : plus équilibré que le Sonos qui peut être parfois un peu “sec” avec certaines enceintes, le M10 séduit par son naturel et son dynamisme.

Nous avons pu comparer le NAD M10 avec le Denon DRA-100 et le Marantz M-CR612.

Denon DRA-100 : si les deux amplis font quasiment jeu égal en terme de spatialisation et d’aération de la scène sonore, la puissance plus modeste du Denon DRA-100 se ressent à l’écoute. La comparaison révèle un léger tassement dynamique lorsqu’on monte le volume avec de grosses enceintes par rapport au NAD M10, impérial dans ce registre. Avantage au NAD donc, pour son énergie qui semble inépuisable et lui permet de gérer avec aisance les morceaux les plus complexes à niveau sonore élevé. Le Denon DRA-100 demeure néanmoins un très bon ampli connecté et n’a pas à rougir de ses performances, compte tenu de son prix trois fois moins élevé que celui du NAD. Il est adapté pour une pièce de taille moyenne, associé avec des enceintes compactes ou des colonnes faciles à alimenter.

Marantz M-CR612 : affiché à un tarif presque quatre fois moindre, le Marantz ne joue évidemment pas dans la même catégorie que le NAD M10. Offrant une connectique quasi similaire, la prise HDMI ARC en moins, il a cependant le mérite d’assurer la lecture des CD audio et d’offrir comme le NAD l’accès à de nombreux services de musique en ligne. Si l’écoute se révèle moins percutante et dynamique qu’avec le M10, elle est cependant douce et agréable, avec une spatialisation réussie. La puissance limitée de l’amplification du Marantz le réserve à une utilisation dans une pièce de taille raisonnable, associé plutôt à des enceintes compactes qu’à des enceintes colonne.

Conclusion

Adoptant un format intermédiaire entre le standard hi-fi et les amplis ultra compacts, l’ampli connecté NAD M10 séduit au premier regard par sa jolie finition et son grand écran tactile en façade. À l’écoute, il sait captiver l’auditoire en déployant une scène sonore très convaincante. Neutre mais pas ennuyeux, cet ampli sait tirer le meilleur de toutes les sources qui peuvent lui être connectées. On apprécie particulièrement sa capacité à reproduire la musique avec à la fois de l’énergie et du relief ainsi que son sens de la nuance. Son tarif élevé est parfaitement justifié eu égard aux performances de son amplification, capable d’alimenter efficacement les enceintes les plus exigeantes.

Plus compact que le Denon DRA-100 et le Marantz M-CR612, le NAD M10 déploie cependant une énergie bien plus intense grâce à son amplification HybridDigital nCore.

L’association avec les enceintes Elipson Prestige Facet 8B nous a particulièrement séduit pour l’écoute musicale. Le mariage avec des enceintes colonne généreuses dans le grave, ou avec une paire d’enceintes compactes plus modestes accompagnées d’un caisson de basses est également recommandé pour profiter des qualités dynamiques de cet ampli.

Nous avons aimé

  • La puissance élevée et parfaitement maîtrisée
  • La neutralité et le dynamisme
  • L’écran couleur tactile réactif
  • L’application BluOS complète et intuitive
  • La calibration acoustique Dirac Live

Nous aurions aimé

  • Une véritable télécommande
  • Un mode DAC USB
  • Une traduction française complète de l’interface sur l’écran
Système multiroom Bluesound


  • 68
    Partages

31 COMMENTAIRES

  1. Merci de nous faire découvrir aujourd’hui ce produit très attrayant.
    Une question : en pure qualité musicale, comment se compare t-il au Nad C368 ?

    • Je n’ai malheureusement pas eu l’opportunité d’écouter le C368, mais comme il exploite le même type d’amplification que le M10, je ne pense pas être loin de la vérité en imaginant qu’il doit sonner aussi bien ;-). Le son délivré par le M10 est très équilibré (neutre mais sans froideur), d’une extrême précision et très dynamique. La spatialisation est remarquable également. C’est vraiment une très belle machine !

  2. Bonjour François, allez-vous faire un test complet de la nouvelle Marantz 612 ?Merci en tout cas pour ce joli test, pour un produit un poil trop coûteux pour mon budget 😉

    • Bonjour Mickey, j’ai fait l’association avec les LS50 et cela fonctionne parfaitement! J’avais les meme craintes que François car les kef comme la plus part des enceintes à tweeter metallic gagnent à être associés avec des amplis plus rond type tube. En réalité c’est forcément clair, ample, mais surtout plein de subtilité. De plus le problème principal de brillance dans les aigus des LS50 est bien contenu pour un ampli à transistor.

  3. Bonjour Mickey,
    À titre personnel, je trouve le son KEF un peu « sec » et l’association avec le NAD pourrait bien être un peu trop analytique. Je pense que l’association avec les B&W 603 fonctionnerait beaucoup mieux et sonnerait plus « rond » et plus « doux ».

    • Bonjour Marc,
      Il ne fait aucun doute à mes yeux que l’amplification du NAD M10 pourra alimenter efficacement les Focal Aria 948. Le son devrait être équilibré et neutre, peut-être un peu plus analytique qu’avec le Yamaha, avec je pense un peu plus d’énergie dans le grave.

  4. Cet ampli me fait sacrément de l’œil… Possesseur d’un Node 2 je suis plutôt satisfait de l’app BluOS, qui est intuitive et fonctionne vraiment bien. Que pensez-vous de l’association de cet ampli à une paire de Jean-Marie Reynaud Euterpe Supreme?

    • Avant que François ne vous réponde de façon plus précise, on peut déjà dire que techniquement la puissance disponible ici est en phase avec celle réclamée par vos enceintes. D’un point de vue musicalité, l’ampli appartient à la même famille (cf la réponse à ma question ci-dessus) que le Nad C338 qui avait été testé avec succès en association avec les JMR Lucia : certes ce n’est pas exactement les mêmes enceintes et le même ampli, mais je pense qu’il n’est pas ridicule d’extrapoler en disant que coupler le Nad M10 avec les JMR Euterpe devrait donner de bons résultats.

      • Je suis d’accord avec vous, Le NAD M10 est suffisamment costaud pour alimenter les JMR Euterpe et le résultat devrait être très satisfaisant musicalement parlant. On peut s’attendre à une belle extension dans le grave avec un équilibre global très satisfaisant (les enceintes JMR présentent une courbe de réponse très linéaire).

  5. Bonjour, bravo et merci pour ce test détaillé. Une petite question, y a t-il une fonction CEC avec l’ARC? Peut on au moins piloter le volume du NAD avec la télécommande de la TV ? Par avance merci.

    • Bonjour Laurent,
      La fonction CEC est bien prise en charge par le NAD M10 et le volume peut donc être contrôlé avec la télécommande du téléviseur connecté en HDMI. Il faut juste penser à activer le CEC dans le menu du téléviseur.

  6. Bonjour Sylvain,
    Le NAD M10 devrait bien s’accorder avec ces enceintes B&W 705S2. Attendez-vous à un grave tendu et dynamique, mais aussi des voix très douces et bien incarnées (la membrane Continuum fait des merveilles…).

  7. Je précise : wxa-50 (et D3045 ?) en musical pur (hors fonctionnalités) par rapport aux dra-100 et mcr612 ?
    Sachant que l’on a déjà M10 = C368 > dra100 > mcr612

    • Le NAD M10 surclasse ces différents amplis, notamment par la réserve d’énergie qu’il est capable de mobiliser.
      Concernant le Yamaha WXA-50, il est un peu plus dynamique que le DRA-100, mais la scène sonore est légèrement moins détaillée, notamment dans les aigus. Le Marantz MCR612 se montre également mieux articulé et permet de bi-amplifier une paire d’enceintes compatibles ou de mobiliser les quatre modules d’amplification pour alimenter une seule paire d’enceintes reliée au bornier A.

    • Bonjour,

      Bravo pour votre test.
      Le Nad m10 ne prenant pas en charge le Dolby Digital Plus ou autre DTS, DTS HD, Dolby True HD etc. dans ce cas quel intérêt du eARC par rapport au ARC ?

      Enfin, dans une utilisation home cinéma stéréo ou 2.1, si on raccorde un lecteur comme le Pioneer UDP-LX500 à un TV puis le Nad M10 en eARC sur le TV également, est ce qu’on peut obtenir du son HD (DTS HD/DTrue HD) si c’est le lecteur qui s’occupe du décodage ?

      Par avance merci.
      Cordialement

      • Le eARC apporte la possibilité d’un contrôle de la synchronisation image/son (lipsync) entre les deux appareils (à régler généralement dans le menu de la TV). En théorie, oui, puisque le flux HD décodé par le lecteur est transmis en PCM au téléviseur qui ne fait que le relayer vers l’ampli, sans intervenir dessus. Désolé, mais nous n’avons pas testé ce point durant notre test.

  8. Bonjour
    Le choix des entrées peut il se faire via android ou uniquement via l’écran tactile ?
    merci d’avance de votre réponse

  9. Bonjour François,

    J’aimerais savoir si vous pensez que le NAD M10 pourrait être agréable à l’écoute avec des FOCAL Aria 948 ? Est-ce que le NAD est en écoute au magasin de Champigny sur Marne ?
    Cordialement
    Stéphane Garnier

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.