Séance ciné Dolby Cinema et Dolby Atmos : Avengers Endgame

0
2770
  • 261
    Partages

Après avoir ouvert 9 salles Dolby Cinéma en banlieue parisienne et dans de grandes villes françaises, la franchise américaine Dolby et les cinémas Pathé Gaumont viennent d’inaugurer la toute première salle Dolby Cinéma parisienne, située au complexe Pathé Beaugrenelle dans le 15e arrondissement. Nous avons eu l’honneur d’assister à l’inauguration de cette salle de cinéma hors normes pour la projection du film Avengers : Endgame. Voici nos impressions sur cette 10e salle Dolby Cinéma française.

Les salles Dolby Cinéma sont conçues pour proposer une expérience de cinéma unique, en associant les technologies d’image et de son les plus perfectionnées, avec un design revisité et un confort accru.

Dolby Cinéma : une expérience de cinéma unique

Conçues pour proposer une expérience de cinéma unique, les salles Dolby Cinéma associent les technologies d’image et de son les plus perfectionnées, notamment le Dolby Atmos en qualité studio et le Dolby Vision, avec un design revisité et un confort accru. Cinq ans après l’ouverture de la première salle Dolby Cinéma, c’est aujourd’hui plus de 22 millions de spectateurs qui se sont rendus dans l’une des 204 salles Dolby Cinéma ouvertes dans le monde. Avec cette nouvelle salle parisienne, la France compte désormais 10 salles Dolby Cinéma installées dans des complexes Gaumont et Pathé de banlieue parisienne et de grandes villes françaises. Voici la liste de ces 10 salles Dolby Cinéma françaises :  

  • Cinéma Pathé Massy
  • Cinéma Pathé Vaise à Lyon
  • Cinéma Pathé Docks 76 à Rouen
  • Cinéma Pathé Gare du Sud à Nice
  • Cinéma Gaumont Wilson à Toulouse
  • Cinéma Gaumont Rennes
  • Cinéma Pathé Belle Épine à Thiais
  • Cinéma EuropaCorp Aéroville à Tremblay-en-France
  • Cinéma EuropaCorp La Joliette à Marseille
  • Cinéma Pathé Beaugrenelle à Paris

Dolby Cinéma : un design novateur et un confort absolu

Comme toutes les salles Dolby Cinéma de France, l’expérience Dolby du Pathé Beaugrenelle débute avant même d’entrer dans la pièce. En effet, l’accès à la salle s’effectue par un long couloir avec un mur courbé sur lequel est affiché à l’aide de plusieurs projecteurs ultra courte focale placés dans le plafond une vidéo en rapport avec le film diffusé dans la salle ou sa bande annonce. Pour le film Avengers : Endgame, les images diffusées étaient celles des précédents chapitres de la saga. Le but de ce couloir est de commencer l’immersion du spectateur dans l’univers du film. L’expérience est originale.

L’entrée dans la salle Dolby Cinéma s’effectue par un long couloir sur lequel est affiché une vidéo en rapport avec le film diffusé dans la salle ou sa bande annonce.

Une fois le couloir immersif passé, la salle Dolby Cinéma ne ressemble à aucune autre salle de cinéma et fait forte impression. Dolby a en effet réalisé de nombreux efforts sur le confort et le design de la pièce. Contrairement à une salle classique qui serait dotée d’un minimum de 400 sièges, la salle Dolby Cinéma ne compte que 200 places afin de privilégier un confort optimal. On est ici face à des fauteuils très larges (68 cm par assise) en similicuir noir et fortement rembourrés. Bien loin des inconfortables fauteuils rabattables en tissu rouge. Chaque fauteuil dispose d’un grand porte gobelet et d’une petite tablette pour poser les lunettes, son téléphone, ses friandises. Mieux encore, le dossier et le repose-pied sont inclinables par un système de motorisation parfaitement silencieux et qui autorise de visionner le film presque entièrement allongé. Même dans cette position, le grand espace de 2 mètres qui sépare chaque rangée permet aux autres spectateurs de circuler librement ! Cet écart assure également un dénivelé suffisamment important pour obtenir une vue parfaitement dégagée de l’écran. Même le plus grand des spectateurs ne pourra ainsi plus gâcher la séance. Le reste de la salle bénéficie de revêtements noirs et de surfaces mates pour atténuer les reflets et éliminer toute pollution lumineuse. On est ainsi plongé dans une salle parfaitement noire. Seuls les éclairages des blocs de secours subsistent, mais ils sont judicieusement placés pour ne pas dégrader l’expérience et ne pas se refléter sur la toile de 18 mètres.

Le dossier et le repose-pied de chaque fauteuil de la salle Dolby Cinéma sont inclinables, permettant de visionner le film presque entièrement allongé.

Dolby Cinéma : 2 fois plus de brillance et 500 fois plus de contraste

Les salles Dolby Cinéma utilisent un double projecteur laser Christie 4K optimisé par les laboratoires Dolby pour assurer des performances visuelles encore jamais atteintes au cinéma. Avant la séance, Dolby nous annonce fièrement que ce système unique offre 2 fois plus de brillance et 500 fois plus de contraste qu’un système standard, tout en assurant des couleurs très vives et réalistes. Des données que nous avons instantanément pu vérifier durant les quelques bandes-annonces diffusées avant le film. En effet, jamais auparavant, nous avions assisté à une projection avec une telle qualité d’image. Les couleurs sont vives et naturelles, avec des noirs profonds, presque dignes d’une TV UHD. La dynamique apportée par le Dolby Vision est de plus remarquable et offre un niveau de détail incomparable dans les hautes et basses lumières. Seul défaut, des bandes verticales sont visibles sur les côtés de la toile lors des scènes très lumineuses.

Les salles Dolby Cinéma disposent d’un double projecteur laser unique offrant 2 fois plus de brillance et 500 fois plus de contraste qu’un système standard, tout en assurant des couleurs très vives et réalistes.

Dolby Cinéma : Dolby Atmos, un son qui voyage

Malgré ce petit défaut dans les hautes lumières, les images restent incomparables à celles d’une salle de cinéma classique. L’expérience est de plus complétée par un système Dolby Atmos qui permet de localiser précisément les effets sonores en hauteur, en largeur et en profondeur. Bien que cette technologie soit désormais répandue dans de nombreux cinémas, elle est ici optimisée et assure une diffusion en qualité studio. Des conditions optimales qui nous ont pleinement plongé au coeur des spectaculaires scènes d’action d’Avengers. Dolby a également prêté une grande attention à la qualité acoustique des enceintes. Youri Bredewold, le représentant de Dolby n’a pas manqué de nous démontrer cela avec un extrait du titre A Star Is Born de Lady Gaga en Dolby Atmos. Chaque timbre est parfaitement restitué et spatialisé. Les voix de Lady Gaga et de Bradley Cooper apparaissent douces et naturelles. L’immersion est de plus décuplée par les cris du public diffusés par les enceintes Atmos. Il suffit de fermer les yeux pour être projeté en plein concert.

Dolby Cinéma
Les salles Dolby Cinéma intègrent un système Dolby Atmos optimisé pour une diffusion en qualité studio. Nous n’avons pas eu d’informations sur le système son utilisé, mais cette salle est probablement équipée avec des modèles de ce genre.

Dolby Cinéma : 3D lumineuse et détaillée

Par chance, lors de l’inauguration de cette salle Dolby Cinéma du Pathé Beaugrenelle à Paris, le film Avengers était projeté en 3D. Nous avons ainsi pu tester le système Dolby 3D avec lequel les deux projecteurs diffusent chacun des longueurs d’onde légèrement différentes pour chaque couleur primaire (rouge, vert et bleu). Les lunettes 3D disposent ensuite de filtres permettant de bloquer les couleurs primaires utilisées par le vidéoprojecteur qui diffuse l’image destinée à l’autre œil. La 3D qui est résulte est ainsi renforcée et plus détaillée. Mieux encore, les scènes en 3D sont affichées avec une luminosité encore inégalée. En effet, le système est capable de délivrer jusqu’à 14 foot-lambert (environ 47,97 candelas par mètre carré), ce qui constitue un gain considérable comparé aux systèmes 3D standards limités à 3-4 foot-lambert. Nous avons ainsi été subjugués par la qualité de la 3D qui se montre véritablement digne de celle produite par un écran TV haut de gamme.

Le système Dolby Cinéma offre une projection 3D encore inégalée, avec une grande profondeur, un haut niveau de détail et une forte luminosité.

Dolby Cinéma : conclusion  

Véritable révolution dans le monde de la projection, cette salle Dolby Cinéma nous a entièrement séduits, tant en matière d’image, de son que de confort. L’expérience fut unique et des plus immersives, à tel point que nous n’avons pas vu passer les 3 heures d’Avengers. Nous déplorons uniquement l’apparition de bandes verticales sur les côtés de la toile lors de scènes très lumineuses. Un défaut qui aurait été tolérable dans de nombreux autres cinémas, mais pas dans une salle Dolby Cinéma compte tenu du prix de la séance. En effet, le ticket d’entrée pour visionner le film Avengers : Endgame en 3D dans la salle Dolby Cinéma du Pathé Beaugrenelle à Paris est à 22,20 € en plein tarif ou à 13 € pour les moins de 14 ans. Un surplus non négligeable de 5 € comparé à une séance en 3D dans une salle Dolby Atmos classique du même cinéma.

Le ticket d’entrée pour visionner le film Avengers : Endgame en 3D dans la salle Dolby Cinéma du Pathé Beaugrenelle à Paris est à 22,20 € en plein tarif ou à 13 € pour les moins de 14 ans.

Pour le moment, les contenus adaptés pour les salles Dolby Cinéma sont malheureusement encore peu nombreux. Seulement 220 films sont disponibles depuis l’ouverture de la première salle Dolby Cinéma en 2014. La plupart des films sont également uniquement disponibles en VOST. Dolby compte cependant multiplier les partenariats avec les films français. La Promesse de l’Aube d’Eric Barbier a ainsi eu l’honneur d’être le premier film français à être diffusé dans une salle Dolby Cinéma.

Crédits photos : Frédéric Berthet


  • 261
    Partages

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.