Test : Samsung QE55Q90R

0
3645
  • 3
    Partages

Cette semaine, nous testons la dernière génération de téléviseur QLED Samsung avec le Samsung QE55Q90R, un modèle de 55” soit 139 cm de diagonale. Compatible UHD 4K, HDR, HDR10+ et HLG, le QE55Q90R, adopte une dalle LCD à rétroéclairage Full LED géré sur 480 zones afin d’offrir un contraste intra-image exceptionnel. Sa luminosité peut atteindre un maximum de 2000 nits pour pleinement exploiter les films et séries tournés avec une large plage dynamique (HDR). Doté du système d’exploitation propriétaire de Samsung, le TV QE55Q90R peut accéder à de nombreux services de vidéo en ligne comme Netflix, Amazon Prime Video, Mycanal et être commandé vocalement grâce à sa compatibilité avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant. Alors que vaut véritablement ce téléviseur très haut de gamme commercialisé à 2 690 € ?

Le téléviseur Samsung QE55Q90R est un modèle QLED de 139 cm de diagonale compatible UHD 4K HDR.

Samsung QE55Q90R : la marque 

Fondé en 1938 par Lee Chun, Samsung fut dans un premier temps une société de négoce qui traitait avec des épiceries locales et fabriquait également des nouilles. Très vite, Samsung se diversifia dans de nombreux domaines, mais ce n’est qu’en 1960 que la marque fit ses premiers pas dans l’industrie électronique. Son premier produit était un téléviseur en noir et blanc Samsung P-3202 de 30 cm de diagonale.

Sorti en 1960, le téléviseur noir et blanc Samsung P-3202 de 30 cm de diagonale est la première TV de la marque. Elle fut réalisée en partenariat avec Sanyo.

Peu séduisant, le premier téléviseur de Samsung ne laissait en rien présager le fulgurant avenir de la firme coréenne dans le secteur de l’électronique grand public. La société est en effet depuis maintenant plusieurs années leader sur le marché des téléviseurs. Samsung doit cette première place à ses nombreuses innovations dans le domaine de la vidéo. Tout commence véritablement en 1998 lorsque Samsung lance la production en grande série de la première télévision numérique au monde. Celle-ci fut suivie en 2004 par la sortie du Samsung LT-P468W, le plus grand écran LCD de l’époque. Il s’agissait d’un modèle Full HD de 117 cm de diagonale commercialisé à plus de 10 000 €.

Commercialisé à plus de 10 000 €, le Samsung LT-P468W de 117 cm de diagonale était en 2004 le plus grand écran LCD au monde.

Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que Samsung possède aujourd’hui encore le record de la plus grande télévision avec son écran TV géant baptisé The Wall dont la taille est modulable de 3,80 m à 7,42 m. Nous reparlerons bientôt de ce modèle. En 2005 naissent les premiers écrans LCD Samsung avec la gamme Samsung R51. Celle-ci comprend notamment le Samsung LE-40R51BX, un modèle doté d’une dalle de 1366×768 pixels de 40″ (101 cm). Il était commercialisé à 3000 € lors de sa sortie.

Sorti en 2005, le Samsung LE-40R51BX fait partie des premiers LCD Samsung avec l’iconique design en V

En 2008, Samsung lance le téléviseur LED le plus fin au monde (29,9 mm), suivi deux ans plus tard par la première TV Full HD 3D au monde avec sa série Samsung C8700.

La série Samsung C8700 de Samsung regroupe les premiers téléviseurs Full HD 3D au monde.

En 2013, Samsung lance le premier téléviseur incurvé avec les séries Samsung H8000 et Samsung H8500. Des modèles dotés d’une dalle courbée LCD UHD 4K avec rétro-éclairage LED et rétro-éclairage par zones.

Sorti en 2013, le téléviseur UHD 4K Samsung UE78HU8500 est l’un des premiers téléviseurs incurvés au monde.

Quatre ans plus tard, en 2017, sortent les premiers téléviseurs QLED. Cette gamme de téléviseurs Samsung QLED est désormais très complète en 2019 avec les séries Samsung Q70R, Samsung Q80R et Samsung Q90R qui s’appuient sur une nouvelle génération de Quantum Dot et dont nous testons aujourd’hui le modèle Samsung QE55Q90R de 139 cm.

Le téléviseur QE55Q90R est un modèle QLED UHD 4K HDR de 139 cm de diagonale doté d’une connectique déportée.

Samsung QE55Q90R : accessoires fournis 

Le téléviseur Samsung QE55Q90R est livré dans un imposant carton de 1,41 mètre de long pour une hauteur de 84 cm. À l’intérieur de celui-ci, l’écran est protégé contre d’éventuels chocs par d’épaisses plaques de polystyrène. Celles-ci servent également à caler le téléviseur, le pied étant compris dans le carton, mais non fixé. Outre ce pied, le Samsung QE55Q90R est livré accompagné d’une notice d’utilisation, d’une télécommande avec deux piles AA, d’un câble de liaison Samsung One Invisible, d’un câble d’alimentation et d’un boîtier de liaison Samsung One Connect. Ce dernier servant d’interface pour relier toutes les sources physiques au téléviseur qui est alors connecté par l’unique câble Samsung One Invisible.

Le téléviseur Samsung QE55Q90R est livré accompagné d’une notice d’utilisation, d’une télécommande avec deux piles AA, d’un câble de liaison Samsung One Invisible, d’un câble d’alimentation et d’un boîtier de liaison Samsung One Connect.

La télécommande livrée avec le téléviseur QLED Samsung QE55Q90R est identique à celle des téléviseurs 8K Samsung QE65Q950R (163 cm) et Samsung QE75Q950R (190 cm). Fine et robuste, cette télécommande Samsung TM1990C est réalisée en aluminium. À première vue, le nombre de commandes peut sembler minimaliste, mais on retrouve toutes les fonctions essentielles grâce à d’ingénieux boutons multifonctions. Trois raccourcis vers les applications Netflix, Amazon Prime Video et Rakuten TV sont disponibles.

La télécommande du téléviseur Samsung QE55Q90R est équipée de trois raccourcis vers les applications Netflix, Amazon Prime Video et Rakuten TV.

Samsung QE55Q90R : affichage QLED

Concurrente directe de la technologie OLED, l’affichage QLED du téléviseur Samsung QE55Q90R s’appuie sur un système Quantum Dot de nouvelle génération. Ce système se différencie des téléviseurs LCD classiques par l’emploi d’un filtre à boîtes quantiques exploitant les propriétés optiques des nanocristaux de séléniure de cadmium. Excités par la lumière du rétroéclairage, ces nanocristaux émettent alors une lumière dont la longueur d’onde est déterminée par leur forme et leur taille. Le filtre à boîtes quantiques est ainsi calibré pour doper la pureté et la luminosité du rouge et du vert, points faibles des téléviseurs LCD à rétroéclairage classique. En associant un rétroéclairage à LED bleues et un filtre à boîtes quantiques, les téléviseurs QLED permettent ainsi d’obtenir un système de rétroéclairage RVB très efficace qui permet à la fois d’augmenter la luminosité globale de l’image et d’étendre de manière importante l’espace colorimétrique.

Grâce à la technologie QLED, le téléviseur Samsung Q90R peut atteindre des pics lumineux très élevés de 2000 nits. Cette forte luminosité s’avère indispensable pour profiter d’une image jusqu’alors inédite. Les noirs sont profonds et denses, les couleurs les plus lumineuses restent saturées, sans pour autant paraître délavées. Il en résulte alors une multitude de détails dans les zones les plus sombres et les plus éclairées de l’image. Le téléviseur Samsung Q90R permet ainsi de pleinement exploiter la plage dynamique des programmes HDR. Autre atout majeur de la technologie QLED, la richesse des couleurs. Les TV Samsung QLED sont en effet les premiers téléviseurs LCD LED sur le marché à pouvoir reproduire dans son intégralité le spectre colorimétrique utilisé pour le tournage et l’étalonnage des films en cinéma numérique (gamut DCI-P3). Il en résulte une reproduction fidèle de toutes les nuances de couleurs et des dégradés beaucoup plus subtils, sans phénomène de postérisation. Cette palette colorimétrique étant plus proche des couleurs naturelles, les images retranscrites sont réalistes. Enfin, la dalle du Samsung QE55Q90R est optimisée pour que tous les avantages du QLED restent identiques, peu importe l’angle de visionnage.

Le téléviseur Samsung Q90R offre une reproduction fidèle de toutes les nuances de couleurs et de subtils dégradés, sans phénomène de postérisation.

Samsung QE55Q90R : connectique déportée 

La connectique du téléviseur Samsung QE55Q90R est entièrement déportée dans un boîtier externe à l’écran Samsung One Connect. Celui-ci comporte 4 entrées HDMI compatibles CEC, dont un HDMI compatible avec le protocole ARC. Ce dernier permet de transmettre le son du programme visionné sur la TV (TNT, Youtube, Netflix, etc.) via un câble HDMI vers la prise HDMI ARC d’une barre de son ou d’un ampli home-cinéma. Ces entrées HDMI offrent aussi un input lag qui figure parmi les plus faibles mesurés sur les TV UHD 4K actuelles (environ 15 ms). Un atout décisif pour les gamers.

Outre ces entrées HDMI, le boitier One Connect de la TV Samsung Q90R dispose également d’un décodeur TNT, de deux entrées satellites (une carte externe est nécessaire), d’une sortie optique ainsi que d’une entrée Ethernet. Évidemment, le Samsung QE55Q90R peut aussi être directement relié en WiFi au réseau local et à Internet. Toutes ces sources peuvent ensuite être transmises au téléviseur par l’unique câble translucide Samsung One Connect de 5 mètres de long. Même l’alimentation du téléviseur est assurée par ce câble.

Le boîtier Samsung One Connect est équipé de 4 entrées HDMI, d’un décodeur TNT, de deux entrées satellites (une carte externe est nécessaire), d’une sortie optique ainsi que d’une entrée Ethernet.

Samsung QE55Q90R : design et intégration

Comme nous l’avons vu précédemment, Samsung a toujours soigné l’esthétique de ses téléviseurs et le Samsung QE55Q90R ne déroge pas à la règle. On est ici face à un élégant téléviseur conçu pour se fondre dans le décor. Avec une épaisseur d’écran de 3,99 cm, on est évidemment loin de l’extrême finesse des écrans OLED, mais les bords ultra-fins du Samsung Q90R réussissent à affiner sa silhouette. Le téléviseur Samsung QLED QE55Q90R peut compter sur son unique câble translucide et sur son mode Ambiant pour devenir un objet de décoration à part entière. Ce mode Ambiant permet d’afficher des toiles de maître ou des photos, comme un véritable tableau. Pratique, en important ses propres images, il est possible de reproduire la texture du mur sur lequel il est fixé, ou de reproduire la vue derrière le mur, comme s’il s’agissait d’une fenêtre.

Le mode Ambiant du téléviseur Samsung QLED QE55Q90R permet d’afficher des toiles de maître ou des photos, comme un véritable tableau, ce qui est idéal pour une fixation murale.

Samsung QE55Q90R : Quantum Processor 4K et upscaling 

Afin d’optimiser les qualités de la dalle VA, le téléviseur QLED Samsung QE55Q90R intègre le processeur maison Quantum Processor 4K, inauguré sur les TV 8K Samsung QLED Q900R en 2018 et désormais présent sur toutes les TV Samsung QLED 2019. Doté de puissants algorithmes, celui-ci permet d’optimiser les images, mais également d’ajuster automatiquement la luminosité du téléviseur Samsung Q90R en fonction de l’éclairage ambiant et de réaliser une calibration sonore afin d’ajuster le rendu selon le programme diffusé ou l’acoustique de la pièce. On note ainsi une nette amélioration de la clarté des dialogues pour les talk-show et les films, ainsi qu’une scène sonore plus large sur les bandes-sons ou les scènes d’action.

Le téléviseur QLED Samsung QE55Q90R intègre le processeur Quantum Processor 4K, inauguré sur les TV 8K de la marque.

Le processeur Quantum Processor 4K du téléviseur Samsung QE55Q90R dispose par ailleurs d’un nouveau système d’intelligence artificielle pour réaliser un upscaling des flux HD et HD 1080p vers la résolution UHD 4K. Pour réaliser cet upscaling, le téléviseur Samsung QE55Q90R s’appuie sur la puissance de l’apprentissage en profondeur (Deep Learning) et de l’intelligence artificielle. Il a appris à analyser plusieurs milliers d’images pour en distinguer les objets, les textures, les paysages, etc., afin d’en optimiser l’affichage. Ce Samsung QLED 2019 est ainsi capable de traiter tous les contenus reçus via ses entrées HDMI pour les convertir dans une définition supérieure en s’appuyant sur les connaissances acquises. En conditions réelles, ce système s’est avéré très convaincant et nous avons remarqué une nette amélioration des détails. L’image n’est tout de même pas comparable à un véritable fichier UHD 4K, mais reste cependant nettement supérieure au fichier d’origine. Nous reviendrons plus en profondeur sur l’apport de ce système dans la suite de ce test du téléviseur Samsung QE55Q90R.

Samsung QE55Q90R : Smart TV, DLNA, AirPlay 2

Compatible DLNA, le téléviseur QLED Samsung QE55Q90R peut accéder à tous les fichiers multimédia partagés sur le réseau local : photos, vidéos et musiques, stockées sur un ordinateur ou sur un serveur NAS. Ces fichiers peuvent aussi être lus à partir d’un disque dur ou d’une clé USB reliée à l’un des ports du boîtier Samsung One Connect. La TV Samsung QE55Q90R bénéficie également du système d’exploitation maison sur lequel sont installées d’origine les applications Netflix, Mycanal, Amazon Prime Video, Rakuten TV, Youtube et désormais Apple TV pour profiter de tous ses films et séries. De nombreuses autres applications telles que Molotov, OCS, Spotify, Deezer, etc., peuvent être installées en passant par le catalogue d’applications de Samsung. Il est cependant nécessaire de posséder un compte Samsung pour installer des applications. La création de ce compte s’effectue rapidement depuis le site internet de Samsung ou directement depuis le téléviseur. 

De nombreuses applications peuvent être installées sur le téléviseur Samsung QE55Q90R en passant par le catalogue d’applications de Samsung

Enfin, la compatibilité avec la technologie Apple AirPlay 2 rend possible le partage de contenus depuis tout appareils Apple (iPad, iPhone, iPod et Mac) pour l’afficher sur le téléviseur Samsung QE55Q90R. Vidéos, musiques et photos peuvent ainsi facilement être diffusées. Attention ! Pour profiter d’AirPlay 2 sur le téléviseur Samsung Q90R, il est nécessaire de disposer d’un iPhone, d’un iPad, d’un iPod ou d’un Mac suffisamment récent pour être au minimum équipé d’iOS 12.3 ou de macOS 10.14.5.

Samsung QE55Q90R : Bixby, Google Assistant, Alexa

En plus du pilotage par la télécommande, le téléviseur Samsung QE55Q90R peut également être contrôlé vocalement. Pour ce faire, il intègre Bixby, l’assistant vocal que l’on retrouve sur tous les produits connectés Samsung. Celui-ci peut rapidement être activé à l’aide d’un bouton dédié de la télécommande. Il est ainsi possible de lancer un programme, d’effectuer une recherche, de télécharger une application, de consulter la météo, etc., uniquement en le demandant. Mieux encore, le téléviseur Samsung Q90R est aussi compatible avec les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant. Il peut ainsi être véritablement contrôlé vocalement sans avoir besoin de la télécommande, comme cela est nécessaire avec Bixby. Pour ce faire, il suffit de posséder une enceinte intelligente avec Google Assistant intégré ou une enceinte intelligente avec Amazon Alexa intégré et de déclarer le téléviseur Samsung dans l’application Google Home ou Alexa.

Le téléviseur Samsung QE55Q90R peut être contrôlé vocalement grâce à Bixby ou par une enceinte intelligente avec Google Assistant ou Amazon Alexa.

Samsung QE55Q90R : mise en oeuvre 

La mise en oeuvre du téléviseur Samsung QE55Q90R s’effectue très facilement et rapidement. À la sortie du carton, tout commence par l’installation du pied (si le téléviseur n’est pas fixé au mur). Il suffit ensuite de relier le câble Samsung One Connect au téléviseur, puis de connecter les différentes sources au boîtier Samsung One Connect. Une fois le téléviseur sous tension, la suite de la configuration peut s’effectuer à l’aide de la télécommande ou depuis l’application de contrôle SmartThings pour iOS et Android. Dans notre cas, nous avons poursuivi la configuration à l’aide de la télécommande. Samsung nous propose alors d’activer ou non le mode intelligent, d’entrer les informations WiFi s’il n’est pas connecté en Ethernet, de choisir la région pour le réglage des chaînes, puis enfin de tester la télécommande. Après ces quelques rapides étapes, le téléviseur Samsung QE55Q90R est entièrement fonctionnel.

Il suffit de relier le câble Samsung One Connect au téléviseur, puis de connecter les différentes sources au boîtier Samsung One Connect pour débuter la configuration.

Pour pleinement profiter des possibilités offertes par le téléviseur Samsung Q90R nous avons souhaité l’associer à une enceinte intelligente Google Home Mini. Pour ce faire, il est dans un premier temps nécessaire de connecter la TV Samsung QE55Q90R à l’application SmartThings. Ensuite, depuis l’application Google Home, il suffit d’ajouter le service SmartThings pour que le téléviseur soit automatiquement ajouté à la liste des appareils. Nous l’avons également associé à une enceinte Amazon Echo Dot. L’association avec Amazon Alexa s’effectue tout aussi simplement.

L’association avec une enceinte intégrant Google Assistant s’effectue rapidement depuis l’application SmarThings, puis l’application Google Home.

Samsung QE55Q90R : nos impressions

Pour ce test, nous avons dans un premier temps associé le téléviseur Samsung QE55Q90R au lecteur Blu-ray UHD 4K Pioneer UDP-LX500 relié au boîtier Samsung One Connect au moyen d’un câble Norstone Jura HDMI. Disons-le tout de suite, l’image produite par le Samsung QE55Q90R est superbe, si bien qu’il n’est pas forcément nécessaire d’ajuster les réglages avancés du téléviseur. Le système d’ajustement automatique de la luminosité du téléviseur Samsung Q90R s’est montré très efficace, mais beaucoup trop sensible. En effet, en plein jour avec notre pièce éclairée par la lumière naturelle, ce système réduit automatiquement le rétroéclairage du téléviseur à chaque nuage. Dans le noir complet, la luminosité est trop fortement réduite et certains détails de l’image ne sont alors plus perceptibles. Nous avons donc tout naturellement désactivé cette fonction.

Le système d’ajustement automatique de la luminosité du téléviseur Samsung Q90R est très efficace, mais beaucoup trop sensible.

Blu-ray UHD 4K HDR 

Sur le Blu-ray UHD 4K HDR 10+ du film Bohemian Rhapsody, le mode d’image “naturel” nous a semblé le plus efficace. Nous avons tout de même légèrement augmenté la luminosité ainsi que le contraste pour obtenir un affichage un peu plus dynamique. Une fois ce petit ajustement, les scènes apparaissent contrastées et le niveau de détail est impressionnant. Les visages sont incroyablement détaillés et l’on pourrait presque compter les poils de moustache de Rami Malek, l’interprète de Freddie Mercury.

Les scènes sont contrastées, le niveau de détail est impressionnant.

Nous avons dans un second temps visionné le Blu-ray The Lego Movie en UHD 4K HDR. Pour ce film, nous avons préféré le mode “dynamique” qui a permis de pleinement exploiter toutes les couleurs des animations. Très démonstratif, ce mode nous livre tout l’intérêt apporté par la technologie QLED. Les contrastes sont excellents et les noirs sont d’une incroyable profondeur, même avec la pièce illuminée par une grande baie vitrée. Le rétroéclairage Full Led sur 480 zones joue énormément dans la profondeur des noirs et évite tout effet de blooming. Des performances que nous avons également constatées sur le jeu Red Dead Redemption II dont nous reparlerons plus tard. Amélioration majeure des TV Samsung QLED 2019, les dalles se montrent désormais très peu sensibles aux reflets de lumière. Une source lumineuse placée derrière le téléviseur Samsung QE55Q90R n’a ainsi eu aucune incidence sur le confort de visionnage. L’angle de vision n’impacte également pas non plus la précision colorimétrique du Q90R. Même en se plaçant à un angle exagéré de près de 0° par rapport à l’horizontalité de l’écran, les couleurs ne changent pas et la profondeur du noir est conservée. Cette capacité est due à l’application d’un filtre micro-texturé Ultra Black Elite sur la dalle afin de dévier la lumière incidente en dehors de l’axe de visionnage.

Le filtre anti-reflet Ultra Black Elite du téléviseur Samsung QE55Q90R se montre très efficace, même avec une source de lumière placée en face du téléviseur.

HD 1080p et UHD 4K HDR en USB 

Le boîtier Samsung One Connect est équipé de trois ports USB, dont un USB 3.0 assurant le débit nécessaire pour lire des films Full HD 1080p, et même UHD 4K HDR. Pour s’assurer des performances du lecteur multimédia intégré, nous avons inséré un disque dur de 2 To contenant plusieurs films en 1080p et UHD 4K plus ou moins compressé. Nous avons commencé par le film Avatar en MKV UHD 4K et HDR 10 non compressé. Sans grand étonnement, le Samsung QE55Q90R n’a pas été en mesure de décoder la piste sonore en DTS-HD Master Audio. Nous avons constaté ce problème pour tous nos films encodés dans ce format. Il est donc nécessaire de sélectionner un autre format audio comme le Dolby Digital, ou de lui ajouter un ampli home-cinéma ou une barre de son pour décoder ce format. L’image se montre en revanche enivrante, avec des couleurs vives et contrastées. On est directement plongés dans l’univers futuriste du film et les avatars sembleraient presque réels. L’image est parfaitement fluide, même lors des scènes d’action. Cette excellente fluidité est notamment due à la fonction Motion Plus du Samsung QE55Q90R qui se révèle très efficace.

Le téléviseur Samsung Q90R affiche des images détaillées, contrastées et riches en couleurs.

Nous avons dans un second temps visionné le film Le Chant du loup en version 1080p assez fortement compressée. Le Samsung Q90R nous fait ainsi une belle démonstration des performances du système d’upscaling. Celui-ci parvient en effet à ajouter une belle finesse à l’image et à supprimer en grande parti le grain présent dans les parties très sombres de l’image. Ce traitement est très bien réalisé et l’image ne semble pas “surnaturelle”. Le niveau de détails n’est tout de même pas comparable à un véritable fichier UHD 4K, mais s’avère tout de même nettement supérieur au fichier d’origine.

Le boîtier Samsung One Connect est équipé de trois ports USB, dont un USB 3.0 assurant le débit nécessaire pour lire des films Full HD 1080p, et même UHD 4K HDR

PS4 Pro en UHD 4K HDR

Pour continuer ce test du téléviseur Samsung QE55Q90R, nous l’avons associé à une console de jeu PS4 Pro et lancé le jeu Red Dead Redemption II en UHD 4K HDR. Pratique, le Q90R se met automatiquement en mode jeu lorsque la console est mise en route. Avant de commencer à jouer, un calibrage HDR est proposé depuis l’interface du jeu. Celui-ci permet d’ajuster la luminosité en fonction des caractéristiques du téléviseur. La valeur recommandée est de 100 pour un écran LCD et de 300 pour un écran OLED. Sur le Samsung QE55Q90R, nous avons obtenu un résultat optimal, avec un maximum de détails dans les zones d’ombre et de lumière du jeu avec une valeur de luminosité de 230. Preuve une fois de plus que les Samsung QLED 2019 sont très proches des performances offertes par les TV OLED.

Le rétroéclairage Full Led sur 480 zones joue énormément dans la profondeur des noirs et évite tout effet de blooming.

Une fois ce calibrage effectué, le jeu débute et on se rend compte dès les premières minutes de l’excellente réactivité dont fait preuve le Q90R. Ce n’est pas pour rien que son input lag d’environ 15 ms figure parmi les plus faibles mesurés sur les TV UHD 4K actuelles. Il n’y a aucun retard d’affichage et l’expérience de jeu est optimale. Les images sont grandioses, avec une très grande finesse de détail et des contrastes saisissants. L’affichage Full Led se montre être un véritable atout pour afficher des noirs d’une immense profondeur et éviter tout effet de blooming.

Dès les premières images du jeu, on constate que le Samsung Q90R propose d’excellents contrastes.

Même les sous-titres sont affichés avec une très grande clarté, sans que cela ait la moindre incidence sur les noirs alentour. Le Q90R se montre être un téléviseur idéal pour les jeux vidéo. Il nous plonge véritablement au coeur de l’histoire et il est presque troublant de voir à quel point certaines scènes semblent si réelles.

Avec un input lag parmi les plus faibles mesurés sur les TV UHD 4K actuelles, le Samsung Q90R est idéal pour les jeux vidéo (le vignettage de l’image est un effet ajouté par le jeu).

Section audio 

Dans un dernier temps nous avons testé les performances audio du téléviseur Samsung QE55Q90R. Celui-ci met en oeuvre un système 4.2 canaux doté d’une puissance maximale de 60 W RMS. Sur le film Interstellar, la scène de la poursuite de l’aéronef est incroyablement bien restituée. La bande-son est large et se déploie amplement dans la pièce. On ressent l’intérêt apporté par la calibration automatique du Samsung Q90R, notamment pour les effets latéraux. Lorsque Cooper passe à travers le champ de maïs en voiture, les épis qui frappent le véhicule sont très bien spatialisés et semblent véritables provenir des extrémités gauche et droite de la pièce. Les dialogues sont également très bien détaillés et sont perceptibles, même lors de scènes d’action. Sur le concert à Prague de Hans Zimmer, la scène sonore est large, détaillée et reste stable, même lorsque l’on pousse le volume. Les graves sont présents et enivrants, mais manquent tout de même un peu d’intensité. On est évidemment loin de l’immersion offerte par un système home-cinéma, mais à vrai dire, rares sont les téléviseurs produisant un son d’aussi bonne qualité. Pour bénéficier d’une plus grande immersion, le téléviseur Samsung QE55Q90R peut être associé à une barre de son ou un ampli home-cinéma via la sortie optique ou l’HDMI ARC du boîtier Samsung One Connect.

Sur Interstellar, la bande-son est large et se déploie amplement dans la pièce. On ressent l’intérêt apporté par la calibration automatique du Samsung Q90R, notamment pour les effets latéraux.

Samsung QE55Q90R : comparé à…

Samsung QE55Q9F : le système Quantum Dot de nouvelle génération du Q90R apporte une image de bien meilleure qualité. Les couleurs sont plus riches, les noirs plus profonds et l’angle de vision plus large. Net avantage également au Q90R en termes de fonctionnalité, notamment grâce à sa compatibilité avec les assistants vocaux Google Assistant et Amazon Alexa.

LG OLED55C9 : ce téléviseur OLED LG constitue un adversaire de taille pour le Q90R. Il bénéficie en effet d’un système d’upscaling UHD 4K, mais également HDR pour étendre la plage colorimétrique d’un programme. On note également une prise en charge des flux audio DTS et vidéo Dolby Vision. La qualité d’image est très proche du Q90R, mais le LG sort tout de même gagnant avec des noirs encore plus profonds… à condition de ne pas être dans un environnement très lumineux. En effet dans cette configuration, la forte luminosité et le filtre anti-reflet Ultra Black Elite du Q90R font pencher la balance en faveur du QLED. Le système audio 4.2 canaux du Samsung Q90R se montre également plus performant, ainsi que son interface maison qui est plus fonctionnelle et plus conviviale.

Sony KD-55AF9 : ce téléviseur OLED Sony nous avait emballé lors de notre test, notamment grâce à une image parfaitement calibrée en mode Cinéma et en mode Netflix Calibrated. Le Samsung QE55Q90R n’est pas loin de l’égaler, notamment sur la profondeur des noirs. Les couleurs délivrées par le Samsung en mode cinéma sont un peu moins naturelles, et les zones sombres un peu moins lisibles qu’avec le Sony. Rien qu’une bonne calibration ne puisse cependant arranger. À la lumière de ce test, force est de constater que désormais la technologie QLED constitue un concurrent éminemment crédible à la technologie OLED. Côté son, sans égaler le Sony et son procédé Acoustic Surface, la section audio du Samsung se montre bien supérieure à celle proposée sur la majorité des TV du marché.

Annoncé au même prix, le LG OLED55E9 est le réel concurrent de ce TV OLED Samsung 55Q90R.

Samsung QE55Q90R : conclusion

Le téléviseur Samsung QE55Q90R exploite tout le potentiel de la technologie QLED pour délivrer des images lumineuses, avec d’excellents contrastes et des noirs d’une incroyable profondeur. Même dans des conditions extrêmes (angle de vision réduit, forte luminosité ambiante, etc.), le Samsung Q90R ne faiblit pas et conserve une qualité d’image toujours irréprochable. La forte luminosité de Q90R se montre idéal pour les films en HDR, HDR10+ et HLG. De part ses accords commerciaux, Samsung à une fois de plus fait l’impasse sur le Dolby Vision. Il est de plus très peu probable qu’il soit ajouté au cours d’une future mise à jour. Il ne faudra donc pas espérer profiter de ce format sur le Q90R. En dehors de cela, le niveau de finesse des détails est impressionnant avec les sources UHD 4K, mais s’avère également très bon avec des sources de résolutions inférieures grâce au puissant système d’upscaling. Enfin, le système de déportation de la connectique Samsung One Connect, ainsi que le mode ambiant apportent un véritable intérêt en termes d’ergonomie et d’intégration. Le téléviseur n’est désormais plus un grand écran noir que l’on cherche à dissimuler, mais devient un véritable objet de décoration à part entière. Le système d’exploitation maison constitue la cerise sur le gâteau pour profiter d’innombrables contenus en ligne ou partagés sur le réseau domestique.

Le Samsung QE55Q90R constitue une alternative sérieuse aux meilleurs téléviseurs OLED dont il se rapproche de plus en plus pour un tarif toujours inférieur. Proposé à 2 690 €, le Samsung QE55Q90R se place en effet dans une grille tarifaire légèrement inférieure à celle des TV OLED de dernière génération et de même dimension. On trouve en effet le LG OLED55E9 à 2 790 €, le Sony KD-55AG9 à 2990 € ou encore le Panasonic TX-55GZ2000 à 3 490 €. Enfin, sachez que Samsung propose de fréquentes offres de remboursement qui permettent de faire baisser les prix de ses téléviseurs.

Nous avons aimé :

  • La profondeur des noirs
  • La richesse des couleurs 
  • Le mode ambiant 
  • Le système d’exploitation maison
  • L’anti reflet maison « Ultra Black Elite »
  • L’input lag ultra faible

Nous aurions aimé 

  • Un prix plus raisonnable
  • Un ajustement automatique de la luminosité moins sensible  
  • Une prise en charge du DTS-HD Master Audio 
  • Une compatibilité Dolby Vision 

  • 3
    Partages

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.