Test : Focal Chora 826

13
7110
  • 20
    Partages

Cette semaine, nous avons le plaisir de tester la nouvelle enceinte Focal Chora 826. C’est une enceinte colonne 3 voies bass-reflex équipée de 4 haut-parleurs dont deux dédiés au registre grave. La gamme d’enceintes Focal Chora succède aux enceintes Focal Chorus qui ont séduit nombre d’amateurs de haute fidélité à travers le monde. Moderne et innovante dans son design, la gamme d’enceintes Focal Chora inaugure également des haut-parleurs médium et grave de nouvelle génération avec une membrane baptisée Slatefiber. Cette colonne Focal Chora 826 repose sur un pied incliné qui joue un rôle dans l’alignement temporel des différents haut-parleurs. 

Fabriquée en France et vendue 1399 € la paire, l’enceinte Focal Chora 826 constitue selon le fabricant stéphanois “une remarquable porte d’entrée dans l’univers de la Haute-Fidélité”. Nous nous sommes donc empressés de l’installer dans notre salle d’écoute pour tester cette jolie paire d’enceintes colonne.

La finition de l’enceinte Focal Chora 826 est particulièrement réussie.

Focal Chora 826 : la marque

Créée en 1979 à Saint-Étienne par l’ingénieur et journaliste de presse hi-fi Jacques Mahul, l’entreprise Focal-JMLab ne cesse d’innover depuis ses débuts. Marque emblématique de la haute-fidélité française rayonnant dans le monde entier, Focal s’enorgueillit de concevoir ses propres haut-parleurs grâce à un outil de production moderne et performant. 

Chez Focal, la recherche et le développement font depuis toujours l’objet d’investissements importants. On doit ainsi aux ingénieurs Focal la conception en 1981 du premier tweeter à dôme inversé à membrane en fibre de verre. De nouveaux matériaux sont expérimentés et adoptés au fil des ans comme le titane, le dioxyde de titane et même le Bérylium, utilisé pour les tweeters des enceintes Focal Utopia

Au milieu des années 80, Focal innove en créant pour ses haut-parleurs médium et grave la membrane sandwich en Polykevlar baptisée Poly-K. Elle est constituée de deux feuilles de fibres d’aramide placées de part et d’autre d’une structure en microbilles creuses. Cette conception optimise le rapport poids / rigidité / amortissement de la membrane, avec à la clé une excellente réactivité du haut-parleur.

En 2015, Focal s’illustre avec les haut-parleurs à membrane Flax qui équipent la gamme d’enceintes Focal Aria. Cette membrane sandwich comprend deux feuilles de fibre de verre enserrant une fine couche de lin. Le lin naturel a été choisi pour ses propriétés mécaniques : cette fibre creuse conjugue neutralité et légèreté; sa faible élasticité et sa forte rigidité sont comparables à celles du carbone et du Kevlar.

L’enceinte Chora 826 testée ici s’inscrit parfaitement dans la lignée des productions Focal, innovantes et conçues pour séduire autant au premier regard qu’à la première écoute. Ses haut-parleurs inaugurent la nouvelle membrane Slatefiber du fabricant, conçue et fabriquée en France. Ses lignes et ses finitions soignées perpétuent la tradition d’excellence de la marque.

Focal Chora 826 : packaging & accessoires

Chaque enceinte Focal Chora 826 est livrée dans un grand carton, dans lequel ses deux extrémités sont protégées par un bloc de polystyrène. Un cache haut-parleurs en tissu à fixation magnétique est également de la partie, ainsi qu’un socle à visser sous l’enceinte (clé allen fournie). Focal livre avec ce dernier quatre pointes de découplages réglables en hauteur, et quatre patins en caoutchouc. 

Les enceintes sont livrées chacune dans leur carton, bien protégées, avec tous leurs accessoires.

Focal Chora 826 : présentation

La gamme d’enceintes Focal Chora remplace la gamme Focal Chorus au catalogue du fabricant français. L’enceinte Focal Chora 826 succède ainsi à l’enceinte Focal Chorus 826V

L’enceinte colonne Focal Chora 826 est le modèle phare de la gamme Focal Chora qui comprend également l’enceinte colonne Focal Chora 816 et l’enceinte compacte Focal Chora 806. Le fabricant français annonce par ailleurs la sortie d’autres modèles en 2020, dédiés au home-cinéma. On peut donc raisonnablement s’attendre à la présentation l’année prochaine d’une enceinte centrale Focal Chora et d’une paire d’enceintes surround Focal Chora. 

Enceintes Focal Chora

Focal Chora 826 : esthétique

En finition Light Wood, le coffret de l’enceinte Focal Chora 826 est plaqué de bois clair.

Notre modèle de test adopte la finition Light Wood, caractérisée par une façade mate de couleur crème rehaussée par la finition brillante de l’évent et du cerclage autour de chaque haut-parleur. Les autres faces du coffret de l’enceinte sont recouvertes d’un placage de bois clair. L’ensemble se marie très bien, mêlant classicisme et modernité. 

Détails du cache aimanté de l’enceinte Focal Chora 826.

Le cache haut-parleurs en tissu gris masque uniquement le médium et les deux haut-parleurs de grave. Il est maintenu en place par des aimants. Le tweeter est quant à lui protégé par une grille circulaire en acier non amovible. 

Deux autre finitions sont également proposées sur toute la gamme d’enceintes Focal Chora. La finition Dark Wood se caractérise par une façade grise et un placage bois foncé. La finition Black adopte une façade entièrement brillante, le reste du coffret étant recouvert d’un revêtement noir mat.

Focal Chora 826 : Conception

La Focal Chora 826 est une enceinte 3 voies bass-reflex dotée de quatre haut-parleurs : deux haut-parleurs de grave et un haut-parleur médium à membrane Slatefiber de 16,5 cm de diamètre, auxquels s’ajoute un tweeter de 25 mm de diamètre.

Il s’agit d’un modèle TNF à dôme inversé en alliage d’aluminium et de magnésium (Al/Mg), comparable à celui qui équipe le tweeter des enceintes de la gamme Focal Aria.

Les éléments clés qui caractérisent l’enceinte Focal Chora 826.

Membrane Slatefiber

La membrane Focal Slatefiber est une des spécificités des enceintes de la gamme Focal Chora. Elle présente une couleur ardoisée qu’elle doit aux matériaux qui la composent. Cette membrane composite en sandwich est constituée de deux matériaux : du polymère thermoplastique et des fibres de carbone recyclé non tissées.

Détail de la membrane Slatefiber qui équipe le médium de la Focal Chora 826.

Selon Focal, cette conception réunit tous les critères qui font un bon haut-parleur : amortissement, rigidité et légèreté. Le fabricant stéphanois promet avec cette membrane innovante et exclusive un rendu sonore équilibré et riche dans le médium, avec peu de coloration et beaucoup de dynamisme. 

Détail de la membrane Slatefiber qui équipe le woofer de la Focal Chora 826.

Notez que le cache noyau central adopte une forme différente sur le haut-parleur médium et sur les haut-parleurs de grave. Il est très bombé sur le médium pour éliminer les turbulences et limiter ainsi la distorsion sur ce registre sensible à l’oreille. Celui des haut-parleurs de grave est moins bombé et très rigide, pour favoriser l’articulation et l’impact des basses fréquences.

Le cache noyau du médium (à gauche) est différent de celui du woofer (à droite).

Socle incliné

L’enceinte colonne Focal Chora 826 est livrée avec un socle sur lequel elle doit être vissée. 

Le socle de l’enceinte Focal Chora 826 est doté de bandes amortissantes.

Le socle peut ensuite reposer au choix sur des patins antidérapant ou sur des pointes de découplage réglables en hauteur (les deux sont fournis). 

Les pointes de découplages livrées avec les enceintes Focal Chora 826 sont réglables en hauteur.

Le socle de l’enceinte Focal Chora 826 présente la particularité d’être légèrement incliné vers l’arrière. Le fabricant précise que cette caractéristique permet d’optimiser l’alignement temporel des différents haut-parleurs, afin d’améliorer l’image sonore. Attention donc lors du montage de l’enceinte : le logo Focal présent sur le socle doit se trouver derrière l’enceinte, et pas vers l’avant comme on pourrait le croire de prime abord.

L’enceinte Focal Chora 826 posée sur son socle, légèrement incliné vers l’arrière.

Focal Chora 826 : Spécifications clés

Enceinte colonne 3 voies, bass-reflex

La Focal Chora 826 est dotée de 4 haut-parleurs.

Haut-parleurs 

  • 2 x Grave Slatefiber (diamètre : 16,5 cm)
  • 1 x Médium Slatefiber (diamètre : 16,5 cm)
  • 1 x Tweeter TNF à dôme inversé Al/Mg (diamètre : 25 mm)
  • Fréquence de filtrage 270 Hz – 2700 Hz

Mesures

  • Sensibilité (2,83V/1m) : 91 dB
  • Bande Passante (±3 dB) : 48 Hz – 28 kHz
  • Coupure basse (-6 dB) : 39 Hz
  • Impédance nominale : 8 ohms
  • Impédance minimale : 2,9 ohms
  • Puissance d’amplification recommandée : 40 / 250 W

Données logistiques

  • Dimensions enceinte (L x P x H) : 30,3 x 38,8 x 105,3 cm
  • Poids unitaire net (avec cache en tissu) : 21,15 kg
  • Dimensions carton (L x P x H) : 113 x 34 x 48 cm
  • Poids unitaire net (avec carton) : 24 kg

Focal Chora 826 : mise en oeuvre

Les enceintes Focal Chora 826 associée à l’ampli Atoll IN200 Signature.

Nous avons relié les enceintes Focal Chora 826 à l’ampli hi-fi stéréo Atoll IN200 Signature (2×200 watts/4 ohms) avec le câble pour enceintes NorStone W250. Nous avons associé l’ampli Atoll au lecteur Blu-ray UHD 4K Pioneer UDP-LX500 pour la lecture de CD audio (câble NorStone Jura RCA). Nous avons également utilisé le lecteur réseau D-Stream WR100-D pour écouter de la musique dématérialisée depuis Deezer et Qobuz.

Détail du tweeter de la Focal Chora 826.

Pour optimiser l’image sonore, nous avons placé les enceintes à environ 2,50 mètres l’une de l’autre en les orientant légèrement vers la position d’écoute. 

Nous avons dans un premier temps écouté les CD audio “Still Caught Up” de Millie Jackson (1975) et “The In Sound From Way Out” des Beastie Boys (1996). Nous avons ensuite lancé notre playlist de test sur Deezer puis sur Qobuz.

Focal Chora 826 : impressions d’écoute

Nous avons reçu pour ce test une paire d’enceintes Focal Chora 826 neuves, non rodées. Malgré cela, nous avons été séduit d’emblée par le son qu’elles délivrent. Notez qu’une petite centaine d’heures de rodage sont nécessaire avant que le grave se libère pleinement.

À l’écoute, les enceintes Focal Chora 826 nous ont rapidement convaincu. 

L’écoute de l’album de Millie Jackson révèle dès les premières secondes les capacités de l’enceinte à produire une scène sonore spacieuse. La distribution des différents éléments qui la compose est précise, avec une belle hauteur et un très bon centrage des voix. Le travail effectué sur la phase et l’alignement temporel des haut-parleurs porte ici pleinement ses fruits. L’album des Beastie Boys nous permet pour sa part de jauger les qualités dynamiques de l’enceinte Focal Chora 826. Les haut-parleurs à membranes Slatefiber sont réactifs et tiennent le rythme, quel que soit le tempo et le volume sonore.

Détail de l’évent bass-reflex en façade de la Focal Chora 826.

Nous avons ensuite continué nos écoutes sur Deezer et Qobuz via le lecteur réseau D-Stream WR100-D. Sur le titre Preach de Maverick Sabre (album “When I Wake Up”), la Focal Chora 826 fait preuve de subtilité, avec un grand sens du détail : on distingue les moindres respirations de l’artiste ainsi que les fins de mots susurrées. Les différences d’intensités dans la voix du chanteur sont également très bien rendues. La spatialisation de la scène sonore est par ailleurs remarquable, avec une belle amplitude en largeur, et une hauteur très appréciable. 

Le médium de la Focal Chora 826 produit un son précis, doux et bien articulé.

L’écoute se poursuit avec Never Undo de Morcheeba (album “Blaze Away”). On constate alors que la Focal Chora 826 est à l’aise également sur l’électro. Bien qu’il ne plonge pas dans des profondeurs abyssales, le grave est ferme et dynamique avec une belle intensité. La voix de Skye Edwards se déploie face à l’auditeur de manière très crédible, avec du corps.

Sur Baby I’m A Fool (Live In London) de Melody Gardot (album Live In Europe), l’enceinte Focal Chora 826 parvient à faire passer beaucoup d’émotions, en respectant la douceur et la subtilité de la voix de l’artiste. Lors des applaudissements, la profondeur et la largeur de la salle sont aisément perceptibles.

Sur Baby Did A Bad Bad Thing de Chris Isaak (album Best Of Chris Isaak / U-S Version), on change d’univers mais la Focal Chora 826 est toujours aussi précise et efficace. La saturation des guitares est très bien rendue, la ligne de basse et le jeu de batterie sont très convaincants, la spatialisation toujours aussi appréciable.

  • Spatialisation : La scène est ample et bénéficie d’une hauteur importante. La distribution dans l’espace des différents éléments sonores est précise. La musique respire.
  • Aigus : définition, clarté et douceur sont au rendez-vous avec le tweeter TNF en aluminium-magnésium. Aucune sibilance à déplorer, ni aucune dureté. Le registre aigu contribue à éclairer le message sonore, sans jamais en faire trop. 
  • Médiums : précision, définition et sens du détail sont les atouts de cette nouvelle membrane Focal Slatefiber. Les voix sont nuancées et bien texturées. 
  • Graves : les deux haut-parleurs de grave de 16,5 cm de diamètre répondent présent aux moindres sollicitations de l’ampli. Les basses sont tendues et savent faire preuve de nuances également. Elles devraient être plus généreuses encore après une période de rodage.

Focal Chora 826 : comparée à…

Focal Chorus 826V : la Chorus 826 séduisait par sa transparence, son amplitude, son grave dynamique et son médium charnel, mais pouvait se révéler parfois un peu trop brillante sur certains morceaux riches en hautes fréquences. On retrouve sur la Chora 826 les qualités de son aînée : équilibre, dynamisme, spatialisation et richesse des timbres. Le grave nous a semblé cependant un peu moins profond, tandis que les hautes fréquences sont semble-t-il mieux maîtrisées. 

Focal Aria 926 : l’Aria 926 exploite la même formule acoustique que la Chora 826, mais avec des haut-parleurs médium et grave Flax en fibre de lin naturel et un évent orienté vers le sol. Globalement, on retrouve le même équilibre général et la même ouverture de la scène sonore avec ces deux enceintes. Le registre médium produit par l’Aria est un peu plus velouté et plus sensuel qu’avec la Chora, mais cette dernière ne démérite pas et procure de belles émotions. Le grave avec l’Aria est également un peu plus démonstratif.

Q Acoustics Concept 40 : proposée au même tarif que la Chora, la Q Acoustics offre une spatialisation convaincante et se montre dynamique. Le grave est énergique mais il est moins profond qu’avec la Focal Chora 826, la faute à ses haut-parleurs de plus petit diamètre. Les aigus de la Q Acoustics sont d’une fluidité et d’une suavité remarquable, mais ceux de la Chora sont plus riches.

Jean-Marie Reynaud Emma : la charge par ligne acoustique de l’enceinte Jean-Marie Reynaud Emma offre aux basses fréquences un excellent régime transitoire. Le grave est sec et un peu plus réactif que sur la Chora. Le registre médium d’Emma est à la fois doux, riche et texturé, des qualités dont la Focal ne manque pas non plus. Les hautes fréquences sont par contre un peu plus en retrait sur l’Emma. La Chora fait mieux sur ce point. 

Focal Chora 826 : conclusion

Les enceintes Focal Chora 826 ne manquent pas d’atouts pour convaincre, à commencer par leur esthétique bi-matière et bicolore, directement inspirée de celle des enceintes Focal Kanta. Ce design qui conjugue habilement classicisme (coffret plaqué bois ou finition mate) et modernité (façade mate colorée ou noire brillante) permet une intégration facile, aussi bien dans un intérieur épuré que dans un salon à la décoration classique voire vintage.

La conception de l’enceinte Focal Chora 826 n’est pas révolutionnaire puisqu’elle reprend une formule acoustique 3 voies avec 4 haut-parleurs exploitée par de nombreuses enceintes de la marque française. L’innovation principale est apportée par la nouvelle membrane Focal Slatefiber qui équipe donc les haut-parleurs médium et grave de cette enceinte colonne. Outre leur aspect qui rappelle le granit et l’ardoise, ces membranes confèrent dynamisme et réalisme à l’écoute. Le grave est expressif et nuancé, le médium riche et bien texturé, les aigus détaillés filent haut mais sans fatiguer l’auditeur. L’ensemble est bien articulé, très équilibré, sans coloration. La spatialisation est extra, avec une belle largeur, une profondeur satisfaisante et de la hauteur. 

La Focal Chora 826 est à l’aise sur tous les registres et s’exprimera facilement dans une pièce de 30 à 40 m² voire plus, en association avec un ampli délivrant au moins 40 à 50 watts de puissance par canal.

Nous avons aimé

  • Le design 
  • Le son riche et équilibré
  • La spatialisation 
  • Le dynamisme, quel que soit le niveau sonore

Nous aurions aimé

  • Qu’elles descendent encore plus bas en fréquence
  • Davantage de choix dans les coloris

  • 20
    Partages

13 COMMENTAIRES

  1. On comprend pas très bien que la 826 et la 926 soient vendues à peu près au même prix alors que la 926 fait un peu mieux… Et quel intérêt pour Focal d’enrichir son offre sur un segment déjà occupé ??

    • Sans parler que l’aria 926 a un look beaucoup plus poussé (verre, cuir etc), ceci dit elle était a 2000 à son lancement je crois, la chora devrait baisser. Mais c’est assez étonnant niveau stratégie commerciale effectivement…

      • Je rejoins Trustno1, la Focal Aria était bien plus chère à sa sortie. Si on considère le prix « catalogue » en plus de la finition, on a bien deux gamme distinctes qui ne sont pas sensées en principe se « chevaucher ».

  2. Vous parlez de la profondeur des graves dans les aspects négatifs, et d’un autre côté vous êtes conscients qu’elles ne sont pas rodées…sur les miennes il a fallu pas loin de 3 mois! Et je n’ai pas gagné 0,05db 2Hz plus bas. Lol, non elles ont changées du tout au tout Donc laissons leurs le temps.

    • Bonjour Michaël,
      Vous avez raison, il faut leur laisser le temps du rodage pour que le grave gagne en présence. La Chora 826 nous a d’ailleurs séduit même non rodée. Elle devrait être encore plus enthousiasmante après une bonne centaine d’heures d’écoute 😉

  3. Sur le catalogue il y a une une chora 826 D. Sur la photo, il semble qu’on aperçoit une grille laissant présager un HP dessous. Serait-ce une version conçu pour de l’ATMOS ?

    • Bonjour Pabst,
      Vous avez vu juste ! Focal a en effet annoncé des enceintes complémentaires pour élargir la gamme sur le terrain du home-cinéma, et cette 826D présente tous les attributs d’une enceinte colonne Atmos. À associer avec la centrale et les surround assorties. Un bel ensemble en perspective…

    • Bonjour DamDam95,
      Tous comme la gamme Chorus qu’elle remplace, la gamme Chora est bien située en dessous de la gamme Aria. Il suffit pour s’en convaincre de jeter un oeil au catalogue Focal 2020 qui place les Utopia en tête et les Chora à la fin.

  4. Bonjour François,
    Merci pour ce test intéressant !
    La 826 semble meilleur en terme de sensibilité et de réponse dans le grave, par apport à la 816.
    La 826 pour une pièce de 20 m2 seulement vous semblerait approprié svp ?
    Thierry.

  5. Bonjour Thierry,
    Effectivement, la sensibilité plus élevée et la meilleure réponse dans le grave de la Chora 826 sont des atouts par rapport à la Chora 816. Elles produiront plus de pression sonore à puissance d’amplification égale, avec un grave plus profond et plus physique, puisque la surface émissive des haut-parleurs pour ce registre est doublée.
    La question de la surface de la pièce d’écoute est toujours un sujet un peu épineux. Dans l’absolu, elles conviendront dans une pièce de 20 m². Mais je pense qu’elles s’exprimeraient encore mieux dans une plus grande pièce.
    La spatialisation est vraiment très bonne avec ces enceintes et j’ai eu l’impression que la surface un peu réduite de notre salle de test (20 m² en l’occurrence) empêchait la scène sonore de s’étendre encore plus largement.
    Si vous envisagez de garder ces enceintes plusieurs années et pensez pouvoir les placer plus tard dans une plus grande pièce, foncez ! Mais les Chora 816, ou même les Chora 806 accompagnées d’un caisson de basses, même modeste, seront également adaptées pour une pièce de 20 m².

    • Bonjour François,
      Merci bien pour votre retour et vos conseils.
      Je vais sans doute me diriger en effet sur les 816, malgré la sensibilité un peu moins élevée
      je pense que mon ampli Marantz PM 6006 pourra les driver aisément.
      Dans les chiffres les 816 descendent (seulement) jusqu’à 50 Hz, à l’écoute ces enceintes descendrons un peu plus bas vous pensez ? (comme c’est le cas pour d’autres enceintes Focal).
      Merci par avance.
      Thierry

      • Avec son alimentation solide, le Marantz PM6006 est en mesure d’alimenter sans faiblir les Chora 816, même si leur sensibilité est très légèrement inférieure à 90 dB/W/m. Cet ensemble devrait être très satisfaisant.
        Quant à la réponse dans le grave, elle va s’améliorer après une période de rodage d’une bonne centaine d’heures. Je ne pense pas qu’elle descendront plus bas qu’indiqué par le fabricant. Cependant, la fréquence basse (50 Hz) est indiquée avec une tolérance de -3 dB, ce qui signifie que le haut-parleur descend un peu plus bas mais avec une atténuation supérieure à 3 dB. Par conséquent, selon le comportement acoustique de la pièce, il est possible que les fréquences inférieures à 50 Hz soit audibles ou ressenties.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.