Interview de David Dutreuil, Directeur Marketing Catalogue Digital et Physique chez Warner

1
326
  • 1
    Partage

Ancien disquaire, représentant, puis responsable grands comptes chez Warner Music France, David Dutreuil est aujourd’hui directeur marketing catalogue au sein de la Major. Avec son équipe, il veille à la bonne exploitation du catalogue des artistes de Warner Music.

David Dutreuil, directeur marketing catalogue physique et digital de Warner Music France évoque ici son métier, l’évolution du marché de la musique, mais également les sorties phares de cette fin d’année.

Pouvez-vous nous présenter Warner Music en quelques mots ?
D.D : Né en 1970 et 3è Major mondiale, Warner Music Group est implanté dans 50 pays. Warner Music France, filiale de Warner Music Group, est aujourd’hui composé de trois labels locaux, d’un label dédié à l’international et d’un label transversal qui comprend le catalogue, le classique et les compilations.

En quoi consiste votre travail ?
D.D : Je manage une équipe de brand managers. Je suis en charge des stratégies marketing et promotionnelles dédiées au développement du catalogue digital et physique Warner Music France. Dès qu’un album a plus de 18 mois il rentre dans notre compte d’exploitation. L’enjeu est de continuer à faire vivre la musique de nos artistes et de veiller à son émergence, aussi bien en digital qu’en physique. Cela passe par la création et le lancement de nouveaux produits, des opérations spéciales, la production de remixes, la création de playlists… Tout ce qui va permettre aux médias de parler de nos artistes et/ou au public de les écouter. À l’année nous lançons une soixantaine d’opérations spécifiques  et plus de 300 projets ‘new releases’ en cumulant le physique et le digital.

Pink Floyd – Later Years (1987 – 2019)
Coffret et best of (5 CD + 5 DVD + 6 Blu-Ray + affiches + programmes + 1 livre photos).
Sortie officielle : 29 novembre 2019.

Comment se structure votre chiffre d’affaires ?
D.D : La transition digitale continue avec évidemment une part de plus en plus importante du streaming. Le physique reste néanmoins crucial notamment en cette période de fin d’année où les ventes de coffrets sont clés.

David Bowie – Conversation piece
Coffret 5 CD et version digitale.
Sortie officielle : 15 novembre 2019.

Quelles sont vos sorties phares sur cette fin d’année ?
D.D : Chronologiquement, la réédition de l’album ‘Eden’ d’Etienne Daho, le coffret ‘Conversation Piece’ de David Bowie, le coffret et le best of ‘Later Years’ de Pink Floyd, la réédition de l’album ‘1999’ de Prince et le coffret MUSE ‘Origin of Muse’. La plupart de ces coffrets proposent du matériel rare ou inédit et sont déclinés en CD / vinyle et digital. Beaucoup de nos artistes locaux ont également une forte actualité en cette fin d’année. Nous accompagnons cela par la sortie de coffrets : Véronique Sanson, Christophe Mae, Frank Michael, Julien Clerc, Alain Souchon ou encore les Kids United. Nous sortons également beaucoup de nouvelles références vinyles avec par exemple une édition collector du concert ‘On Stage’ de Johnny Hallyday. Au niveau digital nous avons, entre autres, tout un plan marketing autour des chansons et albums de Noël et nous célébrons Tina Turner qui fête ses 80 ans cette année.

Prince – 1999
Édition Super Deluxe : 5 CD + DVD / 10 LP + DVD / contenu audio en téléchargement et streaming.
Sortie officielle : 29 novembre 2019.

Quels sont selon vous les facteurs clés de réussite dans votre activité ?
D.D : La créativité est essentielle, qu’il s’agisse de l’apport  de contenus ou de leur promotion. Ensuite, avoir une démarche disruptive tout en maintenant une équipe soudée, composée de gens passionnés par leur métier et leur secteur et qui prennent du plaisir. Enfin, le souci permanent du détail ainsi qu’une capacité à gérer une multitude de projets et d’opérations en même temps.

Comment voyez-vous l’évolution du marché de la musique et des supports ?
D.D : Fin 2018 la France comptait 5,5 millions d’abonnés  à un compte streaming payant (Source SNEP, l’économie de la production musicale 2019). Rapporté à la population française, la marge de progression reste forte. Parallèlement à cela nous avons en France un réseau de distribution physique unique avec encore plus de 4 000 points de vente. L’enjeu est  donc de continuer à structurer nos actions pour pérenniser et sécuriser l’émergence de nos contenus en streaming tout en maintenant une présence physique soutenue. En ce qui concerne l’aspect professionnel, je pense qu’il faut qu’on apprenne de plus en plus à mener des actions qui ne soient pas systématiquement liées à un planning de sortie. L’émergence des contenus streaming passe par des actions promotionnelles et marketing permanentes et variées.

Etienne Daho – Eden
Coffret 3 CD incluant 52 titres dont 40 bonus et 21 inédits + 3 posters.
Sortie officielle : 18 octobre 2019.

Comment écoutez vous la musique et comment est composée votre chaîne hi-fi ?
D.D : En mobilité j’utilise à la fois mon mobile pour le streaming et un lecteur Fiio X7 pour les formats peu ou pas compressés. J’ai un casque Bose Q35 sans fil. Pour l’écoute sédentaire j’ai un petit système de salon composé d’une mini chaîne TEAC CR-H101 et d’enceintes Dali Spektor. J’ai un second système plus audiophile composé d’un CD100 et IN100 Atoll, d’enceintes DALI Mentor Menuet et d’un DAC audio GD R2R11 (2017). Ma platine vinyle est une Rega P1. J’ai également une salle dédiée au cinéma équipée en 9.1 Atmos : enceintes Elipson Infinite, ampli Yamaha RX-A3070, lecteur Blu-ray Panasonic, ampli de caisson de basses Elipson A1000 et vidéoprojecteur SONY VPL-VW360ES. Pour l’écoute en jardin j’ai les enceintes sans fil Cambridge YoYo que j’ai installées sur pieds. Pratique !


  • 1
    Partage

1 COMMENTAIRE

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.