THE DOORS – The Soft Parade : édition Deluxe 50e anniversaire

3
574
  • 8
    Partages

The Soft Parade est sorti le 18 juillet 1969 et revient le 1er novembre 2019, 50 ans plus tard.

The Soft Parade, le quatrième album studio des Doors, avait été leur quatrième LP classé dans le Top Ten lors de sa sortie il y a 50 ans, le 18 juillet 1969. Malgré la présence de “Touch Me”, un de leurs plus grands hits, cet album reste le plus surprenant de la carrière des Doors en raison de la présence d’arrangement de cuivres et de cordes destinés à embellir plusieurs titres.

The Doors – The Soft Parade
Édition Deluxe 50è anniversaire incluant des versions inédites « Stripped down » sans cuivres et cordes.
Sortie officielle : 1er novembre 2019.

Afin de célébrer son 50e anniversaire, Rhino ré-imagine The Soft Parade dans une nouvelle édition augmentée 3 CD/1 LP, contenant près de deux heures de musique inédite et pour la première fois l’intégralité du jam “Rock Is Dead”.
THE SOFT PARADE: 50TH ANNIVERSARY DELUXE EDITION contient l’album studio original – et la face-B “Who Scared You” – remasterisé par Bruce Botnick, l’ingénieur du son et mixeur de longue date des Doors. Cette édition limitée à 15000 exemplaires numérotés renferme également l’album original en vinyle 180-grammes accompagné de notes de pochette signées par le journaliste David Fricke.
Une lithographie limitée à 500 exemplaires de l’artwork de l’intérieur de la pochette gatefold du vinyle est disponible en exclusivité avec THE SOFT PARADE: 50TH ANNIVERSARY DELUXE EDITION sur Rhino.com.
Plus d’une douzaine de titres inédits figurent au cœur de cette réédition. Parmi ces temps forts, on trouve les versions “Doors Only” de cinq titres sur lesquels les cuivres et les cordes ont été retirés (“Tell All The People”, “Touch Me”, “Wishful Sinful”, “Runnin’ Blue” et “Who Scared You”). Trois de ces titres contiennent également de nouvelles parties de guitares de Robby Krieger (“Touch Me”, “Wishful Sinful” et “Runnin’ Blue).
En supplément, cette réédition dévoile trois titres enregistrés lors des répétitions en studio – avec Ray Manzarek (alias Screamin’ Ray Daniels) au chant – dont une version de travail de “Roadhouse Blues”, une chanson qui allait paraître l’année suivante sur Morrison Hotel. Ces trois titres contiennent de nouvelles parties de basse de Robert DeLeo (Stone Temple Pilots), qui avait rejoint Krieger et John Densmore lors d’un concert-hommage à Ray Manzarek en 2016, trois ans après la disparition de l’organiste des suites d’un cancer. La version Manzarek de “Roadhouse Blues” est disponible en version digitale sur toutes les plateformes de téléchargement et de streaming.

Parmi les trois outtakes réunies sur le dernier disque de ce coffret, on retrouve “Rock Is Dead”, une jam d’une heure maintes fois piratée, mais présentée pour la première fois dans son intégralité dans ce coffret. Sur ce titre, les Doors traversent l’histoire du rock ’n’ roll, du delta blues des origines à la surf music, avant de s’achever sur la mort du rock.


  • 8
    Partages

3 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.