Test : Ifi Audio iDSD Pro 4,4 mm

8
4935
  • 24
    Partages

Le DAC iFi Audio iDSD Pro est un modèle audiophile ultra polyvalent faisant à la fois office de DAC USB, d’ampli casque et de lecteur réseau. Il est compatible DLNA, AirPlay et peut accéder à de nombreux services de musique en ligne comme Tidal, Spotify, Qobuz, etc. Certifié Hi-Res Audio, il met en oeuvre quatre DAC Burr Brown pour réaliser une conversion précise des flux PCM jusqu’à 32 bits / 768 kHz et DSD jusqu’à 49 MHz. Il est décliné en deux versions : un première dotée d’une sortie casque symétrique 2,5 mm (iFi Audio iDSD Pro 2.5 mm) et une seconde équipée d’une sortie symétrique 4,4 mm (iFi Audio iDSD Pro 4.4 mm). C’est cette seconde version qui fait l’objet de ce test. Commercialisé à 2 999 €, ce DAC récompensé à de très nombreuses reprises par la presse mondiale saura-t-il pleinement exploiter toutes nos musiques dématérialisées ? Réponse dans ce test. 

Fleuron de la marque anglaise, l’iFi Audio fait à la fois office de DAC USB, d’ampli casque et de lecteur réseau.

iFi Audio iDSD Pro : la marque

L’histoire d’iFi Audio remonte à 2012 lorsque le fabricant anglais AMR (Abbingdon Music Research), jusqu’alors spécialisé dans la conception d’amplificateurs, de lecteurs CD et d’enceintes, décide de créer une nouvelle entité dédiée aux systèmes nomades et à la musique dématérialisée. Dès ses débuts, iFi Audio a ainsi bénéficié de tout le savoir-faire de sa maison-mère pour proposer des systèmes innovants, alliant le meilleur des composants audiophiles avec les dernières technologies. Un choix qui a porté ses fruits en permettant à iFi Audio de se faire un nom dans l’univers de la haute fidélité et de faire l’unanimité auprès de la presse mondiale.

Aujourd’hui, iFi Audio propose dans son catalogue des amplis casques portables, des conditionneurs secteur, des DAC audio portables, des DAC audio USB, des préamplis Hi-Fi et des préamplis phono. Tous ces appareils bénéficient de composants de grande qualité et sont conçus pour durer le plus longtemps possible. Des caractéristiques que l’on retrouve dans le DAC iFi Audio iDSD Pro qui réunit toutes les meilleures technologies et composants de la marque pour donner vie à la musique numérique.

Le DAC et ampli casque iFi Audio iDSD Pro réunit toutes les meilleures technologies et composants de la marque britannique pour donner vie à la musique numérique.

iFi Audio iDSD Pro : packaging & accessoires

Le DAC et ampli casque iFi Audio iDSD Pro est livré dans un carton à l’intérieur duquel il est protégé par d’épaisses mousses. Il est accompagné d’un guide de démarrage rapide, d’un câble RCA, d’un câble USB-A vers USB-B, d’un adaptateur secteur et d’une télécommande. Cette dernière n’est cependant pas digne d’un DAC haut de gamme. Extrêmement compacte, elle est réalisée dans un plastique peu robuste dont l’assemblage est approximatif. Elle utilise de plus une pile CR2025 qui n’est pas fournie. La manipulation de cette télécommande s’avère très peu conviviale et elle est uniquement capable de contrôler le volume. La mise en route du DAC, la sélection de la source, le mode de fonctionnement ou toute autre commande devront uniquement être effectués depuis l’interface de l’iFi Audio iDSD Pro. Enfin, ce DAC iDSD Pro est également accompagné d’une antenne WiFi. Nous aurions aussi aimé que le fabricant britannique porte une plus grande attention à sa conception. Celle-ci est réalisée à partir d’un plastique blanc qui vient quelque peu briser l’esthétique haut de gamme du lecteur. Cette antenne peut heureusement être pliée derrière le lecteur ou retirée lorsque la connexion Ethernet est utilisée.

Le DAC iFi Audio iDSD Pro est livré avec un adaptateur secteur, un câble RCA, un câble USB, une mini télécommande, une antenne WiFi et un guide de démarrage rapide.

iFi Audio iDSD Pro : présentation 

Le lecteur iFi Audio iDSD Pro est réalisé autour d’un élégant châssis en aluminium massif brossé. Celui-ci est optimisé contre les vibrations et repose sur un large socle en caoutchouc. Pour un découplage encore plus efficace, nous avons placé le lecteur sur le support iFi Audio iRACK Pro. Celui-ci dispose d’une structure tubulaire en acier inoxydable et de pieds dont la partie centrale est en marbre pour réduire au maximum toute vibration. 

Le lecteur iFi Audio iDSD Pro 4,4 mm posé sur son pied dédié iFi Audio iRACK Pro.

Sur sa face avant, le DAC iFi Audio iDSD Pro dispose d’un écran circulaire OLED affichant la source sélectionnée et l’échantillonnage du fichier en cours de lecture (avec et sans upscaling). À gauche de cet écran, le lecteur réseau iFi Audio iDSD Pro 4,4 mm intègre un bouton de mise en fonctionnement, ainsi qu’un large potentiomètre permettant de sélectionner la source. Celui-ci peut également régler la luminosité de l’écran en effectuant une légère pression ou inverser la polarité en le maintenant enfoncé quelques secondes. Un deuxième potentiomètre de plus petit diamètre permet quant à lui de sélectionner l’un des filtres numériques, d’activer la lecture Bitperfect ou encore de réaliser un suréchantillonage. Sous celui-ci, on trouve un sélecteur à trois positions pour rapidement modifier le mode de fonctionnement de l’ampli casque ou du préampli : Transistor, Tube et Tube+.

Le DAC iFi Audio iDSD Pro dispose d’un écran circulaire OLED affichant la source sélectionnée et l’échantillonnage du fichier en cours de lecture (avec et sans upscaling).

À droite de son écran OLED, le DAC iFi Audio iDSD Pro 4,4 mm intègre un large potentiomètre motorisé permettant de contrôler le volume des trois sorties casques : une sortie asymétrique jack 6,5 mm, une sortie symétrique mini-jack 4,4 mm (Pentaconn) et une sortie asymétrique mini-jack 3,5 mm. Cette dernière peut alimenter un casque asymétrique ou symétrique grâce à une conception spécifique à quatre broches. Nous reviendrons en détail sur le fonctionnement de cette sortie mini-jack dans la suite de ce test de l’iFi Audio iDSD Pro.

Le DAC iFi Audio iDSD Pro 4,4 mm intègre un large potentiomètre motorisé permettant de contrôler le volume des trois sorties casques : une sortie asymétrique jack 6,5 mm, une sortie symétrique mini-jack 4,4 mm (Pentaconn) et une sortie asymétrique mini-jack 3,5 mm.

Excepté les sorties casque, la connectique du DAC iFi Audio iDSD Pro prend place à l’arrière de l’appareil. On y trouve une entrée USB-A pour lire de la musique depuis une clé USB ou un disque dur, une entrée coaxiale, une entrée numérique XLR, une entrée USB-B pour l’utiliser comme DAC USB avec un ordinateur, un lecteur de carte micro SD, un port Ethernet et une antenne WiFi pour le connecter au réseau. Une prise BNC est aussi disponible pour associer le DAC iFi Audio iDSD Pro à une horloge de synchronisation externe. Celle-ci peut être de type DARS (Digital Audio Reference Signal), atomique ou calée sur une fréquence de 10 MHz. Une sortie du signal de synchronisation est également présente pour réaliser un chaînage avec d’autres appareils. 

Le DAC iFi Audio iDSD Pro propose une connectique très complète sur sa face arrière.

Pour assurer une parfaite adaptation à tout amplificateur, le DAC iFi Audio iDSD Pro dispose d’une sortie asymétrique RCA stéréo et d’une sortie symétrique XLR. Quatre modes de sorties sont disponibles : HiFi Fixe, HiFi variable, Pro Fixe et Pro variable. Ces différents modes jouent principalement sur le niveau de sortie. Le DAC  iFi Audio iDSD Pro peut ainsi être utilisé comme simple source ou directement comme pré-amplificateur. Le niveau de sortie maximal est de 10 V pour les sorties XLR et de 5 V pour les sorties RCA en mode Pro variable.

Le DAC iFi Audio iDSD Pro peut être utilisé comme simple source ou comme pré-amplificateur hi-fi.

iFi Audio iDSD Pro : quadruple DAC

L’iFi Audio iDSD Pro est conçu pour assurer une parfaite prise en charge de la très grande majorité des formats audio jusqu’en 32 bits / 768 kHz, ainsi que des fichiers MQA, DXD et DSD jusqu’à 49 MHz (DSD1024). Pour décoder précisément une telle quantité de données numériques, l’iFi Audio iDSD Pro met en oeuvre un total de quatre DAC Burr-Brown DSD1793 montés dans une configuration entrelacée. Cette configuration évite toute corrélation de phase et permet d’améliorer le rapport signal/bruit de + 6 dB. Les différents DAC de l’iDSD Pro sont associés à une horloge de précision Femto GMT (Global Master Timing) pour abaisser au plus bas le jitter. Celui-ci est également réduit grâce à l’utilisation d’un processeur à seize coeurs XMOS XU216 X-Core 200.

Le lecteur iFi Audio iDSD Pro intègre quatre DAC Burr-Brown DSD1793 montés dans une configuration entrelacée.

iFi Audio iDSD Pro : filtres et suréchantillonnage DSD

Pour s’adapter aux goûts et aux matériels de chaque utilisateur, le DAC et ampli casque iFi Audio iDSD Pro dispose de plusieurs filtres numériques : 

  • Gibbs Transient Optimised : filtrage minimal, pas de pré-ringing et très faible post-ringing. Suréchantillonnage 768 kHz    
  • Apodising : filtrage moyen, pas de pré-ringing et post-ringing moyen. Suréchantillonnage 768 kHz  
  • Transient Aligned : filtrage maximal, pré-ringing et post-ringing max. Suréchantillonnage 768 kHz

Les filtres numériques peuvent bien évidemment être contournés en activant le mode “Bit-Perfect” ou le mode “Bit-Perfect+”. Ce dernier contourne tout filtrage et améliore la synchronisation. Enfin, le DAC iFi Audio iDSD Pro intègre également un système « Studio DSD Remastering » spécifiquement développé pour réaliser un upscaling des flux PCM en DSD. Il est possible de sélectionner un encodage en DSD 22,5 MHz ou DSD 45 MHz. Ce “remastering” présente un intérêt notable, notamment sur les fichiers compressés, comme nous le verrons dans la suite de ce test du DAC iFi Audio iDSD Pro.

Le DAC iFi Audio iDSD Pro peut réaliser un upscaling jusqu’en DSD 45 MHz des flux PCM et DSD.

iFi Audio iDSD Pro : amplification à transistors ou tubes

La section d’amplification du DAC iFi Audio iDSD Pro peut fonctionner selon trois modes différents : Transistor, Tube et Tube+. Dans le mode transistor, l’iFi Audio iDSD Pro utilise un quadruple amplificateur à entrées J-Fet OV4627A iFi Audio en pure classe A. Dans le mode Tube, l’amplification est confiée à une paire de lampes General Electric GE5760. Enfin, le mode Tube+ conserve les lampes General Electric, mais permet de réduire au minimum les contre-réactions afin de limiter la distorsion harmonique. Le choix entre ces différents modes s’effectue très rapidement à l’aide du sélecteur à trois positions placé sur la face avant du lecteur iFi Audio iDSD Pro. Pratique, le rétroéclairage du logo iFi Pro implanté sur la face avant de l’appareil s’illumine différemment en fonction du mode utilisé. Celui-ci est blanc en mode transistor, blanc clignotant lorsque les tubes pré-chauffent et jaune fixe dans les modes Tube et Tube+.

Le logo iFi Pro change de couleur en fonction de mode de fonctionnement de l’ampli : blanc pour le mode transistor et jaune pour les modes tube et tube+.

iFi Audio iDSD Pro : ampli casque 

Conçu pour alimenter tous les casques et paires d’écouteurs du marché, l’iFi Audio iDSD Pro met à disposition trois types de sorties casque. On trouve ainsi une sortie asymétrique jack 6,35 mm, une sortie mini-jack symétrique 4,4 mm et une sortie asymétrique 3,5 mm SE. Celle-ci présente la particularité d’être équipée de 4 points de contact. Elle peut ainsi tout aussi bien être utilisée pour alimenter un casque asymétrique que symétrique. L’alimentation d’un casque symétrique sur cette sortie 3,5 mm s’effectue en revanche asymétriquement. La puissance de sortie sous 16 ohms de l’ampli casque iFi Audio iDSD Pro est de 1575 mW en asymétrique et de 4200 mW pour la sortie symétrique. Un sélecteur à trois positions permet de facilement ajuster le gain d’amplification : 0 dB, + 9 dB et + 18 dB. Autrement dit, aucun casque ne saurait être correctement alimenté par cet ampli.

L’ampli casque du DAC iFi Audio IDSD Pro peut alimenter tous les casques du marché, même les modèles réputés difficiles comme l’Audeze LCD-4z.

iFi Audio iDSD Pro : DLNA, AirPlay et streaming 

Grâce à son double contrôleur réseau WiFi et Ethernet, le DAC iFi Audio iDSD Pro peut facilement être mis en réseau et connecté à internet. Il est ensuite possible de lire de la musique partagée en DLNA sur le réseau local, mais également d’accéder à de nombreux services de musique en ligne comme Tidal, Spotify, Qobuz, etc. Le contrôle de ces différents services s’effectue facilement depuis l’application gratuite Müzo Player pour iOS et Android. Celle-ci autorise le streaming WiFi jusqu’à 24 bits / 192 kHz. Enfin, le lecteur réseau iFi Audio iDSD Pro prend également en charge le protocole Apple AirPlay pour facilement diffuser de la musique depuis un iPhone, un iPod, un iPad ou un Mac.

iFi Audio iDSD Pro : mise en oeuvre 

Pour ce test du iFi Audio iDSD Pro, nous l’avons placé sur son support iFi Audio iRACK Pro pour supprimer toute vibration parasite et optimiser la dissipation thermique du châssis. La mise en oeuvre du lecteur iFi Audio iDSD Pro s’effectue en quelques rapides étapes. Après avoir relié les différentes sources, il est nécessaire de le connecter au réseau WiFi ou Ethernet pour profiter des nombreuses fonctionnalités réseau. Pour lancer l’appairage WiFi, il suffit de rester appuyé quelques secondes sur le potentiomètre WPS du DAC, puis de se connecter sur le réseau WiFi intitulé ‘iFi Audio iDSD Pro’ depuis un smartphone ou une tablette. Le reste de la procédure s’effectue depuis l’application gratuite Muzo Player pour iOS et Android. Dans celle-ci, il est nécessaire de sélectionner l’appareil à configurer et de rentrer le mot de passe du WiFi domestique pour que le DAC iDSD Pro soit automatiquement connecté. La lecture des musiques partagées sur le réseau local et l’accès aux différents services de musique en ligne s’effectuent ensuite directement depuis cette même application.

La mise en oeuvre du lecteur iFi Audio iDSD Pro s’effectue en quelques rapides étapes depuis l’application gratuite Muzo Player pour iOS et Android.

iFi Audio iDSD Pro : impressions d’écoute 

Ampli casque, mode Transistor 

Nous avons dans un premier temps testé l’ampli casque de l’iFi Audio iDSD Pro en l’associant au casque Audeze LCD-4z. Ce modèle circumaural ouvert possède une impédance de 15 ohms, une sensibilité de 98 dB et une puissance d’amplification recommandée de 250 mW. Branché sur les sorties asymétriques jack 6,5 mm et symétriques 4,4 mm de l’iFi Audio iDSD Pro, il n’a eu aucun mal à être alimenté avec le sélecteur de gain placé sur 0 dB. Sur le titre Sultans Of Swing de Dire Straits en 24 bits / 88 kHz, l’iFi Audio iDSD Pro fait preuve d’un très grand dynamisme. La scène sonore est large et chaque infime détail est parfaitement restitué. Les voix sont centrées et on aurait presque l’impression que le groupe prend place sur scène.

Associé au casque Audeze LCD-4z, l’iFi Audio iDSD Pro fait preuve d’un grand dynamisme. La scène sonore est large et chaque infime détail est parfaitement restitué.

Ampli casque, mode Tube et Tube+ 

Toujours associé au casque Audeze LCD-4z, nous avons dans un second temps testé l’amplification à tubes. L’activation de ce mode nécessite une petite minute de préchauffage. Une fois fonctionnel, on perd très légèrement en dynamisme et les basses sont un peu moins profondes qu’avec le mode Transistor. La musique se révèle cependant plus chaleureuse, notamment sur des morceaux de jazz. Sur le titre The Girl From Ipanema de Stan Getz & Joa Gilberto en 24 bits / 192 kHz, l’écoute est douce et empreinte de sérénité. Les très nombreux détails de ce titre sont retranscrits à la perfection et parfaitement matérialisés dans l’espace. La scène sonore est large et haute, laissant le saxophone s’exprimer avec une très grande aisance. On peut même entendre le souffle de Stan Getz. Les voix de João Gilberto et d’Astrud Gilberto sont douces, mélodieuses, texturées et plus naturelles que jamais. Des caractéristiques également présentes avec le mode Tube+. Celui-ci réussit la prouesse d’apporter encore plus de précision aux plus infimes détails. La scène sonore gagne là encore légèrement en largeur. L’écoute est empreinte de sérénité, nous invitant aisément à pousser le volume et enchaîner les titres. 

L’amplification à tubes de l’ampli casque iFi Audio iDSD Pro fait preuve d’une très grande douceur, notamment sur des morceaux de jazz.

Sortie ligne et pré-amplification 

Nous avons dans un troisième temps testé le DAC iFi Audio iDSD Pro comme source en l’associant à un amplificateur hybride Mcintosh MA352 à l’aide de câbles RCA Viard Viard Audio Design Premium HD. Les enceintes utilisées étaient les Elipson Legacy 3230. En sortie ligne Hi-Fi, le DAC iFi Audio iDSD Pro exploite le plein potentiel du McIntosh. Ils forment ensemble un couple idéal. La scène sonore est large, les registres sont équilibrés et les graves sont très profonds, quel que soit le style de musique écouté. Nous détaillons plus en détails cette association dans le test du Mcintosh MA352.  

Les sorties analogiques du lecteur iFi Audio iDSD Pro peuvent facilement être passées en mode fixe ou variable à l’aide d’un sélecteur placé sur la face arrière du DAC. Il est ainsi possible d’utiliser ce DAC iFi Audio comme pré-amplificateur hi-fi à transistors ou à tubes. Pour tester cette fonctionnalité, nous l’avons relié sur l’entrée By-Pass de l’ampli Atoll IN200 en sélectionnant le mode “hi-fi variable” sur le DAC. Les enceintes utilisées étaient toujours les Elipson Legacy 3230. Avec cet ensemble, le lecteur réseau iFi Audio iDSD Pro forme un excellent préamplificateur. Le volume se règle très facilement et avec une bonne fluidité. En mode Tube+, on retrouve la scène sonore chaleureuse et douce qui nous avait déjà tant séduite lors de notre essai au casque. Même sur des musiques compressées diffusées depuis Spotify (débit maximal de 320 kbits), le lecteur iFi Audio iDSD Pro fait des merveilles. Sur ces fichiers compressés, les différents filtres numériques ainsi que l’upscaling en DSD 45 MHz apportent un indéniable gain, notamment dans les aigus qui gagnent en douceur et en naturel. L’écoute n’est jamais agressive et on prend plaisir à varier entre les différents modes du DAC.

Utilisé comme préamplificateur à tubes avec l’ampli Atoll IN200, le lecteur iFi Audio iDSD Pro fait des merveilles.

iFi Audio iDSD Pro : comparé à… 

iFi Audio iDSD Pro 2,5 mm : frère jumeau du iDSD Pro 4,4 mm, le iDSD Pro 2,5 mm ne se distingue que par l’adoption d’une sortie casque symétrique 2,5 mm au lieu du format 4,4 mm. Seconde différence, la puissance d’amplification des sorties casques est également légèrement plus faible : 4000 mW en symétrique et 1500 mW en asymétrique sous 16 ohms pour le iDSD Pro 2,5 mm. En dehors de cela, les deux lecteurs sont identiques, avec les mêmes composants, la même compatibilité 32 bits / 768 kHz et DSD 49 MHz, ainsi que les mêmes fonctionnalités réseau. Le choix entre ces deux modèles est donc avant tout une affaire de compatibilité avec le casque ou les écouteurs à alimenter.

iFi Audio iDSD Pro : conclusion 

Avec le DAC iFi Audio iDSD Pro, le fabricant britannique propose une solution ultra performante et très complète pouvant à la fois servir de DAC USB, de lecteur réseau, de préampli Hi-Fi et d’ampli casque. Nous avons essayé tous ces modes et l’iFi Audio iDSD Pro a excellé dans chacun de ces domaines. Ses multiples DAC ont toujours su donner vie à la musique dématérialisée, même aux morceaux compressés. L’ampli casque se révèle être d’une extrême précision et digne des meilleures électroniques analogiques. Sa forte puissance lui permet d’alimenter sans peine tout casque hi-fi ou paire d’écouteurs. Les différents modes de fonctionnement de l’amplificateur constituent une excellente solution pour varier la restitution en fonction des musiques écoutées ou de ses goûts. Le mode Transistor s’avère ainsi très dynamique et parfaitement adapté pour de la musique classique, du rock ou encore de l’électro, tandis que le mode Tube+ se montre plus doux et chaleureux, ce qui le rend ainsi idéal pour du jazz ou de la bossa nova. 

Nous avons aimé : 

  • Les modes Transistor et Tube+ 
  • La précision du décodage 
  • La polyvalence de l’ampli casque 
  • Le design très original

Nous aurions aimé : 

  • Une antenne WiFi plus discrète 
  • Une télécommande plus soignée et plus complète 
  • Une pile pour la télécommande

  • 24
    Partages

8 COMMENTS

  1. Dommage.. j’ai pas l’impression qu’il y ait un « équalizer » paramétrique ou même graphique dans les fonctions. Quand on utilise 2 ou trois types de casques haut de gamme en parralèle, on aime bien harmoniser les « rendus » avec quelques ajustements (très basse fréquence, la cloche et les très haute fréquence) de chaque casque. C’est bien plus agréable après ajustements de passer d’un casque ouvert type électrostatique à fermé ou même intra…

  2. Était-ce nécessaire pour ifi de sortir 2 modèles différents avec des sorties symétriques 2.5 et 4.4mm ? Les 2 sorties n’auraient pas pu figurer sur le même appareil ou à défaut un adaptateur n’aurait pas pu être fourni ?

    • L’iFi Audio iDSD Pro 4,4 mm est une version plus récente sortie pour répondre aux exigences des derniers casques et écouteurs du marché. De plus en plus de modèles sont en effets équipés d’une fiche 4,4 mm. Cette nouvelle version apporte également une plus forte puissance d’amplification et une alimentation optimisée. Il est évidemment possible d’utiliser un adaptateur, mais cela ajoute un élément supplémentaire et allonge le chemin du signal.

  3. Cela semble être du beau matériel. Pourriez-vous fournir une liste des casques équipés d’origine d’une fiche jack 4,4 mm (Pentaconn) ? En effet, ils semblent fort rares sur le marché français.
    Merci.

    • Les casques et écouteurs dotés d’une fiche jack 4.4 mm ne sont en effet pas les plus fréquents. Il existe tout de même quelques références comme les Sennheiser HD 820, Audio Technica ATH-AP2000Ti, Sony IER-Z1R, Sennheiser HD660S, Audio Technica ATH-MSR7b et Sennheiser IE 800S. La prise jack 4,4 mm commence en revanche à devenir de plus en plus fréquente. Pour cause, elle est plus robuste et offre un point de contact supplémentaire.

  4. Merci pour ce test & descriptif bien détaillés !
    Question:
    Le « tout en un » tel que le Ifi Audio IDSD Pro a ses avantages : pratique, complet, prix … mais son côté « boîte à tout faire » est-il aussi performant qu’un pur DAC associé à un pur Ampli casque ? Intensité, évolution, isolation, détails, transparence…
    Exemple :le DAC Qutest avec l’ampli Bryston BHA-1 ou le Cayin HA 300 ?
    Merci Valentin pour votre avis en retour

    • Il est souvent nécessaire de monter en gamme pour que les systèmes tout en un soient aussi performants que des systèmes séparés. L’iFi Audio IDSD Pro se montre quand à lui performant dans tous les domaines. Chaque élément est parfaitement isolé afin d’éviter toute perturbation sur les autres composants. L’écoute est transparente et d’une extrême précision. L’avantage ici est que chaque maillon du système est parfaitement adapté et optimisé pour fonctionner en parfaite harmonie avec les autres composants.

      En comparaison, l’association entre le DAC Qutest et l’ampli Cayin HA-300 se montre encore plus grandiose. Le tarif et l’encombrement ne sont en revanche pas véritablement comparables. Vous perdez de plus les nombreuses fonctionnalités réseau de l’iFi IDSD Pro. Il sera donc nécessaire d’ajouter un troisième système, ce qui va une fois de plus multiplier le coût et le risque de mauvaise association entre les différents éléments.

  5. Bonjour,
    Merci pour le test.
    Par rapport à un DAC Chord Qutest et à la carte DAC Atoll AKM AK4490, la partie DAC du ifi idsd pro est-elle supérieure ou inférieure en terme de musicalité ?
    Est-ce que le sur-échantillonnage apporte vraiment quelque chose ?
    A-t-il des concurrents aussi polyvalent que performant : Teac nt505 ou Pro-ject pre box RS2 digital ou autres ?
    Cet ifi idsd pro aurait été parfait avec un Atoll AM200 Signature s’il y avait une entrée ligne pour brancher un préamplificateur phono externe par exemple, vraiment dommage….
    Il faudra ce contenter d’un mode bypass sur un in200 signature ou un in300.
    Merci d’avance pour vos conseils en retour.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.