Interview : Arnaud Destinay, directeur des ventes chez Trinnov Audio

0
523

Arnaud Destinay démarre sa carrière dans la post-production son pour la télévision et le cinéma à Londres puis la poursuit à Paris. Il rejoint Trinnov Audio en 2010 où il occupe désormais le poste de directeur commercial. Il développe la marque à l’international avec une équipe de 10 personnes, dont une majorité d’ingénieurs technico-commerciaux issus du monde du studio ou de l’acoustique. Il a accepté d’évoquer avec nous la genèse de la marque française et ses différents domaines d’expertise.

Arnaud Destinay, directeur des ventes chez Trinnov évoque la naissance de Trinnov et les domaines d’expertise de cette entreprise française spécialisée dans l’analyse et la correction acoustique.

Pourriez-vous nous présenter Trinnov Audio ?

Trinnov Audio est un fabricant français de processeurs audio numériques fondé en 2003 après plusieurs années de recherche réalisées dans le domaine du son immersif et de la correction acoustique. Nous sommes aujourd’hui une équipe de plus de quarante personnes réparties sur cinq fuseaux horaires dont la moitié sont ingénieurs de formation. 

L’une de nos particularités est d’opérer sur trois marchés différents, en l’occurrence le marché de l’audio professionnel, celui du cinéma commercial et enfin l’audio résidentiel haut-de-gamme. 

Nous équipons plus de 1500 studios dans le monde, 1500 salles de cinéma et quelques 3500 installations haut-de-gamme chez des particuliers. Parmi nos clients français, nous pouvons citer France Télévisions, UGC, RFI, INA, l’Orchestre National de France, Warner Music France, Orange Labs… 

Pete Lyman, ingénieur du son pour le studio Infrasonic Sound à Nashville, utilise quotidiennement le processeur Trinnov ST2 Pro dans le cadre de son travail.

Quelle est l’origine du projet ?

Trinnov Audio est avant tout le résultat d’une rencontre entre Arnaud Laborie, Sébastien Montoya et Rémy Bruno, trois ingénieurs passionnés d’audio.

L’IRCAM, institut de recherche français unique au monde, fondé par Pierre Boulez, a également joué un rôle important. C’est en effet à l’IRCAM que se sont rencontrés Arnaud Laborie (actuel PDG) et Rémy Bruno (Directeur de la R&D) qui ont pu profiter de cet endroit comme d’un observatoire de l’état de l’art dans le domaine de la recherche en traitement du signal et en son immersif.

De là est née une idée folle : capturer, traiter et restituer le son en trois-dimensions. 

Les travaux de recherche qui s’en suivirent ont donné lieu à des publications à l’AES (Audio Engineering Society) et au dépôt de plusieurs brevets internationaux pour protéger ces innovations qui constituent encore aujourd’hui une grande partie du patrimoine technologique de l’entreprise. 

Pour réaliser une cartographie sonore 3D de la pièce d’écoute, les ingénieurs Trinnov ont conçu ce microphone doté de 4 capsules.

Quel sont vos principaux domaines d’expertise ?

Fondamentalement, nous sommes spécialisés dans l’acoustique, dans le traitement du signal, dans l’informatique et dans l’électronique.

Nous mettons ces compétences à contribution dans le but d’améliorer la restitution sonore et notamment la spatialisation des sons. La particularité de notre approche est de capturer, interpréter et traiter le son dans le respect le plus profond de ses caractéristiques physiques. Le son n’est pas qu’une histoire de fréquences. Sa propagation est un phénomène multidimensionnel et nous portons une attention particulière au domaine temporel et à la propagation des ondes sonores en trois dimensions, principes physiques fondamentaux et trop souvent ignorés, sinon sous-estimés.  

Nous y parvenons d’une part grâce à notre technologie de correction acoustique Optimizer et d’autre part en tirant au maximum profit des nouveaux formats immersifs tels que Dolby Atmos, DTS:X ou Auro-3D.

 Trinnov Altitude16
Le préamplificateur home-cinéma Trinnov Altitude 16 est conçu pour gérer jusqu’à 16 canaux et décode les formats audio multicanaux les plus récents comme le Dolby Atmos, l’Auro-3D et le DTS:X. Il intègre par ailleurs la solution d’optimisation acoustique par microphone qui a fait la renommée de Trinnov, exploitant pour cela le microphone Trinnov 3D XLR5.

Enfin, nous nous démarquons par le choix audacieux d’utiliser des ordinateurs à la base de nos produits, seul moyen de supporter la quantité de calculs très élevée et nécessaire pour le fonctionnement de nos algorithmes sur une grande quantité de canaux et en haute résolution. Au delà de la puissance et de la transparence du traitement (preuve en est l’utilisation de nos produits par des clients très exigeants), ce choix nous permet aujourd’hui de proposer des produits bien plus durables et pouvant être mis à jour de manière logicielle là où d’autres produits doivent tout simplement être remplacés. Autrement dit, nous combattons avec détermination (et avec succès) l’obsolescence programmée. Ces ordinateurs sont bien sûr adossés à nos propres cartes audio.

Pourquoi avoir choisir le nom Trinnov Audio ?

Dès le début, l’ambition de nos fondateurs était de développer l’entreprise à l’international. 

Il leur a donc fallu trouver une marque qui ne soit utilisée nul part, sans connotation négative dans d’autres pays ou cultures et qui ait du sens au regard de notre activité.

Trinnov est l’abréviation de Tri (pour Tridimensional) et Innovation, en référence à nos travaux sur le son tridimensionnel.

Vos produits sont-ils fabriqués en France ?

Absolument, c’est non seulement une volonté de notre part mais également une fierté. La crise du Covid-19 nous a par ailleurs rappelé à quel point il était important de produire localement.

Toute la conception matérielle et logicielle est réalisée par notre équipe R&D en France. La fabrication et l’assemblage sont assurés par plusieurs sous-traitants, également tous basés en France. 

À l’exception de certains composants et cartes électroniques pour lesquelles il n’y a malheureusement pas d’alternative autre que l’Asie, nous nous efforçons de développer un maximum en interne et de tout réaliser en France. 

Concevoir et commercialiser des produits à forte valeur technologique avec une équipe solide constitue l’une des nos plus grandes forces et explique en partie la stabilité et la solidité de l’entreprise depuis maintenant 17 ans.

Nous sommes voisins*, pourquoi ce site géographique ?

Les trois fondateurs résidaient à l’époque dans le Val-de-Marne et ont donc installé les premiers bureaux à Bry-sur-Marne sur le site des studios de la SFP avant de relocaliser le siège de l’entreprise à Neuilly-Plaisance. 

Aussi bien pour notre équipe que pour nos clients, il est important pour nous de rester assez proche de Paris et à proximité d’une gare bien desservie par les transports, en l’occurrence Val de Fontenay.

*le siège de Son-Vidéo.com est situé dans la commune voisine de Champigny-sur-Marne (ndlr).

Dans quels pays sont distribués vos produits ?

Nos produits sont distribués sur tous les continents et dans plus de 45 pays. Nous avons ouvert une filiale aux États-Unis en 2018 et un de nos collaborateurs est basé à Taïwan pour couvrir le marché asiatique. 

Nous réalisons aujourd’hui plus de 90% de notre chiffre d’affaire à l’international mais souhaitons recentrer nos efforts sur le marché français, raison pour laquelle nous avons eu le plaisir et la chance de pouvoir embaucher Alexandre Garcia (ex Bowers & Wilkins) en février 2020. 

Cet article sur votre blog est un très bon début et va dans ce sens. Nous sommes vraiment ravis de travailler avec Son-Vidéo.com.


Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.